Tunisie-Algérie : Entretien téléphonique entre Kais Saied et Abdelmajid Tebboune à l'occasion de l'avènement de Ramadan    Etats-Unis : Victimes d'une fusillade au lycée dans le Tennessee    Tunisie – Yassine Ayari fait la lumière sur une bizarrerie des dépenses de l'Etat    Tunisie – En désespoir de cause, Enahdha rêve de ressusciter ses anciennes alliances    En faible volume, l'indice phare de la bourse s'inscrit à la baisse    « La nomination d'un nouveau PDG à la tête de la TAP ne sera pas révisée », assure Mechichi    Bilan Covid-19 : Plus de 2.000 personnes hospitalisées et 39 décès notifiés le 11 avril    Tunisie-Mechichi : « J'exige toujours que les nouveaux ministres prêtent le serment constitutionnel »    Porsche dévoile son Taycan Cross Turismo    Signature d'un mémorandum d'entente entre le ministère de l'Intérieur et l'ambassade des USA    Prière des Tarawih : Le ministère des Affaires religieuses fixe les règles à suivre    Tunisie-El Watania Educative: Premier jour de diffusion    Coûtant 430 millions de dinars, l'aménagement de Sebkhet Sijoumi inquiète...    "Des aides exceptionnelles seront versées à environ 1 million de familles à revenus limités" (Trabelsi)    « Béder » : pour ancrer l'esprit entrepreneurial chez les écoliers    Ahmed Ounaies : La visite de Kaïs Saïed en Egypte était exceptionnelle    CS Sfaxien : rupture du ligament croisé pour Aymen Dahmen    La protection de l'orphelin    La miséricorde    Les droits du voisin    HUAWEI Tunisie annonce pleins de nouveautés au cours d'une soirée organisée à l'hôtel Four Seasons    Prix des produits alimentaires : Lancement d'une application qui permet de signaler les dépassements    Covid-19 | Monastir : 2 décès, 40 nouvelles contaminations et 25 cas de guérison    L'Amen Bank propose la distribution d'un dividende de 2,150 dinars par action    Jeu quiz Fortuna 2021 by Ooredoo : Voiture et montants cash hebdomadaires et mensuels mis en jeu    Le point sur l'épidémie du coronavirus dans les pays arabes : Mise à jour Du 12 Avril 2021 à 11H00    Saha Chribtek propose 4 clips vidéos filmés au Parc Belvédère de Tunis durant Ramadan 2021    News | Ça dérape en Ligue 3 !    Ramadan 2021 : Horaire d'ouverture des Bureaux de Poste    Visite du Chef de l'état en Egypte : Saïed veut renforcer les liens entre Al-Azhar et la Zitouna    MEMOIRE : Haj Brahim GUERRICHE    Enquête | Paris sportifs en ligne :«Les liaisons dangereuses…»    AG évaluative du CNOT : L'union fait la force    Entretien avec Lassaâd Ben Abdallah : Un performeur de tous les défis    "L'homme qui a vendu sa peau" sacré meilleur film et "El Harba" meilleur scénario au festival de Malmö    Exposition de photographies de Souheila Ghorba : « Al Layali Essoud »    11 Ramadan    2- Le jeûne et les maladies chroniques    Kais Saied visite Al-Azhar et la Cathédrale de la Nativité au Caire    Tunisie: Daily Brief du 12 avril 2021    Kaïs Saïed quitte l'Egypte après une visite de trois jours    Egypte : Kais Saied rencontre le Cheikh d'Al-Azhar    Kais Saied visite Al-Azhar et la Cathédrale de la Nativité au Caire    Ligue des champions (6e et dernière journée) : résultats complets et les qualifiés    Foot-Europe: le programme du jour    Israël, le 51e Etat?    «La dernière» de Wafa Taboubi au Rio: Rien ne va plus !    Qui est Nora Al Matrooshi, la première femme astronaute arabe ?    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Imposture intellectuelle dites-vous ?
Publié dans Le Temps le 25 - 02 - 2021

Taha Houssein, l'écrivain dont l'œuvre a été traduite dans plusieurs langues et qu'André Gide considère comme étant « l'exemple d'une réussite, d'un triomphe de la volonté, d'une patiente victoire de la lumière spirituelle sur les ténèbres, par quoi ce livre exotique et inactuel est si noble et si réconfortant » était pourtant non-voyant. Taha Houssein était un homme éclairé, un fin observateur critique du monde qui l'entoure et un brillant philosophe et écrivain ayant influencé l'Egypte des années 30 et puis après le monde arabe. Pour tout dire il fut un écrivain, dont les écrits se lisaient et se relisaient ‘' comme un nectar d'intelligence''... Eh bien c'est ce même Taha Houssein qui devient la risée d'un journaleux, un stupide en liberté et qu'on n'est pas encore parvenu à tenir hors d'état de nuire.
On ne peut parler de Taha Houssein sans évoquer son ouvrage autobiographique ‘'Le livre des jours'' qui deviendra plus tard un classique de la littérature arabe traduisant le passage et non des moindres d'un homme, d'un visionnaire qui a laissé son emprunte dans l'histoire de l'humanité.
Mais comment peut-on imaginer qu'un jour ce grand homme devient objet de moquerie et de vannes aussi stupides que celui qui les a formulées ? Et pourquoi donc ? Tout simplement parce Taha Houssein est non-voyant. Ce sont ces même stupides, improvisés journalistes qui ne vont pas se contenter de déverser leurs imbécilités dans leur milieu social mais à qui on donne les moyens de généraliser leur ignorance et toucher le plus de personnes parmi ces masses d'individus incapables de réagir devant leur écrans de télévision. Et c'est à ces mêmes journaleux (dont la plupart sont sans graduation académique et sans la moindre culture) qu'on confie la mission si délicate et dangereuse de fabriquer l'opinion publique. Plus grave encore quand on rappellera que les émissions de ces journaleux sans éducation , sont le seul moyen de divertissement de jeunes et de mômes sans esprit critique, sans culture médiatique et donc sans défense intellectuelle devant un écran de télévision qui devient le meilleur moyen d'acculturation et d'abêtissement d'un peuple qu'on veut maintenir à tout prix dans l'ignorance.
Ces personnes-là ne seraient pas conscientes du fait qu'elles soient dangereuses, à partir du moment où elles sont un outil nécessaire pour donner de fausses valeurs à des masses d'individus de plus en plus écervelées et abêties.
Ignorer ces personnes-là ou s'en gausser serait une manière à nous de cautionner un nivellement vers le bas sans précédent dans un pays qui mérite mieux que ces stupides en liberté pour fabriquer l'opinion publique.
Il suffit de jeter un regard sur la littérature très sérieuse qui a évalué l'impact de la stupidité sur l'ensemble de l'humanité pour comprendre qu'il n'est point une question qui concerne une catégorie de personnes et qu'il faut étudier avec beaucoup d'intérêt.
Parmi les ouvrages les plus connus ayant planché sur cette question, citons ‘' Les lois fondamentales de la stupidité humaine'' de Carlo Cipolla qui a schématisé la stupidité humaine d'une manière logique et claire. « Après des années d'observation et d'expérimentation, j'ai la ferme conviction que les hommes ne sont pas égaux, que les uns sont stupides et les autres non, et que la différence dépend de la nature et non de facteurs culturels. Tel individu est stupide de la même façon que tel autre a les cheveux roux ; on appartient au groupe des stupides comme on appartient à un groupe sanguin. L'homme stupide naît stupide par la volonté de la Providence.... L'individu stupide est le type d'individu le plus dangereux... Il ne faut donc jamais sous-estimer la puissance destructrice des individus stupides. C'est toute l'histoire des défaites de l'humanité qui est expliquée ici. » dit-il
Le bien-fondé de sa démarche a fait de ce livre sorti en 1976 une référence en la matière et un propos des plus sincères pour penser avec beaucoup de discernement la stupidité et mettre hors d'état de nuire des personnes parmi nous.
M.B.G.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.