Présidentielle 2024: Kaïs Saied retire le formulaire de parrainage    Farouk Bouasker : Tous les candidats à la présidentielle sont égaux devant l'ISIE et de la loi électorale    Amendement de la loi sur les chèques : fusion de deux projets de loi    La mannequin d'origine palestinienne Bella Hadid retirée de la campagne de publicité de Adidas    Un drone qui a traversé trois pays et frappé Tel Aviv : Israël révèle les détails d'une attaque inédite    Sousse: Le ministre du Tourisme et de l'Artisanat inspecte les activités des unités hôtelières    La CIJ déclare que l'occupation des territoires palestiniens par Israël viole le droit international    Pourparlers de Genève sur le Soudan: l'ONU juge la première étape «encourageante»    Mourad Zeghidi exprime son soutien à tous les prisonniers du décret 54, depuis sa prison    «Appareil secret d'Ennahdha» : La Cour d'appel fixe l'audience au 1er août    Lancement d'un itinéraire touristique : Sur la route de l'harissa au Cap Bon    La situation financière de la BFPME demeure très critique, selon les commissaires aux comptes    Crise des docteurs chômeurs : Comment remédier à l'inadéquation entre les formations académiques et les besoins réels du marché du travail ?    Saloua Abassi: Des écoles seront équipées de puits dans plusieurs gouvernorats (Vidéo)    Banque mondiale: L'économie marocaine a fait preuve de résilience et s'est redressée    Mercato : Yassine Ayari vers Blackburn    L'UST en pleine tourmente : Naufrage à l'horizon    Jeux paralympiques Paris 2024 (28 Août-8 Septembre) : Bouger pour vivre ensemble    Ils ont dit…    Ce que révèle la 10e édition du baromètre EY : Les entreprises tunisiennes font preuve d'une résilience extraordinaire    Kais Saïed, candidat à un nouveau mandat, lors de la présidentielle du 6 octobre prochain    Pourquoi | Les Dab et les billets abîmés    Population en Tunisie : 13 millions de Tunisiens dans 10 ans    Ouverture du Festival International de Carthage avec « Ayech Leghnayati » de Lotfi Bouchnak : Un demi-siècle de musique et de partage    Météo : Temps peu nuageux et températures stationnaires    Quand tombent les masques !    Barrages : Un taux de remplissage de 27,5%, 170 millions de m3 de moins qu'en 2023    Amor Jomni à Pékin: La calligraphie arabe...en chinois (Album photos)    Horoscope du 20 juillet : Une journée placée sous le signe de la Réflexion    France – Assemblée Nationale : Election des Vice-Présidents, Le RN Ecarté    Incendie dans l'Oasis de Tozeur : 600 palmiers endommagés    Kaïs Saïed se lance dans la course présidentielle depuis Borj El Khadra    Présidentielle - Le Tribunal administratif confirme la nécessité de présentation d'une procuration explicite    Voyage au cœur de l'étrange : Quels sont les hôtels les plus hantés du monde ?    Revue de la semaine du 12 au 19 juillet: Kaïs Saïed: Des mesures urgentes pour la réforme éducative    Panne informatique mondiale : Microsoft pointe du doigt une mise à jour défaillante    JO 2024 : Le pari de Paris    19 juillet : Une journée historique marquée par des événements mondiaux et des figures notables    Ballon d'Or 2024 : Qui sont les favoris après l'Euro et la Copa América ?    Encore une fois, Ursula von der Leyen à la tête de la Commission européenne    Ooredoo, sponsor officiel du Festival International de Carthage pour la troisième année consécutive    Festival de Carthage : Interdit aux moins de 6 ans ?    Joe Biden testé positif au Covid-19    Classement FIFA : La Tunisie maintient sa 41e place    Quand les Jeux Olympiques de Paris 2024 auront-ils lieu ?    Guerre en Palestine: Poursuite du carnage à Gaza… à huis clos    De Beykoz à Sidi Bou Saïd: Le verre voyageur dans tous ses éclats    JO 2024: Mehrez Boussayene, membre de la Commission de discipline    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



TICAD8 : La sécurité et le terrorisme en Afrique sont une une 'question centrale', estime Kaïs Saïed
Publié dans Tuniscope le 29 - 08 - 2022

Le président de la République, Kaïs Saïed, estime que la sécurité et le terrorisme en Afrique constituent une " question centrale " qui doit être étudiée en profondeur afin d'en tirer les causes et les facteurs internes et externes derrière sa propagation dans le continent et dans beaucoup d'autres pays.
S'exprimant à l'occasion des travaux de la Huitième Conférence internationale de Tokyo sur le développement de l'Afrique (TICAD 8), le président tunisien s'est interrogé sur les causes de la propagation du phénomène du terrorisme depuis plus de deux décennies ainsi que sur les parties qui sont derrières.

Financement du terrorisme

Il a noté que les réponses à ces différentes questions varient selon les approches adoptées, estimant que certaines d'entre elles ne sont pas " convaincantes du tout ".

Le terrorisme est financé par des parties extérieures qui ont pour objectif de déstabiliser la sécurité dans la région et de propager davantage la pauvreté et la misère auxquelles fait face l'Afrique, assure le chef de l'Etat tunisien.

Absence d'Etat…

Par la suite, Kaïs Saïed a abordé la question de " l'absence de l'Etat " dans certaines régions du continent qui n'ont pas réussi, après 6 décennies d'indépendance, à garantir l'implication souhaitée de leurs peuples dans les activités économiques, sociales et politiques, ce qui a causé, a-t-il précisé, une rupture entre l'Etat et le citoyen.

Il estime également que le rôle du citoyen dans certains pays africains ne dépasse pas le fait " de voter le jour du scrutin " mais aussitôt après écarté de l'action politique.

Il fait remarquer dans le même cadre que l'idée de " l'institutionnalisation " n'est pas très claire dans certains pays, d'où la présence de groupes séparatistes et de division au sein d'un même pays.

" Ces problèmes en plus de l'absence de la démocratie, de l'égalité sociale, du sentiment d'appartenance et des droits de l'Homme mènent forcément à la propagation des phénomènes du terrorisme et de l'instabilité ", a-t-il ajouté.

"Comment se fait qu'un continent aussi riche que l'Afrique se trouve obligé d'importer les céréales de Russie et d'Ukraine alors que certains pays du continent peuvent fournir les quantités nécessaires à tous les autres pays africains et arabes?", s'interroge-t-il, estimant au passage que les richesses du continent sont gaspillées.

Le président tunisien appelle à avoir de l'audace, du courage et du réalisme pour faire face à toutes ces problématiques et trouver les réponses à ces questionnements.

Il a fait savoir que les rencontres avec les amis et les partenaires et l'élaboration de partenariats à pied d'égalité sont le seul moyen pour faire améliorer la situation à travers une nouvelle approche moderne.

"Les Nations unies sont appelées à être des Nations réellement unies dans tous les secteurs, notamment la santé, l'éducation et les services publics", conclut le chef de l'Etat tunisien.

Rappelons que la Tunisie a abrité, les 27 et 28 août 2022, la huitième Conférence internationale de Tokyo sur le développement de l'Afrique (TICAD 8) en présence de plus de 20 chefs d'Etat et de gouvernement, de représentants d'organisations internationale et régionale et autres hommes d'affaires.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.