Feu Adam Boulifa : Une Tragique fin…du Madison…au cimetière !    En vidéo : Sodexo Tunisie Sponsor officiel de la 4éme édition de MED RH    CAN 2021 (Qualifications / J2): programme des matches de mardi    Programme TV du mardi 19 novembre    L'Hommage de Myriam Ben Mami à Adam    Des agents de la protection civile victimes de brûlures de 3ème degré suite à l'explosion au poste frontalier avancé à Ras Jedir du réservoir à essence d'un véhicule    Bouallègue : nous avons retiré l'autorisation de servir l'alcool au Madison    Voici le goûter dans une école tunisienne    Le Président du Parlement reçoit une délégation de la Commission nationale des victimes de la tyrannie    Colonies israéliennes, l'Union européenne prend le contre-pied des Etats-Unis    Tunisie: Hausse de 6% du nombre des demandes d'emploi    Tunisie: La CGTT veut être associée aux pourparlers sur la formation du gouvernement    Météo: Prévisions pour Mardi 19 Novembre 2019    Guinée équatoriale – Tunisie : quel Onze de départ pour Mondher Kebaier ?    Vidéos: TAFA et ATLAS sur les pas de Saint Augustin    Poème en hommage à la petite écolière emportée par les eaux à son retour chez-elle à Fernana    En Italie, les sangliers luttent contre le trafic de cocaïne    Guinée équatoriale – Tunisie : A quelle heure? Sur quelle chaîne ?    Akermi : Chahed saura contribuer dans n'importe quelle position qu'on lui attribuera    Etoile du Sahel : un entraîneur espagnol attendu sur le banc    Carrefour inaugure le plus grand magasin du Sahel dans le plus grand Mall de Tunisie    Une première en Tunisie : une garantie de 7 ans offerte par Hyundai    Rached Ghannouchi : Qalb Tounes ne fera pas partie du gouvernement    La Tunisie décroche 13 médailles dont 7 d'or aux mondiaux de para-athlétisme de Dubaï 2019 (vidéo et photos)    Bhiri : En choisissant Jemli, Ennhadha fait un grand sacrifice    René Trabelsi : “Qatari Diar” à Tozeur sera inauguré au mois de décembre prochain    Le Consulat général de Tunisie organise une réception en l'honneur de la communauté tunisienne à Istanbul    Le CEPEX et l'Ambassade de Tunisie en Corée du Sud participent à la foire mondiale des produits alimentaires «Gwangju International Food Fair 2019»    Tunisie – Météo : Ciel partiellement voilé sur la plupart des régions    La Chambre des bouchers met en garde contre la hausse des prix de la viande rouge en 2020 suite à l'absence de volonté de sauver le secteur    Mort le jour de son anniversaire, ce que partageait Adam sur Facebook    Euro 2020 (qualifications / J9) : le programme de samedi    Le mot « Zbeul » figure désormais dans l'abécédaire des Gilets jaunes en France    Une fin dramatique pour l'artiste Janice Thomson    Tunisie: Libération de Sami Fehri, précisions de Sofiene Selliti    Volée il y a 20 ans, La bague d'Oscar Wilde retrouvée    Une chose qui se tient droite dans le pays, l'écriture de Kaïs Saïed    La Tunisie réaffirme son soutien à la juste cause palestinienne    TOUS EN BASKETS … CONTRE LE DIABÈTE    Les exposants de Décoration à EL Vitrina Sfax – Novembre 2019    Les exposants de la beauté et accessoires à EL Vitrina Sfax – Novembre 2019    Rendez-vous avec la première du spectacle « Sûkûn » de Noômen Hamda, dernière création du Théâtre National Tunisien au Le 4ème Art !    Pour Zine El Abidine c'est sa première et son ultime qualité...    Kais Saïed invité par le président turc Recep Tayyip Erdoğan à se rendre en Turquie    Soutenons Aya Bouteraa, la Tunisienne finaliste de l'Arab Reading Challenge (vidéos)    Palestine: Israël annonce l'assassinat d'un dirigeant du Jihad islamique à Gaza    Fête du Mouled 2019 : Quelque 12298 activités au programme en Tunisie    Exposition SHIFT, à mi-chemin entre bandes dessinées et récits de vie du 8 au 18 novembre à Central Tunis    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Des chiffres mais pas de stratégie
Enfants en situation de danger
Publié dans La Presse de Tunisie le 28 - 04 - 2015

2.800 enfants ont été agressés physiquement et verbalement et 331 ont subi un abus sexuel. C'est dans le nord, la capitale et le centre du pays que la plupart des cas ont été enregistrés l'année dernière
Plus de 6.000 cas d'enfants en situation de danger ont été signalés aux délégués à l'enfance en 2014 contre 5.967 cas en 2013, soit 313 cas de plus, selon le rapport annuel sur « l'activité des délégués à la protection de l'enfance » qui a été élaboré par le bureau du délégué général à la protection de l'enfance et présenté, hier, par la ministre des Affaires de la femme, de la famille et de l'enfance. Cette étude fournit des enseignements très intéressants sur les enfants sans protection qui ont été exposés à de multiples formes de violence et dont l'âge est compris entre zéro et 18 ans. C'est dans le nord, la capitale et le centre du pays (Bizerte, Ben Arous, Sfax) que le plus grand nombre de signalements a été enregistré l'année dernière.
La moitié sont des filles
Les signalements qui parviennent aux délégués régionaux à l'enfance dans les gouvernorats portent sur des enfants jeunes ou en bas âge qui ont subi des actes violents et qui ont été retrouvés dans une situation d'extrême vulnérabilité. 62,3% des cas signalés concernent des enfants qui ont été retrouvés en danger au sein du foyer parental, 19,6% et 14,6% sont des enfants qui ont subi un acte de violence soit au sein de l'enceinte scolaire ou dans une institution de protection de l'enfance. C'est ce qu'a révélé ce rapport qui fournit des informations détaillées sur le taux de signalement par gouvernorat et par région ainsi que sur les causes de ces signalements. Le plus grand nombre de signalements enregistrés a porté sur des enfants dont la moitié sont des filles, sont âgés pour la grande majorité entre un mois et douze ans, retrouvés dans une situation grave présentant des risques pour leur santé et leur intégrité. 16,1% de ces enfants menacés étaient inscrits dans des crèches et des jardins d'enfants, alors que 39,1% des cas qui ont été déclarés étaient scolarisés en premier cycle de l'enseignement de base.
Le rapport donne une idée sur les causes à l'origine des menaces auxquelles ont été exposés ces enfants, révélant que dans 29% des cas les parents, dans l'incapacité de les élever, les ont négligés, en leur faisant subir de nombreuses formes de violence, ce qui les a poussés à la délinquance et au vagabondage dans les rues. 2.800 cas d'enfants violentés ont été déclarés l'année dernière aux délégués régionaux de la protection de l'enfance, ce qui représente près de 60% de l'ensemble des signalements qui sont parvenus aux délégués régionaux. Dans 61% des cas, l'enfant a été agressé physiquement par l'un des deux parents alors que dans 12% des signalements déclarés, l'enfant a été exposé à l'agressivité d'un cadre éducatif (professeur, surveillant...). Par ailleurs, 41% des enfants signalés ont été victimes de grave négligence de la part de leurs parents alors que 27,9% ont fait l'objet régulièrement d'agressions verbales.
Ce rapport a révélé d'autres chiffres alarmants. 331 enfants ont subi une violence sexuelle, sous forme de harcèlement et de viol et ont été pris en charge par les délégués régionaux de la protection. Mehyar Hammadi, le délégué général de la protection de l'enfance, a déploré le fait que bien que de nombreux enfants se retrouvent dans une situation à risque, ils sont rarement signalés par les établissements scolaires dans lesquels ils étudient.
Incapacité ou abandon
des parents
C'est en fonction des causes et de la gravité du cas que le délégué régional décide généralement des mesures à prendre, à savoir si l'enfant sera ou non maintenu dans son environnement familial. 1.435 cas d'enfants ont été signalés et pris en charge par les bureaux de protection de l'enfance, car leurs parents étaient dans l'incapacité matérielle de subvenir à leurs besoins. 1.000 autres enfants ont bénéficié d'un suivi des délégués pour cause de négligence et de manquement des parents à leur devoir d'éducateur. 739 cas d'enfants ont été en outre signalés, car ils ont été délaissés et abandonnés suite à la séparation de leurs parents qui ont refait leur vie avec de nouveaux conjoints.
Toutefois, dans 50% des cas de négligence et de menace qui ont été déclarés, les délégués ont décidé de maintenir l'enfant au sein de sa famille en assurant son suivi et son contrôle régulier tout en venant en aide aux membres de la famille et dans 15% des cas, ils ont placé les enfants dans des familles d'accueil et des centres d'accueil et de protection de l'enfance.
Ce rapport fournit également des chiffres sur les enfants qui sont nés hors du cadre du mariage et dont le nombre s'élève à 763 cas, ce qui représente 12% des signalements qui sont parvenus aux délégués régionaux de l'enfance. Prenant la parole, la ministre des Affaires de la femme, de la famille et de l'enfance, Mme Samira Maraï, a signalé que le ministère procèdera dans les semaines à venir à un diagnostic de la situation et à une évaluation des précédentes politiques adoptées dans le domaine de l'enfance. « Nous devons démarrer sur des bases solides et avoir une politique claire dans le domaine de l'enfance. Pour cela, il faut tout d'abord procéder à un diagnostic de la situation actuelle pour pouvoir prendre les mesures adéquates et mettre en place les stratégies qu'il faut », a conclu la ministre.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.