Apaisement et solidarité    A 37 ans, Oussama Mellouli qualifié pour les Jeux Olympiques de Tokyo    Concurrence féroce pour recruter Kechrida : Destination finale    Tennis | Tournoi de Birmingham : Enfin un titre pour Ons Jabeur !    Handball | Le bilan de la CAN des dames au Cameroun : Au-delà des espérances !    Tunisie- Confinement général et Concours d'Entrée aux Cycles de Formation d'Ingénieurs    Jalila Ben Khelil : Pas de nouveau variant en circulation à Kairouan !    Météo : Temps chaud    Tunisie-Tunisair: Avis aux passagers à destination de l'Algérie    Daily brief du 21 juin 2021: Confinement général dans plusieurs gouvernorats    Tunisie- Faouzi Mehdhi en visite au Kairouan    Coronavirus : la Tunisie le pays plus touché parmi ses voisins de la Méditerranée    Birmingham : Ons Jabeur remporte son premier titre, HISTORIQUE !!!    Nabeul : De nouvelles mesures annoncées pour stopper la propagation du Covid-19    Décès de Ridha Hamza    Ons Jabeur gagne son premier titre WTA    Toute la classe politique est défaillante et doit partir    Programme TV du dimanche 20 juin    Dacia dévoile sa nouvelle identité visuelle    Médenine: Air France reprend ses vols vers l'aéroport de Djerba-Zarzis    Vers la suppression de 25 autorisations pour les activités économiques    Le programme des demi-finales de la Coupe de Tunisie    FITA 2021 : Neuf ministres africains seront présents aux côtés des plus grands bailleurs de fonds    La cinéaste tunisienne Kaouther Ben Hania au jury des courts métrages et du concours des films d'écoles de la Cinéfondation du festival de Cannes 2021    Exposition de groupe «Itération» à la Galerie Aïn Répéter pour mieux dire    Affaire Nabil Karoui — l'association tunisienne des experts judiciaires affirme : «Aucune mise en accusation n'a été formulée à l'encontre des experts»    SALON POLLUTEC La Tunisie en tant qu'invitée d'honneur    Réseau méditerranéen d'investissement ANIMA: La Tunisie, premier pays bénéficiaire    Protection contre la violence et la discrimination fondées sur l'orientation sexuelle et l'identité de genre: Observations préliminaires sur la situation en Tunisie    Entretien avec Ridha Dhib (artiste visuel et marcheur): Le devenir territoire    Covid-19: 86 décès et 2193 contaminations enregistrés le 18 juin 2021    Ammar Mahjoubi: L'histoire à Rome de César à Auguste    La vulnérabilité de 53% des terres en Tunisie est très élevée face au phénomène de la désertification (ministère)    Démarrage du festival Gabès Cinéma Fen : Découvrez le programme du 19 au 26 juin 2021    Ouverture d'une exposition de femmes rurales au Palais Ennejma Ezzahra    Tunisie : La production nationale de gaz naturel augmente de 62%    Tunisie – Etats-Unis : Visite virtuelle de Wendy Sherman à Tunis    Un fils de la médina d'envergure universelle: Ibn Khaldoun    Houcine Abassi : Qui est Kaïs Saïed pour mettre en doute notre patriotisme ?    Haniyeh au Maroc, bien que le pays ait normalisé ses relations avec Israël    Cannes 2021 : la tunisienne Kaouther Ben Hania membre du jury de la compétition Courts métrages    Monde- Daily brief du 17 juin 2021: Fin de l'obligation du port du masque en extérieur en France    "La Tunisie un allié important pour les Etats-Unis et pour le continent africain" (Andrew M. Rohling)    La migration "irrégulière" vers l'Europe ne doit en aucun cas être résolue dans le cadre d'une approche sécuritaire (Saied)    Ce qui s'est passé en Algérie est-il un signe de la fin de l'ère des islamistes du Monde ?    Monde- Daily brief du 16 juin 2021: Sommet Poutine-Biden à Genève    Un soldat blessé lors de l'explosion d'une mine à Mghilla    La Tunisie accueille une partie de l'exercice militaire "African Lion 21" (Défense)    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Tunisie : A cause du chaos politique, le Trésor public est à sec ou presque…
Publié dans Tunisie Numérique le 28 - 07 - 2020

Des officiels et des experts économiques martèlent depuis un certain temps, que le chaos politique qui a résultaté d'un système politique devenu nuisible à la gouvernance du pays a causé une détérioration inédite des finances publiques.
Les statistiques de la Banque centrale de Tunisie (BCT) publiées aujourd'hui mardi 28 juillet, montrent que le solde du compte courant du trésor est d'environ 557 millions de dinars, ce qui couvre, à peine, 5.1 jours de frais de gestion de l'Etat, sans tenir compte des frais d'équipement.
Les frais de gestion en question englobent selon le budget de l'Etat au titre de l'exercice 2020, les dépenses salariales (19030 millions de dinars), les frais de fonctionnement des services de l'administration (1683 millions de dinars), les interventions et les transferts sociaux y compris les subventions aux produits de base (7050 MD) et le service de la dette publique (11678 millions de dinars), soit un total de 39441 millions de dinars.
Dans le même contexte, les données de l'organe dépositaire central des titres et gestionnaire du système de règlement/livraison des titres régi par la loi 94/117, indiquent que les fonds des institutions financières injectés dans le Trésor public jusqu'à ce jour, s'élèvent à 13 millions de dinars.
Ces données dévoilent que le montant des souscriptions, c'est-à-dire les emprunts des institutions financières sous forme de placement en bons de Trésor à court terme s'élèvent à 128 millions de dinars et que les placements en bons de trésor assimilables ont atteint 12999 millions de dinars.
Ces indicateurs révèlent une réalité préoccupante qui nécessite une réaction précise. La première conclusion est que malgré les injections importantes des institutions financières, le solde de l'Etat demeure faible voire même à un niveau inquiétant.
La deuxième conclusion est que le chaos politique et du système économique post 2011 ont mené à une situation extrêmement difficile de la gestion de la trésorerie ne permettant pas de créer des réserves qui devraient, selon les normes internationales, couvrir une période de quatre-vingt-dix jours au moins pour affronter aisément les dépenses publiques et les dépenses imprévues.
On peut dire que la gestion du Trésor public s'est malheureusement transformée en gestion au jour le jour, loin de toute démarche prévoyante et réfléchie.
Que se passe-t-il en Tunisie?
Nous expliquons sur notre chaîne YouTube . Abonnez-vous!


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.