Ministère du Transport et de la Logistique : Toutes les mesures prises en faveur des élèves, étudiants, voyageurs, et transporteurs entrant en vigueur à partir du 4 Juin    Arrivée d'une cargaison d'aide médicale pour la Tunisie en provenance de la Chine    Equipe nationale : 26 joueurs pour débuter le stage de préparation    Ligue 2 : l'Olympique de Béja en préparation pour les matches barrages face à l'EO Sidi Bouzid    Le PDL a promis de l'argent aux signataires de sa motion    La KfW met à la disposition du Gouvernement Tunisien un prêt à taux concessionnel s'élevant à 100 M€    Covid-19 : la BAD mobilise 180 M€ pour soutenir la Tunisie dans sa réponse à la crise sanitaire    L'ibuprofène, un traitement contre le Covid-19 ?    Où est passé l'argent? demande Nabil Karoui    Deux scénarios pour boucler la coupe de la Ligue Africaine et celle de la CAF    Aujourd'hui, verdict du TAS sur l'affaire EST-WAC    Aujourd'hui, la reprise avec un effectif de 37 joueurs    Où est passé la neutralité légendaire de la Tunisie?    Ça sent la privatisation et l'assainissement social    Reprise de la circulation entre les régions    Bravo ! Les respirateurs fabriqués par les étudiants produits en série    Précisions de l'INP sur les pièces du patrimoine tunisien en vente aux enchères à Paris    Report de la 56ème session pour 2021    Le ténor Italien Cristian Ricci dédie sa dernière vidéo filmée à Venise au peuple Tunisien (vidéos)    Faouzi Mahfoudh (Directeur de l'Institut National du Patrimoine)    Tunisie [Vidéo]: Une plénière de perte de temps et aucun député ne peut remplacer Rached Ghannouchi, Selon Seifeddine Makhlouf    Plateforme [email protected] d'AMEN BANK    Le point sur l'épidémie du coronavirus dans les pays arabes : Mise à jour du 3 juin à 11H00    ARP : Le débat continu sur le déroulement de la séance et son ordre du jour    La députée Olfa Terras s'élève contre «le populisme en appelant à placer l'intérêt de la Tunisie au-dessus des surenchères stériles et des antagonismes simulés»    Projet PRACTICE-JAWDA PAQ-DGSU de l'Université de Carthage 2020-2024    Arrestation du syndicaliste sécuritaire Walid Zarrouk : Deux versions et des contradictions    FARK : Professeur Mohamed Taher KHALFALLAH    Tunisie – Météo : Températures en légère hausse    COVID-19 | Coopération Tuniso-Coréenne face à la pandémie    Prolongation de la validité des certificats de visite technique    Reprise du secteur touristique : Le sauvetage est-il encore possible ?    Suppression puis réactivation de comptes d'« influenceurs » tunisiens : La mystérieuse affaire Facebook !    Tribune | Statut de l'artiste en Tunisie : Supprimons cette censure que l'on ne saurait voir !    Tarek Kahlaoui - L'opportunité diplomatique en Libye: Combler le vide de médiation crédible!    CSS | Reprise des entrainements ce vendredi : On rechausse les crampons !    Tunisie – VIDEO : Ghannouchi doit partir… Il sera, même, incapable de répondre aux accusations    Boutar rafle le Golden YouTube Creator Rewards    Reprise des activités de l'espace B7L9 : Un programme «phygital»    «Les Âmes fortes» de Jean Giono : L'œuvre qui met à nu l'âme humaine    Campagne #AfricaTogether contre la Covid-19 par la Croix-Rouge, Facebook et Plusieurs artistes    L'Ambassade de Suisse à Tunis recrute    Bizerte : Saidani demande de prendre en charge les travaux du stade 15 octobre    Parlement : Ouverture d'un débat autour de la diplomatie parlementaire, le refus de toute intervention étrangère en Libye et rejet d'une base logistique en Tunisie    Coronavirus | Gafsa : Premier cas de décès à Métlaoui    Tunisie: Après le tollé, Imed Khemiri annonce le rejet par Ennahdha de toute ingérence étrangère en Libye    Ghanouchi : La neutralité négative n'a pas de sens    Libye: L'ONU annonce l'acceptation de la reprise des pourparlers pour un cessez-le-feu par les parties en conflit    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Un gain budgétaire de 6,6 milliards DT
Publié dans Le Temps le 09 - 04 - 2020

La crise du coronavirus ravive la crainte de faillite de plusieurs pays dans le monde notamment les pays à faible revenu et surendettés. La Banque Mondiale et le FMI ont déjà sollicité les pays du G20 pour suspendre les paiements des dettes des pays pauvres emprunteurs de l'Association Internationale de Développement (IDA). 76 pays les plus pauvres de la planète dont 39 pays Africains sont actuellement éligibles pour recevoir des ressources de l'IDA. Sauf que pour certaines organisations altermondialistes, le gel du paiement des dettes en principal et en intérêts ne résoudra pas l'affaire et risque plus tard d'alourdir davantage la facture d'endettement des pays à revenus faible et intermédiaire.
Du fait et pour lutter contre la crise sanitaire et économique, l'Observatoire National de l'Economie se joint à 100 organisations internationales et appelle à l'annulation de la dette des pays en développement dont la Tunisie. Annuler la dette pour libérer les ressources publiques existantes.
Selon l'OTE et plus de 100 organisations signataires, les pays en développement ont besoin en dehors de l'annulation de leurs services de la dette de plus 73,1 milliards de dollars supplémentaires pour faire face à la crise sanitaire qui sévit le monde.
L'OTE souligne dans un communiqué rendu public que « l'annulation de tous les paiements de la dette des pays à faible revenu envers d'autres gouvernements, des institutions multilatérales et des prêteurs privés permettrait de libérer jusqu'à 25,5 milliards de dollars US pour lutter contre le coronavirus rien qu'en 2020. En étendant l'annulation aux paiements dus en 2021, 24,9 milliards de dollars supplémentaires seraient disponibles pour aider à sauver des vies aujourd'hui et demain ».
Ces organisations appellent à mettre à la disposition des PED un nouveau mécanisme de financement supplémentaire sans pour autant créer de dette supplémentaire et décréter des réformes supplémentaires et des conditions contrariantes.
Pour contrer cette crise sanitaire la Tunisie aura besoin selon les estimations de près de 6,6 milliards de dinars soit l'équivalent du service de la dette de la Tunisie en 2020.
Pour l'Observatoire Tunisien de l'Economie : "La Tunisie est confrontée à une crise sanitaire, sociale et économique dévastatrice en raison de la pandémie de Covid-19. L'annulation permanente des prochains paiements de la dette serait le moyen le plus rapide de libérer les ressources publiques existantes pour faire face à cette crise sans précédent et sauver des vies. L'annulation complète de tous les paiements de la dette extérieure est essentielle. Cette mesure doit être suivie d'une approche plus globale et à long terme de la résolution de la crise de la dette".
Et d'ajouter : « l'annulation de la dette pour la Tunisie permettrait de libérer 6,6 milliards de dinars tunisiens (TND), soit 2,8 fois le budget annuel du Ministère de la Santé pour 2020 (2,5 milliards de TND) ou encore 13,8 fois le budget annuel des établissements de santé pour 2020 (478 millions de TND). Cette somme permettrait également de faire face aux conséquences économiques du Covid-19 qui, selon un ancien Ministre des finances, pourraient s'élever jusqu'à 6,6 milliards de TND, soit l'équivalent du service de la dette extérieure pour l'année 2020 ».
Ces organisations ont également appelé à une révision du système international de restructuration de la dette souveraine une fois la crise de Covid 19 passée.
Rappelons que les services de la dette extérieure cumulés ont augmenté de 38,5% à fin décembre 2019 atteignant les 9,2 milliards de dinars. Selon les prévisions de la LF 2020, le service de la dette atteindrait les 12 milliards de dinars. Contrairement à l'appel fait par l'OTE, le ministre des Finances Nizar Yaiche exclut toute possibilité d'atermoyer le remboursement de la dette de la Tunisie auprès de ses créanciers. La crédibilité financière du pays est en jeu. Pour lui le rééchelonnement de la dette est hors de question.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.