Handball : La Tunisie dispose de l'Arabie saoudite 24 – 20 / Résultats de la journée et programme du mercredi    Tunisie – L'affaire René Trabelsi, ou le pays où il ne fait pas bon d'être compétent    Tunisie – La HAICA suspend l'émission « La Classe » de la chaine TV Tounesna    La tarification n'est pas définitive pour la Fédération des aviculteurs    La Tunisie destination touristique fascinante    An 8 et quelques débrayages plus tard…    Que reste-t-il de la Révolution ?    Hand, CM 2019: Deuxième succès de la Tunisie    Départ aujourd'hui pour l'Egypte    L'attaquant ghanéen, Richard Danso engagé pour 4 ans et demi    Températures entre 2 et 7°C cette nuit sur les régions Ouest    Le syndicat n'écarte pas le recours à la grève générale    Ain Draham, ville fermée prise d'assaut par les vacanciers    Le conte des comptes    « Méditations et Réflexions » de Abdelmajid El Bekri    Dorra Bouzid dans le mouvement culturel    Tunisie: Samir Taieb annonce la fin de la crise du lait et des œufs    Mondial Hand 2019 : La Tunisie affronte l'Arabie Saoudite sans Maggaiez et Jallouz    Mahdi Amri : Quelques principes fondamentaux de la voie mystique    René Trabelsi n'a jamais donné d'interview à une Chaîne Israelienne    Un siècle, une éternité    Un club, une histoire    De la vocation du comité des sages    Youssef Chahed à l'écoute des jeunes    «L'agriculture fait face à des défis de taille…»    Le Royaume-Uni augmente son soutien financier à la Tunisie    Ooredoo El Khir réchauffe aussi les cœurs des résidents de la maison de retraite de Grombalia    Désenclaver les zones rurales prioritaires    PME-PMI : La démocratie tunisienne et l'érosion du capital humain    Le «hygge» ou une nouvelle façon de vivre !    Dans la scission    En proie à de grandes difficultés    Objectif : booster l'investissement    21 mois consécutifs de croissance    La route de l'eau    Cinéaste révoltée de la blessure et de la mémoire    Dangers d'inculture    Forum “YOUTH Opportunity” de l'Isitcom le 19 Janvier à Sousse    Aucun compromis conclu entre l'UGTT et le Gouvernement concernant l'augmentation salariale dans la Fonction publique    Selon Moncef Marzouki, le Qatar et la Turquie ont aidé la Tunisie dans son combat contre le terrorisme    Quand une photo d'œuf bat le record de ''likes'' sur Instagram...    Iran- Faute de vitesse,l'Iran échoue à placer sur un orbite un satellite    La lire turque dégringole de 30% en réaction aux menaces de Trump    Migration: Le Canada compte accueillir 1 million d'immigrés    Paris : Un quartier du 9ème sous les décombres… !    Les océans se réchauffent plus rapidement que prévu et leur écosystème se détériore    En Algérie, une kalachnikov comme monument commémoratif    Le salut de Rached Ghannouchi trahit son aspiration à devenir Président    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





La situation se décante et retour progressif à la normale
Publié dans Le Temps le 15 - 12 - 2018

– TAP – La grève des chauffeurs des sociétés de transport des carburants vient d'être annulée, selon une source du ministère du Transport. Mais, ce n'est qu'un au-revoir, si l'Etat ne trouve pas une solution définitive pour ce secteur et bien d'autres, avant que la situation dégénère, comme ce fut le cas jeudi, avec les longues files d'attentes anarchiques, aussi, devant les stations-services de carburant. Rendez-vous est donc pris pour le 1er mars, en vue du miracle.
Une réunion s'est tenue entre le ministre du transport, la Chambre Syndicale des Transporteurs des produits dangereux (UTICA), le directeur général du transport terrestre et les représentants des chauffeurs des sociétés de transport des carburants, afin de parvenir à un accord concernant la grève entamée par ces chauffeurs depuis jeudi, a annoncé le président de la chambre, FethiZouari.
Il a indiqué dans une déclaration à l'Agence TAP, qu'environ 150 chauffeurs des sociétés de transport des carburants, observent une grève ouverte anarchique sans préavis. Il a fait savoir que les chauffeurs ont quitté leurs sociétés pour s'approvisionner des zones pétrolières de Rades et Skhira. Lorsqu'ils sont arrivés à ces deux zones, ils ont annoncé leur grève et bloqué l'approvisionnement des carburants. Idem pour la zone pétrolière de Bizerte qui vient d'être bloquée hier.
Leurs demandes dépassent nos capacités a-t-il avancé, car ils réclament leur affiliation à la convention collective du secteur du pétrole au lieu de celle du secteur du transport des marchandises.
Alors que de grandes files d'attente s'allongent devant les stations-services, depuis jeudi soir et hier, et que des stations ont même fermé, le Directeur général des carburants au ministère de l'industrie et des PME, AfifMabrouki a fait savoir que le ministère de l'industrie œuvre à assurer l'approvisionnement dans certaines stations de services dont les stations Agil.
Il a appelé les citoyens qui ont de l'essence, à ne pas paniquer et attendre avant de s'approvisionner des stations-services, afin de ne pas augmenter la pression sur les réserves, car d'habitude les stations sont approvisionnées, "chaque un ou deux jours".
Et d'ajouter que les stations enregistrent des perturbations et un déficit d'approvisionnement, à cause de la grève anarchique des chauffeurs à Skhira, Zarzis, Rades et Bizerte, appelant les parties concernées au dialogue, afin d'éviter une crise.
Il a rappelé que des négociations ont été organisées, jeudi soir et jusqu'à 4h du matin hier, entre le ministre du transport et des chauffeurs grévistes à Rades.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.