BCT : Légère appréciation du taux du change du dinar    Les frontières belges restent fermées avec la Tunisie    Elyes Fakhfakh : Le secteur agricole, un pilier de la sécurité alimentaire et de la souveraineté nationale    L'INM lance sa première application Android gratuite    Tunisie – Baisse des prix de certains carburants à partir de cette nuit à minuit    Tunisie – Le numéro de funambule d'Elyes Fakhfakh qui essaie de ménager la chèvre et le chou    Les USA se retirent de l'OMS    IMAGES : Un avion opère un atterrissage d'urgence après avoir heurté un objet non identifié    Tunisie – Devant la réticence d'Elyes Fakhfakh Ennahdha veut passer en force    Un nouveau cas de coronavirus au Kef    2 nouveaux cas importés à Gafsa    29.933 morts en France    Limogeage d'Elyes Mnakbi : prémices d'un bras de fer Fakhfakh-Ennahdha ?    Légère appréciation du taux du change du dinar    La commission d'enquête sur le conflit d'intérêts demande la suspension de Fakhfakh    Atef Ben Hassine et son épouse Mariem accueillent les bras ouverts leur petit-ange « Ghafer »    Entre de « bonnes » mains !    Le ministre des Finances annonce sept mesures pour booster l'investissement    La nouvelle Promotion 4G Box de Ooredoo vous offre le confort d'une connectivité très haut débit à prix doux    D'Ici et d'Ailleurs...    Le parti Ennahdha a entravé la loi dès sa formation, explique Abir Moussi    Une belle et douce folie créatrice    Un programme d'appui à la diversité culturelle et artistique    Le Ballet de l'Opéra de Tunis lance un projet de danse dans 20 gouvernorats    REMERCIEMENTS ET FARK : Dr Fadhila SAADA    Tunisie : Baisse de 8,5% de la production industrielle au cours des quatre premiers mois de 2020    Programme TV du mardi 07 juillet    Le point sur l'épidémie du coronavirus : Mise à jour du 7 juillet à 11H00    CONDOLEANCES    Taheri : Plusieurs médias souffrent de problèmes et de difficultés    Ghazi Ben Ahmed, Président du think tank Mediterranean Development Initiative, à La Presse : «Notre principal souci : produire, diversifier, exporter…»    Contrepoint Culture : une perte... Des soucis...    Football : Programme TV de ce mardi 07 juillet 2020    Un mercato à deux vitesses : Quand l'Espérance se taille la part du lion    Angleterre : Nemanja Matic prolonge jusqu'en 2023 avec Manchester United    Une étudiante tunisienne active dans le secours des migrants remporte le prix de l'organisation Pro-Asyl-2020    Ces pays ont procédé encore une fois au confinement    Chiraz Laatiri promet la discrimination positive au secteur culturel dans les régions intérieures    Tunisie : Démarrage imminent des travaux de construction d'un pont au-dessus d'Oued Essod à Gafsa    Manouba : Inauguration des nouveaux locaux du secrétariat régional des affaires de la jeunesse et du sport    Gouvernement Castex : La parité femmes/hommes respectée, mais plus à droite    Un fort séisme secoue l'Indonésie. Pas d'alerte au Tsunami    Une étudiante tunisienne remporte le prix des droits de l'Homme de l'Organisation Pro-Asyl 2020    Tunisie: Le ministre du commerce tunisien rencontre l'ambassadeur d'Iran    Il semble que les frères marocains ont un problème avec nous, déplore Tebboune    Les rendez-vous IJA : la culture en accès libre chaque vendredi au Coworking Space Al Badil    Les indiscrétions d'Elyssa    "Patrimoine culturel et développement durable", thème d'une Journée d'étude au Musée archéologique de Sousse    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Fifa - De Jules Rimet à Sepp Blatter Comment la Fifa est devenue un empire: Comment la Fifa est devenue un empire
Publié dans Leaders le 05 - 06 - 2018

• 211 fédérations affiliées - c'est plus que le nombre d'Etats membres de l'ONU (193).
• La Fifa reverse annuellement 263 millions de $ à l'ensemble de ses membres et 60 millions aux six confédérations qui la composent.
• Revenus de l'organisation pour le cycle 2015-2018 : 5,7 milliards de $.
• Recettes escomptées de la Coupe du monde 2018, en Russie : 4 milliards de $, réparties à hauteur de 2,4 milliards de $ pour les droits télévisuels, 900 millions de $ pour les droits marketing et 530 millions de $ pour la billetterie.
• Les principaux partenaires de la Fifa sont : Adidas, Coca-Cola, Wanda, Gazprom, Hyundai, Kia Motors, Visa.
• Côté dépenses, l'organisation de la Coupe du monde entraînera 2 milliards de $ de dépenses.
• La Fifa a prévu d'investir 1,4 milliard de $ dans le développement du football lors du cycle 2015-2018.
• A l'issue du Mondial russe, l'organisation zurichoise disposera de 1,65 milliard de $ de réserves, un niveau jamais atteint.
Source : rapport financier 2016, présenté au Congrès de Manama, mai 2017.
Née en 1904, la Fifa a véritablement pris son essor sous l'impulsion du Français Jules Rimet avec la création de la Coupe du monde de Football, en 1928 (le premier tournoi sera organisé en 1930, en Uruguay). Rimet, président de l'instance mondiale du football entre 1921 et 1954, donnera son nom au trophée, définitivement gagné par le Brésil de Pelé, en 1970, à l'issue d'un troisième succès en douze ans. Se déroulant tous les quatre ans, la compétition n'a connu qu'une seule interruption : les éditions 1942 et 1946 furent annulées pour cause de guerre mondiale.
L'Anglais Stanley Rous est le deuxième dirigeant à avoir marqué de son empreinte l'histoire de l'organisation basée à Zurich, en Suisse. Arbitre, puis responsable fédéral, il avait contribué à la réécriture et à la simplification des lois du jeu. Sous sa présidence, commencée en 1961 et achevée en 1974, le foot accédera au statut envié de sport-roi. Les premières retransmissions télévisées du mondial chilien (1962) n'y sont pas étrangères. Le règne de Sir Stanley Rous sera cependant terni par son attitude à l'égard du Continent noir : il refusera obstinément de radier la fédération sud-africaine de football, en dépit de l'apartheid, et il sera longtemps réticent à accorder une place qualificative directe à l'Afrique en Coupe du monde.
Le Brésilien Joao Havelange, qui succède à l'Anglais après le Mondial 1974, a accompagné l'expansion planétaire du football, devenue une industrie mondiale du spectacle. Il a aussi grandement contribué à mettre en place « le système Fifa ». Sous son règne de 24 ans, l'organisation rimera avec affairisme. Havelange, à l'issue de son dernier mandat, sera d'ailleurs rattrapé par le scandale ISL en 2001. Le Suisse Sepp Blatter, qui était le bras droit du Brésilien depuis 1981, lui succède tout naturellement en 1998. A son crédit, l'augmentation vertigineuse des recettes de l'organisation, qui quintupleront en 17 ans. Mais les années Blatter seront celles de tous les scandales. Politicien madré, manipulateur hors pair, «Papa Blatter» réussira à esquiver tous les coups, et terrasser tous ses adversaires (le Suédois Lennart Johannson, le Camerounais Issa Hayatou, le Qatari Mohammed Bin Hammam, et le Français Michel Platini). Jusqu'à sa chute brutale, le 2 juin 2015. Rattrapé par une enquête diligentée par la justice américaine concernant l'attribution des Coupes du monde 2018 et 2022, le Suisse n'aura pas eu le temps de savourer sa réélection pour un cinquième mandat à la tête de la Fifa, obtenue quatre jours auparavant.


Sommaire
• Coupe du Monde de football Russia 2018: C'est parti sur Leaders !
• Football et mondialisation: Le business florissant de la FIFA
Russia 2018 : A la découverte de la planète foot
• FIFA / Coupe du Monde (par Samy Ghorbal)
• Fifa - De Jules Rimet à Sepp Blatter Comment la Fifa est devenue un empire: Comment la Fifa est devenue un empire
• La Fifa en chiffres
• Les Tunisiens de la Fifa: Ahmed Zouiten, Tarek Bouchamaoui, Slim Aloulou, Slim Chiboub et Néji Jouini
• L'arbitrage tunisien a eu six ambassadeurs en Coupe du monde: quatre arbitres et trois arbitres assistants
• Coupe du monde 2026 : le match Maroc / USA
• L'histoire du football
• Des îcones du football mondial
• La Coupe du Monde de football, le titre sportif le plus prestigieux
• L'insolite de la Coupe du monde
• La Tunisie et la Coupe du monde
• Foued Mebazaa : C'était l'Argentine 78
• Abdelmajid Chétali
• Chokri El Ouaer au Mondial 98
• La liste élargie des 29 joueurs convoqués
• Le grand absent : Youssef Msakni
• Le sélectionneur : Nabil Maaloul
• Le calendrier du groupe G
• Mohamed Ali Chihi, Ambassadeur de Tunisie à Moscou : nous veillerons à la réussite de la participation tunisienne au mondial
• L'ambassadeur russe à Tunis : J'espère que la Tunisie va nous gratifier d'un football de haut niveau en Russie
• Naissance de la FTF
• Coupe du monde Russia 2018: Regards sur le football tunisien
• Le professionalisme en Tunisie, vingt ans après
• Les timbres tunisiens
• Les mascottes du Mondial


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.