USA, Saïed, Macron … Les 5 infos de la journée    Tunisie – Trois enfants et trois femmes morts dans le naufrage d'une barque de clandestins    UEFA CL : Ferencváros et Laidouni largement dominés et éliminés    Coupe de la CAF : Le tirage complet du tour préliminaire    Au 8 août, 66462 tunisiens ont reçu une 4ème dose de vaccin anti-Covid    Entretien téléphonique entre Kais Saied et Emmanuel Macron    Siliana: 223 infractions économiques relevées    Macron a écouté Hollande : il revalide les plans de Saïed et mieux encore…    Le secrétaire américain à la défense : les USA soutiendront leur amis en Tunisie    Mandat de dépôt contre la mairesse de Tabarka    Monde : Daily Brief 09.08.22 Ukraine : Le président ukrainien Volodymyr Zelensky brandit le spectre de la catastrophe de Tchernobyl    Jeux de la solidarité islamique : 20 athlètes tunisiens en Turquie    Une marque lance un ''sac poubelle'' à 1700 euros    En Tunisie, faciliter l'accès à l'eau et l'émancipation des femmes    Les Britanniques perdent leur flegme face à l'inflation : ils ne veulent plus payer les factures    Tunisie-Officiel: Approbation de l'accord de prêt de 130 M$ avec la BIRD    SBS Informatique s'allie à Banque Zitouna pour offrir de meilleurs équipements aux gamers    Annulation de plusieurs vols en provenance de Bamako : Tunisair est-elle responsable ?    Rafik Abdessalem : de l'Etat des milliards de milliards à un Etat qui fait l'aumône    West Hunt, le jeu tunisien avec 82% de feedback positif sur Steam    Zaghouan: Arrestation d'un ex gouverneur et des fonctionnaires pour corruption    Interdiction du concert de "Dj Costa" : Le délégué de Haouaria précise (Audio)    Spectacle Lotfi Abdelli : La polémique va-t-elle mettre fin au one man show de l'humoriste Tunisien?    Lotfi Abdelli dénude les Tunisiens    Contrepoint | Un commentaire, ni plus ni moins…!    « Orchestre du Bal de L'opéra de Vienne » au Festival international de musique symphonique d'El Jem : Un retour gagnant !    «The Jacksons» au Festival international de Carthage : Emouvant hommage à Michael    Galaxy Unpacked 2022 de Samsung : L'évènement de reveal en livestream le 10 août    Tunisie : Arrestation pour adultère d'une actrice de télévision connue...du nouveau    Culture et politique : Faut-il une révolution des esprits ?    ''Le Tunisien aime son pays mais n'aime pas l'Etat,'' selon Zargouni    3 millions de touristes ont visité la Tunisie jusqu'à fin juillet 2022    Kasserine: Concert de l'artiste Faia Younan (Vidéo)    Tunisie : la jeune handballeuse Ibtihel Soltana n'est plus    Tunisie: Les extraits de naissance pour les enfants seront numériques    Play-out | La commission nationale d'appel prononce son verdict aujourd'hui : Quelle planche de salut pour la FTF ?    Météo : Températures élevées et mer peu agitée    ESS | Mohamed Mkacher, nouvel entraîneur : L'appel du cœur !…    Prix au marché municipal de Gafsa [Vidéo]    Un nouveau virus inquiétant détecté    Tunisie : Un responsable interdit de voyager    Samir Saïed, ministre de l'Economie et de la Planification: Identifier de nouvelles perspectives de partenariat    Kyle Benson: A Commitment Mentor Emphasizing Intentional, Passionate & Safe Bonds Between Committed Partners    Chokri Hamada menace de ne plus sécuriser les spectacles portant atteinte au goût public    L'Iran arrête trois espions du Mossad    Tribune | Mon message d'Hiroshima    EXPATRIES | Un trophée pour Belarbi ?    Ons Jabeur exemptée du premier tour du tournoi de Toronto    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Gaz russe : l'Allemagne aura froid cet hiver plus d'autres catastrophes alerte le gouvernement
Publié dans Tunisie Numérique le 24 - 06 - 2022

L'Allemagne a longtemps retenu les coups – les sanctions économiques – de l'Union européenne (UE) contre la Russie par crainte que Vladimir Poutine coupe le robinet du gaz. Entre temps Berlin a couru vers le Qatar, l'Algérie et même le Sénégal pour s'assurer que les foyers allemands continueront de se chauffer et que l'économie continuera de tourner. Peine perdue, l'Allemagne va manquer de gaz l'hiver prochain et les contrecoups du tassement du gaz russe seront «catastrophiques», alerte le ministre de l'économie, Robert Habeck, ce vendredi 24 juin…
Poutine, ulcéré par le tour de vis sur les sanctions même si les Européens continuent d'acheter massivement, a décidé de riposter en réduisant la voilure. Et l'industrie allemande va trinquer en dépit des annonces sur la reprise de la production de charbon. Si les livraisons de gaz russe continuent de baisser, «il faudrait fermer certains secteurs industriels (…) Tous les processus d'économie de marché seraient alors suspendus. Pour certains secteurs, ce serait catastrophique. Nous ne parlons pas de deux jours ou de deux semaines, mais d'une longue période. Nous parlons ici de personnes qui seraient au chômage, de régions qui perdraient des complexes industriels entiers», a dit le ministre allemand dans un entretien avec Der Spiegel repris par RFI…
Robert Habeck avertit les ménages et les entreprises du pays : il faudra faire des «choix de société très difficiles» si le gaz russe baisse encore. «Nous sommes déjà dans une situation où l'Allemagne n'a jamais été. Rien que si les livraisons de gaz russe restent aussi faibles qu'elles le sont actuellement, nous courons à la pénurie de gaz (…). Ce sera de toute façon juste cet hiver», a-t-il ajouté…
Il faut dire que Poutine n'y est pas allé de main morte. Le ténor russe Gazprom a rogné de 60% le flux qui transite par le gazoduc Nord Stream ; l'Allemagne, très dépendante de la Russie, a été prise de court. Le gouvernement a dû activer le «niveau d'alerte», un plan d'urgence étatique pour soulager les opérateurs dans cette conjoncture de flambée des prix.
L'équipe d'Olaf Scholz a décaissé 15 milliards d'euros pour acheter du gaz sur le marché mondial, les centrales à charbon qui produisent de l'électricité seront réactivées au grand dam des écologistes – tant pis pour l'environnement -, même le tabou de l'énergie nucléaire est en train de tomber. Mais tout cela ne suffira pas à éviter aux Allemands des tourments dans les mois à venir…
Et si Poutine se mettait en tête de couper complètement le robinet, la pénurie de gaz frappera dès «mi-décembre». Pourtant Berlin a tout fait pour éviter ce scénario catastrophe, notamment en convaincant les autres 26 Etats- membres de l'UE que l'Europe se détournera complètement du gaz russe dans 6-7 ans. Donc théoriquement Moscou a le temps de voir venir. Mais entre temps il y a eu les annonces européennes sur des livraisons d'armes lourdes à l'Ukraine et surtout l'acception de son dossier d'adhésion à l'UE. La coupe est pleine pour Poutine et on sait ce dont il est capable quand il est en furie…

Que se passe-t-il en Tunisie?
Nous expliquons sur notre chaîne YouTube . Abonnez-vous!


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.