BE TOUNSI & Le HUB DESIGN NABEUL, organisent conjointement une soirée consacrée au lacement de la nouvelle marque YELITE    L'armée saoudienne intercepte deux missiles qui ciblaient La Mecque    Tunisie – Un homme d'affaire tunisien dirige une équipe d'admins de pages Facebook suspectes    France : Evacuation urgente de la tout Eiffel à Paris    Tunisie – Sbeitla : Une élève se suicide en se tranchant les veines    Tunisie – Décisions pour repêcher Tunisair dont le licenciement de plus de 1000 agents    Le Sénégal désire s'inspirer de la Tunisie pour le rachat de l'électricité renouvelable auprès des particuliers    La France accorde à la Tunisie une nouvelle subvention de 1,5 M€    Adieu aux plaques Bleues des voitures de Location    Par Anis Khelifi : ITIL dans les entreprises tunisiennes    L'ALECA sera ce qu'en feront les négociateurs tunisiens, déclare Olivier Poivre d'Arvor    Badderdine Ouali revient sur la station T et la fuite des ingénieurs    Tunisie : une secousse tellurique de 2,7 degrés enregistrée à Métlaoui    Cannes 2019 : l'acteur Mohamed Dhrif primé aux Critics Awards de l'ACC    Secousse tellurique d'une magnitude de 2,7 degrés à Métlaoui    Samsung Galaxy A70: caractéristiques    Tunisie: Des vendeurs ambulants de fripe protestent devant le gouvernorat à Bizerte    Tennis : Malek Jaziri continue de reculer au classement ATP et Ons Jabeur garde sa place    Les DRIVING NIGHTS by PEUGEOT    Suite à une décision de la justice tunisienne, l'association Shams rayonne de nouveau en toute légalité    Ligue 1 : Un arbitre égyptien pour le Classique CSS-ESS    En photos : Dorra Zarrouk resplendissante, sa robe rose enflamme le Tapis rouge à Cannes    DELICIOUS lance officiellement sa Nouvelle Collection « BOHO CLIC » ETE 2019    Dr Sonia Ben Cheikh participe à l'ouverture de la 72ème session de l'OMS à Genève    Le Tunisien Mansour Barnaoui remporte 1 million de dollars: ‘'J'achèterai une maison...''    Le premier téléviseur intelligent à commande vocale en arabe est lancé par LG    La Synagogue El Ghriba à Djerba sous haute surveillance – Prés de 7000 visiteurs attendus pour le pèlerinage juif    Musée Bardo Up : Une application pour explorer le musée avec la réalité augmentée (Vidéo)    Khémaïes Jhinaoui entame aujourd'hui sa visite officielle à Oslo, en Norvège    Youssef Chahed préside un CMR consacré spécialement au secteur des Transports et à Tunisair    Tunisie: Vidéo fuitée, Sofiène Toubel, accuse ces parties et promet d'en révéler davantage    Coupe de la CAF (Finale aller) : La RS Berkane s'imopse face au Zamalek    Belgique : Hamdi Harbaoui meilleur buteur pour la deuxième saison de suite    Prix Marc-Vivien Foé : l'Ivoirien Nicolas Pépé remporte l'édition 2019, Whabi Khazri deuxième    Manchester City : Kompany annonce son départ    Suppression des faux comptes par la société Facebook : Précisions de l'ISIE    Températures entre 20 et 25°C sur le nord, aujourd'hui    En photos : Quand deux célébrités portent la même robe à Cannes...    Suites aux sanctions de Trump, Huawei Android risque d'être privé des services de google    Le Hollandais Duncan Laurence remporte la 64e édition de l'Eurovision    Libye: La Turquie envoie 30 voitures blindées en soutien aux forces anti-Hafter    Egypte: Un bus touristique ciblé par une explosion devant un musée au Caire    Le Tunisien Farouk Ben Mustapha sacré « Meilleur gardien du championnat » en Arabie saoudite    En vidéo : Dorra Zarrouk à la soirée Chopard à Cannes, que pensez-vous de son look ?    La France s'explique sur les accusations d'«ingérence» en Algérie    Ciné Social au CinéMadart : 1ère édition du 22 au 26 mai 2019 (Programme)    En Italie, une amende de 3500 à 5500 euros pour chaque vie sauvée    Une mosquée incendiée dimanche dernier dans l'Etat du Connecticut aux Etats-Unis    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Première édition de la Journée syndicale de médecine esthétique : Réglementation, reconnaissance et contribution à l'activité économique
Publié dans Tuniscope le 22 - 04 - 2019

La première édi,on de la journée syndicale de médecine esthé,que prévue le samedi 20 avril 2019,
se distinguera par son caractère institutif et constituf qui apportera à la médecine esthétique en Tunise dimension concordant avec le statut d'une compétence médicale d'avenir bénéficiant d'une reconnaissance nationale et internationale. Elle participera, en effet, à la pérennisation de la médecine esthétique en tant que compétence médicale à part entière.
Ces efforts seront également consolidés par la convention entre le Syndicat Tunisien des Médecins esthétique et la Confédération des Entreprises Citoyennes de Tunisie (CONECT). Une convention qui fera de la CONECT un partenaire stratégique au service de la réalisation des objectifs du syndicat.
Des objectifs s'articulant autour de deux axes majeurs, la préservation des intérêts et des droits des médecins esthétique et la reconnaissance de cette compétence par l'Etat tunisien. La préservation des intérêts et des droits des médecins esthétique passera essentiellement par la lutte conte le dévoiement des actes de médecine esthétique et an,-âge dans les centres et établissements non médicalisés, la standardisation des actes liés à la médecine esthétique et l'instauration de formations continues destinées aux médecins esthétique.
Ces mesures s'inscrivent dans le cadre plus global de la reconnaissance de la compétence de médecin esthétique. Cette nécessité de reconnaissance revêtant un intérêt double, fonctionnel et structurel, émane des difficultés que connait le secteur et qui pénalisent considérablement la crédibilité de ses opérateurs et les possibilités de son évolution.
Sa valeur ajoutée à l'économie nationale se trouve aujourd'hui sérieusement amoindrie. La médecine esthétique peut, en effet, contribuer considérablement au développement du tourisme médical en Tunisie mais la désorganisation du secteur et son éparpillement délimitent énormément son apport et sa participation à l'émergence de cette activé.
Ce manque de reconnaissance sera certainement atténué grâce au partenariat avec le Conseil National de l'Ordre des Médecins (CNOM). Un partenariat qui permettra de lutter activement contre la concurrence déloyale des "non médecins", par leurs mauvaises pratiques et l'exercice illégal de la médecine (esthéticiennes, coiffeurs) qui mettent en danger les patients.
L'objectif est de mettre en place une discipline médicale, organisée, fiable et capable d'apporter sa contribution à l'émergence de secteurs économiques à forte valeur ajoutée, à l'instar du tourisme médical. Un secteur d'activité où la Tunisie était pionnière il y'a quelques années et où elle est appelée à mettre en œuvre les mesures nécessaires pour reprendre son positionnement à l'échelle internationale.
Le syndicat mettra, ainsi, au point une nouvelle stratégie de communication avec les médias tunisiens. L'idée est de les inciter à participer à l'amélioration de la visibilité de la discipline en Tunisie et à l'étranger.
Le syndicat œuvrera également en collaboration avec les autorités compétentes pour l'amélioration du positionnement de la Tunisie sur le marché international. Les médecins esthétique accordent également beaucoup d'importance à la formation continue qui leur permettra d'être au courant des dernières techniques et nouveautés dans leur discipline. Des conférences scientifiques de très haut niveau seront organisées. Des médecins étrangers de renommé internationale partageront dans le cadre de ces initiatives toutes leur expérience et leur savoir-faire avec les médecins tunisiens.
C'est à ce niveau que la Première édition de la Journée syndicale de médecine esthétique qui est également la première initiatives organisée par le Syndicat Tunisien de médecine esthétique depuis sa création, revêt un intérêt fondamental. Il s'agit d'une démarche purement scientifique rassemblant les représentants de l'intégralité des corps de métiers se rapportant à la médecine esthétique. Ils débattront de l'ensemble des difficultés qui entravent le développement de cette compétence médicale et exposeront les alternatives capables de remédier aux difficultés du secteur. On parle ainsi d'un format de manifestation scientifique interactive et participative inédit dans le domaine médical, sous forme de panel interprofessionnel, avec une animation type "show". Le tout dans le cadre d'une approche englobant l'intégralité des opérateurs publics et privés pouvant contribuer à l'évolution de la médecine esthétique en Tunisie.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.