Avis de recherche du Ministère de l'Intérieur au sujet d'un dangereux terroriste    Ezzeddine Larbi - Economie et pandémie : de la grande crise de Covid-19 et ses impacts    Etoile du Sahel : La formation probable contre l'US Tataouine    Le personnel du Service de cardiologie placé en isolement    Covid-19 : Port obligatoire des masques en Tunisie    Météo: Prévisions pour dimanche 09 août 2020    Tunisie: Ennahdha pour un gouvernement politique tenant compte des équilibres au Parlement, selon Abdelkrim Harouni    Migration irrégulière des tunisiens vers l'Italie: ces débarquements massifs qui inquiètent Rome    Tribunes: 15 juillet 1960 : il y a soixante ans, les premiers Casques bleus tunisiens de l'Histoire au service de la paix ( 3epartie )    ligue 1 — (18e journée): Enjeu considérable !    Le leader accroché    ESS: Sur la lancée !    Tribunes: Hurlements dans les gradins    DECES: Nabiha Bent Haj Ali Trabelsi    Analyse crise de Covid-19: Ses impacts sur les plans mondial, régional et national    Tremblement de terre d'une magnitude de 4,3 degrés à Tipaza    ONFP – Table ronde sur la «COVID-19 et santé sexuelle de la femme»: L'Injed : une unité qui accueille les femmes victimes de viol    «The Climb» de Michael Angelo Covino à l'Agora: Fable moderne    Premier album de Slim Abida «Fréquences basses»: Les sonorités d'un vécu    5e session du festival d'été de Kalaâ-Kebira (du 15 au 20 août 2020): «Les miroirs des arts»    Un nouveau cas de contamination locale à Kairouan    Mise en place d'une stratégie sécuritaire contre la migration irrégulière    Que révèleront les mémoires de Mohamed Ennaceur ?    Tunisie – VIDEO : Un incendie se déclare sur l'autoroute Tunis – La Marsa    18 morts et plus de 120 blessés dans une sortie de piste d'un avion en Inde    Coronavirus : 22 nouveaux cas dont 10 cas locaux enregistrés dans 6 gouvernorats (Tunis, Ariana, Monastir, Sfax, Gabés, Médenine)    Le Barça veut la Ligue des champions pour sauver sa saison !    Mort de 27 migrants en majorité des ghanéens    Souvenirs et nostalgie    Prêts... Partez !    Boukornine entre littérature et histoire    Le ministère de l'intérieur lance un appel à témoin contre un terroriste    Juventus Turin : Maurizio Sarri limogé après l'élimination contre l'Olympique Lyonnais    Basket-ball : L'US Monastir à une victoire du titre    Tunisie : La Télédéclaration obligatoire à partir d'un CA de 100 mille dinars (Rappel)    L'ANSI alerte sur une nouvelle vague de "phishing" sur Facebook    Saida Ounissi tire à boulets rouges sur Fethi Belhaj ministre de l'Emploi    L'Italie annonce le début de l'expulsion des immigrés clandestins tunisiens à partir de lundi    Tourisme : La peur de voir la situation se compliquer    Tunisie: Reprise des activités d'exploitation du phosphate à Mdhilla    Une soirée musicale sous le signe de la solidarité avec Beyrouth    Zaghouan : L'approvisionnement en eau potable à Nadhour va bientôt s'améliorer    L'argenterie tunisienne dans toute sa splendeur    Trump contre TikTok, ou la guerre froide du Web    Un glacier du Mont Blanc menace de se détacher    L'Espagne est redevenue une zone rouge à cause des clubs de nuit, selon Nissaf Ben Alaya    Liste des membres de la Commission d'encouragement à la production cinématographique pour l'année 2020    Liban: Au moins 135 morts et plus de 5000 blessés dernier bilan de l'explosion de Beyrouth    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Nette disparité régionale au niveau des infrastructures sportives
Publié dans TAP le 16 - 02 - 2011

TUNIS, 16 fév 2011 (TAP) - Malgré l'évolution qu'a connue l'infrastructure sportive en Tunisie, un nette disparité est constatée au niveau de la répartition régionale des installations et de l'égalité de la pratique du sport au profit des jeunes à travers le pays, notamment dans les zones de l'intérieur.
Selon les statistiques, la Tunisie a connu depuis l'indépendance un progrès sensible au niveau de l'infrastructure sportive avec un total de 185 stades en 2010, 157 salles sportives, 13 stades d'athlétisme et 14 piscines.
Mais la répartition géographique de ces installations est marquée par un net déséquilibre avec une concentration de l'infrastructure dans la capitale et les grandes villes du pays.
La disparité entre les grandes villes et celles de l'intérieur est perceptible à travers la concentration des installations modernes répondant aux normes internationales dans les grandes villes.
A titre d'exemple, le grand Tunis, qui compte le grand complexe sportif moderne de Radès, est doté d'un important réseau d'installations totalisant 49 stades gazonnés (35 dotés de pelouses naturelles et 14 artificielles), 57 salles (27 pour les sports collectifs et 30 pour les sports individuels), 17 pistes d'athlétisme et 12 piscines (7 couvertes et 5 de plein air).
De même, le gouvernorat de Sousse compte une chaîne d'installations sportives composée de 21 stades (11 gazonnés et 10 dotés de pelouses artificielles), 6 salles sportives (5 salles omnisports et une salle spécialisée) et 8 pistes d'athlétisme.
En revanche, les régions de l'intérieur souffrent d'un manque sensible d'infrastructures. Les secteurs en rapport avec les activités sportives et de la jeunesse nécessitent désormais un grand effort pour l'achèvement des projets déjà programmés ou le lancement d'autres projets répondant aux besoins des jeunes de ces régions afin de rattraper le retard.
A titre d'exemple, l'infrastructure sportive dans le gouvernorat de Gafsa est composée notamment d'un complexe sportif dans la ville, de terrains gazonnés répartis sur les villes de Metlaoui, Oum Larayes, El Ksar, Medhilla et Redayef ainsi qu'une salle omnisports et un centre sectoriel d'athlétisme.
Cette région du sud ouest aspire à une amélioration des espaces sportifs au sein des établissements éducatifs en les dotant de salles de sport, en réaménageant les terrains des quartiers et en parachevant les programmes de gazonnement des stades dans plusieurs délégations.
La région s'attend, par ailleurs, à une régularisation de la situation foncière du terrain sur lequel sera construit l'Institut Supérieur du Sport et de l'Education Physique (ISSEP) de Gafsa moyennant un coût de 7 millions de dinars.
Le gouvernorat de Sidi Bouzid est logé à la même enseigne avec un net déficit d'institutions de la jeunesse et d'associations sportives, ce qui a eu un impact négatif sur les activités sportives dans la région.
A l'exception des sports individuels qui ont pu enregistrer un bilan positif avec nombre de consécrations nationales et internationales, le secteur du sport n'a pu être à la hauteur des attentes malgré l'émergence de nombreux talents dans plusieurs disciplines.
M. Habib Zarrougui, commissaire régional de la jeunesse et du sport, a indiqué, à cet égard à l'Agence TAP, que plus de 80 pour cent des institutions de la jeunesse et du sport dans la région sont installés dans le chef lieu du gouvernorat aux dépens des autres délégations.
La ville de Sidi Bouzid compte un stade principal gazonné, un autre stade annexe gazonné, une salle de sport ainsi qu'un complexe de la jeunesse et du sport, un terrain en terre battu et une maison des jeunes.
En revanche, chacune des autres délégations ne compte qu'une seule maison des jeunes et un terrain battu (à l'exception de la délégation de Souk Jedid), une seule salle à Regueb, une maison des jeunes manquant de commodités à Souk Jedid et un stade gazonné dans chacune des délégations de Regueb et de Jelma...en cours de construction.
"Les différentes délégations de Sidi Bouzid manquent d'installations nécessaires au développement du sport alors que les maisons de jeunes et les stades ne sont pas habilités à accueillir des activités ou des compétitions sportives ou de loisirs", a-t-il déploré.
Le gouvernorat de Siliana compte, lui aussi, des installations sportives modestes qui ne répondent pas aux aspirations des jeunes. Seules deux salles répondent aux normes, l'une à Siliana ville et l'autre à Makthar, mais ont besoin d'être rénovées, outre deux autres salles pour les sports individuels.
Deux stades gazonnés à Siliana et Makthar peuvent abriter des compétitions mais un autre stade à Makthar a vu sa pelouse se détériorer. Si les délégations de Rouhia, Gaafour et El Krib sont dotées de stades en terre battue, celles de Kesra, Bourouis et El Aroussa en sont totalement privées.
Pour M. Taoufik Hamedi, commissaire régional de la jeunesse et du sport, il importe absolument, au regard du nombre croissant d'activités sportives dans le gouvernorat de Siliana, de procéder en urgence à la construction d'un nouveau stade dans le gouvernorat.
"La salle du complexe sportif de la ville est monopolisée par les gymnastes et il est devenu impératif de doter la région d'une salle réservée à cette discipline", a-t-il souligné. Il a estimé que la région a besoin aussi de pistes d'athlétisme à Siliana et Kesra, en raison des talents prometteurs qui foisonnent dans cette discipline.
A part les gouvernorats de Gafsa, Sidi Bouzid et Siliana, il existe à l'intérieur de la Tunisie plusieurs autres régions qui souffrent de défaillances qualitatives et quantitatives au niveau de l'infrastructure sportive, à même de poser de nouveaux défis qui recommandent une meilleure planification et qui impliquent non seulement les autorités publiques mais aussi le secteur privé et les structures civiles.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.