Mourad Jouini : les Tunisiens ne respectent pas la priorité à droite    Déviation partielle de la circulation au niveau de l'intersection "Ben Daha" à "Ezzahrouni"    Inflation : le gouffre entre le ressenti du Tunisien et les chiffres annoncés !    Abdesalem: Abdelli qui a soutenu Saïed, il goutte aujourd'hui au poison qu'il réservait aux adversaires de Saied    Série de limogeages au ministère du Transport    Monde : Daily Brief 08.08.22 l'ONU appelle à stopper toute attaque "suicidaire" contre des centrales nucléaires en Ukraine    Tunisair : Annulation de 3 vols en provenance de Bamako, faute de carburant    Zarzis: Ignorant le public, l'algérien Fayçal Sghaier se retire et refuse de donner le concert ! (Vidéo)    Ghannouchi : Soit la violence… soit le dialogue pour coexister    Recette : Comment trouver une bonne pastèque ?    Tunisie-Référendum: Rejet du recours intenté par Afek Tounès    Lotfi Abdelli: Je suis en danger, et cela peut être c'était mon dernier spectacle (Vidéo)    Tensions entre Lotfi Abdelli et les sécuritaires : ouverture d'une enquête    Boom de la fibre optique en Algérie !    Lutte contre la traite humaine : Il y a encore du chemin à faire    Référendum : le Tribunal administratif rejette le recours intenté par Afek Tounès    Ukraine : Poutine aurait la solution, 100 000 soldats nord-coréens surentraînés    La galerie Saladin expose l'artiste-peintre Luigi Maria De Rubeis : Force et délicatesse    Festival international de Hammamet | Concert de Hamza Namira : Précieux moments de musique et de chant    Zouhair Maghzaoui : Ahmed Néjib Chebbi n'est qu'une vitrine pour l'islam politique    Grombalia: Les habitants protestent contre la coupure d'eau depuis plus de 3 mois (Audio)    François Hollande plaide pour une relance du partenariat avec le Maghreb    Tunisie : Trois morts à Bizerte    LG et GOOGLE offrent trois mois d'accès à STADIA PRO    L'Iran arrête trois espions du Mossad    Gaza : L'Ukraine solidaire avec Israël    Le Premier ministre japonais effectuera sa 1ere visite en Tunisie et au Maghreb    Tunisie: 7,433 millions quintaux de céréales collectés    Faire de la Tunisie une plateforme de coopération: Tunisie Japon Afrique    Communauté subsaharienne en Tunisie : Inquiétante flambée du discours raciste    Tribune | Mon message d'Hiroshima    EXPATRIES | Un trophée pour Belarbi ?    Décès d'un ressortissant tunisien au Canada : Le meurtrier souffrait-il réellement de troubles mentaux ?    Prix au marché municipal de Beja [Vidéo]    Sélections des jeunes : Le temps des grandes réformes    EST | Des recrutements ciblés : L'empreinte de Nabil Maâloul !    Classement WTA : Badosa recolle à Sakkari et passe 3e, Ons Jabeur 5e    Matches amicaux : Le Barça, l'Atletico et la Roma largement vainqueurs    Pourquoi | A propos des horloges    Météo : Le mercure grimpe jusqu'à 42 degrés    Foot mondial : Programme TV des matches de lundi    Monastir: Sauvetage de 22 migrants clandestins à l'île de Kuriat    Monastir : 22 migrants clandestins sauvés en pleine mer    Ons Jabeur exemptée du premier tour du tournoi de Toronto    Jean-Jacques Ciscardi sort son nouveau live : Beyrouth-Rome vol 770    Foot-Europe: le programme du jour    Le festival de Monastir déprogramme Mokdad Shili à cause de ses propos contre Bourguiba    Wandure is actually a Canadian Dating application That Saves Times by Turning Every on line complement Into a Real-Life Date    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



CHAN-2011 - Tunisie : Pour une première campagne réussie
Publié dans TAP le 06 - 02 - 2011

TUNIS, 6 fév 2011 (TAP) - La sélection tunisienne qui engage lundi la 2ème édition du championnat d'Afrique des Nations de football (CHAN), organisée du 4 au 25 février au Soudan, en affrontant son homologue angolaise, entend réussir sa première participation à cette compétition continentale, la plus importante pour les joueurs locaux d'Afrique après la CAN.
Le onze national qui ne s'était pas qualifié pour la première édition organisée en Côte d'Ivoire en 2009, en se faisant éliminer par la Libye, a rectifié le tir cette année en décrochant son billet pour Soudan-2011, au terme d'une double confrontation éliminatoire face au Maroc (1-1, 2-2).
La Tunisie représentera avec l'Algérie la zone Maghreb dans cette compétition qui regroupe 16 pays répartis en quatre groupes. La sélection tunisienne évoluera dans le groupe "D" aux cotés de l'Angola, du Rwanda et du Sénégal et dont les rencontres auront lieu à port Soudan (675 km de Khartoum).
L'équipe nationale des joueurs locaux mise sur cette compétition pour redorer le blason du football national après la déception de la CAN-2010 qui a vu la sélection nationale "A" se faire éliminer dès le premier tour, et après une modeste prestation à mi-parcours des éliminatoires de la CAN-2012.
Le staff technique s'est, en effet, montré optimiste en affirmant vouloir aller le plus loin possible dans cette compétition continentale pour que ce soit le véritable départ pour le football tunisien.
Force est de reconnaître cependant que la mission est difficile compte tenu du niveau des autres équipes qui ont nettement progressé et de la bonne préparation engagée en prévision de ce tournoi.
En manque de compétition ces derniers temps en raison des évènements survenus dans le pays qui ont abouti à la révolution, les protégés de Sami Trabelsi se sont rendus dernièrement au Maroc où ils ont disputé une seule rencontre amicale face à Kenitra.
En revanche, la staff technique reste confiant quant aux capacités des joueurs à relever les défis comptant notamment sur l'expérience de certains joueurs qui connaissent l'ambiance africaine et sur l'ambition de jeunes joueurs à l'image de Salama Kasdaoui, Lemjed Chehoudi et Hatem Béjaoui.
La sélection tunisienne entamera la compétition le 7 février contre les Palancas Negras d'Angola avant de croiser le fer avec les Amavubi du Rwanda (11 février) puis les Lions de la Téranga du Sénégal (15 février). Pour l'histoire, la Tunisie, l'Angola et le Sénégal se sont retrouvés en 2008 dans un même groupe lors du premier tour de la CAN au Ghana, qui avait vu les sélections tunisienne et angolaise se qualifier pour le deuxième tour, alors que le Sénégal, 3ème, avait été éliminé.
Premiers adversaires de la Tunisie, les "Palancas Negras", encore sous le coup de leur déception de la CAN-2010 et d'une mauvaise entame des éliminatoires de la CAN-2012, aimeraient bien décoller et intégrer la hiérarchie continentale. A ce jour, l'Angola ne compte qu'un seul titre obtenu par les moins de 20 ans, il y a 10 ans en Ethiopie.
L'équipe, conduite par le sélectionneur portugais Lio Vidigal est un mélange de joueurs rompus aux grandes compétitions comme Lama, Kaly ou Ze Kalanca et de jeunes qui vont connaitre leur baptême de feu. De plus, pour parvenir à ses fins, la formation angolaise a peaufiné sa préparation au Brésil.
En posture d'outsiders, les Amavubi du Rwanda, adversaires de la Tunisie lors de la 2e journée, ne devraient pas poser de problèmes aux joueurs tunisiens plus rompus aux compétitions continentales. Mais le réveil des Rwandais, double finalistes de la coupe CECAFA des nations (2005 et 2007), peut commencer par le Soudan, car la détermination des joueurs, dont la plupart évoluant au club APR FC, adversaire du Club Africain en ligue des champions, peut avoir le dernier mot. Le Sénégal, demi-finaliste de la première édition, partira avec les faveurs des pronostics pour accéder à un stade avancé de la compétition compte tenu de l'expérience des Lions des joutes africaines.
Le sélectionneur sénégalais Joseph Koto dont "le seul objectif est d'atteindre la finale", a emmené au Soudan les meilleurs éléments du moment avec des doublures dans tous les postes après une préparation intense axée sur le travail offensif.
Trois joueurs parmi les sélectionnés ont disputé la première édition (Karamba Diallo, Amadou Fall Hanne et Moussa Dembélé).
En somme, trois adversaires à prendre au sérieux par l'équipe nationale si elle veut aller jusqu'au bout de ses prétentions et offrir à la Tunisie le premier sacre continental après la Révolution.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.