Hausse de l'encours de la dette publique de 12,2%, à 101,2 milliards de dinars, à fin août 2021    Nabeul : Saisie de 4 tonnes de semoule et 47658 litres de lait    Erdogan expulse dix ambassadeurs dont ceux de la France, des USA et de l'Allemagne    Affaire des licences de taxis collectifs : 11 suspects dont deux anciens gouverneurs    Photo du jour : Un « bijou » architectural construit à des dizaines de mètres de la présidence du gouvernement !    La FTF en total soutien de Maher Karoui    Tunisie : Le monde change, la STEG « évolue »    Etoile du sahel : Agression de certains policiers sur Maher Karoui    FC Barcelone vs Real Madrid : Liens streaming pour regarder le match    Manifestation contre Kaïs Saïed devant le consulat de Tunisie à Pantin    Dernière minute – Chiffres officiels : Quasi-blocage de l'investissement, fin septembre 2021    Tunisie – La STEG suspend ses services en ligne    COVID 19 : La Russie enregistre une flambée inédite de la situation épidémiologique    Tunisie : L'état d'exception face aux tentations d'ingérence internationale    Nouvelles mesures imposées aux voyageurs en prévision d'une nouvelle vague Covid-19    Tunisie : L'ancien ministre Abdelbaki Hermassi n'est plus    Importation des voitures de luxe : L'austérité doit concerner les voitures administratives et non pas les voitures privées    La cheffe du gouvernement reçoit Ons Jabeur    Infrastructure : Le stade olympique de Sousse opérationnel dès mars 2022    Décès de l'ancien ministre Abdelbaki Hermassi    Forum des DSI : "Tunisie Telecom veut être le label de confiance pour les PME/PMI dans la transformation digitale"    Monopole, spéculation et contrebande : cinq ministères s'engagent dans la lutte    Tunisie : Le Pass vaccinal obligatoire pour accéder presque partout dès le 22 décembre 2021    L'Office des œuvres scolaires se digitalise    Commémoration du 8ème anniversaire de l'Attaque terroriste du 23 octobre 2013    21ème édition du festival de l'Asbu : Six prix pour la Tunisie    Dialogue national- Noureddine Tabboubi appelle à la participation des partis politiques    Foot Tunisie : Programme des matches de samedi    Tunisie – Météo: Retour progressif d'un temps hivernal avec baisse des températures    France-Ligue1 : Saint-Etienne, Wahbi Khazri buteur    La Grenade de Gabès avec label AOC débarque sur les marchés de la région    Tunisie-Ligue 1 (J2): les matches de ce samedi    Le comité de défense de Mehdi Ben Gharbia dénonce les violations à son droit à la santé    Processus politique : L'ONU confiante en la Tunisie    Tunisie – France : Entretien téléphonique Charfeddine-Darmanin    Cour de cassation : I Watch appelle l'exécutif à entériner la nomination de Moncef Kchaou    Abdelaziz Kacem: L'intelligentsia ou la ménopause du cogito    Migration clandestine Mahdia : mandat de dépôt contre les passeurs    Le ministère des Affaires culturelles rend hommage au scénographe Kais Rostom    Ephéméride – 20 octobre 2011 : Les rebelles islamistes assassinent Mouammar Khadafi    Monde- Daily brief du 21 octobre 2021: La Turquie menace d'expulser 10 ambassadeurs occidentaux    Vient de paraître - Un nouveau recueil poétique de Abdelaziz Kacem : «Quatrains en déshérence»    Puissance et coopération dans la gouvernance du changement climatique    "Rouhaniyet" Nefta sous le signe "Hanin" du 4 au 7 novembre 2021    Djaili Amadou Amal lauréate de la sixième édition du prix Goncourt en tournée en Tunisie    Monde- Daily brief du 20 octobre 2021: Poutine décrète une semaine chômée payée pour freiner l'épidémie de Covid-19    Donald Blome proposé ambassadeur auprès de la République Islamique du Pakistan    Ministre des Affaires culturelles: La situation sociale des artistes est notre priorité    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Dar Echaraa : un trésor dépoussiéré et réhabilité au cœur de la Médina
Publié dans Tunivisions le 12 - 06 - 2018

Les passionnés de la Médina de Sousse connaissent sûrement Dar Echaraa, qui représente un repère historique de valeur pour un visiteur errant dans le labyrinthe des ruelles de la vieille ville de Sousse.
Mais, connaissent-ils vraiment l'histoire cachée de ce monument ? Une histoire que même les voisins et les commerçants de la médina ignorent.
Pour nous éclairer, nous sommes partis à la rencontre de l'écrivain, Anouar el Fani, historien de formation et vice-président de l'Association de la sauvegarde de la Médina, qui nous a donné un bref aperçu de l'histoire de cette ancienne institution.
1. Dar Echaraa ou l'ancien tribunal Charaïque :
Edifié en 1027 de l'hégire, ce qui correspond à 1618 après J.C., ce monument abritait un tribunal religieux appelé « Majles Echoura » présidé par un ‘bach mufti' secondé par un Cadi et un mufti.
Cette juridiction examinait les affaires civiles et de statuts personnels, en particulier les litiges concernant la succession, le divorce, la répudiation… Et ce, conformément aux prescriptions de la Chariaa.
Depuis la sécularisation et l'unification de la justice tunisienne et dès la promulgation du code du statut personnel, le 13 août 1956, le tribunal a perdu toutes ses fonctions judiciaires et administratives.
2. Un édifice qui fourmille de détails architecturaux :
Othmane Hosni, le responsable de Dar Echaraa, nous a ouvert les portes du monument et nous a accueillis chaleureusement. Nous étions éblouis par l'architecture de l'édifice largement inspirée du style andalou mauresque, illustré par la présence d'arcs lobés et d'alfiz.
À droite, se trouve la salle d'audience où siégeait le mufti et ses assistants. À gauche, on découvre une salle de prière antérieure dont les colonnes et les arcades remontent au XI siècle et qui a été intégrée au tribunal lors de sa construction.
Malheureusement, après les inondations survenues en 1969, le monument qui était à l'abandon depuis des années, a été squatté par plusieurs familles de SDF, lui ayant occasionné d'énormes dégâts, notamment à la grande salle d'audience et à deux façades intérieures.
3. D'un tribunal charaïque marginalisé à un centre culturel regorgeant de vie :
Dans une initiative destinée à mettre en valeur les trésors architecturaux de la Médina, l'ASM s'est mobilisée avec le soutien actif de la commune, pour sauver le monument de la marginalisation et de l'oubli. D'importants travaux de restauration et d'aménagement entrepris en 1995, ont permis de transformer l'édifice, devenu obsolète, en espace culturel regorgeant de vie, tout en respectant le style et les matériaux utilisés à l'origine.
Depuis, les habitants de Sousse ont eu l'occasion d'assister régulièrement à des manifestations culturelles et à toutes sortes des spectacles dans le cadre authentique d'un splendide lieu de mémoire.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.