Le Musée de la Monnaie de la Banque Centrale de Tunisie passe à l'ère digitale avec le soutien de l'Ambassade de Suisse    Le scandale des vaccins que la présidence veut étouffer    Ephéméride : Le 1er mars 1924, Mohamed Daghbaji lança la révolte contre l'occupation française    Saïed : « Les Sommets de la Francophonie et de la TICAD posent de nouveaux défis pour la Tunisie et l'Afrique »    Kaïs Saïed reçoit les Chefs des missions diplomatiques africaines accréditées à Tunis    Carthage : Université Entrepreneuriale    « En cas de détection de nouveaux variants du coronavirus, la Tunisie sera confrontée à une 3e vague de la pandémie »    Le jeune YouTubeur Fekrinho retrouvé mort à Oran    Ben Ticha : Des nahdhaouis sont venus en avion pour participer à la manifestation    Abdelkarim Harouni : Kais Saied doit accepter que les nouveaux ministres prêtent serment    Le gouvernement doit s'excuser    Championnat du monde d'Aviron en salle : Les rameurs tunisiens raflent 5 médailles    Ensemble, Nouvelle Valeur : Rendre les centres de données plus écologiques et plus respectueux de l'environnement    Real Madrid vs Real Sociedad: chaines qui diffusent le match de Liga Espagnole    Le SYNAGRI appelle à la mise en service de l'unité de séchage du lait    Tunisie: L'Isie sous la loupe de la Cour des comptes    Blocage politique inédit : Ego, rien que de l'ego !    Les Etrangers pourront bientôt devenir propriétaires sans recours aux autorisations    Hamma Hammami : Je n'ai pas un frère qui s'appelle Rached    Covid-19 | Nabeul : 2 décès et 26 nouvelles contaminations    Les Volants d'Or 2020 de TOTAL : Les meilleures du Secteur automobile en Tunisie à l'honneur !    Officiel en Algérie : Le parlement sera dissous aujourd'hui    Vaccins distribués aux hauts responsables en Tunisie, des députés exigent une enquête    Appel à développer la recherche scientifique sur les maladies rares    Tunisie – Soldes 2021: Les ventes ont chuté en boutiques et prospèrent en ligne    Mechichi inaugure le 2ème centre technologique "Elife" à Béja    Ligue 2 | 5e journée – Groupes A, B ET D : Aouichaoui, bourreau du SG    Tunisie – météo : Brouillard le matin et températures stables    Aucun site classé patrimoine mondial depuis 1997, Habib Ben Younes tire la sonnette d'alarme    "Je découvre mon pays" un projet culturel ambitieux en Tunisie soutenu par le programme "Tfanen"    Sidi Bouzid : Avancement des travaux réaménagement du parc de la cité El Khadra        CAN U20 | Demi-finales – Ouganda-Tunisie (Ce soir A 20h30) : L'histoire s'écrit ce soir !    D'un sport à l'autre    Habib Bouhaouel nous quitte : un journaliste de talent et un caricaturiste redoutable    CAN-U20 : programme des demi-finales    Foot-Europe: le programme du jour    Exposition personnelle d'Ismaïl Bahri à la galerie Selma Feriani: Chroniques de l'invisible    Groupes criminels, des "bandits" ou Boko Haram ?    Facebook rétablit l'accès aux contenus d'actualité en Australie    Des frappes en Syrie tuent 22 miliciens pro-Iran    Le leader du courtage en assurance et réassurance, Aon Tunisie, change de nom et devient ARS Tunisie    Penser l'histoire et la religion    Les trois religions à l'unisson    « ADN » de Maïwenn à l'Institut français de Tunisie: Une quête de descendance    « Shayatine » de Amel El Fargi et Wael Merghni: Ecritures croisées, territoire commun    Mort d'avoir bu... trop d'eau?    12 pays aux manoeuvres militaires «African Lion» qui auront lieu en Tunisie en juin prochain    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Kaïs Saïed et Abir Moussi peuvent-ils s'entendre ?
Publié dans Le Temps le 21 - 08 - 2020

p class="p1" style="text-align: justify; text-indent: 8.5px; font-variant-numeric: normal; font-variant-east-asian: normal; font-stretch: normal; font-size: 11px; line-height: normal; font-family: "Myriad Pro";"Le chef de l'Etat et la présidente du PDL peuvent-ils s'entendre et cohabiter ensemble ? Sont-ils si différents ? Quels sont leurs points communs ? Quelles sont leurs divergences ? Comment expliquer leur émergence rapide et spectaculaire et leur popularité grandissante ? Destin, hasard ou fruit d'une grande volonté en quête du pouvoir ? p class="p1" style="text-align: justify; text-indent: 8.5px; font-variant-numeric: normal; font-variant-east-asian: normal; font-stretch: normal; font-size: 9.5px; line-height: normal; font-family: "Times New Roman";"Portraits croisés d'un homme et d'une femme. Rassurez-vous, il n'est pas question du très célèbre film de Claude Lelouch ! C'est l'histoire de deux destins qui se trouvent, aujourd'hui, sur les devants de la scène politique et médiatique de notre vie nationale... p class="p2" style="text-align: center; font-variant-numeric: normal; font-variant-east-asian: normal; font-stretch: normal; font-size: 12px; line-height: normal; font-family: "Times New Roman";"Un esprit de logique patriotique p class="p1" style="text-align: justify; text-indent: 8.5px; font-variant-numeric: normal; font-variant-east-asian: normal; font-stretch: normal; font-size: 9.5px; line-height: normal; font-family: "Times New Roman";"Abir Moussi et Kaïs Saïed ont tous les deux fait du droit. La première est avocate et le second est un constitutionnaliste. Tous les deux sont coriaces, têtus et entêtés, cabochards et téméraires. Ils sont tous les deux opposés à Ennahdha et prônent tous les deux la révision de la Constitution et du Code électoral pour instaurer un régime présidentiel semblable à la Cinquième République française ou à l'américaine. Tous les deux sont contre l'égalité successorale. Tous les deux militent pour que l'Etat retrouve son autorité et pour que la décision politique nationale n'obéisse à aucune pression, à aucun lobby et à aucune forme de forces occultes et opaques... p class="p1" style="text-align: justify; text-indent: 8.5px; font-variant-numeric: normal; font-variant-east-asian: normal; font-stretch: normal; font-size: 9.5px; line-height: normal; font-family: "Times New Roman";"C'est, sans doute, pour cette raison qu'Abir Moussi ne boycotte pas, pour la première fois, les rencontres avec le chef du gouvernement désigné. La présidente du PDL et le Chef de l'Etat tiennent à l'indépendance de la décision politique nationale et aiment leur pays. " Nous aimons tous les deux la France mais chacun de nous l'aime à sa façon...", a tenu à souligner Valéry Giscard d'Estaing à François Mitterrand, juste après avoir été élu en mai 1974. p class="p1" style="text-align: justify; text-indent: 8.5px; font-variant-numeric: normal; font-variant-east-asian: normal; font-stretch: normal; font-size: 9.5px; line-height: normal; font-family: "Times New Roman";"Là est, en effet, toute la question ! Chacun aime son pays à sa façon ! p class="p1" style="text-align: justify; text-indent: 8.5px; font-variant-numeric: normal; font-variant-east-asian: normal; font-stretch: normal; font-size: 9.5px; line-height: normal; font-family: "Times New Roman";"Née le 15 mars 1975 à Jammel, Abir Moussi préside le PDL depuis 2016, et elle est députée depuis 2019. Avant la révolution, elle était secrétaire générale-adjointe au RCD (Parti dissout). Les révolutionnaires ou ceux qui font semblant de l'être et ceux qui ont volé le rêve de toute une jeunesse et de tout un peuple en quête d'une nouvelle Tunisie plus démocratique, plus juste et plus réconciliée avec elle-même, ont tout fait pour diaboliser l'ancienne militante du RCD. Elle était et elle est encore WANTED ! Tout le monde ou presque l'attendait et l'attend encore au tournant ! Contrairement à plusieurs gros calibres et hauts cadres de l'ancien régime qui se sont éclipsés et parfois prostitués, Abir Moussi, pareille à une tigresse, persiste, signe, assume et s'assume. Fière de son passé, elle résiste face à la meute... p class="p1" style="text-align: justify; text-indent: 8.5px; font-variant-numeric: normal; font-variant-east-asian: normal; font-stretch: normal; font-size: 9.5px; line-height: normal; font-family: "Times New Roman";"Kaïs Saïed, né le 22 février 1958 à Tunis, n'a, quant à lui, jamais fait de politique avant la révolution à laquelle il n'a pas participé mais qu'il semble avoir bien épousée. La révolution lui a permis d'émerger, par la grande porte, sur la scène de la société civile. Réservé, discret et solitaire, il a su soudainement se tailler une place de choix, surtout, auprès des jeunes, des étudiants et de ces territoires oubliés de la République. p class="p2" style="text-align: center; font-variant-numeric: normal; font-variant-east-asian: normal; font-stretch: normal; font-size: 12px; line-height: normal; font-family: "Times New Roman";"A l'écoute des damnés p class="p2" style="text-align: center; font-variant-numeric: normal; font-variant-east-asian: normal; font-stretch: normal; font-size: 12px; line-height: normal; font-family: "Times New Roman";"de la terre p class="p1" style="text-align: justify; text-indent: 8.5px; font-variant-numeric: normal; font-variant-east-asian: normal; font-stretch: normal; font-size: 9.5px; line-height: normal; font-family: "Times New Roman";"Son style, sa voix grave, sa manière d'être et de paraître, son humilité et son écoute attentive à cette autre Tunisie des damnés de la terre, sont autant d'atouts qui lui ont valu l'estime du petit peuple. Certains observateurs ironisent, en revanche, en le comparant à un "Robocop"! Une sorte d'extraterrestre venu d'ailleurs ! Peu importe ! "Le peuple veut !" Le dernier sondage d'opinion lui accorde 65,1% de voix. C'est que le chef de l'Etat demeure toujours très populaire. p class="p1" style="text-align: justify; text-indent: 8.5px; font-variant-numeric: normal; font-variant-east-asian: normal; font-stretch: normal; font-size: 9.5px; line-height: normal; font-family: "Times New Roman";"Quant à la présidente du PDL, le même sondage lui accorde 8,1%, mais, quand même, elle est la deuxième après Kaïs Saïed ! Sur le plan des législatives, le PDL se taille de loin la première place avec 35,8% des voix alors que Ennahdha ne recueille que 21,9% ! La morale de l'histoire est que rien ne se crée, rien ne se perd, tout se transforme. Toujours battante et pareille à une bombe, la Lionne comme l'appellent ses partisans, attaque, se défend et demeure la bête noire des islamistes qui tentent toujours de la caricaturer laissant croire qu'elle milite pour le retour à l'ancien régime alors qu'elle prône de laïciser l'Etat. C'est-à-dire la fin des partis politiques religieux et le procès, dans le cadre de la loi et de l'Etat de droit, de tous ceux qui ont abusé de leurs pouvoirs pour nuire aux intérêts supérieurs de la Tunisie et pour piller le pays. p class="p1" style="text-align: justify; text-indent: 8.5px; font-variant-numeric: normal; font-variant-east-asian: normal; font-stretch: normal; font-size: 9.5px; line-height: normal; font-family: "Times New Roman";"D'ailleurs, elle ressemble, sur ce point, à la même position que celle du chef de l'Etat mais la différence entre la présidente du PDL et le président de la République est qu'elle est plus clivante, plus agressive et plus sévère à l'égard de ce qu'elle appelle les "khounjia" (les Frères musulmans). Abir Moussi plaide pour le retour à l'autorité de l'Etat, à la place de choix accordée aux compétences et aux hommes et femmes dévoués pour servir loyalement leur pays. C'est, d'ailleurs, l'orientation du nouveau chef du gouvernement désigné. p class="p1" style="text-align: justify; text-indent: 8.5px; font-variant-numeric: normal; font-variant-east-asian: normal; font-stretch: normal; font-size: 9.5px; line-height: normal; font-family: "Times New Roman";"Toutefois, le projet de société de Kaïs Saïed intrigue toujours tous ceux qui suivent de près ou de loin la vie politique en Tunisie. Le chef de l'Etat semble vouloir l'application de la loi par le peuple. Il paraît même avoir l'intention de renverser la pyramide des pouvoirs en remplaçant l'Assemblée des représentants du peuple (ARP) par des conseils d'élus locaux. On laisse entendre qu'il serait très influencé par son frère Naoufel qui serait un islamiste radical et par son ami Ridha Lénine comme on le nomme. Toutefois, selon un ami de longue date du chef de l'Etat, le psychiatre Sofiane Zribi, Kaïs Saïed n'est ni un salafiste, ni un nahdhaoui, ni un extrémiste comme le prétendent ses détracteurs. "C'est un homme sociable, ouvert, humain et un bon père de famille attaché à sa religion comme tant de Musulmans..." p class="p1" style="text-align: justify; text-indent: 8.5px; font-variant-numeric: normal; font-variant-east-asian: normal; font-stretch: normal; font-size: 9.5px; line-height: normal; font-family: "Times New Roman";"Autres différences entre Abir Moussi et Kaïs Saïed : alors que la présidente du PDL refuse totalement de s'ingérer dans les choix et décisions des pays étrangers arabes ou non, Kaïs Saïed considère, en revanche, que la normalisation des relations avec Israël est un acte de haute trahison. p class="p2" style="text-align: center; font-variant-numeric: normal; font-variant-east-asian: normal; font-stretch: normal; font-size: 12px; line-height: normal; font-family: "Times New Roman";"Fermes et autoritaires p class="p1" style="text-align: justify; text-indent: 8.5px; font-variant-numeric: normal; font-variant-east-asian: normal; font-stretch: normal; font-size: 9.5px; line-height: normal; font-family: "Times New Roman";"Autre mystère : Abir Moussi a un parti politique dont elle assure la présidence, mais Kaïs Saïed persiste et signe qu'il est indépendant et ne compte guère fonder un parti politique. Il oppose même le
peuple aux partis politiques ! p class="p1" style="text-align: justify; text-indent: 8.5px; font-variant-numeric: normal; font-variant-east-asian: normal; font-stretch: normal; font-size: 9.5px; line-height: normal; font-family: "Times New Roman";"Mais Saïed, comme Abir Moussi, sait être ferme et autoritaire : la Tunisie n'a, à l'intérieur comme à l'extérieur, qu'un seul et unique président : C'est lui et non le président du parlement ! Dès lors, le cheikh Ghannouchi a été bien remis à sa juste place ! La présidente du PDL ne peut que s'en réjouir et s'en féliciter ! p class="p1" style="text-align: justify; text-indent: 8.5px; font-variant-numeric: normal; font-variant-east-asian: normal; font-stretch: normal; font-size: 9.5px; line-height: normal; font-family: "Times New Roman";"Il est vrai que le projet de société de Abir Moussi inquiète moins les observateurs politiques que celui du chef de l'Etat qui demeure un mystère mais force est de constater que Kaïs Saïed est de loin, jusqu'à nouvel ordre, plus populaire que la présidente du PDL et de tous les autres acteurs politiques tous réunis ! C'est que, quand les peuples se trouvent perdus, désespérés et livrés à eux-mêmes, ils préfèrent les mystères et les illusions aux fausses promesses de leurs gouvernants traditionnels auxquels ils ne font plus confiance ! p class="p1" style="text-align: justify; text-indent: 8.5px; font-variant-numeric: normal; font-variant-east-asian: normal; font-stretch: normal; font-size: 9.5px; line-height: normal; font-family: "Times New Roman";"Kaïs Saïed et Abir Moussi peuvent-ils s'entendre ? Pourquoi pas, d'autant plus que, pour le moment, tout semble plutôt bien marcher entre eux. Certes, les divergences sont parfois de taille entre la Lionne et le Robocop mais les deux leaders se complètent bien, d'autant plus que ni Kaïs Saïed ni Abir Moussi, n'aiment qu'on leur marche sur les pieds !. p class="p1" style="text-align: justify; text-indent: 8.5px; font-variant-numeric: normal; font-variant-east-asian: normal; font-stretch: normal; font-size: 11px; line-height: normal; font-family: "Myriad Pro";" p class="p3" style="text-align: right; text-indent: 8.5px; font-variant-numeric: normal; font-variant-east-asian: normal; font-stretch: normal; font-size: 9.5px; line-height: normal; font-family: "Times New Roman";"M. M.

Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.