Kaïs Saïed, Ahmed Chafter, Ezzeddine Chelbi… Les 5 infos de la journée    Fuite de gaz sous la mer suite au sabotage des gazoducs Nord Stream 1 et Nord Stream 2    Fenêtre FIFA : Tous les résultats des matches amicaux    Un nouveau coronavirus découvert chez les chauves-souris russes commence à inquiéter les scientifiques    Match amical à Paris (France) | Tunisie-Brésil 1-5 : Une soirée cauchemardesque    Tunisie – Fin de mission de Lorenzo Fanara ambassadeur d'Italie à Tunis    Mondial 2022 : La vente de billets dans sa dernière phase    Basket / Coupe arabe des clubs (F) : L'ES Cap-Bon battu en demi-finale    Les supporters tunisiens mettent l'ambiance au Parc des Princes pour le match Tunisie - Brésil    Ukraine : La dernière pièce qui manquait pour justifier l'horreur nucléaire    4 ans de prison pour un conseiller à l'ambassade de Tunisie à Londres    Siliana: 430 tonnes de sucre subventionné injectés sur le marché    Kairouan: Des protestataires scandent "Dégage" au gouverneur Mohamed Bourguiba [Vidéo]    Vidéo fuitée des 600 mille dinars : le syndicat envisage des poursuites judiciaires    Tunisie-coronavirus : Nouveau bilan    8 entreprises sur 10 trouvent que le niveau d'information sur les services administratifs digitaux est insuffisant, selon une enquête du CJD    La Fondation Orange Tunisie lance son nouvel appel à projets Villages pour l'année 2022    Un vaisseau de la Nasa a percuté un astéroïde pour le dévier    Auto-Stellantis propose aux travailleurs français une prime de 1 400 euros    Oui, le rôle des médias est aussi d'éduquer !    Le front de Salut national met en garde contre une "explosion sociale"    Tunisie: Journée des startups vertes, le 29 septembre 2022    Tunisie: 11 morts et 332 blessés    Les cinq ministres des Affaires étrangères de l'UMA invités à un sommet à Alger    Zarzis | Migration clandestine : Des «harragas» portés disparus    Majdi Karbai : l'extrême droite italienne évoque un blocus maritime    Les recettes du tourisme font un bond de 86%    Nouri Lajmi : la couverture des législatives sera problématique à cause du mode de scrutin    Tunisie : Seulement 22 % des entreprises sont très satisfaites des services administratifs digitalisés    Antonio Guterres : Les nations Unies seront toujours aux côtés de la Tunisie    Boudriga répond à Saïed : la faillite des entreprises publiques derrière les pénuries    Ligue des Nations: les matches de ce mardi    Hand | Championnat arabe des clubs champions messieurs – Finale : EST-EZZamalek (Cet après-midi à 17h30) : Pronostics interdits !    Billet | Le rêve de toute une vie    BCT : Plus de deux millions de chèques rejetés    Météo en Tunisie : Pluies orageuses    «Gadha» (seconde vie) de Anis Lassoued dans les salles : Vous avez demandé la vie ? Mettez le paquet !    Rétrospective Abbas Kiarostami : A la découverte des œuvres du maitre du cinéma iranien    Tunisie-Bourse : Le marché entame la semaine dans le vert    Décès de Qaradawi, Kaïs Saïed, syndicat sécuritaire… Les 5 infos de la journée    Une délégation de la BERD en Tunisie    L'extrême droite victorieuse en Italie - En Tunisie, les enjeux semblent échapper au pouvoir    Les Tunisiens Qui Sont-Ils ? D'où Viennent-Ils ? Les Révélations De La Génétique    Le Goethe-Institut présente l'exposition «Mirath : Music» : Le patrimoine culturel comme une entité vivante    Nouveau souffle à la Maison du roman : Des rêves, des projets et un bel envol !    Un dispositif sécuritaire draconien pour la fermeture des locaux d'un syndicat de police    La liberté d'expression en Tunisie selon Dilem    Film Gadeha , Une seconde vie d'Anis Lassoued : Un film immersion dans la pré-adolescence    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



L'opéra «Carmina Burana» en ouverture
Publié dans Le Temps le 04 - 06 - 2016

La 31ème édition du Festival international d'El Jem se déroulera du 9 juillet au 20 août. L'ouverture sera placée sous le signe du grand classique "Carmina Burana" avec l'Orchestre de la radio nationale d'Ukraine. Dix soirées sont au programme avec notamment le retour du Bal de l'Opéra de Vienne après une brève absence...
Les mélomanes peuvent d'ores et déjà réserver les dates! En effet, le Festival international d'El Jem est bel et bien de retour dans des habits de lumière et une programmation de haut niveau.
C'est du 9 juillet au 20 août que se tiendra ce festival pour l'essentiel consacré à la musique classique.
Une oeuvre majeure
pour l'ouverture
Le ton sera donné dès la soirée d'ouverture avec l'opéra "Carmina Burana" d'après l'oeuvre de Carl Orff. Il s'agit d'une oeuvre essentielle de la musique classique du vingtième siècle. En effet, cet opéra a été écrit en 1936 et créé à Francfort en juin 1937. "Carmina Burana" est composé à partir d'un recueil de 24 poèmes médiévaux d'une tradition qui remonte à l'onzième siècle.
Carl Orff leur a donné de l'ampleur et une puissance portée par des chœurs et une orchestration symphonique.
"Carmina Burana" est considéré comme l'une des oeuvres les plus populaires du répertoire classique et sera présentée à El Jem par l'Orchestre de la Radio nationale d'Ukraine. Si elle s'envole grâce aux chœurs, l'oeuvre est aussi l'occasion d'une performance vocale remarquable d'une soprano, un baryton et un contre-ténor.
Sans exagération, l'ouverture du Festival international d'El Jem devrait constituer l'un des temps forts des festivals de cet été. Ce n'est pas tous les jours que "Carmina Burana" est donné en Tunisie. De plus, les interprètes ukrainiens sont réputés pour leur précision et leur grand sens lyrique. Le public est ainsi convié à des noces musicales véritables que sublimera la magie de l'amphithéâtre d'El Jem, écrin de ce festival.
La majesté placide
d'un monument historique
L'amphithéâtre d'El Jem est sans doute le monument romain le plus impressionnant de toute l'Afrique du nord. Dans le monde, il est le sixième par la taille et son état de conservation est remarquable. Ne sont plus grands que lui que les amphithéâtres de Rome, Capoue, Pouzzoles, Vérone et Carthage. Ce dernier aujourd'hui disparu avait une capacité de 30.000 spectateurs.
Son aspect massif, le colisée d'El Jem le doit à l'emploi d'une pierre friable, peu résistante et qui ne permettait pas une construction très découpée. Selon les chroniques historiques, ce monument a été construit en 230 par le proconsul Gordien et n'aurait jamais été complètement achevé.
L'édifice connut des destructions importantes à au moins deux reprises. D'abord lorsque l'empereur Maximin envoya ses troupes en représailles contre les habitants de Thysdrus (le nom antique d'El Jem) qui, non content de ne pas payer les impôts, avaient aussi nommé un empereur éphémère.
Plus tard, les partisans de Ali Bey se sont retranchés dans le monument et une brèche sera pratiquée pour les en extirper. C'était au début du dix-huitième siècle... Après cela, le monument servit de carrière aux habitants de la région.
Il n'en reste pas moins que ce monument impressionne avec ses 150 mètres de longueur et ses trois étages d'arcades auxquelles les jeux de lumière du festival donnent des couleurs changeantes.
Le Colisée d'El Jem retrouvera donc cet été la magie de la musique et déploiera le tapis rouge devant les artistes de plusieurs traditions.
Le retour du Bal
de l'Opéra de Vienne
Une des bonnes nouvelles de cette édition concerne le retour du Bal de l'Opéra de Vienne qui se produira le 16 juillet. En effet, grand absent de l'édition précédente, le Wiener Opernballorchester sera l'un des musts de la session et consolidera la relation exceptionnelle qui le lie au festival d'El Jem.
Organisée avec l'appui de l'ambassade d'Autriche en Tunisie, cette soirée devrait valoir des satisfactions et rendre au public l'hommage des artistes viennois.
Le festival recevra aussi l'Orchestre symphonique tunisien (le 23 juillet) et l'Orchestre de Florence (le 30 juillet). En outre, les Sud-Africains seront à l'honneur avec le New South Africa Classical Music Orchestra qui se produira le 6 août.
Last but not least, la traditionnelle soirée jazz aura lieu le 4 août avec une artiste américaine dont on dit le plus grand bien: Melinda Doolittle. Quant à la clôture du festival, elle aura pour date le 20 août et bouclera ce Mois du classique à El Jem.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.