Anas Hmaidi, président de l'Association des Magistrats Tunisiens (AMT), à La Presse : « Il est temps de réformer le Conseil supérieur de la magistrature »    Tunisie : Après l'UGTT, Mechichi rencontre les membres du bureau exécutif de l'UTICA    Les nouvelles du marché boursier    M. Ridha Chiba, conseiller international en exportations à La Presse : «Activer l'exportation tunisienne et dynamiser la diplomatie économique»    Sousse | 3e session du salon national des sports : Tout est prêt pour commencer les exercices sportifs !    Transport aérien : Réouverture de l'aéroport Tozeur-Nefta    Nouvelles de Kairouan    Autoroutes tunisiennes : La circulation automobile est-elle devenue dangereuse ?    En Tunisie, le secteur informel compte 1,5 million de travailleurs (INS)    Volley-ball | Play-off (9e journée) : Duels à distance    Handball | Demi-finales de la Coupe de Tunisie : Pronostiqueurs, s'abstenir !    Demain la Supercoupe EST-CSS à Radès (18h00) | EST : Rendre une meilleure copie !    Nissaf Ben Alaya : prés de 17 mille tests Corona sont effectués par semaine    Investissements directs étrangers : Une dynamique recrudescente    Tunisie-vidéo : Est-ce qu'il n'y a plus de places dans le service de réanimation à l'hôpital Abderhaman Mami ?    Tunisie: Suspension des cours dans un lycée et un collège à Testour    Portraits | Paco et Katybon, l'instrumentiste et le rappeur : Les deux font la paire    Forum des journées cinématographiques de Carthage : Les JCC, avenir et devenir !    Météo: Prévisions pour samedi 19 septembre 2020    Mise au point de la Banque mondiale à propos de l'article sur le financement des entreprises en Tunisie    Université tuniso-allemande : Précisions de l'Ambassade de la RFA    Tunisie | Covid-19 : Hausse du nombre de décès et de cas de contamination    Club Africain : Abdessalem Younsi veut se débarrasser de Hichem Zahi    Khaled Kaddour - Développement du Sahara : Un levier de croissance et de création d'emplois pour la région de Tataouine    Margini succède à Faouzi Benzarti    Le président de la Fédération italienne veut introduire un «Final 8»    Ligue 1 : La réserve de la JS Kairouan rejetée    La Tunisie (26 ème), gagne une place    Le vent en poupe !    Plusieurs artistes avaient brillé par leur absence    Exposition/Confinement/Coronavirus : Trois pièces archéologiques tunisiennes retrouvent le sol tunisien    Libye: Haftar annonce la reprise de la production et de l'exportation du pétrole après 7 mois de blocus    L'approvisionnement du marché en livres et cahiers subventionnés est assuré à 80%    Tunis abrite une session d'information, le 23 septembre, sur le programme Europe Créative    La création dune université tuniso-allemande est toujours d'actualité, selon le MERS    Un enfant de 4 ans et 4 autres personnes testés positifs à Grombalia    L'UTICA appelle a réviser le projet de loi relatif à la redynamisation de l'économie    Principe de l'alternance au pouvoir à Ennahdha : Ghannouchi rappelé à l'ordre    150 millions d'enfants plongés dans la pauvreté à cause du coronavirus    Tunisie: Dysfonctionnements majeurs dans le mouvement des magistrats de l'ordre judiciaire    Nescafé Comedy Show : Mohamed Barakati, lauréat de la 6e édition    L'INP et l'Amvppc célèbrent la journée internationale de la paix" Façonner la paix ensemble"…contre le coronavirus    Ghaza théâtre de frappes de représailles israéliennes    France : Près de 10 000 nouvelles contaminations en 24 heures    Un nouveau né dans la région MENA n'atteindra à l'âge adulte que 57% de ses capacités productives    La reprise économique mondiale pourrait prendre 5 ans    Programme de formation militaire tuniso-américain en matière d'extinction des incendies et d'évacuation sanitaire aérienne    Israël scelle son entente avec les Emirats et Bahreïn    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Tunisie : Le «mystère» des réserves constantes en devises continue !
Publié dans Tunisie Numérique le 05 - 08 - 2020

En dépit de la fragilité de la situation économique en Tunisie et de la détérioration des finances publiques sur fond d'un état imminent d'insolvabilité suite à la demande officielle de rééchelonner des dettes extérieures, les réserves en devises restent constantes depuis une longue période à environ 137 jours d'importations, actuellement, soit l'équivalent de 21 milliards de dinars.
Il s'agit là d'une situation « mystérieuse » et paradoxale, au sens des normes monétaires locales et internationales.
Les réserves internationales comportent, d'après les notes méthodologiques des statistiques financières de la Banque Centrale de Tunisie (BCT), la situation à la fin d'une période donnée des avoirs bruts en devises, en or, en droits de tirages spéciaux (DTS) – qui sont des actifs de réserve international – ainsi que de la position de réserve au Fond monétaire international (FMI).
Selon la BCT, les réserves en devises sont considérées comme un filet de sécurité financier et sont utilisées pour subvenir aux besoins stratégiques de liquidité de l'économie en cas de pression sur les comptes extérieurs.
Cependant, la situation des comptes extérieurs n'a cessé de se dégrader tout au long de ses dernières années, d'ailleurs, d'après les chiffres de l'Institut national de la statistique (INS), les échanges extérieurs aux prix courants à fin juin dernier, sont en baisse ce qui a engendré un déficit de 6602,8 millions de dinars.
En outre, les chiffres officiels montrent que les recettes touristiques ont baissé de 1571.4 millions de dinars à fin juillet écoulé par rapport à la même période de l'année précédente et que les transferts des tunisiens à l'étranger étaient faibles et n'ont pas dépassé 2891.2 millions de dinars et ce, contre le paiement d'un service de dette extérieure pour 5677.5 millions de dinars. Quant aux flux des investissements étrangers, ils sont pratiquement aux abonnés absents, dès le début de l'année.
Il va de soi que les réserves en devises doivent normalement baisser.
Néanmoins, le « stockage » par la BCT, des crédits extérieurs d'une enveloppe de 3939.3 millions de dinars obtenue durant le premier semestre au compte des réserves en devises à laquelle s'ajoute une autre enveloppe de 2625 millions de dinars de prêts contractés auprès de banques locales, ne peut que faire garder constant le niveau des réserves.
Faut-il rappeler aussi que ce « stockage » était « efficace » du fait que les dépenses d'investissements directs de l'Etat prévues au budget de l'Etat de l'année en cours n'ont pas dépassé fin juin dernier 825 millions de dinars ce qui représente un montant quasiment insignifiant (256 millions d'euros), d'autant plus qu'il est en baisse de 49.4% par rapport à juin 2019.
Le fait de maintenir un niveau plus ou moins adéquat de réserves en devises sans investissement public rien que pour échafauder une situation monétaire délabrée est une manœuvre qui ne peut que retarder la chute du système financier national qui souffre, paraît-il, non seulement de la détérioration de ses fondamentaux mais surtout de pratiques de camouflages d'une réalité désastreuse que les observateurs n'ont cessé de dénoncer.
Sur un autre plan, que la question de l'indépendance de la BCT consacrée par la loi 2016-35 commence à montrer ses limites du fait de l'accumulation de plusieurs interférences difficilement gérables.
Partagez1
Tweetez
+1
Partagez
1 Partages
Que se passe-t-il en Tunisie?
Nous expliquons sur notre chaîne YouTube . Abonnez-vous!


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.