Bourse de Tunis : Le Tunindex termine la deuxième semaine de janvier sur une légère contreperformance    Riadh Zghal: Le processus démocratique est-il irréversible ?    Ligue 1 : 8 clubs ont déjà changé d'entraîneur    Juventus : le Tunisien Hamza Rafia, blessé, indisponible 20 jours    Coronavirus: La situation sanitaire à Mahdia    Ferid Belhaj : Dix ans après le "printemps arabe", la région MENA doit ouvrir la voie aux entrepreneurs    New Body Line : Un chiffre d'affaires en augmentation de 64,12% (4ème Tr. 2020)    Grève de la faim à l'ARP | Détérioration de l'état de santé des députés du bloc démocratique    COVID-19 : L'efficacité maximale du vaccin ne peut être démontrée que six mois après son injection    Tunisie: L'ANSI met averti les visiteurs de sites pornographiques    Football : Programme TV de ce vendredi 15 janvier 2021    Tunisie: Mike Pompeo: Nous souhaitons préserver les acquis de ces dix dernières années    Startup Act commence à porter ses fruits: La machine est lancée !    Point de vue: Un championnat atypique !    Handball — Mondial d'Egypte — Ce soir(20h30), Tunisie –Pologne: Prêts pour le combat    La poésie en questions: Qui sont les Muses ?    Crise politique: Le péché originel    Latifa Lakhdhar: Une révolution et son contraire    Tunisie : Les lauréats du Prix Lina Ben Mhenni pour la liberté d'expression 2020    Potentiel minier de la Tunisie: Une exploitation en dents de scie    Bénéficiez de remises durant le confinement avec Tunisie Telecom    A quand la sortie du tunnel ?    Coronavirus : 63 décès et 2327 contaminations en 24 heures    Dix ans après: La corruption à tous les étages    Tunisie-Ministère de la Santé: Nouvelle liste des laboratoires autorisés à réaliser les tests RT-PCR    Tunisie-Rached Ghannouchi : Les motions de censure à mon égard sont tout ce qu'il y a de plus normal    Météo | Pluies éparses et baisse des températures    La FTDES appelle à suspendre le paiement de la dette    Lassâad Dridi entame sa nouvelle aventure    Les mots en politique    INVESTITURE DE JOE BIDEN: Lady Gaga et Jennifer Lopez chanteront lors de la cérémonie    Comment le coronavirus a bouleversé nos habitudes ?    Succession de Merkel: Les appétits s'aiguisent en Allemagne    Pour ne plus pédaler dans la semoule ! (2/2)    La success-story du médecin devenu artiste de renom    Abdelaziz Jemail, un éclaireur magnifique    L'ambassadeur de la Tunisie en Belgique: "Plus nous avons des relations avec nos amis, mieux nous nous porterons"    Financièrement, le Barça au bord du gouffre !    Confinement : mini-concerts virtuels de l'OST ce soir et demain à 21h00    Wadii El Jari en sauveur : Pourquoi pas avant ?    Un test PCR négatif sera désormais exigé pour tous les voyageurs arrivant en France    L'inscription du couscous et de la pêche à la charfiya sur la liste du patrimoine culturel immatériel de l'Unesco célébrée à la Cité de la culture    Vient de paraître — « Quelqu'un meurt au sud » de Kamel Hlali: L'art d'arracher le lecteur à la banalité gris-flanelle du quotidien    En vidéo : ‘' Adieu Maman'', Tahar Ben Meftah raconte son nouveu livre    USA: Trump: La vraie cause de ma suspension des réseaux sociaux est politique…mon discours été totalement approprié    Intox : Aucun pilote tunisien n'a été renvoyé à cause d'un vol vers Tel Aviv    USA: 70 000 comptes affiliés à la mouvance pro-Trump QAnon supprimés par Twitter    Tunisie : Une secousse tellurique à Zaghouan    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Des romans à découvrir
Publié dans Le Temps le 01 - 12 - 2020

La production romanesque a été abondante cette année. Plusieurs ouvrages sont dignes d'intérêt et présentent des univers singuliers et novateurs.
Plusieurs romans ont retenu l'attention des lecteurs et des critiques ces derniers mois. Parmi ces ouvrages fort nombreux, nous avons retenu trois romans écrits par des auteurs jeunes et confirmés.
Des romans iconoclastes
Le premier de ces romans est intitulé "Adieu maman ! Redites-moi la vie". Oeuvre de Tahar Ben Meftah, ce roman a été publié par Nirvana. L'auteur est enseignant de littérature française et arabe dans des universités françaises et publie son premier roman. Structuré en sept chapitres et conclu par une brève homélie païenne, ce livre est un roman de la dualité. On y suit les tribulations et le destin de Farouk Henia, un être ballotté entre le nord et le sud, l'exil et le royaume, son moi et son double.
La narration est fluide, dans un style débridé et riche en rebondissements. Entre origines mythiques et réalité cruelle, c'est l'image de la mère qui traverse ce livre plein de paradoxes et de clins d'oeil à la littérature. Paru en septembre, ce roman est l'une des plus belles surprises de la rentrée littéraire.
Dans "Le secret des Barcides", Sami Mokaddem poursuit son projet de trilogie de Carthage dont il livre ici la conclusion. Paru aux éditions Pop Libris, ce roman a obtenu le prix du jury pour le Comar d'or 2020. Historique sans l'être véritablement, ce livre est une épopée imaginaire qui fait découvrir au lecteur, l'héritage que le grand Hannibal a légué à l'humanité.
Ce secret des Barcides a traversé les siècles et Sami Mokaddem en profite pour surprendre son lecteur à chaque instant. C'est la découverte en 1943 par un commando d'un secret bien caché qui sert de déclic à une aventure fantasy dont Soufiane est le protagoniste qui devra découvrir le lourd secret des Barcides.
Une œuvre majeure
Egalement de parution récente, "Sept morts audacieux et un poète assis" est publié aux éditions Elyzad. Ce troisième roman de Saber Mansouri est dans la lignée de ses oeuvres antérieures parues au Seuil. Ce nouvel ouvrage de Mansouri est une oeuvre majeure, magique et iconoclaste. Nous reviendrons prochainement sur ces trois romans qui donnent de belles saveurs à la rentrée littéraire.
H.B


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.