Crise libyenne : Après l'échec de l'initiative Poutine-Erdogan, la Chancelière allemande Angela Merkel fera-t-elle mieux ce dimanche à Berlin ?    Tunisie – IMAGES : Kaïs Saïed coupe l'herbe sous les pieds de ses détracteurs    Après Taboubi, Kaïs Saïed reçoit Samir Majoul    Vote pour le gouvernement Jemli, qui sont les 3 députés abstentionnistes ?    Signature d'un accord de coopération entre Dräxlmaier Tunisie et le village d'enfants SOS Siliana    En photos: L'Espérance publie le livre du siècle    Succès du lancement d'EUTELSAT KONNECT    Hand – CAN 2020 : Programme des matchs de ce vendredi 17 janvier 2020    Snipe-La Presse-Esshafa en colère    Festival de la musique et de la Chanson tunisiennes 2020 : Ouverture des candidatures pour la compétition nationale    Téléchargez l'application mobile CAN Handball 2020 pour suivre les matchs    Naissance de Jawhara Mobile, avec le soutien de Tunisie Telecom    Secteur de l'Huile d'olive : 320 mille producteurs et 16 unités de raffinage    Tunisie : [photo] Saisie d'une pièce archéologique remontant à l'époque romaine à Jbenyana    Liste des probables ministres dans le prochain gouvernement    1ère édition de "Smart Tunisian Technoparks Demo Day" au Technopark El Ghazala    INMA Holding investit 7 millions de dinars dans le capital de Gourmandise    Convention entre la BCT et Natixis : Conditions d'éligibilité pour les PME tunisiennes    Programme TV du vendredi 17 janvier    La Banque mondiale prévoit un taux de croissance de 2,2% pour la Tunisie en 2020    Dans quel cas le Président de la République peut-il dissoudre le Parlement ?    Security Day 3 by TT sur le thème «Cybersécurité et confiance numérique, clés de la transformation digitale»    Nouvelles nominations au ministère de la Culture    Libye: Haftar en Grèce pour poursuivre ses entretiens avant la conférence de Berlin    Le candidat de la dernière chance    Choix d'un Chef de gouvernement : La balle est aujourd'hui dans le camp du Président !    Arrestation du secrétaire général du ministère de l'Education : L'Inlucc suivait de près l'affaire    Iran: pour la première fois depuis 2012, Ali Khamenei préside la grande prière du vendredi    Une plénière de dialogue avec le gouvernement sur la situation en Libye la semaine prochaine    L'AG du CSS se tiendra aujourd'hui    Aziza Guermazi expose à la Maison de France à Sfax : « Au pays des couleurs »    Ligue 1 (MAJ J9) : Alioum Néant dirigera le derby de la capitale    Onze soldats américains affectés lors de l'attaque aux missiles par l'Iran    Les automobilistes appelés à la vigilance    Handball – CAN 2020 | Tunisie-Cap Vert 33-21 : Comme à l'entraînement !    Hand-CAN 2020 (1re journée/Gr C)Tunisie-Cap Vert (33-21) : Les déclarations    Appel à candidature Festival Voix de Femmes: Compétition Officielle    Tunisie: Un rapport de la Banque centrale dévoile l'évolution de la bancarisation    Météo: Prévisions pour vendredi 17 janvier 2020    Mehdi Chagroun partage avec nous ses vœux pour l'année 2020    Céline Dion à Tel-Aviv    Candidature au poste de premier ministre : Les discussions se poursuivent entre partis politiques et blocs parlementaires    Théâtre de l'Opéra : « Noor », création du Pôle Musique et formations symphoniques    Mohamed Kasdallah: Assurer seul sa défense ?    «1917» de Sam Mendes et «Underwater» de William Eubank actuellement en salle Pression sur grand écran    Le Maroc frappe fort et revoit le libre-échange avec la Turquie    Théâtre    Cinéma : « Brotherhood » de Meryam Joobeur nominé aux Oscars 2020    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Par Chokri Azzouz : Empêchement provisoire ou abandon volontaire ? Propos sur le la délégation de ses pouvoirs par le Président du Gouvernement
Publié dans Tunisie Numérique le 24 - 08 - 2019


Partagez1
Tweetez
+1
Partagez
1 Partages
La décision prise par le Président du Gouvernement M. YOUSSEF Chahed de déléguer ses pouvoirs à son ministre chargé de la fonction publique , pourrait paraitre conforme aux dispositions de l'article 92 de la Constitution tunisienne in fine .Pourtant rien n'en est moins sûr. Il s'agit d' une acrobatie juridique malheureuse qui vient s'ajouter aux innombrables maladresses et à l'amateurisme qui ne cessent de jalonner l'exercice du pouvoir politique en Tunisie depuis 2011 .
Rendue publique par les chaines radio et tv le 22 aout 2019 , la décision s' est avérée unique de son genre voire même atypique . Peut – on parler de décision gouvernementale ayant des effets juridiques sur les différents services de l'Etat en l'absence de publication au Journal Officiel ? Les personnes physiques et morales lésées par une telle décision peuvent-elles l'attaquer en justice sur la base d'une séquence télévisée ou radiodiffusée ?
Il est traditionnellement convenu qu'une délégation , quelle qu' en soit la nature , ne peut avoir lieu en l absence d'un texte constitutionnel ou juridique (exceptionnellement réglementaire ) qui la prévoit et précise ses limites . En droit ce texte s'appelle acte d'habilitation. Si le titulaire des compétences voudrait s'en décharger en tout ou partie, la conformité littérale à l'acte d'habilitation s'imposerait. La raison en est de principe ; les compétences politiques et administratives doivent être exercées par leurs titulaires ; les transférer n'est qu'une exception.
L'article 92 de la Constitution bien qu' il stipule l'existence d'un cas d 'empêchement provisoire comme condition nécessaire pour déclencher la procédure de transfert , reste quand même muet quant à la définition de la notion même dudit empêchement. Ce silence n'est toutefois pas fatal. Une lecture globale de la constitution tunisienne de 2014 permet de cerner les circonstance pouvant construire un cas d'empêchement provisoire.
En effet , les dispositions constitutionnelles relatives aux pouvoirs exécutif et législatif poussent à croire qu'on est en présence d'un régime politique plutôt parlementaire .Les techniques de désignation du Président du Gouvernement ainsi que celles relatives au contrôle de l activité gouvernementale par la Chambre des Députés en sont la preuve . Le gouvernement et son chef dépendent d'une investiture parlementaire suite à une désignation par le Président de la République Il devient , par conséquent ,clair que les compétences du Président du Gouvernement sont attribuées par une autorité constitutionnelle souveraine et bien supérieure . Elles ne peuvent être exercées que dans le cadre des domaines limitativement énumérés par l'article 92 de la Constitution . La délégation ne peut avoir lieu que pour des motifs susceptibles d'empêcher l'exercice normal de ces compétences.
Tout autre est la raison avancée par M.Y CHAHED pour asseoir sa décision de déléguer ses pouvoirs à son ministre à la fonction publique – et président du conseil national de son parti Tahya Tounes – M Kamel MORJENE . Assurer le bon déroulement de sa campagne électorale présidentielle et lui garantir les conditions de réussite font partie des intérêts personnels et ne peuvent aucunement présenter un souci général. La confusion est manifestement grave entre droits personnels et subjectifs qu'on peut en disposer à sa guise d'une part, et compétences attribuées qui n'appartiennent pas à leur titulaire et dont l'exercice dépend rigoureusement de règles préétablies, d'une autre part .
Par Chokri Azzouz : Avocat spécialiste en droit public
Que se passe-t-il en Tunisie?
Nous expliquons sur notre chaîne YouTube . Abonnez-vous!
Partagez1
Tweetez
+1
Partagez
1 Partages


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.