Tunisie : Reprise du lancement du projet de délivrance d'un passeport et d'une carte d'identité biométriques    Kasserine : Deux mandats de dépôt en prison contre le directeur de l'usine de chaux et un employé    Ooredoo s'allie à Fujifilm et lance une solution digitale d'impression photo    Tunisie : Libération de l'avocate accusée d'avoir agressé un agent de sécurité à l'aéroport de Djerba Zarzis    La bourse de Tunis renoue avec les pertes    CAN 2021 : Où regarder les 4 matches de mardi ?    Najla Bouden reçoit Slim Hentati et Faouzia Yacoubi    Libération de Mustapha Khedher    CAN 2021 – Gr A : Le Burkina Faso décimé mais qualifié aux 1/8    France : Une autre grève générale qui tombe au plus mal pour Macron    Fermeture des écoles : Un membre du Comité scientifique tranche    Libération de Seif Eddine Makhlouf et Nidhal Saoudi    Autos-Renault: Les ventes de voitures en chute libre depuis 3 ans    Bientôt un "programme sport pour tous au sein des administrations tunisiennes"    Sommet de la Ligue arabe : Très mauvais pour Alger, pour le monde arabe    Coronavirus : Le PDG de Pfizer annonce une bonne nouvelle    Expo Dubai : 2e plainte contre le Cepex, cette fois Kais Saied devra taper    La toile émue à la vue de musiciens tunisiens quitter le pays à bord du même avion    Maroc – Allemagne : Vers la réconciliation ?    Eric Zemmour condamné à 10 000 € d'amende pour provocation à la haine    Hichem Djaït aux yeux de ses contemporains    Tunisie-officiel : Levée de la Résidence surveillée sur deux personnes    Tunisie – Sonede : Perturbation de la distribution de l'Eau dans le Grand Tunis    Le film 'STREAMS' de Mehdi Hmili projeté en Tunisie dès le 19 janvier (B.A. & Synopsis)    Covid-19 | Nabeul : 901 cas détectés dans le milieu scolaire    Covid-19 : Décès d'une élève, les détails    Autos-Maroc: La marque au lion bat son record de vente en 2021    Le point sur l'épidémie du coronavirus : Mise à jour du 17 Janvier 2022 à 11H00    CAN 2021 | Groupe F, 2e journée – Tunisie-Mauritanie (4-0) : Une si belle réaction !    La Tunisienne Sonia Ben Ammar ''heureuse'' de représenter ses origines    Les indiscrétions d'Elyssa    Tribune | La crise de l'art contemporain, un problème de discours ou de pratique ?    Tunisie : Taux de remplissage des barrages à près de 50%    Bechr Chebbi :'' Israël gérait la sécurité et l'armée lors de la manifestation du 14 janvier ''La réponse de Khalifa    Tunisie-coronavirus : La plupart des hospitalisés sont des non-vaccinés    JSK : On ne chôme pas...    NEWS | Sadok Selmi pour Cameroun-Cap Vert    Insecte tueur de cactus : Un danger qui guette des milliers d'hectares...    Express    Météo: Températures en légère hausse pour ce lundi    Tunisie : Un capitaine de la garde nationale retrouvé pendu, son avocate balance des dossiers    Open d'Australie : Ons Jabeur déclare forfait    La baguette magique de « Soumoud » pour sauver la Tunisie !    Arts plastiques | Thameur Mejri au musée d'art contemporain de Lyon    Secousse tellurique à Gafsa    Maltraité, l'artiste Saja demande la récupération de ses tableaux du pavillon tunisien à l'Expo Dubai    Le combat d'un résistant septuagénaire palestinien écrasé par une voiture de police de l'occupant    Scandaleux : Le correspondant d'un journal français frappé par des policiers le14 janvier    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



40 MD pour l'aménagement de Hammam Biadha
Publié dans Le Temps le 27 - 04 - 2017

Phénomène de mode, le thermalisme est devenu un vrai signe de société qui touche une population de plus en plus stressée. Il constitue, en effet, une véritable alternative médicale très adaptée aux patients soumis au traitement médicamenteux, mais insuffisamment soulagés. Thérapeutique naturelle par excellence, le thermalisme s'inscrit parfaitement dans la recherche actuelle d'une vie et d'un environnement plus naturels, permettant à l'individu de préserver sa santé. En Tunisie, les stations thermales sont nombreuses. C'est le cas de Hammam Biadha, situé à 30 km du Nord Ouest du Krib (gouvernorat de Siliana) sur la route reliant les deux routes principales Mjez-Jendouba et Mjez –Le Kef. Avec un débit de 10 litres par secondes, ce site a été classé comme source d'eau chaude pouvant être exploitée pour les cures thermales répondant à différentes thérapies. L'eau jaillit à travers un puits-grotte profond d'une vingtaine de mètres et large de 5 m. L'eau thermale parait effervescente par le CO2 en émulsion en période de basse pression atmosphérique. Une escapade à Hammam Biadha, c'est un voyage dans une oasis de bien-être. Là, le curiste pourra se reposer dans un grand parc thermal, profitera de l'air de la région dans une bulle de bien être. Dans le souci de valoriser les thermes romains de Hammam Biadha, l'Office national du thermalisme a entrepris des travaux d'aménagement aux alentours de la source naturelle grâce à un investissement de l'ordre de 200 mille dinars. La superficie devra s'étendre ultérieurement à 60 hectares. Une étude de faisabilité technique a été également réalisée visant à prospecter les perspectives de développement du site. Elle a été mise à la disposition des promoteurs intéressés par la création d'une station thermale.
Le directeur général de l'Office national du thermalisme. Rzig Oueslati a souligné que « la recherche de sources a pratiquement touché tout le territoire tunisien, notamment tous les gouvernorats du pays. Nous avons des sources d'eaux naturelles thermales chaudes. C'est la cas de Hammam Biadha qui sera mis à la disposition des investisseurs pour le valoriser « Ses eaux sont prisées pour le traitement des rhumatismes articulaires chroniques (périarthrites, tendinites) et des rhumatismes inflammatoires chroniques, des séquelles des traumatismes ostéo-articulares et des interventions chirurgicales ( fractures, retard de consolidation, entorses, luxations, raideur articulaire ; arthropathies diverses de la sénescence.) des arthroses, de l'ostéoporose, des syndromes algiques, des dermatoses, des brûlures, des séquelles d'affections inflammatoires et des troubles congestifs. Les thermes de ce hammam sont riches en calcium, en magnésium, en sodium, en sulfates, en chlorures et en nitrates sans compter quelques particularités physiques ayant des aspects radioactifs naturels d'une grande efficacité pour le traitement de plusieurs maladies, dont le rhumatisme » .L'enjeu consiste à mieux concilier dans la station la protection et le respect de la nature avec le développement du thermalisme. D'où la nécessité de mettre en place des infrastructures, des équipements publics et des services capables d'assurer un niveau de performance sanitaire et environnementale pendant les périodes de forte fréquentation.
L'étude du projet adopté par le conseil régional du gouvernorat de Siliana prévoit l'amélioration du site environnant devant bénéficier à 1500 habitants dans la région et l'accueil de 145 mille curistes par an.40 millions de dinars seront alloués pour la réalisation de ce projet qui consiste en la création d'une station thermale, des résidences pour hébergement individuel et collectif, des espaces de loisirs et des sports, et des zones vertes »Le complexe thermal de Hamam Biadha donnera, sans aucun doute, toute sa dimension touristique à la station et attirera, certainement, les touristes pour des cures à la carte comme il accueillera ses propres « pensionnaires » puisqu'il sera doté de facilités d'hébergement touristique.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.