Najla Bouden présente son programme de réforme non-pas aux Tunisiens, mais aux diplomates    Twitter interdit le partage des photos et vidéos sans le consentement du propriétaire    Jaouher Ben Mbarek: Le gouvernement actuel est illégitime    France : Kadhafi tient peut-être sa vengeance posthume contre Sarkozy    Le point sur l'épidémie du coronavirus : Mise à jour du 02 Décembre 2021 à 11H00    Grève de la SNCFT: Nous n'avons pas réclamé des augmentations salariales, assurent les employés    Tunisie – Accidents de la route: Plus de 900 décès recensés en 2021    Ben Mbarek: Kais Saied fait partie du problème et non de la solution    Taboubi : Bouden n'a aucun pouvoir de décision    Mövenpick Hotel du Lac Tunis célèbre Noël et les fêtes de fin d'année du 5 au 26 décembre 2021    Programme TV du jeudi 02 décembre    Sidi Bouzid: Les diplômés chômeurs réclament l'activation de la loi n°38 [Vidéo]    La Mauritanie n'a pas fait le poids devant la Tunisie: Comme dans du beurre !    Novembre 2021 : Peugeot leader du marché automobile français en VP    Walid Bel Hadj Amor : Najla Bouden a manifesté une réceptivité encourageante    NEWS: Msakni de retour à l'Etoile    Plus de déplacements entre les gouvernorats sans passeport vaccinal ?    En marge de la première sortie probante du Team Tunisie: Les vertus du pressing haut    Les saveurs d'Italie débarquent à Tunis: Partager la joie de vivre à travers la gastronomie    Tunisie-officiel : Un député Nahdhaoui interdit de voyage    Tunisie-SNCFT : La grève des agents se poursuit    A l'occasion de son 60ème anniversaire: L'UBCI révèle sa nouvelle identité visuelle    Hafedh Boujmil: L'éditeur de l'année    A la galerie « Musk and Amber »: Taher Jaoui ou la peinture-émotion    Première de « Démo » de Moez Gdiri à l'Espace 77: Une œuvre grinçante    Moez Joudi: Même en cas de cession des entreprises publiques, il n'y aura pas d'acheteurs    Laâyouni: On m'a menacé de faire exploser ma maison !    Météo | Temps hivernal à partir de ce jeudi soir    Le nouveau variant Omicron inquiète l'OMS: Aucun cas enregistré en Tunisie    Coupe arabe FIFA 2021 :Tunisie, Chikhaoui et Maaloul blessés    Kaïs Saïed – Ennahdha: L'ultime bras de fer ?    Le PDL en tête des intentions de vote, selon Emrhod Consulting    Entreprises publiques Nabil Abdellatif appelle l'Etat à se retirer des secteurs compétitifs    Tunisie: 40 tonnes d'oxygène liquide octroyées par l'Arabie Saoudite    NBA : Programme TV de la nuit de mercredi    Coronavirus-USA : Vers l'annonce de nouvelles mesures    Tunisie - Kia Motors annonce le démarrage des "Kia Clinic Days Pre Winter"    JTC et JMC: Le ministère de la Santé organise des campagnes mobiles de vaccination contre le Covid-19    Maroc-Algérie : Des confidences terrifiantes sur la guerre qui se prépare à Alger    Par Abdelaziz Gatri : Rendez-nous notre capitale    Tunisair programme un vol de rapatriement depuis Casablanca    Space X : Elon Musk menace ses salariés de fermeture    Coronavirus : Première déclaration du PDG de Pfizer concernant ''Omicron''    Ghazi Moalla : Trois personnalités sont les favoris pour l'élection présidentielle libyenne    La Coupe arabe 2021 : Ooredoo soutient les aigles de Carthage    Aujourd'hui, ouverture de la 2e édition de « Vues sur les arts » à l'Agora : Enrichir le savoir cinématographique    La Fashion Week Tunisienne diffusée au Cinéma    Majdi Karbai appelle les médias à entendre les témoignages des jeunes récemment expulsés d'Italie    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Le serpent asiatique fait sa mue
Publié dans Leaders le 15 - 02 - 2013

L'année 2012 aura été celle de changements de leadership dans quelques pays ayant du poids sur la scène internationale dont les Etats unis , la Russie, France ,la Chine et le Japon.
Avec ces changements, la prochaine décennie sera marquée par un cadrage des marques devant baliser la progression de la géostratégie et les rapports économiques et commerciaux internationaux.
Le changement de leadership en Asie (Chine, Russie et Japon) interpelle ,en particulier à cause du poids d'une économie chinoise en expansion (tirant profit du double systèmes capitaliste et socialiste),un retourpolitique en force de la Russie et une économie nippone appelée à trouver la voie pour éviter la récession et maintenir une approche monétaire en faveur, non d'une monnaie ( le yen) forte mais stable et régulée par le marché. Il y va de la pérennité de sa survie en tant que 3ème puissance économique mondiale.
Tout ceci ,sur fond de résurgence du « nationalisme« dans ces pays ,exacerbé par les
essais nucléaires qu'entreprend depuisplus d'une décade la Corée du Nord ,à mi –parcours entre Pékin et Tokyo .
La dette américaine (chiffrée e billion de dollars) est majoritairement contractée auprès de la Chine et du Japon.
Les élections anticipées du 16 décembre 2012 au Japon n'ont pas porté sur ces
enjeux stratégiques mais sur des questions domestiques, à savoir la reforme du système de la sécurité sociale , la taxation et les options énergétiques , au lendemain du désastre nucléaire de Fukushima .
Dans ce climat, les électeurs ont opté pour le retour au pouvoir du parti libéral démocratique (LDP) qui remporte 294 sièges sur les 480 de la chambre des représentants. Pour gouverner le LDP a fait alliance avec le parti Nouveau Komeito( d'inspiration boudhiste ).
Président du LDP, Shinzo ABE conduit désormais le gouvernement en tant que premier ministre marquant son retour au poste duquel il a démissionné en 2007 , ouvrant une perspective de stabilité politique pour son pays.
L'arme atomique nord coréenne n'est pas à priori dirigée contre la Chine et le Japon, mais plutôt contre les Etats-Unis qui disposent d'une présence militaire en Corée du sud et au Japon. Washington s'était précipité à annoncer qu'elle mettait aussi ces deux alliés sous la protection de son parapluie nucléaire. La communauté internationale s'est rangée à son coté pour freiner l'aventurisme du maître de Pyongyang.
Selon les observateurs , la menace nord – Coréenne a ravivé le débat au Japon sur l'éventuel amendement de la constitution .Celle – çi permet au pays de disposer des forces d'autodéfense en interdisant l'usage de la force dans la résolution des conflits. Or, le Japon a des différends relatifs à l'appropriation des certaines îles au pacifique et en mer Jaune avec la Chine , la Russie et la Corée du sud.
Le ministre japonais de la défense est monté jeudi dernier au créneau affirmant que son pays « a le droit (face à cette menace) de développer les capacités préemptives (frappes préventives)».Sans autres précisions.
Tout comme l'année asiatique 2013 est assimilée au serpent , la donne sécuritaire régionale fait sa mue , alors que le pays du Soleil Levant privilégie également la diplomatie et la soft coopération ( des sanctions ) pour contenir la fuite en avant (des essais nucléaires ) du pays au Matin calme et y garantir la sécurité . Cette démarche se matérialise par la négociation d'un partenariat trans-pacifique, d'un accord trilatéral de libre échange incluant la Chine et la Corée du Sud et d'un accord sur les échanges commerciaux avec l'Union Européenne.
Certains analystes font , toutefois , peu de cas de la menace nucléaire nord – coréenne qualifiée de « proxy » visant à maintenir un état de tension dans la région. En effet, si cette menace était mise à exécution à l'encontre des Etats-Unis, la Corée du nord estiment –t-ils serait « rayée de la carte de la péninsule asiatique ».
Le prochain sommet américano- nippon entre Barack Obama et Shinzo Abe est de ce fait attendu , tant il semble déterminant pour le futur engagement de ces deux puissances dans leur entreprise globale de coopération internationale pour le développement , la paix , la démocratie et bien sur, … le triomphe du capitalisme.
OH
Journaliste

Tags : France Chine Russie Japon Européenne commerciaux


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.