FITA 2021 : Neuf ministres africains seront présents aux côtés des plus grands bailleurs de fonds    Le programme des demi-finales de la Coupe de Tunisie    Ons Jabeur disputera deux finales aujourd'hui    Tunisie – La Météo du dimanche    Médenine: Un candidat au bac testé positif et la situation épidémique est stable selon le directeur régional de la santé préventive    Tunisie – L'image du jour    Ghar El Melh : Arrestation de deux personnes exploitant des parkings anarchiques    Tunisie – Kairouan : Couvre feu à partir de 17 heures    Changement de la loi animale en Tunisie: Ça commence à décoller à l'ARP...    NEWS: Houcine Rabii positif au coronavirus    Ligue des champions – Demi finale aller – EST-Al Ahly (0-1): Le métier d'Al Ahly...    Canicule: Adopter les gestes de prévention pour éviter les complications    Exposition de groupe «Itération» à la Galerie Aïn Répéter pour mieux dire    Participation du centre international de Tunisie pour l'économie culturelle numérique à la foire du livre du 17 juin au 27 juin à la cité de la culture: Des livres audios et six essais par des voix féminines au programme    SALON POLLUTEC La Tunisie en tant qu'invitée d'honneur    Réseau méditerranéen d'investissement ANIMA: La Tunisie, premier pays bénéficiaire    Protection contre la violence et la discrimination fondées sur l'orientation sexuelle et l'identité de genre: Observations préliminaires sur la situation en Tunisie    65e Anniversaire de la création de l'Armée: Hommage à l'Armée nationale et gloire au soldat tunisien    Affaire Nabil Karoui — l'association tunisienne des experts judiciaires affirme : «Aucune mise en accusation n'a été formulée à l'encontre des experts»    Entretien avec Ridha Dhib (artiste visuel et marcheur): Le devenir territoire    Ammar Mahjoubi: L'histoire à Rome de César à Auguste    Ons Jabeur affronte Daria Kasatskina pour la finale du tournoi de Birmingham    Bizerte : Approbation de 8 projets d'un coût total de 10 millions de dinars    Un hôpital de campagne militaire à Kairouan sur ordre de la présidence de la République    Rafik Abdessalem : Le référendum donnera une couverture à une nouvelle dictature aliénée    Trabelsi appelle à des réformes dans l'espace de travail basées sur une approche participative    La vulnérabilité de 53% des terres en Tunisie est très élevée face au phénomène de la désertification (ministère)    Démarrage du festival Gabès Cinéma Fen : Découvrez le programme du 19 au 26 juin 2021    Ouverture d'une exposition de femmes rurales au Palais Ennejma Ezzahra    Tunisie : La production nationale de gaz naturel augmente de 62%    Programme TV du samedi 19 juin    Handball | Play-off (11e journée) : CA-EST décisif pour le titre    Un conseil ministériel régional dédié à Sfax prévu le 15 juillet    Pollutec 2021 : La Tunisie invitée d'honneur à Lyon    BH Bank: Med Salah Chebbi El Ahssen Président et Hichem Rebai Directeur général    Tunisie – Etats-Unis : Visite virtuelle de Wendy Sherman à Tunis    Euro: les matches de ce samedi    Un fils de la médina d'envergure universelle: Ibn Khaldoun    Houcine Abassi : Qui est Kaïs Saïed pour mettre en doute notre patriotisme ?    Haniyeh au Maroc, bien que le pays ait normalisé ses relations avec Israël    Cannes 2021 : la tunisienne Kaouther Ben Hania membre du jury de la compétition Courts métrages    Monde- Daily brief du 17 juin 2021: Fin de l'obligation du port du masque en extérieur en France    "La Tunisie un allié important pour les Etats-Unis et pour le continent africain" (Andrew M. Rohling)    La migration "irrégulière" vers l'Europe ne doit en aucun cas être résolue dans le cadre d'une approche sécuritaire (Saied)    Ce qui s'est passé en Algérie est-il un signe de la fin de l'ère des islamistes du Monde ?    Monde- Daily brief du 16 juin 2021: Sommet Poutine-Biden à Genève    Un soldat blessé lors de l'explosion d'une mine à Mghilla    La Tunisie accueille une partie de l'exercice militaire "African Lion 21" (Défense)    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





La contestation sévèrement réprimée en Biélorussie
Publié dans Le Temps le 20 - 08 - 2020

Le président biélorusse Alexandre Loukachenko a ordonné hier au ministère de l'Intérieur de mettre fin aux troubles qui ont éclaté à Minsk après sa réélection contestée.
"Il ne doit plus y avoir de troubles d'aucune sorte à Minsk. Les gens sont fatigués. Les gens exigent la paix et la tranquillité", a-t-il déclaré, selon l'agence de presse Belta
Sa reconduction au pouvoir, qu'il détient depuis 26 ans, a donné lieu à des manifestations sévèrement réprimées.
Le chef de l'Etat a également ordonné un renforcement de la sécurité à la frontière pour empêcher l'intrusion de "combattants et d'armes".
L'opposante Svetlana Tikhanoskaïa avait auparavant appelé l'Union européenne à ne pas reconnaître les résultats de la présidentielle du 9 août, selon elle entachée de fraudes.
L'ex-candidate réfugiée en Lituanie a lancé cet appel en anglais dans une vidéo diffusée avant l'ouverture à la mi-journée d'un sommet européen extraordinaire en visioconférence consacrée à la Biélorussie.
"La violence doit cesser et un dialogue pacifique et inclusif doit être entamé. La présidence de la #Biélorussie doit refléter la volonté du peuple", a écrit Charles Michel, président du Conseil de l'UE, dans un tweet annonçant le début du sommet.
L'Union a l'intention d'exprimer "la condamnation et le rejet" de l'administration d'Alexandre Loukachenko, a quant à lui déclaré Josep Borrell, porte-parole de la diplomatie de l'UE, contestant la légitimité du chef de l'Etat.
Mise en garde russe
L'UE a déjà exprimé son intention de sanctionner les responsables des fraudes électorales et de la répression.
Les présidents du groupe de Visegrad, qui réunit Hongrie, Pologne, République tchèque et Slovaquie, ont quant à eux appelé mercredi dans un communiqué commun les autorités biélorusses à "ouvrir la voie à une solution politique" et les ont invitées à respecter les libertés fondamentales et à limiter le recours à la force contre les manifestants.
De son côté, la ministre suédoise des Affaires étrangères, Ann Linde, a proposé d'organiser une visite à Minsk dans le cadre de l'Organisation pour la sécurité et la coopération en Europe (OSCE), dont son pays doit prendre la présidence tournante en 2021.
Les condamnations européennes sont vues d'un mauvais oeil à Moscou où le ministre russe des Affaires étrangères Sergueï Lavrov a jugé mercredi qu'aucune médiation internationale n'était nécessaire en Biélorussie et a dénoncé les ingérences étrangères.
Vladimir Poutine, qui avait proposé une aide militaire à son homologue biélorusse dans le cadre des accords de défense bilatéraux, avait mis en garde mardi la chancelière allemande Angela Merkel et le président français Emmanuel Macron contre toute intervention en Biélorussie.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.