Tunisie-Rafik Abdessalam : " Voilà ce qu'il faut faire maintenant »    Tunisie : Ouverture de la 22ème édition des Journées Théâtrales de Carthage ce samedi    Football : Où regarder les matches de vendredi ?    Ennahdha hausse le ton et tire à boulets rouges sur Kaïs Saïed    Infos Bourse – La STIP fait accroitre fortement ses bénéfices    Le Mondial des Clubs exclusivement sur cette chaîne …    Examen en conseil des ministres de projets de décrets à caractère économique    France : Nouvelles conditions d'accès depuis la Tunisie    Tunisie – Saïed : Bientôt l'annonce des mesures qu'attend le peuple    Kaïs Saïed et Noureddine Taboubi rattrapés par la réalité socioéconomique du pays    La Tunisie présente une plateforme géospatiale pour une évaluation des informations alimentaires    New York : Le siège de l'ONU fermé après qu'un homme armé ait été aperçu à l'extérieur    Libye : VIDEO: Scènes de liesse populaire après la réhabilitation de Seif El Islam aux élections    Tunisie : Vers la restauration, la numérisation et de la revalorisation de la cinémathèque de Gammarth    FIFA Arab Cup – EN : Deux formations probables contre la Syrie !    CTN | Report de la desserte Tunis-Gênes du vendredi 3 décembre au samedi 4 décembre 2021    Les OGM : un ancien débat toujours d'actualité    Libye-Présidentielle : Seïf al-Islam Kadhafi revient dans la course électorale    L'Omicron était déjà présent en Europe avant la cascade de restrictions visant l'Afrique?    Noureddine Ben Ticha : La situation actuelle nécessite une certaine rapidité    La Tunisie cherchait à acheter jusqu'à 175 000 tonnes de blé tendre    " Vues sur les arts" 2021 : Retour sur le cinéma de la nouvelle vague à l'ouverture    Tunisie : Najla Bouden rencontre Arnaud Peral    Productivité : Une centaine d'entreprises tunisiennes ont bénéficié du projet Kaizen    IACE : Tayeb Bayahi demande à la chef du gouvernement de soutenir les entreprises    Décès du photographe Mokdad Chaouachi    Ligue 2 : désignation des arbitres de la 4e journée    Première mondiale de la pièce de théâtre "l-Medea" de Sulayman Al-Bassam aux JTC 2021    Tébourba submergée par les ordures : Appel à la dissolution du conseil municipal    Twitter interdit le partage des photos et vidéos sans le consentement du propriétaire    Tunisie – Accidents de la route: Plus de 900 décès recensés en 2021    Ben Mbarek: Kais Saied fait partie du problème et non de la solution    Grève de la SNCFT: Nous n'avons pas réclamé des augmentations salariales, assurent les employés    Mövenpick Hotel du Lac Tunis célèbre Noël et les fêtes de fin d'année du 5 au 26 décembre 2021    En marge de la première sortie probante du Team Tunisie: Les vertus du pressing haut    La Mauritanie n'a pas fait le poids devant la Tunisie: Comme dans du beurre !    NEWS: Msakni de retour à l'Etoile    Riadh Daghfous: La vaccination des enfants dans la balance    Plus de déplacements entre les gouvernorats sans passeport vaccinal ?    Hafedh Boujmil: L'éditeur de l'année    A la galerie « Musk and Amber »: Taher Jaoui ou la peinture-émotion    Première de « Démo » de Moez Gdiri à l'Espace 77: Une œuvre grinçante    Météo | Temps hivernal à partir de ce jeudi soir    Coupe arabe FIFA 2021 :Tunisie, Chikhaoui et Maaloul blessés    Coronavirus Amine Slim : Pas de restrictions de déplacement pour le moment    Space X : Elon Musk menace ses salariés de fermeture    Coronavirus : Première déclaration du PDG de Pfizer concernant ''Omicron''    Ghazi Moalla : Trois personnalités sont les favoris pour l'élection présidentielle libyenne    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Ali Hafsi, nouveau président de la Fédération
Assemblée générale élective de la FTF:
Publié dans Le Temps le 06 - 05 - 2010

Le quorum était évidemment atteint avec 167 clubs présents sur 211. Et aux travaux de démarrer avec du retard comme à l'accoutumée.
Protocole oblige, le président sortant, Kamel Ben Amor, ouvre le bal en énumérant les réalisations de son bureau en à peine 20 mois. « De 2006 à 2010, huit assemblées générales ont eu lieu. Ceci dénote que notre football n'est pas au mieux », a-t-il dit.
Il s'est dit déçu qu'on n'ait retenu de tout cela que l'élimination de l'équipe fanion contre les Mozambicains.
« La culture de la gagne et du résultat est, désormais, la seule de mise dans notre paysage footballistique. Il est temps d'instaurer celle du beau jeu et surtout du respect mutuel», a-t-il conseillé.
Le discours de l'homme paraissait plus désabusé qu'ému. Ceci est compréhensible au regard des critiques acerbes dont il a fait l'objet. Vilipendé, accusé de tous les maux, il déplorait que « les attaques soient parvenues à toucher les personnes es qualité ».
Il cédait rapidement sa place devant le pupitre au directeur général des sports, Mohamed Hosni, pour sa première assemblée.
Fébrilité et impatience de l'assistance!
Alors que Ridha Kraiem s'appliquait à lire le rapport moral, la cohue et le chao s'installaient dans la salle. Idem pour la lecture du rapport financier par Mahmoud Hammami. Personne ne s'intéressait aux contenus de leurs interventions!
L'impatience de l'assistance était palpable et l'ambiance bouillonnante se manifestait par les applaudissements répétées comme une supplique d'écourter les interventions.
Il a fallu le concours du président du CNOT, Slim Chiboub, pour calmer les esprits et apaiser la fébrilité.
Toujours est-il que la FTF n'a pas enregistré de déficit et réussi à maintenir l'équilibre de son budget. L'inspecteur des comptes avalisait le rapport financier et certifiait sa probité et sa conformité aux règles et aux règlements en vigueur dans le pays.
Le seul hic réside en les impôts qui devaient être déductibles du salaire de Roger Lemerre et qui n'a pas été réglé à ce jour.
Des agios de 757 mille dinars 455 sont venus s'ajouter à la somme initiale d'impôt sur salaire de sélectionneur français, Roger Lemerre, d'un milliard 756.555.
Ce dossier n'a pas été traité d'une manière définitive à ce jour!
Comme d'habitude, les intervenants dérapaient, à juste titre, de l'ordre du jour et au lieu de discuter et d'approuver ou pas les rapports moral et financier, ils se sont attardés sur les problèmes de leurs clubs.
Et ce sont toujours les responsables des petits clubs, en mal d'apparition et qui n'ont l'occasion de faire entendre leur voix qu'au cours des assemblées, qui s'illustrent.
En fait, ce sont le désappointement et l'amertume qui caractérisent leurs propos.
Insuffisance ou même absence de moyens, subventions et licences qui ne parviennent pas alors que la saison touche à sa fin et dédain de la part de la FTF constituent leurs principales doléances.
Finalement, malgré les réclamations et les plaintes des uns et des autres, les représentants des clubs approuvent à l'unanimité les rapports moral et financier.
La première mi-temps s'achève et le bureau de Kamel Ben Amor quitte la scène pour livrer le champ à la, tant attendue, assemblée générale élective.
Y avait pas photo !
A l'issue de l'opération du vote, les résultats ont démontré d'emblée une victoire " facile " de Ali Hafsi qui, uniquement pour les ligues 1, 2 et 3, a obtenu 165 voix pour et 25 voix contre, sur l'ensemble des votants au nombre de 327.
Ainsi, c'est l'équipe de Ali Hafsi qui prend, désormais, le témoin à celle de Kamel Ben Amor.
Résultat final :
257 voix pour Hafsi contre 66 voix pour Ayed
Aida ARAB ACHAB
++++++++
Bloc-notes
De Mustapha ZOUBEIDI

Le temps des ruptures
Un nouveau Bureau Fédéral a été élu hier. Il aura à gérer le football durant quatre ans.
Candidats volontaires, ses membres se sont même montrés enthousiastes pour assumer des responsabilités qui dans la situation actuelle, ont l'air d'un sacerdoce plutôt qu'une faveur.
Dans leur programme on a, certes, retrouvé les sempiternels thèmes de bonne gestion des compétitions locales et la promotion de l'élite sur le plan international, faire sortir l'arbitrage de sa médiocrité et la formation des jeunes de sa léthargie.
Thèmes récurrents jusqu'à la routine et qui risquent de rester des vœux pieux si dans la pratique il ne s'agira pas de rupture et non de continuation.
Rupture d'une mentalité dont la notion est celle d'une pyramide renversée où ce sont les clubs qui dictent à la Fédération ce que les plus braillards de leurs supporters leur imposent du haut des gradins.
Rupture d'une chaîne maudite qui fait dépendre toute décision d'intérêts étroits.
Rupture avec des règlements absurdes qui pour punir le coupable, jetant du haut des virages des flammes, le récompense en lui portant chez soi ce dont on a voulu le priver au stade.
Rupture enfin avec la soumission servile aux médias de bas étage, sachant que l'intérêt de ceux-ci n'est pas toujours celui dit général.
On ne fait ici qu'énumérer les maux dont souffre notre football en ce moment. Leur remède ne se trouve pas, hélas ! Dans une recette prête à l'emploi.
Que les nouveaux élus sachent toutefois que si leur volontarisme n'est pas de l'inconscience mais le courage de relever un défi, le seul fait de changer, de proche en proche, cette mentalité qui s'est emparée de notre football, sera mis à leur crédit dans l'Histoire à écrire d'un renouveau qu'on aura entamé aujourd'hui.
M.Z
++++++++
CA Et si Idir succédait à lui-même ?
Qu'en sera-t-il du Club Africain après la fin de cette saison qui s'est terminée en queue de poisson avec à l'arrivée zéro titre pour l'équipe senior de football ? Le 28 de ce mois se tiendra l'Assemblée générale du club de Bab-Jedid qui aura à renouveler ses effectifs tant au niveau du bureau directeur que celui des joueurs.
Kamel Idir s'est dit décidé de partir et de laisser la place à un autre après un bail de cinq ans ponctué par un titre de champion de Tunisie. Il a manifesté son intention de quitter le Club Africain lors de son passage sur Canal 7 au cours de l'émission sportive dimanche sport. Il l'a fait sur les colonnes de notre journal il y a quelques temps. Le premier responsable clubiste a été on ne peut plus clair et c'est bien d'avoir anticipé pour donner à son successeur assez de temps pour préparer la saison 2010/2011. Maintenant il reste à savoir si les candidats à la succession de Kamel Idir existent et s'ils ont le profil pour être à la tête d'une association comptant sur une assise populaire des plus importantes.
Ce qui est sûr, c'est que les collaborateurs d'Idir sont certains de ne plus être là après la dernière journée. Les Miled, Ezzahi et même le staff technique ne sera pas à la tête du Club Africain au cours du prochain exercice.
Deux personnes seulement devraient continuer leur travail au sein du club, il s'agit de l'entraîneur des gardiens Boubaker Zitouni et le préparateur physique Karim Chamamri. Les autres auront la possibilité de s'accorder un long moment de répit…
Qui pour succéder à Idir ?
Les noms ne manquent peut-être pas. On parle de Mehdi Gharbi, de Khalil Chaïbi, voire Férid Abbès et Hamouda Ben Ammar. Ce qu'on sait moins, c'est que les volontaires ne se bousculent pas. Et c'est pour cette simple raison que l'on se dit que Kamel Idir sera encore une fois obligé de succéder à sa propre personne. Il sera encore une fois soumis à une pression énorme et le voir rempiler pour un nouveau bail de deux ans ne devrait étonner personne... les revirements de situation, on n'en a vu au Club Africain. Et puis le président clubiste sait pertinemment que son club a besoin de lui. En fait l'un ne peut pas se passer de l'autre…
Quoi qu'il en soit, les prochains jours devraient nous édifier sur l'avenir des « Rouge et Blanc » et le fait d'avoir décidé la tenue de l'Assemblée Générale pour la fin de ce mois éviterait aux clubistes de subir la « télénovéla » habituelle qui coïncide à chaque fois avec la saison estivale.
On s'intéresse aux contrats des joueurs
Plusieurs joueurs seront libres le prochain 30 juin. Il s'agit de Ifa, Hadhria, Ben Yahia, Alexis et Nefzi. On sait que le comité des sages, avec à sa tête Belhassen Trabelsi, est en train de s'occuper de ces dossiers et que des décisions seront prises dans les jours à venir. A titre d'exemple, il n'est pas question de voir Bilel Ifa aller tenter sa chance ailleurs malgré une proposition étoilée plutôt intéressante. Il restera clubiste et on sait qu'on commence à en parler avec le joueur à travers son agent. La situation se décante et c'est tant mieux. Reste à savoir si les Clubistes auront assez d'argent pour éponger un déficit de plus d'un milliard, pour le renouvellement des contrats et pour renforcer l'actuel effectif ? Autant de questions en suspens mais les réponses ne devraient pas tarder…
Mourad AYARI
++++++++
ESS Ghezal et Felhi , retour au bercail ?
Ce n'est nullement un canular. Les deux défenseurs de l'axe , Seif Ghezal et Radhouane Felhi , partis monnayer leur talent à l'étranger, ont la ferme intention d'effectuer un retour à l'Etoile. Bien entendu, il faudra que l'accord surtout financier soit conclu avec Hamed Kamoun, le président du Club. Pour ce qui concerne Seif Ghezal, le désir de retrouver le club qui l'a formé et révélé au grand public est déjà formulé. Ghezal rentre aujourd'hui à Sousse en provenance d'Arabie Saoudite et aura un entretien avec H. Kamoun pour discuter le montant du salaire.
Felhi: retour ou 700.000 Euros.
Le cas de Radhouane Felhi est différent de celui de Ghezal. L'ex-étoilé est parti au club allemand Münich 1860 dans le cadre d'un prêt avec une option de transfert définitif. Son employeur actuel est tenu de faire connaître sa décision de garder le joueur ou de le libérer au plus tard le 17 de ce mois. C'est dire que Felhi connaitra sa future destination à cette date. Dans le cas où Münich 1860 déciderait d'engager à titre définitif Felhi, il (le club allemand) aurait à débourser au profit de l'Etoile la somme de sept cent mille euros soit l'équivalent de 1 million 260 mille dinars. La bonne affaire si elle venait à se réaliser!
Mounir EL GAIED
++++++++
ESZ Marouane Belghoul à l'Etoile
C'est officiel. Marouane Belghoul , le jeune attaquant et l'une des révélations du présent exercice convoité depuis des mois par des clubs locaux et étrangers , a signé hier à Tunis au profit de l'ESS . Les responsables de l'ESZarzis et de l'Etoile sont en fin de compte tombés d'accord sur les clauses du dit contrat . Le montant de la transaction est de l'ordre de trois cent mille dinars au profit du club formateur ; un salaire de trois mille cinq cent dinars et une prime de rendement de soixante quinze mille dinars la première saison , quatre vingt la seconde et quatre vingt dix mille dinars la troisième .


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.