La Tunisie n'a pas sollicité une restructuration ou un allégement de sa dette    Le chef du gouvernement participe à un sommet virtuel sur le terrorisme en ligne    La Tunisie poursuit ses contacts pour une mobilisation internationale en faveur de la cause palestinienne    Tunisie – Sousse : Pas de décès au covid durant le jour de l'Aïd    Hichem Mechichi : La lutte contre la cybercriminalité, un des défis majeurs pour notre pays    Fathi Laayouni interdit la vente de produits israéliens dans la commune du Kram    Covid-19 | 34 décès et 457 nouvelles contaminations recensés le 13 mai    « La Tunisie n'a pas présenté une demande pour bénéficier du cadre commun du traitement de la dette des pays pauvres »    La situation dans les territoires occupés au centre d'un entretien téléphonique entre Ghannouchi et des dirigeants de Hamas    VIDEO : Afflux de centaines de jordaniens vers la frontière avec la Palestine    Para Athletics – Grand Prix de Nottwil: Walid Ktila remporte la course des 800m et bat son record d'Afrique    Mechichi, ce soir avec Macron, la Première ministre de Nouvelle Zélande, Boris Jhonson et Trudeau en sommet virtuel contre le terrorisme    INS : Augmentation des importations du phosphate de 35,1%    La Tunisie en crise : La diaspora vole à son secours    Chaos sur les routes de la Tunisie à cause de l'ambiguïté des mesures gouvernementales    SNCFT : Reprise, à partir de vendredi, du trafic ferroviaire desservant les grandes lignes    Sonede - Un sabotage à l'origine des perturbations dans la distribution de l'eau potable    La régularité des vols Tunisair dépasse les 94%    Israël abat un palestinien qui allait commettre une attaque au couteau    Et pourtant...notre pays est riche en compétences !!    Hafedh Zouari : L'échange de vœux de l'Aïd entre les trois présidences est un message positif    Après avoir annoncé le contraire, l'armée israélienne nie être entrée dans Gaza    Vrai ou faux Docteur Louzir ?    Origines du Covid-19 : l'hypothèse de l'accident de laboratoire écartée à tort ?    Fin de crise en Grèce : Déconfinement et lancement de la saison touristique    Washington fait appel à l'Egypte et la Tunisie pour désamorcer la crise en Palestine    Mechichi se rend à la salle centrale des opérations au ministère de l'Intérieur    Banque mondiale : Hausse de 2,5% des transferts d'argent vers la Tunisie en 2020    Expatriés : Aissa Laidouni élu joueur de l'année en Hongrie    Le chef du gouvernement annonce une série de mesures au profit des victimes de la pandémie    JO de Tokyo : « Impossible » d'organiser les Jeux, selon un syndicat de médecins japonais    Coupe de Tunisie : on connaît la date du tirage au sort    La récolte de blé 2021 sera meilleure que la précédente, dixit Kraïem    Football : Programme TV de ce jeudi 13 mai 2021    Palestine - Israël: Le fer et par le feu    Chedli Klibi : un an déjà    Salsabil Klibi [AUDIO] : Le président de la République est contraint de sceller le projet de loi de la Cour constitutionnelle    JO-2020 (TQO) – Basketball : Le Cinq national en stage à partir de lundi à Monastir    Tunisie: Covid-19 : Le chant de l'espoir et des retrouvailles (clip et spot)    Tfanen organise des tables rondes digitales sur la contribution de la culture au développement durable    L'UTAP met en garde contre un éventuel effondrement de la filière laitière    Judo : 18 judokas tunisiens au tournoi qualificatif à Dakar pour les JO de Tokyo    Foot-Europe: le programme du jour    Willis from Tunis: 10 ans et toujours vivant    Dreams Chebeb, 2e édition: 15 projets artistiques voient le jour malgré la crise    Décès du doyen de l'ophtalmologie Ridha Mabrouk    " De la Casbah de Mazara del Vallo à la Petite Sicile de La Goulette " : La longue histoire des échanges entre l'Italie et la Tunisie    Covid19 : Report de la manifestation théâtrale "Semaine pour le théâtre tunisien"    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





La diplomatie entre en scène, les manifestations continuent
Publié dans Le Temps le 25 - 02 - 2021

- Agences- Le ministre des Affaires étrangères birman, nommé par la junte, s'est rendu à Bangkok hier pour des discussions avec les puissances régionales qui tentent de mettre fin à trois semaines de manifestations entachées de quatre victimes, suite au coup d'Etat mené par les généraux en Birmanie.
Wunna Maung Lwin s'est entretenu avec ses homologues de Thaïlande et d'Indonésie au cours de la première rencontre connue entre un membre de la junte et des représentants de gouvernements étrangers.
Cela fait plusieurs semaines que l'armée birmane est sous le feu des condamnations internationales pour avoir renversé la cheffe du gouvernement civil Aung San Suu Kyi lors d'un putsch le 1er février dernier.
Chez elle, la junte fait face à des manifestations quotidiennes massives et à un mouvement de désobéissance civique qui touche toutes les composantes de la société birmane.
Le porte-parole du ministère thaïlandais des Affaires étrangères, Tanee Sanrat, a confirmé aux journalistes que Mme Marsudi - actuellement à Bangkok - avait rencontré Wunna Maung Lwin en Thaïlande, ainsi que le chef de la diplomatie du royaume, Don Pramudwinai.
"Nous n'avions pas prévu cela, mais oui", la rencontre a bien eu lieu, a-t-il écrit.
Une autre source gouvernementale a confirmé qu'il y avait "une réunion tripartite entre les ministres de l'Indonésie, de la Thaïlande et de la Birmanie, proposée par la Thaïlande".
Aucun détail n'a été divulgué sur la teneur des discussions.
Sans confirmer la rencontre, le Premier ministre thaïlandais Prayut Chan-O-Cha - arrivé au pouvoir à la suite d'un coup d'Etat en 2014 - a déclaré que la question était "traitée par le ministère des Affaires étrangères".
"Nous sommes des voisins amicaux qui doivent s'écouter les uns les autres ... nous sommes l'un des membres de l'ASEAN, nous voulons voir de la coopération et nous envoyons notre soutien moral pour que tout soit pacifique", a-t-il conclu.
Plus tôt hier, des centaines de manifestants se sont rassemblés pour le deuxième jour consécutif devant l'ambassade d'Indonésie, dans le centre de Rangoun, la plus grande ville birmane.
Mécontents que ce pays voisin envisage de négocier avec la junte - officiellement nommée Conseil d'administration de l'Etat -, ils portaient des pancartes disant "Arrêtez de négocier avec eux" et "Indonésie, ne soutenez pas le dictateur".
"Le Conseil d'administration de l'Etat militaire n'est pas notre gouvernement légitime", a déclaré Seinn Lae Maung, une manifestante au drapeau birman peint sur le visage.
Ces trois dernières semaines, les généraux n'ont pas cessé d'intensifier le recours à la force afin d'affaiblir la mobilisation en faveur de la démocratie en Birmanie, où des milliers de personnes les ont défiés en descendant quotidiennement dans les rues.
Ils ont utilisé des gaz lacrymogènes, des canons à eau et des balles en caoutchouc contre les manifestants, des actions isolées à balles réelles ont également eu lieu.
Jusqu'à présent, trois personnes ont été tuées pendant des manifestations et un homme qui patrouillait pour éviter des arrestations massives dans son quartier, à Rangoun, a été abattu.
La famille et les amis de Tin Htut Hein, 30 ans, lui ont rendu un dernier hommage hier lors de ses funérailles.
Dans l'assistance, certains portaient des T-shirts avec son visage imprimé en signe de deuil, tandis que d'autres plaçaient des roses sur une pancarte indiquant "la dictature doit échouer".
Les manifestations se sont poursuivies dans tout le pays hier, de Rangoun - où des groupes ethniques minoritaires vêtus de leurs tenues traditionnelles ont défilé avec leurs drapeaux - jusqu'à la deuxième plus grande ville du pays, Mandalay, où des manifestants ont défilé à dos d'éléphants.
Les pachydermes portaient sur leur croupe une inscription disant "À bas la dictature militaire" en birman.
Depuis son arrestation au petit matin le 1er février, Aung San Suu Kyi n'a pas été vue en public.
La lauréate du prix Nobel de la paix, 75 ans, tenue au secret depuis son arrestation, est inculpée pour des motifs non politiques, accusée d'avoir importé "illégalement" des talkies-walkies et d'avoir violé une loi sur la gestion des catastrophes naturelles. Une audience est prévue le 1er mars.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.