Une femme blessée dans l'explosion d'une mine à Kasserine    Assassinat de Farhat Hached, il y a 69 ans: Le meurtre qui signa l'arrêt de mort de la colonisation    Mes odyssées en Méditerranée: Mariano Stinga, un renégat de Tunis    André Parant, ambassadeur de France: La France, partenaire attentif et bienveillant de la Tunisie    Projet «Promotion du Tourisme Durable»: La Tunisie, notre destination    ils ont dit    Lutte contre le changement climatique: Les efforts d'atténuation : obligation ou opportunité ?    L'embrasement    NEWS: Souleymane Coulibaly refait surface    C3 — TOUR DE RECADRAGE — MAtCH RETOUR — CSS-TUSKER FC (18H00) Le CSS dans le costume de favori    Après la desillusion de la Tunisie face à la Syrie (0-2): Jusqu'à quand les leçons non retenues ?    La reproduction canine    Pourquoi: Les taximans et leurs caprices…    Kairouan: Le soupir des coupoles    Ville de Tunis: Feelmedina, une initiative pour des week-ends heureux dans la Médina    Cérémonie d'ouverture de la 22e édition des Journées Théâtrales de Carthage: Démarrage sur les chapeaux de roues    Macron et MBS veulent veiller à la «stabilité» dans le Golfe    Affaire Omar Lâabidi: 14 policiers accusés d'homicide involontaire    Choisir des plantes d'intérieur pour le chien et le chat...    Tunisie-Covid : Un décès et 219 contaminations    Tunisie-Météo : Cellules orageuses et pluies attendues    La police turque aurait déjoué un attentat à la bombe visant le cortège d'Erdogan    J04 – Ligue 2 Pro : Résultats et classements après les matches de samedi    Coupe de la CAF : Groupe du CSS pour défier les Kenyans de Tusker    Sur quelles chaînes et à quelles heures voir tous les matches européens en direct ?    Erdogan échappe à une tentative d'assassinat    Turquie [VIDEO] : Démantèlement d'une tentative d'assassinat d'Erdogan lors d'un rassemblement populaire    Bilan - Covid-19 : 219 nouvelles contaminations et huit décès    CMF : Visa pour l'admission en Bourse de "Smart Tunisie"    Les recettes douanières ont augmenté de 17,2%, fin novembre    La startup Tunisienne Lamma accélère sa vision Quick commerce et acquiert Farm Trust    JTC 2021: Une inauguration inédite célébrant plusieurs expressions d'art et transmise à la télé    La Tunisie perd son match contre la Syrie (0-2): Une grande désillusion à la Coupe arabe FIFA 2021    Tunisie [EN DIRECT] : Les militants de l'Union affluent à la Kasbah pour commémorer l'assassinat de Farhat Hached    Tunisie – Japon : Conférence "JICA Chair" et signature d'un mémorandum de coopération à l'ENA de Tunis    Foot-Europe: le programme du jour    Monde: Un accord « historique » entre la France et les Emirats Arabes Unis    Conférence d'Oran : La contribution des 3 pays africains au Conseil de sécurité de l'ONU a été capitale (Jerandi)    Yasmina Khadra appelle au sauvetage de la librairie El Moez    Tunisie : La météo de ce samedi    Opportunités : Des hommes d'affaires tunisiens prospectent les marchés kenyan et ougandais    UGTT : Commémoration du 69e anniversaire de l'assassinat de Hached    Tunisie Télécom accompagne la Tunis Fashion Week    Ce dimanche, accès gratuit aux musées, monuments et sites historiques    Aux Galerie « XYZ » et TGM Gallery : La Grenade exposée sous toutes ses coutures et l'Ecole de Tunis haute en couleurs    L'Omicron était déjà présent en Europe avant la cascade de restrictions visant l'Afrique?    La Tunisie cherchait à acheter jusqu'à 175 000 tonnes de blé tendre    Ghazi Moalla : Trois personnalités sont les favoris pour l'élection présidentielle libyenne    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Duel surprise Trump-Biden dans l'Etat de Géorgie
Publié dans Le Temps le 28 - 10 - 2020

Voisins et volontaires distribuent de l'eau et des snacks aux électeurs masqués qui attendent patiemment leur tour dans la chaleur à Smyrna, une banlieue coquette d'Atlanta. La présidentielle américaine se tiendra le 3 novembre et pourtant, la matinée a déjà des airs de grand jour d'élection.
Nichée dans le Sud conservateur, la Géorgie n'a pas voté pour un candidat démocrate à la Maison Blanche depuis 1992. Mais Joe Biden, 77 ans, arrive à quasi égalité dans les sondages avec le président républicain Donald Trump, 74 ans.
Près de 40% des électeurs de la Géorgie se sont déjà prononcés sur ce scrutin crucial, mais aussi des élections locales et parlementaires.
Et deux candidats démocrates ont des chances de remplacer les sénateurs républicains qui représentent l'Etat à Washington. Leurs victoires pourraient contribuer à faire basculer la majorité à la chambre haute.
Jamal et Michelle Jenkins sont venus avec leur bébé Asia, que le papa porte en kangourou. Voilà 40 minutes qu'ils font la queue.
"Oui, je suis bien décidée", lance Michelle, 33 ans, souriante sous sa casquette noire à petites oreilles de chat. Elle et son époux, 31 ans, deux électeurs afro-américains, voteront pour Joe Biden.
Pendant quarante ans, ce comté, Cobb County, avait voté républicain jusqu'à basculer pour Hillary Clinton en 2016.
Atlanta est la "capitale noire", poursuit Jamal Jenkins, à propos de la ville qui a vu naître Martin Luther King. "Nous essayons de nous mobiliser pour nous faire entendre."
Avec un habitant noir sur trois et une population devenue plus jeune, diverse et diplômée dans la région d'Atlanta, la Géorgie (10,6 millions d'habitants) abrite cette fois "très peu d'électeurs indécis", seulement 4%, explique Trey Hood, professeur en sciences politiques à l'université de Géorgie.
"Pour les partis, il s'agit donc vraiment de jouer la mobilisation plutôt que la persuasion".
Donald Trump a donné un grand meeting à Macon, au sud d'Atlanta, à la mi-octobre, et était venu présenter en septembre un programme d'aide à l'entreprise destiné aux Afro-américains.
Joe Biden visitera le "Peach State" mardi à son tour et sa colistière Kamala Harris, première candidate noire à la vice-présidence, était là vendredi.
"Quand nous votons, nous gagnons!", a-t-elle martelé devant des habitants en majorité afro-américains.
"Le changement démographique des dernières décennies" explique en partie ce duel aussi serré Trump-Biden, analyse Trey Hood. "Mais une autre part vient de la motivation réelle chez les démocrates de voter contre Trump".
Juste devant les Jenkins, Ashley Dawson hoche la tête en les entendant.
Née dans une famille républicaine, cette jeune électrice blanche de 26 ans n'a pas voté en 2016. Cette fois, c'est Joe Biden "à 100%!"
Les quatre années de mandat Trump l'ont rendue "malade", confie la journaliste, inquiète pour son avenir "en tant que femme".
Mais son soutien pour l'ancien vice-président est tiède. "C'est en fait Kamala Harris que je voudrais".
Devant des dizaines de partisans portant des masques "Biden-Harris", les deux candidats démocrates au Sénat, Jon Ossoff et le pasteur Raphael Warnock, montent en stars sur une petite scène installée dans un parc au nord-est d'Atlanta.
"C'est un moment extraordinaire dans l'histoire de la Géorgie", confie Raphael Warnock, qui prêche dans la même église baptiste Ebenezer que Martin Luther King.
"En ces temps de profondes divisions dans notre pays, pendant que des élus propagent la haine, ce qu'il se passe en Géorgie représente cette nouvelle coalition émergente des consciences, muli-raciale et multi-générationnelle, nécessaire pour apporter un véritable changement", veut-il croire.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.