Arrivée à l'aéroport d'Enfidha de deux avions transportant 25 Tunisiens expulsé d'Italie et d'Allemagne    LC Afrique (5e J) Espérance ST – Raja Casablanca : les Marocains récusent l'arbitre gambien Gassama    Azza Filali - Partis politiques : entre faiblesse structurelle et mise au ban par la présidence de la république    Hand – CAN 2020 : Sur quelle chaîne voir les demi-finales ?    AS Soliman : Chaker Mefteh n'est plus entraîneur de l'équipe première    Maas part présenter les résultats de la conférence sur la Libye en Algérie    Programme TV du jeudi 23 janvier    Fasteas: Une appli mobile tunisienne pour les réparations et travaux du quotidien    RSE : Lancement du concept RSE POWER en Tunisie    Ouverture du centre « Baccouche orthopedic » spécialisé en orthopédie et prothèse, dans le cadre d'une coopération avec la société allemande Ottobock    Tunisie – Réaction de Khalil Zaouia suite à la démission d'Elyes Fakhfekh    Tunisie – Météo : Ciel partiellement voilé sur la plupart des régions    Afif El Frigui remet à Youssef Chahed «Le bouclier distingué de la Conférence des jeunes arabes, Ambassadeurs de la sécurité routière»    Surprise dans le classement des émissions les plus regardées par les tunisiens    Club Africain : Deux grands matchs amicaux au programme    Le frère de Kaïs Saïed répond à ses détracteurs    Magasin Général passe la barre du milliard de dinars de chiffre d'affaires en 2019    La grande militante algérienne Jamila Bouhired décorée par le président Kais Saied    La Tunisie et l'Inde créent un « Centre tuniso-indien de l'innovation dans le domaine des technologies de l'information et de la communication en Tunisie »    Le rappeur Radi condamné à 5 mois de prison    Bousalem : Défrichement de terrain pour le projet d'autoroute    Libye: la Turquie n'a pas l'intention d'envoyer d'autres “conseillers militaires” pendant le cessez-le-feu    Salon des industries créatives du 29 au 31 janvier 2020 à la cité de la culture (Programme)    L'Union européenne soucieuse de continuer à soutenir le processus démocratique en Tunisie    Mabrouk Korchid : Il n'y a pas un gouvernement révolutionnaire avec Ennahdha    Indicateur mondial de la démocratie 2020 : la Tunisie première sur le plan arabe    Tunisie: Deux avions par semaine ramènent de manière quasi secrète des migrants expulsés d'Italie, selon le président du FTDS    Korchid appelle Fakhfakh à ne pas écarter Qalb Tounes du prochain gouvernement    Ligue 1 : l'ESS écope de deux matchs à huis clos, Chaabani et Mbarki convoqués devant le bureau de la Ligue    Chaque semaine, deux avions ramènent des migrants Tunisiens expulsés d'Italie    La Télévision Tunisienne lance à partir du samedi soir la variété « Chanter tunisien – غني تونسي «    Signature de partenariat entre l'Université Centrale et le géant américain de la cyber-sécurité Palo Alto Networks    L'Histoire de la Tunisie racontée par Tahar Belkhodja : [vidéo] Le voyage du président Bourguiba en Afrique    Elyès Fakhfakh démissionne du parti Ettakatol    Tunisie: Un subsaharien blessé par balle dans une tentative de franchir illégalement les frontières    Ons Jabeur se qualifie pour le 3ème tour de l'Open d'Australie    La Tunisie sera présente demain en Algérie pour traiter le dossier libyen    Un édifice d'exception pour la Maison de Tunisie à Paris    En vidéo : Macron pousse un coup de gueule contre des policiers israéliens à Jérusalem    Explosion d'une mine artisanale sur les hauteurs du Mont Mghila    Piétinement de la dignité des immigrants dans le cadre d'une mobilisation électorale : Le FTDES dénonce la xénophobie !    En vidéo : Hachem Gaddouch annonce le lancement prochain de son émission From Cali    En photos : Meryem Uzerli, sublime dans sa robe signée Esthere Maryline    Avec la Zambie, la Mauritanie et la Guinée Equatoriale : Un 2ème tour passionnant pour le Mondial 2022 au Qatar    Tunisie: Nouvelles nominations dans certains grands festivals et manifestations culturelles    Culture : Nouveaux responsables à la tête de 3 manifestations d'envergure    La pièce de théâtre « Loups solitaires » : Cri d'une société dans une réalité sourde    Cinéma    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Importation d'importantes quantités de viandes rouges de France et d'Espagne
Publié dans Le Temps le 03 - 06 - 2015

Lors d'un point de presse tenu, hier, au siège de l'Union tunisienne de l'industrie, du commerce et de l'artisanat, la chambre nationale des grossistes en viandes et importateurs a annoncé le lancement d'un programme visant à importer d'importantes quantités de viandes rouges réfrigérées à partir de la France et de l'Espagne, et parfaitement garanties sur le plan de la sécurité, de la qualité et du respect des normes islamiques d'abattage, à titre de contribution à l'approvisionnement du marché tunisien en cette denrée de consommation de base, dans de bonnes conditions, durant le mois de ramadan et la période estivale.
Le président de la chambre, Slaheddine Ferchiou, a indiqué qu'il a été convenu avec un groupe de 40 bouchers dans le Grand Tunis, Sfax, Monastir et Bizerte, pour qu'ils vendent, de manière exclusive, dans leurs établissements, cette viande réfrigérée au prix de 16 dinars le kilogramme, pour la viande bovine sans os, et 17 dinars le kilogramme pour la viande ovine. La viande bovine est importée de France, tandis que la viande ovine est importée d'Espagne. Il existe actuellement deux sociétés privées spécialisées dans l‘importation des viandes rouges, outre la société étatique Ellouhoum. Le programme prévoit l'importation de 20 tonnes de viande ovine par semaine et 40 tonnes de viande bovine. Il a démarré, il y a quelques temps, de façon irrégulière, et doit prendre prochainement son cours régulier.
Le président de la chambre a indiqué que la demande nationale en viandes rouges se situe entre 135 et 140 mille tonnes par an, alors que la production nationale se monte à 120 mille tonnes, sans compter les besoins des hôtels et établissements touristiques qui sont approvisionnés en viandes congelées importées , alors que la viande réfrigérée importée est destinée au grand public des consommateurs tunisiens. Il a souligné que la viande réfrigérée est appréciée par les Tunisiens, de sorte que la chambre s'attache à importer la viande qui répond le mieux aux goûts du Tunisien, ce qui est le cas des viandes importées de France et d'Espagne.
Le problème des viandes avariées
Le président de la chambre nationale des grossistes en viandes et importateurs a indiqué que la viande locale existe mais son prix est cher, libre et répond à la règle de l'offre et de la demande, alors que le prix des viandes réfrigérées importées est fixé. Le vice président de la chambre nationale des bouchers, Abderrazek Hammami, présent au point de presse, a fait remarquer que l'offre en bétail dans les marchés de bétail est biaisée par des éleveurs qui achètent le bétail en vue de l'engraisser et le vendre durant l'Aid El Idha, la fête du sacrifice.
Le point de presse a fourni l'occasion pour soulever le problème des viandes rouges avariées découvertes ces derniers jours et qui ont provoqué une crise de confiance entre le consommateur et les viandes rouges.
A cet égard, Mr Slaheddine Ferchiou a indiqué qu'il y a eu beaucoup de malentendu à ce sujet, outre une désinformation du public sur la situation réelle, notant que 90% des quantités de viandes avariées découvertes sont constituées d'abats, de têtes et de pieds que certains spéculateurs achètent et stockent dans des chambres frigorifiques ne répondant pas aux normes pour les vendre en hiver , avec l'augmentation de la demande de ces articles utilisés pour confectionner des plats spéciaux comme le plat appelé hergma. Il a mis l'accent sur le souci de l'UTICA, de ses structures et de ses adhérents de tous les secteurs, dont celui des viandes rouges, concernant le respect de la loi, des réglementations et des normes en vigueur.
Pour sa part, le vice président de la chambre des bouchers a préconisé une mise à niveau du secteur, admettant qu'il souffre de lacunes et d'insuffisances à tous les niveaux, notamment en ce qui concerne le contrôle, en allant des marchés de bétail où il n'y a pas de vétérinaires jusqu'aux abattoirs qui relèvent des municipalités et qui ne répondent pas aux normes requises, sans oublier les intrus qui ne respectent rien.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.