Tunisie-ARP : Rached Ghannouchi supervise la réunion du Cabinet du Parlement    Kef : Arrestation de 6 éléments takfiristes    Tunisie – La Banque centrale tacle le ministre de l'économie !    Tunisie | L'état d'urgence prolongé de six mois, à compter du samedi 24 juillet    Avis de recherche urgent contre une takfiriste    Les Jeux olympiques de Tokyo officiellement « ouverts »    BCT : La loi de la relance économique entrave la bonne conduite de la politique monétaire    Hichem Mechichi reçoit les deux médecins agressés de l'hôpital Yasminet    Le ministre de la Santé par intérim vise 100.000 vaccinations par jour    Ooredoo Tunisie lance eSIM, dernière évolution de la carte SIM    Covid-19 | Gabès : 2 décès et 142 nouvelles contaminations    Ouverture demain samedi de 162 bureaux de poste pour le paiement des pensions versées par les caisses sociales    Dernière Minute : La Tunisie rembourse un prêt sur le marché monétaire international pour 1413 millions de dinars    Des députés déposent une demande d'accès au dossier médical de Ghannouchi    Médenine: Des patients Covid-19 reçoivent de l'oxygénothérapie en dehors de l'hôpital    FTF : la commission fédérale établit un nouveau classement des clubs professionnels    Canicule à partir du week-end : des températures qui atteindront 50 degrés    Tunisie – France : Jean-Baptiste Lemoyne reçu par Othman Jerandi    Concours tunisien des produits du terroir: producteurs médaillés, un parcours couronné de succès    Change devises en dinar tunisien : Cours du 23 juillet 2021    La BH BANK en Première ligne du Front de Bataille Contre la Covid-19    Le point sur l'épidémie du coronavirus dans les pays arabes : Mise à jour Du 22 Juillet 2021 à 11H00    JO Tokyo 2020 (tir à l'arc) : Rihab Al Walid termine 59e et Mohamed Hammed 62e    Un google Doodle animé spécial J.O Tokyo 2020 avec un jeu interactif    Tunisie- Mofdi Mseddi salue les efforts de Kaïs Saïed pour sauver et protéger les tunisiens    Mohamed Abbou : C'est la tyrannie de la majorité    L'Espérance parvient à un accord avec un nouvel entraineur    Près de 30% de progression des investissements déclarés dans les services (APII)    Mono-drame "Pour les hommes uniquement" de Najwa Miled prévu au FIH 2021    Hausse des revenus de City Cars de près de 75%    17 migrants retrouvés morts à bord d'un bateau en route vers les côtes italiennes    Dernière Minute – Coronavirus : 139 décès et 2309 nouvelles contaminations, Bilan du 21 juillet    150 migrants irréguliers secourus au large de Zarzis    Espérance de Tunis : Mouine Chaabani remercié (officiel)    Ons Jabeur s'oppose à l'Espagnole Carla Suarez Navarro au 1er tour des JO Tokyo 2020    "Under The Fig Trees" d'Erige Sehiri parmi six films sélectionnés à Final Cut in Venice 2021    L'UNESCO lance le cycle 2022-2023 du Registre international de la mémoire du monde    Aux origines de la Nahda: L'Expédition d'Egypte (1798-1801)    Décès de l'acteur Kamel Eddine Ghanmi    Par Henda Haouala : Interview avec la tunisienne Nour Belkhiria, une étoile montante dans le cinéma canadien    Le film "Bonne mère" de Hafsia Herzi remporte le Prix d'ensemble de la sélection "Un certain Regard"    A l'occasion de la Journée Nelson Mandela, la Tunisie appelle à la solidarité internationale    Crimes racistes aux Etats-Unis | La fondation russe contre l'injustice monte au créneau    Cinéma : Un film tunisien primé au Festival de Cannes    Nawel Ben Kraïem présente un nouveau spectacle au festival Off d'Avignon : A la recherche de ses identités    Inondations en Belgique : La Tunisie présente ses condoléances aux Belges et aux familles des victimes    L'ancien Premier ministre libyen Fayez al-Sarraj change de nationalité    Le milliardaire Richard Branson revendique le titre du 1er touriste de l'espace! (vidéo)    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Ocres patines du temps fugace
Publié dans Le Temps le 04 - 03 - 2021

L'artiste française Astrid Ivars expose ses "patines sur objets de décoration" à la galerie Imagin de Carthage. Une collection visible du 6 au 20 mars.
C'est sa démarche d'artiste designer qu' Astrid Ivars met en avant dans l'exposition que devrait accueillir l'espace d'art Imagin à Carthage Dermech. Ce sont ainsi des objets de décoration qu'elle transforme en oeuvres d'art impromptues grâce à la patine dont elle les revêt.
Des répliques d'artefacts antiques
Inattendus, ces objets, elle les choisit au hasard des rencontres ou de son inspiration. Il peut s'agir d'une statuette qui est la réplique d'un artefact antique ou encore d'une pièce de bois ouvragé. Ces objets sont alors parés d'une patine qui les sublime tout en apposant la griffe de l'artiste.
Ce sont les tonalités ocres et dorées qui illuminent cette collection d'oeuvres qui invitent à la contemplation et aux réminiscences. La touche artistique est évidente, subtile et décisive car elle métamorphose des objets familiers. Ces pièces de décoration sont alors projetées dans une nouvelle dimension esthétique par le biais de ces patines évocatrices de la fuite du temps.
Métaphoriquement, l'exposition d'Astrid Ivars est aussi une réflexion sur le temps et la manière dont il peut faire évoluer une oeuvre. Une réplique de statuette antique est en soi un regard sur le passé que la patine amplifie tout en suggérant une nouvelle vie de l'objet.
La métamorphose
des objets familiers
Car si les patines vieillissent un objet, elles l'embellissent également. Etant c'est là que réside le tour de force de l'artiste. Ivars parvient en effet à faire rejaillir la lumière de ce qui était pétrifié, figé. En l'enduisant d'un marqueur temporel aux nuances lumineuses, l'artiste régénère chaque objet et, au fond, le transforme radicalement.
De fait, la démarche d'Astrid Ivars relève de la performance et plus précisément de l'Action Painting. Si elle préfère débusquer le beau dans ce qu'elle modifie, il n'en reste pas moins qu'elle invite le regard à appréhender tous les ressorts de sa méthode. En effet, ces patines ne sont pas simplement visuelles et impliquent une virtualité qui n'est autre qu'une philosophie du temps.
Une installation artistique qui ne dit pas son nom
Il faut savoir regarder ces oeuvres dans leurs différentes dimensions pour saisir que cette collection est une installation artistique qui ne dit pas son nom. Chaque objet est singulier, prolonge le geste de l'artiste et interpelle le regard. Désir de beauté ou design esthétique ? Les oeuvres exposées sont inscrites dans cette double trajectoire et invitent à une méditation qui aille au delà des apparences.
Une collection à découvrir du 6 au 20 mars à la galerie Imagin qui est ouverte tous les jours de 15h à 19h. Myriam Ben Rachid Mestiri y accueille Astrid Ivars et confirme sa vocation de dénicheur de talents ainsi que son travail d'animation de la scène artistique à Carthage.
H.B


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.