Tunisie-officiel : Tout sur le référendum    JORT: Parution d'un décret-loi sur le référendum du 25 juillet    Tunisie : Swagg Man écope de 3 ans de prison    UBCI au FITA 2022 pour accompagner les entreprises dans le développement de leurs projets    BCT, gouvernement et interférences...    La Tunisie reçoit 300 millions de l'UE    Mercato : Ellyes Skhiri sur les tablettes de Benfica !    Roland Garros : La n°2 mondiale testée positive au Covid !!    Tunisie-Ligue 1 (Play Off / J 07): le programme du jour    Météo : Baisse relative des températures    Tunisie...14 élèves hospitalisés : les détails    Les producteurs d'huile de pépins de figue de barbarie bio tunisienne, Au cœur d'une exposition de produits cosmétiques    Finales Conférence Est NBA : Boston mène 3-2 cotre Miami    Officiel - Kais Saïed convoque les électeurs en référendum le 25 juillet, le projet de la nouvelle constitution sera publié le 30 juin    Tunisie-Béja [VIDEO] : Le président de l'Union Régionale de l'Agriculture appelle à un démarrage immédiat de la récolte de l'orge    Tunisie-Hatem Mliki [VIDEO] : « Le président de la République n'est pas porteur de projet et de pensée »    Ministre des Affaires Religieuses [AUDIO]: « Baisse du prix des billets du Hajj de 200 dinars »    Pèlerinage d'El Ghriba-Ministre des Affaires religieuses [AUDIO] : L'accusation de normalisation de la Tunisie vise à marquer des points politiques    Tunisie : La star internationale Claudia Cardinale en Tunisie !    Sihem Boughdiri : nous attendons les remarques de l'UGTT sur le programme de réformes    Claudia Cardinale en visite en Tunisie    Covid-19 : L'UE verse 300 millions d'euros d'assistance macro-financière pour soutenir la Tunisie    Najla Bouden expose à Kaïs Saïed les résultats de sa participation à Davos    Alerte Météo : 17 gouvernorats placés en vigilance jaune    Dr Spiro Ampélas: Mémoires d'un Grec de Sfax    5ème exposition de l'Association Club Photo de Tunis: "Intelligence manuelle" du 04 au 30 juin 2022    UGTT : le dialogue doit être global et le gouvernement cherche à céder les entreprises publiques    France-Affaire Abad : Matignon avoue qu'il savait pour le viol puis rétropédale, ça fait tache    Signature d'une convention de partenariat entre le Groupe STAFIM et la Société Tunisienne d'Assurances et de Réassurances STAR    Développement des filières oléagineuses: Le colza, une culture indispensable pour la souveraineté alimentaire    Tataouine: Abir Moussi effectue une visite à Bir Lahmer [Vidéo+Photos]    Boycott du Dialogue et grève générale...Précisions de l'UGTT    Programme TV du mercredi 25 mai    NEWS: MU perd, mais Hannibal Mejbri marque des points.    Ligue 1 – play-off ( 6e journée) – CSS-ESS (16h00) | ESS: Faire un bon coup...    Concessions à Poutine : ça se confirme à Paris et au Forum de Davos, Macron avait raison…    LTDH : d'anciens dirigeants appellent à ne pas participer au dialogue national dans sa forme actuelle    Litige CS Chebba-C Africain : L'examen du recours du CS Chebba reporté au 31 mai    Neji Jalloul: Il existe une opportunité historique pour la Russie de diriger le monde islamique    Urgent: Précisions du ministère de la Santé concernant la variole du singe    Performance sonore en quadriphonie par le collectif Sp|n et «Prestige» à B7L9 Art Station: Expérimentation et détournement    EnviroFest 2022 — « Méditerranée, l'odyssée de la vie », de Frédéric Fougea: Un fascinant voyage dans la Grande Bleue    Art contemporain: Mono, ou la porte d'accès à l'art digital    La ministre des Affaires culturelles désigne Mariem Boukadida pour la promotion de l'habit traditionnel à l'étranger    Démarrage de l'exercice naval Phoenix Express 2022    Officiel : Variole du singe : 3 cas dans un pays très proche    45 hommes d'affaires Tunisiens à Malte    Joey R. Hood nommé ambassadeur des Etats-Unis en Tunisie    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Royaume-Uni : Johnson pourrait être balayé par ses fêtes en plein confinement
Publié dans Tunisie Numérique le 13 - 01 - 2022

Dans les démocraties dignes de ce nom les écarts de conduite ne se pardonnent pas, surtout quand ça touche la morale publique. Le Premier ministre britannique, Boris Johnson, en fait l'amère expérience en ce moment. Alors qu'il a demandé à ses concitoyens de se calfeutrer chez eux pour stopper les ravages du Coronavirus (150 000 morts tout de même), lui batifolait dans des fêtes qu'il a tenté, forfaiture suprême, de maquiller en réunions de travail. Le dernier scandale en date pourrait balayer celui dont la cote de popularité était déjà chancelante depuis qu'il a embarqué les Britanniques dans la folle aventure de la sortie de l'Union européenne…
Johnson a beau présenter publiquement – dans le chaudron du Parlement – ses plus plates "excuses", le mal est fait. Il semble que le sémillant politicien qui a pu vendre aux électeurs les mirages du Brexit ait atteint ses limites et commence sérieusement à user les nerfs des Britanniques. La fiesta qu'il a organisée en mai 2020 dans les jardins de sa demeure au Downing Street pour être la sortie de route de trop…
Derrière son allure de Premier ministre besogneux se cache un fêtard invétéré ; la presse a ébruité ces derniers mois pas moins de 10 rassemblements de ce type, tous animés par Johnson. Et à chaque fois il a pu s'en sortir avec une pirouette. Il a encore essayé hier mercredi 12 janvier face à des députés très remontés. Il a argué qu'il croyait que sa petite fête se conformait aux mesures sanitaires qu'il a lui-même édictées, mais dit assumer l'entière "responsabilité" des "erreurs" de ses collaborateurs…
Le leader de l'opposition travailliste, Keir Starmer, lui a rétorqué que sa démission est la seule réponse acceptable. «Sa défense qui consiste à dire qu'il ne savait pas qu'il était à une fête est tellement ridicule que c'est en fait insultant pour le public britannique», a dit Starmer lors de la séance de questions au gouvernement, rapporte ce jeudi le journal français L'Obs…
« Aura-t-il maintenant la décence de démissionner ?», a jeté le parlementaire à la face d'un Johnson dans ses petits souliers et la mine complètement défaite, sur France 24. Le travailliste a qualifié le Premier ministre de menteur, «comme un arracheur de dents ». On n'avait jamais vu le virevoltant Boris Johnson dans cette posture…
Démissionnera, démissionnera pas ? L'avenir proche nous le dira. Une chose est certaine : Son avenir politique semble irrémédiablement obstrué par son lourd passif dans la gestion de la pandémie du Covid-19 et ses promesses non tenues dans le Brexit…

Que se passe-t-il en Tunisie?
Nous expliquons sur notre chaîne YouTube . Abonnez-vous!


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.