Tunisie – Ennahdha est-elle en train de se préparer à des élections anticipées ?    Al-Ahly – Etoile du Sahel : Découvrez la composition de l'ESS    Libye - Des pays signataires de l'accord de Berlin déversent armes, munitions et combattants attisant la guerre Sarraj - Hafter    Slaheddine El Taief, décédé, fark ce lundi    Prise de position du parti Qalb Tounes envers le processus adopté par Elyès Fakhfakh quant à la formation du gouvernement    FTDES : Rapport annuel de l'année 2019 autour de l'acte suicidaire en Tunisie    Handball | Finale de la 24e CAN | Ce soir : Tunisie – Egypte: Le jour le plus long    Open d'Australie : Ons Jabeur crée la sensation et se qualifie brillamment aux quarts de finale    Foot-Europe: le programme du jour    DECES: Dr Mohamed Ridha GHARIANI    REMECIEMENTS ET FARK: Dr Hédi Essaddam    Nécrologie    Avoirs en devises: 112 jours d'importation, en attendant mieux !    Naples-Juventus, Roma-Lazio : sur quelle chaîne voir ces deux chocs de Serie A ?    Hand – CAN 2020 : 2 en 1, la Tunisie veut son 11ème titre et son ticket pour les JO 2020    Tarak Cherif, Président de la CONECT: « Choisir entre l'intérêt du pays ou une carrière à gérer »    DECES: Abdelmajid STAMBLOULI    Développement local à Testour: un projet tant attendu    Tunisie: Des sociétés de sous-traitance avec la STEG menacent d'observer une grève générale    Tunisie: Attayar veut faire partie du gouvernement de Fakhfekh pour contribuer à la lutte contre la corruption, selon Mohamed Abbou    Facebook choisit la société tunisienne « Sigma Conseil » pour lui réaliser une série d'études et de statistiques    Un effroyable malaise    Météo : prévisions pour aujourd'hui, dimanche 26 janvier 2020    Par Hatem Mestiri : Notre pays a un bilan économique inquiétant    L'Espérance Sportive de Tunis en quart de finale de la Ligue des Champions d'Afrique    Les pays et territoires touchés par le coronavirus    Tunisie – Gafsa : Découverte d'une grande quantité de mines et de produits entrants dans la fabrication d'explosifs    Le sexagénaire, blessé par mine jeudi au mont Chaambi, succombe à ses blessures    Abir Moussi préside un Sit-in protestataire devant le siège du Parlement    Programme TV du samedi 25 janvier    Avec TUNISIE TELECOM, consultation et paiement des factures de la STEG à partir de votre mobile    Si les élections avaient lieu aujourd'hui, le PDL remporterait les législatives    Al Karama Holding lance un avis de vente par négociation directe des participations publiques de » Shems Fm «    Séisme en Turquie: Hausse du nombre des victimes à 20 morts et 1000 blessés    Un violent séisme secoue l'est de la Turquie    Levier « important » pour l'exporation : Certification Halal bientôt chez nous ?    Hamadi khammar - «Immigration clandestine»: Ce que M. Salvini semble en ignorer    «Museum Lab connexion», événement de clôture le 25 janvier à Beit Al Hikma : Comment contribuer à une réappropriation sensible de l'espace public et patrimonial ?    Chemins de l'herméneutique : A la conquête de la parole vive    Les 101 tortues de l'atelier Driba 93, une magnifique exposition à découvrir à l'hôtel Dar El Jeld Tunis    l'Ile de Djerba officiellement candidate à la liste du patrimoine mondial de l'UNESCO    Du 24 au 26 janvier 2020 à Hammamet : Premier Hackathon national Open Data    Initiative de l'Alliance française en Tunisie : Création du Prix de la Plume Francophone 2020    Ahmed Laâjimi, le gagnant de la saison 5 de « NESCAFE COMEDY SHOW », et son « Faux profil » sur scène    Chaambi: Un citoyen gravement blessé par l'explosion d'une mine    « La Méditerranée du Nord au Sud » : thème d'un film inédit impliquant la Tunisie, l'Algérie et la France    La Télévision Tunisienne lance à partir du samedi soir la variété « Chanter tunisien – غني تونسي «    Municipales d'El Battan, Denden, Nefza, Ksibet Thrayet et Rakkada : Les élections fixées pour le 26 janvier 2020    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





L'appel du Sahara!
Publié dans Le Temps le 20 - 12 - 2018

Le Sud tunisien avec plus de 11.000 lits ne cesse d'attirer un nombre important de touristes malgré le nombre très réduit d'avions mis à la disposition des hôteliers. La diversité des paysages, des cultures et des habitats traditionnels dans ces régions sahariennes explique l'importance de cette forme de tourisme.
A l'instar du balnéaire, le tourisme saharien vit actuellement au rythme d'une nette reprise comme l'atteste l'augmentation du nombre des entrées de 30% de janvier à septembre à Kébili et à Tozeur. Les hôteliers se préparent pour accueillir leurs touristes. L'administration bouge et réitéré son engagement à soutenir toutes les manifestations culturelles en vue de leur garantir les meilleures conditions de déroulement et de réussite,notamment le Festival des oasis de Tozeur et le Festival du Sahara de Douz. Nul doute que ces événements boosteront l'activité touristique à Kébili et Tozeur.
Le Ministre du tourisme René Trabelsi a souligné lors de sa dernière visite à Tataouine "l'importance du tourisme saharienet son rôle dans la réalisation des objectifs de développement et d'investissement dans la région, précisant que l'organisation des festivals engendre certes des retombées économiques directes, reflétées par le budget de l'événement, et des retombées indirectes dans différents autres secteurs.
Les bénéfices en termes de communication et d'image sont énormes et contribuent au développement touristique du Sud et du tourisme saharien, en particulier. L'organisation de ces festivals contribue, en effet, à la valorisation de l'image de ce produit saharien, et donc au développement de l'attractivité touristique du Sud. Ces manifestations sahariennes permettent de remplir les hôtels et l'atténuation des effets de la saisonnalité du tourisme, ainsi qu'un étalement de la saison touristique. Les paysages du Sud sont plus beaux que ceux de Marrakech. Le tourisme saharien est, en effet, un secteur porteur et pourrait jouer facilement le rôle d'une véritable locomotive de développement économique et social dans la région".
Il est vrai que ces festivals sont de nature à booster le tourisme saharien. Tous les hôtels affichent complets. Le taux d'occupation dépasse les 100%. Pas de lits disponibles durant cette semaine. Une vraie métamorphose touristique pour une cité en berne depuis des mois.Les commerces sont pris d'assaut par des centaines de touristes qui font leurs emplettes.
Interrogé, un commerçant de dattes indique que la quasi-totalité des touristes font halte à Degueche et Nafta pour faire leurs emplettes. A partir de Metlaoui, plus nous avançons, plus la majestueuse ville de Tozeur dévoile ses charmes et ses oasis. Déjà les prémices de la fraîcheur et du beau temps s'annoncent.
Lotfi Rahmouni, expert en patrimoine, souligne que "le tourisme dans le Sud permet aux régions sahariennes déshéritées de trouverune solution à leurs problèmes économiques, tout en préservant leur patrimoine culturel et naturel"
Pour Hakim, «c'est le troisième week-end de suite que le site enregistre une affluence record. Les hôtels affichent complet. Les restaurants et les cafés sont bondés de monde». Les randonneurs sont armés d'appareils photo pour immortaliser les sites de la ville. «La nature a merveilleusement bien fait les choses"
Nedra ne rate pas le Sud en hiver "je viens pour me ressourcer et m'oxygéner les poumons", dit-elle. Ahmed, un agent de voyage estime que le Sud offre un paysage touristique fabuleux, de plus en plus sollicité par des touristes étrangers, achetant leurs packages de TO également étrangers. Mais bien que le produit saharien soit prisé, il demeure insuffisamment exploité. Les atouts dont dispose ce Sud, réputé pour ses traditions séculaires en matière d'hospitalité, ne manquent pourtant pas"
Bref, le Sud tunisien est une région stratégiquement importante pour un tourisme durable qui permet le passage d'un tourisme balnéaire, basé sur un seul produit, au tourisme saharien développantde multiplessous-produits et valorisant


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.