Ennahdha appelle au limogeage du ministre de l'Intérieur    L'ESSENTIEL | La vérité, si je mens ?    Grève des médecins, pharmaciens et dentistes de la santé publique Tunisiens mardi 25 janvier 2022    Que contiendra le nouveau décret de réconciliation pénale que prépare Kaïs Saïed ?    Express    Mutinerie au Burkina Faso : Renversement de Roch Marc Christian Kaboré ?    Ooredoo récompense les supporters Tunisiens : 15000 dinars à gagner ce samedi    Hausse des revenus de City Cars de près de 46%    Rabat pourrait-il "voler" à Alger l'organisation du sommet de la Ligue arabe?    CAN 2021 | Huitièmes de finale : Le Cameroun en favori !    CAN 2021 : Une sélection fait face à une épidémie de gastro-entérite !!    NEWS | La chute de la Ligue 1 !    CA | Retour de la passion en attendant la consécration : Ici, tout commence !    Abdelkader Maalej: Hommage à Ali Baklouti, le fondateur de La Gazette du sud et Chams el janoub    Produit de consommation de base: Les prix varient d'une région à l'autre !    Tunisie – météo : Ciel passagèrement nuageux et températures stationnaires    Passagers du métro agressés : ce que le suspect a dit en garde à vue    Amen Allah Messaâdi : le rythme des contaminations ne régresse pas    Sur nos écrans l «Al Kahen» de Othman Abou Laban : Le genre dans le mauvais    « Art Expo » à la galerie « Musk & Amber » : Action commune    Seulement 13% des Tunisiens sont diplômés    Kamel Ben Messaoud explique la décision du Tribunal administratif en faveur de Béchir Akremi    STEG : -40% en liquidités, 13 milliards de dette…, pourtant les salariés auront leurs primes    Livres | «Ton absence n'est que ténèbres» de Jón Kalman Stefánsson : Une mosaïque romanesque extraordinaire    Gafsa: Plus de 231 infractions économiques relevées    A Bizerte, 2 400 oliviers seront plantés pour la saison 2021-2022    Daily Brief du 24 janvier 2022: Kaïs Saïed ne semble pas avoir compris qu'il s'est fait remonter les bretelles par Macron !    CAN 2021 : Sur quelles chaînes regarder les matches de lundi ?    Kasserine: L'UTICA menace d'organiser des journées de colère    Le couvre-feu va-t-il être prolongé ? Précisions de Amen Allah Messadi    Coupe de Tunisie : résultats complets des matches du 3ème tour    Youssef Bouzakher : le ministère de la Justice et le pouvoir législatif sont responsables de la situation de l'affaire Akremi    Ettakatol: Saied veut démanteler les institutions de l'Etat    Ammar Mahjoubi: Le caractère fondamentalement inégalitaire de la société romaine*    Tunisie : Le CSM met en garde contre "la diffamation sans précédent de ses membres".    Monde : Le président arménien annonce sa démission    Syrie : 4e jour de combat entre Daech et les Kurdes, plus de 120 morts    Foot-Europe: le programme du jour    Tunisie: Ali Abdi testé positif au Covid19    Evènement "Les Nuits de la lecture" en ligne: 6ème édition sous le thème de l'AMOUR    Le chanteur hip-hop Balti et Elyanna réunis dans une chanson tuniso-palestinienne (vidéo)    Sculpture sur un minéral ancestral, le lapis specularis    Gabès Cinéma Fen 2022: les inscriptions pour les films sont ouvertes    Les crises en Tunisie se sont aggravées depuis que Saïd a limogé Mechichi, selon la Confédération Syndicale Internationale    Coronavirus :Fin des mesures sanitaires en Grande-Bretagne    L'histoire de détermination de la nouvelle conseillère de Kais Saied    Un astéroïde "potentiellement dangereux " passera prés de la terre mardi soir    Le combat d'un résistant septuagénaire palestinien écrasé par une voiture de police de l'occupant    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Adoption de la ''Déclaration de Carthage''
Publié dans TAP le 05 - 05 - 2012


Tweet
Share
TUNIS (TAP) - Les participants à la conférence internationale sur ''Les nouvelles voix : La liberté de la presse, un vecteur de transformation des sociétés'' organisée du 3 au 5 mai 2012 à Tunis par l'UNESCO et le Gouvernement Tunisien ont adopté, à l'issue de leurs travaux, une déclaration baptisée ''Déclaration de Carthage''.
Les participants ont, dans ce texte, appelé les Etats membres de l'UNESCO à:
* Réaffirmer et mettre en oeuvre leurs engagements envers les normes internationales en matière de liberté de la presse, y compris l'article 19 de la déclaration universelle de droits de l'Homme et reconnaître l'importance de ce droit en ce qui concerne la participation des citoyens à tous types de médias, au développement de leurs sociétés, et particulièrement à leur transformation en société démocratique;
* Développer et mettre en oeuvre des politiques visant à promouvoir le pluralisme des médias et empêcher une concentration excessive de la propriété des médias, tout en soutenant un accès équitable aux moyens de communication et la réduction de la fracture numérique;
* Garantir légalement l'indépendance des organes de régulation médiatique et leur rôle dans la promotion de la diversité des médias et s'assurer que les nominations dans ces organismes soient transparentes et fondées exclusivement sur des critères de compétence;
* Promouvoir un paysage médiatique divers qui reconnaisse la contribution spécifique à la démocratie des trois niveaux de diffuseurs: service public, communautaire et commercial;
* Transformer les médias d'Etat et gouvernementaux en médias de service public et garantir leur entière indépendance, y compris en inscrivant ce principe dans les constitutions des sociétés en période de transition démocratique;
* S'assurer que l'aide de l'Etat aux médias et les annonces publiques soient accordées par le moyen d'un processus transparent et ne soient pas utilisées comme moyen de récompenser ou punir les médias pour des raisons politiques;
* Abroger les lois criminalisant la diffamation et les lois aberrantes sur les secrets d'Etat;
* Former les forces de sécurité à interagir positivement avec les professionnels des médias, particulièrement lors de manifestations et de protestations civiques pacifiques.
Par ailleurs, les participants à cette conférence appellent les associations professionnelles, les institutions de médias, l'industrie et les praticiens de médias sociaux à :
* Assurer la diffusion d'informations de qualité, indépendantes et pluralistes en respectant les meilleures normes professionnelles, et déontologiques et éviter toute influence fâcheuse des acteurs économiques, politiques et autres,
* Encourager la société civile à soutenir et contrôler l'indépendance, le pluralisme et la diversité des médias ainsi que la transparence des institutions officielles et la mise en oeuvre de politiques gouvernementale qui ont un impact sur la liberté d'expression.
Les participants invitent l'UNESCO à:
* Assurer une large diffusion de la présente déclaration auprès des Etats membres, des organisations régionales et internationales, des associations professionnelles, des institutions médiatiques et des ONG actives dans le domaine des médias;
* Continuer à combattre l'impunité, particulièrement en mettant en oeuvre le Plan d'action inter-organisations des Nations Unies sur la sécurité des journalistes et la question de l'impunité;
* Continuer à demander aux Etats membres à rendre public l'Etat d'avancement de l'investigation sur les cas de violence commis à l'encontre des professionnels des médias et d'autres personnes contribuant à un journalisme servant l'intérêt public et d'assurer la transparence des rapports.
Tweet
Share
Suivant


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.