Rafik Abdessalem à propos de Kaïs Saïed : Un aveugle qui dirige un groupe d'aveugles    Augmentations salariales dans le secteur privé: L'accord sera signé la semaine prochaine    Variant Omicron - Nouvelles mesures pour les voyageurs à destination de la Tunisie    Le sélectionneur de la Grèce jette l'éponge    Sfax: Suivi des opérations de distribution de l'huile végétale subventionnée [Vidéo]    La Tunis appelle la communauté internationale à amener Israël à se conformer aux résolutions de l'ONU    Des députés d'Ennahda, Qalb Tounes et Al Karama à l'Assemblée de l'Union interparlementaire    TGM la Marsa : une coupure d'électricité derrière l'accident    Le ministre de la Santé reçoit l'ambassadeur de Hongrie en Tunisie    Mohamed Abbou : Qualifier Kaïs Saïed d'honnête m'a mis dans le pétrin !    Tunisie Telecom fait bénéficier son expérience RSE aux étudiants au Forum de l'ENSIT    Les services de la dette extérieure ont progressé de près de 21%    MEMOIRE : Hassen MEKKI    Evénements de Siliana, 9 ans déjà ! : La plaie est toujours ouverte !    NBA : les Lakers surpris par les Kings, les Suns 15/15    Ennahdha appelle à l'organisation d'élections anticipées    Attendant avenue Bourguiba : l'oncle de l'assaillant témoigne    Pourquoi? | Le mystère de l'huile subventionnée    Lancement effectif du réseau ferroviaire rapide : ll faut en finir avec les fausses annonces    Coronavirus: Suspension des cours dans un collège à La Manouba    Le barbier... des Sénateurs    Des établissements scolaires ont été fermés après l'enregistrement des cas de contamination par le coronavirus    «RIMBAUD. Le Bateau ivre a 150 ans», sous la direction de Giovanni Dotoli et d'autres chercheurs : Célébration du prodigieux «Poème de la mer» de «l'homme aux semelles de vent»    On nous écrit | Retour sur la Foire internationale du Livre de Tunis 2021 : Lire délivre    1ère édition du Salon du livre audio en Tunisie les 27 et 28 novembre à la Bibliothèque Nationale de Tunisie : Le livre à l'ère du numérique    Villarreal – Barcelone : Liens streaming pour regarder le match    UST : Le grand défi    Météo : Temps nuageux avec des pluies éparses    Du côté du Parc A | Amri opéré avec succès    Le bilan du champion en titre à l'aller est peu convaincant : Une Espérance qui doit mieux faire    Tennis : Les ambitions de Malek Jaziri    Ligue 1 : Plus de deux mois d'arrêt du championnat    A l'Avenue Habib-Bourguiba : Un individu armé voulant attaquer le MI maîtrisé    4 nouveaux gouverneurs nommés    Tunisie-Ben Guerdane [PHOTOS] : La Garde Maritime a secouru 461 immigrants clandestins issus de 17 pays africains    Semaine boursière : L'ATB consolide fortement ses assises financières    The Washington Post évoque la Tunisie    En vidéo : ''Un centre d'esthétique en Tunisie a fait des ravages sur les gens'', selon une influenceuse internationale    Encore une fois, une compétence Tunisienne s'affirme à l'étranger    La banque allemande KfW débloque 18,5 M€ en faveur de la protection du littoral tunisien    Tunisie: Une élévation de la mer de 50 cm pourrait entraîner de grosses pertes !    Ouverture du 8ème Festival de la création de l'UGTT en présence de Taboubi et de Guettat    Prix FABA de littérature : Remise des prix de la 1ère édition le 4 décembre 2021    Migration clandestine : Un oubli regrettable !    487 migrants irréguliers secourus au large de Kerkennah    Festival du film maghrébin d'Oujda : La Tunisie rafle 3 prix    Chronique d'une catastrophe annoncée au Musée du Bardo    Disparition de Mohamed Bouamoud, adieu l'ami !    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Analyse financière : La dernière notation Moody's fait exploser le coût des titres de dette tunisienne à l'international
Publié dans Tunisie Numérique le 21 - 10 - 2021

Théoriquement, les obligations souveraines sont considérées comme des placements sûrs. En effet, la probabilité de défaut (de non-paiement) d'un Etat dont les finances sont stables est quasiment nulle. Néanmoins, certains états présentent des profils plus risqués que d'autres. C'est le cas des obligations émises par certains pays émergents ou d'autres dont les difficultés économiques et financières dégradent la qualité de signature de leur dette.
La Tunisie fait désormais partie des états dont la qualité de ses titres souverains de créances est de moins en moins rassurante notamment à court terme. Ceci engendre la hausse des primes de risque qui sont rattachés aux bons de l'Etat tunisien émis sur les marchés financiers internationaux et l'accroissement en conséquence des taux d'intérêt sur ces bons et le coût de dette publique du pays
La dernière notation du pays par la maison de rating Moody's et les évaluations pessimistes des différents rapports des instances financières internationales de la situation économique détériorée face au mutisme total du ministère des finances qui n'a publié depuis le début du mois d'août aucune information économique et financière, explique largement la chute de la qualité des actifs de l'Etat Tunisien et le renchérissement par les investissements étrangers sur la dette souveraine du pays.
Par ailleurs, il est à noter qu'étant agent monétaire exclusif de la république tunisienne et sans aucun engagement de sa part, la Banque Centrale de Tunisie (BCT) a émis en tant qu'instrument d'endettement extérieur en euros et pour le compte de l'Etat Tunisien trois lots d'obligations :
Des obligations dites BCT 5.75% dont l'échéance viendra au 30/01/2025
Des obligations dites BCT 6.75% dont l'échéance viendra au 31/10/2023
Des obligations BCT 5.625% dont l'échéance viendra au 17/02/2024
On s'intéresse en ce moment, en particulier, aux obligations BCT 5.625% qui ont chuté le 20 octobre 2021 sur le marché EuroTLX (Bourse d'Italie, considéré comme marché de référence en Europe) de 5.35% en une journée pour coter à 75.65% (le prix des obligations BCT 5.625% le 19/07/2021 était de l'ordre de 79.93% selon la Bourse d'Italie).
Selon la Bourse d'Italie, le 01/07/2021 le prix des obligations BCT 5.625% était de l'ordre de 92.77% avec un volume d'échange de 400.000 et un taux de rendement actuariel approximativement égal à 8.8%.
Le 26/07/2021 le prix des obligations BCT 5.625% a chuté de 7.83% par rapport au 01/07/2021 pour coter à 85.51% avec un volume d'échange de 2.700.000 et un taux de rendement actuariel approximativement égal à 12.23%. Le 20/10/2021 le prix des obligations BCT 5.625% a chuté de 11.53% par rapport au 26/07/2021 pour coter à 75.65% avec un volume d'échange de 100.000 et un taux de rendement actuariel égal à 16.62%.
Le taux de rendement actuariel est le taux qui permet d'égaliser la valeur actuelle de l'obligation avec la somme des flux futurs perçus, c'est-à-dire les coupons et le prix de remboursement à l'échéance du titre. Autrement dit, il est équivalent au taux d'intérêt que percevrait un investisseur qui détiendrait l'obligation jusqu'à son terme. Couramment, il correspond au rendement de l'obligation.
Il permet, à cet effet, de comparer la rentabilité d'obligations présentant des prix et des coupons différents. Dans le cas des obligations BCT 5.625%, plus le taux de rendement actuariel est élevé plus l'investisseur qui détient l'obligation recevra d'intérêts. Pour la période entre le 01/07/2021 et le 20/10/2021 le taux de rendement actuariel des obligations BCT 5.625% a augmenté de 88.86%.








Que se passe-t-il en Tunisie?
Nous expliquons sur notre chaîne YouTube . Abonnez-vous!


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.