Arrestation de Nabil Karoui : L'Association des Magistrats Tunisiens réagit et appelle à clarifier la situation à l'opinion publique    La Télévision tunisienne transmettra les matchs de la première journée de la Ligue 1 Pro    Corée du Nord- Pyongyang effectue de nouveaux tirs de missiles    Tunisie: L'arrestation de Nabil Karoui s'est déroulée en toute légalité, selon le Parquet    Plusieurs arrestations à Kairouan    Extrémisme Violent, Ouverture de l'Appel à propositions pour le financement de projets de recherche    ISIE : Nabil Karoui demeurera candidat à la Présidentielle « jusqu'à son incrimination à travers un procès équitable »    En photos : Découvrez les trois nouvelles gammes Love Nature d'Oriflame    Par Chokri Azzouz : Empêchement provisoire ou abandon volontaire ? Propos sur le la délégation de ses pouvoirs par le Président du Gouvernement    En photos: les jeunes de Ras Jebel honorent l'histoire de la ville    Ondes électromagnétiques : Le magazine 60 millions de consommateurs épingle trois fabricants de téléphones portables    Hatem Boulabiar – candidat à la présidentielle – réagit à l'arrestation de Nabil Karoui : Cette journée est une journée triste dans l'histoire de la Tunisie    Météo du Weekend : Des chutes de grêle par endroits, aujourd'hui    Tunisie: Abdelfattah Mourou s'engage à abandonner la djebba traditionnelle une fois élu président    Tunisie – Ghazi Karoui aurait fui en Algérie    Volley-Mondial U19 : Première victoire pour la Tunisie aux dépens de la Biélorussie    En vidéo : Safi Saïd réagit à la polémique autour des candidats binationaux    Huawei Y9 Prime 2019 : Une expérience unique de caméra selfie rétractable    Tunisie-Ligue 1 (1ere journée) : Un objectif commun pour tous    Journées de la Céramique d'Art de Carthage: 1ère édition du 31 août au 08 septembre 2019    Journées de la coopération Tunisie- européenne de la Recherche et de l'Innovation, les 9 et 10 Septembre    OPPO Signe des accords sur des brevets avec Intel et Ericsson pour augmenter ses    Lancement d'appels à candidature à des programmes dédiés aux startups Tunisiennes    Programme TV du vendredi 23 août    LG et LUMI s'associent pour offrir une solution d'IoT plus complète pour chaque maison    Basket-ball : la sélection tunisienne perd en amical avant le Mondial    Boga lance une campagne marquée par le renouvellement de son image    Un CAB dominant confirme en Coupe arabe des clubs    Nouvelle composition de l'ARP    Ligue 1 : Liste des joueurs Clubistes convoqués contre le Stade Tunisien    La Poste Tunisienne certifiée Masterpass QR    Incendies catastrophiques en Amazonie    Une statue pour rendre hommage à l'artiste défunt Sofiène Chaâri    Festival Carthage 2019 : 5000 livres seront offerts au public en marge du concert de Lotfi Bouchnak    PANDA TOUR    Mohamed Ali Chihi – Ambassadeur de Tunisie à Moscou – décoré de la médaille de la Coopération russe    Trois cinéastes Tunisiennes au programme de la 44ème édition du TIFF 2019 du 5 au 15 septembre    Tunisie – Météo : Pluies attendues les 22 et 23 août 2019    Alain Giresse s'en va – La FTF annonce la résiliation à l'amiable de son contrat !    Le festival de La Goulette accueille la pièce de théâtre ‘'Juif''    Fin de la cavale du meurtrier de Farès, le jeune serveur tunisien d'origine Djerbienne tué par balles pour un sandwich    Slah Mosbah aux festivals : programmé à son insu    L'aéroport de Tunis-Carthage ouvre à nouveau ses portes au public dès jeudi 22 août    Rendez-vous avec le Grand Gala de l'Opéra Italien au théâtre de Carthage    Le visa Schengen sera désormais plus dur à obtenir    Syrie: Les forces du régime entrent dans une ville clé du nord-ouest du pays    Depuis onze jours, des dizaines de migrants restent bloqués en mer    10 blessés dans l'atterrissage en urgence d'un Airbus sur un champ de maïs    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





«L'absentéisme exprime une position politique»
Publié dans Le Temps le 02 - 07 - 2014

La lenteur qui accompagne les inscriptions sur les listes électorales, n'est pas un signe encourageant pour la participation aux prochaines élections. Jusqu'à avant-hier, ils étaient à peine 40 mille à s'être inscrits. Quelles sont les raisons de ce manque d'engouement? Déjà aux premières élections après la Révolution le nombre des inscrits était pratiquement de moitié par rapport à la population en âge de voter. Trois ans après, pour le scrutin qui va doter le pays d'instances permanentes, on ne se bouscule pas devant les bureaux d'inscription. Les raisons de ce manque d'intérêt sont-elles techniques, afférentes à des problèmes d'information, ou plutôt fondamentales ayant trait à une position vis-à-vis de la classe politique ?
Kaïes Sayed, constitutionnaliste et observateur averti de la scène politique, tempère et dira que, même en 2011, au 31 Juillet, seuls 300.000 s'étaient inscrits. Il déclare au Temps : « C'est au prix de beaucoup de travail de l'ancienne ISIE pour les inscriptions dans les aéroports, festivals, plages, centres de commerce, pour arriver à 4 millions. Le peu d'affluence constaté dans les inscriptions sur les listes électorales, exprime une position. L'abstentionnisme est une position politique. Ce refus de s'inscrire sur les listes électorales traduit une position de l'électeur tunisien. Les sondages d'opinions montrent que 50% des électeurs sont encore indécis. Aujourd'hui, c'est un problème de refus et de rejet. On le sent dans la rue. Il y a un rejet de la classe politique et une apathie du pouvoir. En 2011, presque la moitié des électeurs n'ont pas voté le lendemain d'un mouvement révolutionnaire. Aujourd'hui, même le capital confiance de 2011, s'est effiloché au fil du temps. Ceux qui étaient au pouvoir doivent se poser la question. Ils ne l'ont pas compris. Même après l'appel du chef d'Etat pour inciter les citoyens à aller s'inscrire n'a apparemment pas produit son effet. L'abstention est une position. Il faut s'attendre à une grande abstention le jour du scrutin. C'est très grave pour des élections qui se déroulent en absence de l'électeur. C'est aussi le cas de l'Egypte. 19% seulement, selon certaines sources, ont participé au vote. En Libye, très peu ont participé aux élections. Quelque chose de nouveau est en train de se passer et que les hommes politiques doivent comprendre. Nous avons une Constitution nouvelle et de nouvelles élections, avec une pensée politique devenue désuète et caduque. C'est ce qui explique le manque de confiance des citoyens dans la classe politique, toutes tendances confondue».
Moëz Bouraoui, président de l'Association Tunisienne pour l'Intégrité et la Démocratie des Elections (ATIDE), fort de son expérience dans l'observation des dernières élections explique le manque d'affluence, entre autres, par le déficit de la campagne de communication. Il affirme au Temps : « La campagne de communication et de sensibilisation n'a pas été faite à temps. Elle devait commencer au plus tard quatre ou cinq jours avant le démarrage des inscriptions. Cette défaillance ne peut qu'impacter le processus électoral. D'autres problèmes techniques se posent comme les SMS et l'utilisation du téléphone portable. Certaines zones ne sont pas couvertes par le réseau. La complexité de l'opération SMS est à relever. Cet outil n'est pas adapté à 24 ou 25% des électeurs analphabètes. Il n'y a pas de panneaux de signalisation indiquant l'emplacement des bureaux d'inscription. Si les inscriptions continuent à ce rythme, c'est une catastrophe électorale ». L'ISIE pourra-t-elle intervenir ? Avec son calendrier électoral, qu'elle a soumis à l'ANC, elle s'est privée de toute chance de prolonger la période d'inscription.
L'ISIE a cessé de publier des statistiques sur l'avancement des inscriptions. Ce n'est pas un message rassurant sur l'avancement de l'opération.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.