Tunisie – Elections tunisiennes à l'étranger : Très faible taux de participation    BEN ALI serait toujours vivant, et poursuit sa convalescence chez-lui à Jeddah    Taux de participation des Tunisiens à l'étranger aux élections présidentielles    Coupe de la CAF : l'US Ben Guerdane s'incline face au Bandari FC    Barcelone : Suarez opérationnel, Messi incertain à Dortmund    US Ben Guerdane : le Onze de départ contre Bandari FC    Programme TV du samedi 14 septembre    Coupe de la CAF – US Ben Guerdane : Prendre une option pour la qualification au prochain tour.    CHAN 2020 : la liste de Mondher Kebaier dévoilée    Samsung Electronics célèbre ses 50 ans à l'IFA 2019    Les raisons pour lesquelles le candidat de Machrou Tounes s'est retiré de la course électorale au profit d'un autre candidat    Projet tuniso-allemand : Nouvelle académie de gestion automobile à Sousse    Echange de tirs et arrestation de trois contrebandiers par l'armée    La Cinémathèque Tunisienne rend hommage à Youssef Ben Youssef du 17 au 20 septembre (Programme)    Se passant pour un agent municipal, il arnaque les buralistes    Tunisie: Des chars pour empêcher la réunion du Parlement, précisions d'Abdelkrim Zbidi    A TOUS LES FANS DE BEAUTE : FOREO ARRIVE EN TUNISIE    Campagne électorale présidentielle : Chuuut…silence !    En photos : CEED Tunisie honore ses jeunes entrepreneurs diplômés    Par Hatem Mestiri – Présidentielles 2019 : premier tour en chiffres    Un quart des migrants arrivant en Italie sera accueilli en Allemagne    Rania Barrak dit Chuut ! Silence électoral    Saïd Aïdi ne s'est pas désisté en faveur de Zbidi    SIAMAP 2019: 14ème salon de l'agriculture, du machinisme agricole et de la pêche du 24 au 29 septembre    Taboubi à Sousse lors de la «Journée du savoir» : la Tunisie est dans un virage dangereux, mais la lutte continue pour défendre les échéances nationales    Vidéo: Aslan Berjeb met en garde contre les fraudes électorales    SAVE THE DATE – "Rêvons la Medina"    Festival National du Théâtre Tunisien: Première édition hommage à l'homme de théâtre Moncef Soussi    L'Equipe nationale de handball (filles – juniors) se qualifie pour la finale du Championnat d'Afrique des Nations à Niamey    Une banque française refuse d'ouvrir des comptes à des étudiants tunisiens    Présidentielle 2019 : Démarrage des votes pour les Tunisiens à l'étranger    Makhlouf : On me demande de me retirer de la course électorale    Italien Business oscars 2019    Partenariat stratégique entre MERZ Pharmaceuticals et le Groupe VERTU    Le siège de la RNTA violé par des gangs du marché parallèle munis de bâtons et d'armes blanches selon leur syndicat de base    Coupe Davis (Afrique/Groupe III) : La Tunisie bat le Mozambique 3-0    Italian Business Oscars 2019    Les Tunisiens trollent le député français ayant critiqué la Tunisie    BLACK MAMBA Un film de Amel Guellaty Avec Sarra Hannachi    Le sommet et le forum économique Russie-Afrique    EMEL MATHLOUTHI PUBLIE UNE NOUVELLE CHANSON + UNE NOUVELLE VIDEO    Salon MUSE de Mood Talent du 20 au 22 septembre 2019 à Dar El Marsa    En photos : Hend Sabri à la Mostra de Venise, encore un look qui fait sensation…    4 prix pour la Tunisie à la Mostra de Venise    Confirmation du décès de l'Adjudant-chef de la Garde nationale Najiboullah Cherni dans les affrontements de Hydra    Corée du Nord- Pyongyang effectue de nouveaux tirs de missiles    Mohamed Ali Chihi – Ambassadeur de Tunisie à Moscou – décoré de la médaille de la Coopération russe    Fin de la cavale du meurtrier de Farès, le jeune serveur tunisien d'origine Djerbienne tué par balles pour un sandwich    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Première édition de la Journée syndicale de médecine esthétique : Réglementation, reconnaissance et contribution à l'activité économique
Publié dans Tuniscope le 22 - 04 - 2019

La première édi,on de la journée syndicale de médecine esthé,que prévue le samedi 20 avril 2019,
se distinguera par son caractère institutif et constituf qui apportera à la médecine esthétique en Tunise dimension concordant avec le statut d'une compétence médicale d'avenir bénéficiant d'une reconnaissance nationale et internationale. Elle participera, en effet, à la pérennisation de la médecine esthétique en tant que compétence médicale à part entière.
Ces efforts seront également consolidés par la convention entre le Syndicat Tunisien des Médecins esthétique et la Confédération des Entreprises Citoyennes de Tunisie (CONECT). Une convention qui fera de la CONECT un partenaire stratégique au service de la réalisation des objectifs du syndicat.
Des objectifs s'articulant autour de deux axes majeurs, la préservation des intérêts et des droits des médecins esthétique et la reconnaissance de cette compétence par l'Etat tunisien. La préservation des intérêts et des droits des médecins esthétique passera essentiellement par la lutte conte le dévoiement des actes de médecine esthétique et an,-âge dans les centres et établissements non médicalisés, la standardisation des actes liés à la médecine esthétique et l'instauration de formations continues destinées aux médecins esthétique.
Ces mesures s'inscrivent dans le cadre plus global de la reconnaissance de la compétence de médecin esthétique. Cette nécessité de reconnaissance revêtant un intérêt double, fonctionnel et structurel, émane des difficultés que connait le secteur et qui pénalisent considérablement la crédibilité de ses opérateurs et les possibilités de son évolution.
Sa valeur ajoutée à l'économie nationale se trouve aujourd'hui sérieusement amoindrie. La médecine esthétique peut, en effet, contribuer considérablement au développement du tourisme médical en Tunisie mais la désorganisation du secteur et son éparpillement délimitent énormément son apport et sa participation à l'émergence de cette activé.
Ce manque de reconnaissance sera certainement atténué grâce au partenariat avec le Conseil National de l'Ordre des Médecins (CNOM). Un partenariat qui permettra de lutter activement contre la concurrence déloyale des "non médecins", par leurs mauvaises pratiques et l'exercice illégal de la médecine (esthéticiennes, coiffeurs) qui mettent en danger les patients.
L'objectif est de mettre en place une discipline médicale, organisée, fiable et capable d'apporter sa contribution à l'émergence de secteurs économiques à forte valeur ajoutée, à l'instar du tourisme médical. Un secteur d'activité où la Tunisie était pionnière il y'a quelques années et où elle est appelée à mettre en œuvre les mesures nécessaires pour reprendre son positionnement à l'échelle internationale.
Le syndicat mettra, ainsi, au point une nouvelle stratégie de communication avec les médias tunisiens. L'idée est de les inciter à participer à l'amélioration de la visibilité de la discipline en Tunisie et à l'étranger.
Le syndicat œuvrera également en collaboration avec les autorités compétentes pour l'amélioration du positionnement de la Tunisie sur le marché international. Les médecins esthétique accordent également beaucoup d'importance à la formation continue qui leur permettra d'être au courant des dernières techniques et nouveautés dans leur discipline. Des conférences scientifiques de très haut niveau seront organisées. Des médecins étrangers de renommé internationale partageront dans le cadre de ces initiatives toutes leur expérience et leur savoir-faire avec les médecins tunisiens.
C'est à ce niveau que la Première édition de la Journée syndicale de médecine esthétique qui est également la première initiatives organisée par le Syndicat Tunisien de médecine esthétique depuis sa création, revêt un intérêt fondamental. Il s'agit d'une démarche purement scientifique rassemblant les représentants de l'intégralité des corps de métiers se rapportant à la médecine esthétique. Ils débattront de l'ensemble des difficultés qui entravent le développement de cette compétence médicale et exposeront les alternatives capables de remédier aux difficultés du secteur. On parle ainsi d'un format de manifestation scientifique interactive et participative inédit dans le domaine médical, sous forme de panel interprofessionnel, avec une animation type "show". Le tout dans le cadre d'une approche englobant l'intégralité des opérateurs publics et privés pouvant contribuer à l'évolution de la médecine esthétique en Tunisie.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.