Ligue des champions : Le PSG assure, le Barça, le Juve, le Chelsea et le Séville FC en 8es de finale    Tunisie – URGENT : Les décisions du conseil de la magistrature judiciaire en rapport avec les plaintes contre deux magistrats    Défense : Exercice naval tuniso-américain au large du Bizerte    ARP : Séance plénière le 27 novembre pour l'examen du projet de la LFC2020    Le budget du ministère des Affaires Culturelles pour l'année 2021 fixé à 358,4 millions de dinars    Photo du jour : Pourquoi personne ne rendra des comptes dans l'accident l'Avenue Mohammed V ?    Ahmad Ahmad suspendu par la FIFA pour 5 ans !    Tunisie-PDG de l'UTAP: La demande d'emploi ne doit en aucun interrompre les activités du Groupe Chimique    OXFAM recommande à tous les gouvernements d'adopter des politiques fermes    L'espace 421 en verve    «Tlamess», «Les pastèques du cheikh» et «Visa» dans la programmation    Le détail mineur: une vision personnelle des choses    L'importance du renforcement du rôle des institutions dans l'évaluation des politiques des droits de l'Enfants, au centre d'un colloque national à Tunis    L'Etat n'investit pas assez dans le secteur des transports    Voulant se rendre en Tunisie, des étudiants algériens se trouvent bloqués aux frontières    En vidéo: Un policier fait un croche-pied à un migrant    La data offre à la Tunisie plusieurs métiers et de business à exploiter    Le plus vieil arbre du parc du Belvédère de Tunis a son timbre    Barack Obama épingle plusieurs personnalités dans ses mémoires "Une terre promise"    ATCT, Baisse de 52% des recrutements de Tunisiens à l'étranger    DECES : Médecin général Mohamed Moncef Ben Moussa    A son tour, le champ de Guebiba victime du chantage des protestataires de Sfax    Sécurisation des dispositifs médicaux : Un hacker peut‐il vous briser le cœur?    Focus Business | Les projets public-privé sur la sellette    Moez Chakchouk prend la défense du projet du port Enfidha    Les précipitations et leurs effets néfastes : L'infrastructure de base mise à mal    Coronavirus: De nouveaux décès à Manouba    Le digital et médiation culturelle : Des idées à revendre    Expatriés : La régularité de Dräger    NEWS | La filière clubiste pour l'UST    Le point sur l'épidémie du coronavirus dans les pays arabes : Mise à jour Du 24 Novembre 2020 à 11H00    Contrepoint | Petite déduction, grosse vérité    Donald Trump ordonne le transfert de pouvoir à Joe Biden    Une correspondence de Ayari à la FIFA pour demander un audit de la FTF    Ooredoo atteint 24 gouvernorats durant sa campagne de sensibilisation contre la propagation du Covid-19    ATOG veut investir davantage dans les énergies renouvelables en Tunisie    Les juges puis les cadres judiciaires, les grèves dans les tribunaux s'éternisent    Après les bouteilles de gaz, une pénurie de carburant à Sfax    LC Europe (poules / J4): les matches de ce mardi    Le mystérieux virus Chapare inquiète les scientifiques    Jerandi en France pour participer à la Conférence ministérielle de la Francophonie    Météo | Légère hausse des températures et pluies sur la plupart des régions    Affaire des déchets italiens : Le réseau Tunisie verte menace de recourir à la justice internationale    Libye: Reprise d'un nouveau cycle du Forum du dialogue politique inter-libyen    Pandémie, allégement de la dette et lutte pour le climat, en débat    Le court métrage "A moitié d'âme" propose une image qui interpelle le cœur dans une société où l'argent est le maître du monde    Mes odyssées en Méditerranée | Siciliens de Tunisie – les Ciscardi : De la Sicile à la Tunisie, la route de l'espoir...    Fadhel Jaziri à La Presse : «Notre politique culturelle n'est plus articulée sur un marché»    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





L'origami, l'art du pliage de papier
Publié dans Le Temps le 28 - 10 - 2020

Etrangement et cela se passe depuis plusieurs années, sinon des dizaines d'années, la diffusion des chansons françaises sur la chaîne internationale de Radio Tunis (RTCI) est devenue très minime. Pourtant, on nous annonce, par jingles interposés, que nous sommes « sur la bonne fréquence. »
Le Temps : TAP
-La Galerie Saladin à Sidi Bou Said accueille du 31 octobre au 15 novembre 2020 «Mindfulness» la première exposition personnelle de l'artiste origamiste (paper artist) Sawsen Laouiti.
Au cœur de cette exposition figure art de l'origami, explique la commissaire de l'exposition Rim Benboubaker. Venue tout droit venu du pays du soleil levant, cette pratique de l'origami héritée du folklore japonais consiste à reproduire des objets ou des personnages uniquement avec du papier, tout simplement grâce à des jeux de pliage.
L'origami demande un certain talent, une bonne pratique et une sacrée dose d'imagination pour parvenir à recréer le modèle d'origine avec fidélité. Sawsen Laouiti expérimente sans cesse de nouveaux modes de pliage du papier et qui s'est distinguée par la création de superbes figures géométriques, en arrivant même à concevoir des objets manufacturés et de design. Son intention est de partager avec autrui l'indéfinissable beauté qui émane de la simple action consistant à plier du papier : quand les marques de pliure se superposent, donnant naissance comme par magie à des formes inattendues, l'origamiste éprouve un ineffable sentiment de stupeur et de joie. Les formes prennent vie presque spontanément, par une sorte de logique intrinsèque au matériau lui-même... Plier du papier permet vraiment de percevoir le monde dans sa plénitude.
Etre là, ici et maintenant, portée par la magie de la création, en savourer chaque instant ... vivre intensément ses ressentis, se connecter à ses émotions et à ses croyances, accepter ce qui est, accueillir ce qui vient avec bienveillance, hors de tout jugement.
Et surtout observer les détails environnants, mettre en lumière les émotions qu'ils suscitent pour enfin créer. Telle est la démarche de l'artiste qui à travers un ancrage au cœur de la matière et une mise en volume de ses émotions nous propose des mosaïques de son parcours, des fragments de vie. L'objectif de son travail est d'aborder les œuvres comme des expériences sensorielles et de les vivre comme un retour aux sources, une découverte de soi, mais surtout une histoire à partager. Avec « Mindfulness «, elle invite à un voyage onirique dans son univers fait d'origamis et de papier. Empreint d'une apparente légèreté et d'une grande délicatesse, le papier étonne par sa robustesse et les possibilités infinies qu'il offre. Chaque pli devient alors une méditation qui transforme la composition artistique en un état de transe et qui libère un champ énergétique unique. Un potentiel illimité de formes, de textures et de couleurs que fait découvrir avec émotion cette artiste passionnée.
Passionnée d'origamis depuis l'enfance, Sawsen Laouiti a ressenti en elle ce besoin de créer et de s'exprimer de ses mains pour sculpter la matière, toucher les textures et harmoniser les couleurs. Le papier s'est imposé à elle comme une évidence. Ce matériau si délicat et à la fois si résistant l'a toujours fasciné tant par ses textures que par les possibilités infinies qu'il offre. Passer d'une feuille en 2d plate à une sculpture en 3d est une source d'émerveillement pour elle jusqu'à ce jour même sur des formes basiques.
Créer, partager ... tels sont les verbes de sa vie*, les motivations essentielles qui la poussent à agir au quotidien. Sa démarche artistique se base sur la mise en volume de ses émotions et l'observation des détails qui l'entourent.
La trame d'un tissu, la finesse d'une broderie, l'émail d'une céramique traditionnelle, le papier glacé d'un vieux magazine, la beauté de la nature ou encore d'un ciel nuageux sont autant de sources d'inspiration et de nuances de couleurs qui composent sa palette.
Compte tenu de la situation actuelle, et afin de garantir la sécurité de chacun, l'exposition «Mindfulness» se déroulera sans vernissage et afin de respecter les consignes sanitaires gouvernementales liées à la COVID-19, 8 personnes maximum peuvent entrer dans la galerie le temps d'une visite informe la galerie sachant que le port du masque est obligatoire.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.