Les Algériens appelés à « invoquer ALLAH pour mettre fin au fléau du Coronavirus dans le pays » et la Tunisie sera privée du « tourisme algérien » cet été    Tunisie : Les vols de rapatriement programmés ce jeudi    Zouhaier TAMBOURA dévoile les perspectives futures de l'ATL Leasing    Carthage Cement approvisionne l'Europe en ciment certifi    WEBINAR : UNE NOUVELLE LIGNE DE CREDIT FRANCAISE POUR ACCOMPAGNER ET FINANCER LES PME/PMI TUNISIENNES    Football : Programme TV de ce jeudi 02 juillet 2020    Grève de 3 jours dans toutes les compagnies pétrolières à Tataouine    Tunisie: Interpellation à El Kabaria d'une femme pour trafic de drogue    Photo du jour : la crème de la Tunisie est jetée par terre    La France et la Belgique "en vert" dans la classification par la Tunisie des pays selon la gravité de la propagation du coronavirus    ES Zarzis : l'AG élective le 23 juillet    Manchester City – Liverpool : Sur quelle chaîne voir le match ?    Biens des étrangers : Approbation de 16 dossiers de cession en 2020    Noureddine Erray se félicite de l'adoption par le Conseil de sécurité de l'ONU du projet tuniso-français sur la lutte contre la Covid-19    Fakhfakh examine avec Abassi la situation économique et financière du pays    La coopération militaire au centre d'un entretien entre le ministre de la Défense et l'ambassadeur turc    Tunisie: Démarrage des examens de la neuvième    Météo: Prévisions pour jeudi 02 juillet 2020    Nouveau partenariat entre le MAMC et deux institutions culturelles publiques    Accord entre le SMLT et la CNAM pour élaborer une nouvelle convention    Le secteur de la pêche frappé de plein fouet    Déclaration de la Tunisie et la France suite à l'adoption de la résolution sur la pandémie    L'Initiative du Président de la République sur le Covid-19 approuvée à l'unanimité par le Conseil de sécurité sous sa forme « tuniso-française »    Tunisie – Ils sont incapables de surveiller les bagages même pour un vol par jour    Sit In de Tunisiens sans tests PCR au port de Gênes    Le plus grand franchisé américain de Pizza Hut dépose le bilan sous le chapitre 11    La France et ses alliés sahéliens tiennent sommet à Nouakchott    Iheb Mbarki persiste et signe : «L'EST ne m'a pas proposé de prolonger!»    D'Ici et d'Ailleurs    Cinq ans de prison pour l'anthropologue franco-iranienne    Du bonheur d'être triste    Une magnifique histoire d'amour de la mer et des voyages    Bruits et Chuchotements    Taboubi : il est venu le temps d'avoir un président qui incarne la sagesse et la raison    Mercato : Hamdi Nagguez Espérantiste pour 3 ans    Election du nouveau Bureau Directeur de la TBCC    Le Film palestinien "It Must be Heaven" d'Elia Suleiman projeté en Tunisie (B.A. & Synopsis)    MEMOIRE : Cheikh Ali BEN SMIDA    Personne ne peut prétendre détenir la solution militaire ou politique pour apaiser la Libye    Conflit d'intérêts : Le bloc démocratique dévoilera sa position envers le gouvernement après la publication du rapport de la commission d'enquête    Webinar : Une nouvelle ligne de crédit française pour accompagner et financer les PME/PMI tunisiennes    Chiraz Laatiri, ministre des affaires culturelles, à La Presse : «Le zonage pour assurer le bon déroulement des festivals»    Pris sur le vif : De littérature et d'esthétique    Tunisie: Un bateau de pêche tunisien arraisonné par des garde-côtes libyens    Ayachi Ajroudi dans le collimateur des médias français    Réunion FTF-CAB, aujourd'hui mercredi, pour examiner les difficultés du club    Le Festival de la chanson tunisienne reporté à 2021    Chine : Découverte d'un virus de la grippe porcine capable de déclencher une nouvelle pandémie    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





La transparence financière et fiscale : Un slogan ou une volonté ?
Publié dans Leaders le 24 - 07 - 2015

L'exercice d'activités par les entreprises étrangères en Tunisie peut prendre plusieurs formes. Il y a celles qui choisissent de monter une société de droit tunisien prenant l'une des formes juridiques prévues par le code des sociétés commerciales (SARL, SA…) et il y a celles qui se limitent à la création d'une installation fixe d'affaires par l'intermédiaire de laquelle leur entreprise située à l'étranger exerce tout ou partie de son activité en Tunisie, appelée dans ce cas« établissement stable ».
Ces « établissements stables » d'entreprises étrangères se trouvent par conséquent imposables en Tunisie pour la partie des revenus réalisés à partir de notre pays tout en respectant le droit fiscal et/ou les conventions fiscales internationales. Ils se trouvent également contraints de respecter toutes les obligations fiscales, sociales et comptables à la charge des entreprises de droit tunisien.
Toutefois, n'ayant pas la forme juridique d'une société, ces établissements stables ne sont pas concernés par certaines obligations mises à la charge des sociétés de droit Tunisien et notamment l'audit indépendant de leurs états financiers ou encore le commissariat aux comptes.
Une telle spécificité d'exercice bien qu'elle ne soit pas typiquement tunisienne, fait que ces établissements stables ne sont sujets à aucun contrôle financier professionnel indépendant de leurs activités en Tunisie. Aucune assurance n'est en train d'être donnée aux autorités Tunisiennes quant à la véracité et la sincérité de leurs chiffres, transactions, comptabilité…etc. qui sont repris comme tels notamment pour assoir les impôts et taxes dus en Tunisie.
Ce même vide juridique qui fait échapper les établissements stables à l'audit financier et comptable permanent par des professionnels indépendants profite également aux personnes physiques qui exercent sous la forme d'entreprises individuelles et aux groupements d'intérêts économiques définis par l'article 439 du code des sociétés commerciales dont le nombre pourrait être beaucoup plus important que celui des établissements stables.
Si aujourd'hui, nous menons un combat pour instaurer la transparence financière et lutter contre la fraude et l'évasion fiscale, nous ne pouvons plus nous permettre d'accepter ces situations nuisibles à l'économie tunisienne et accepter ce non-contrôle légal de ces opérateurs économiques.
Le projet de la loi de finances complémentaire 2015 actuellement en gestation doit impérativement traiter sans tarder cette question si effectivement nous voulons que la transparence financière et fiscale ne soient pas seulement un slogan !
Mohamed Derbel


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.