Fin de la cavale du meurtrier de Farès, le jeune serveur tunisien d'origine Djerbienne tué par balles pour un sandwich    Le nouveau Gouverneur de Sfax – Anis Oueslati – prête serment devant le Président de la République    La Poste Tunisienne première institution à l'échelle internationale certifiée « Masterpass QR » de MasterCard internationale    Tunisie – El Haouaria : Arrestation d'un individu ayant brûlé le drapeau national    Coupe arabe des clubs : Le Syrien Masoud Tufayelieh pour Al Nejmeh-Espérance ST    Que faire lors d'un vol retarde Brussels Airlines ?    Tunisie: Un patient se tue en se jetant du quatrième étage de l'hôpital de Jendouba    Slah Mosbah aux festivals : programmé à son insu    Mercato : Franck Ribéry rejoint la Fiorentina (Officiel)    Les candidats aux élections présidentielles tunisiennes par Noor sur TikTok (Vidéo)    La balance commerciale alimentaire déficitaire de 801,4 MD à fin Juillet 2019    US Open : Malek Jaziri éliminé dès les qualifications    Avec STYLE SET FREE, Hyundai dévoile son approche centrée sur le client pour la mobilité future    Selma Elloumi entre rigueur industrielle et labour agricole    Mercato: Islam Slimani rejoint l'AS Monaco (Officiel)    Rentrée 2019 : Ooredoo lance le paiement des frais de scolarité du primaire par recharge téléphonique    René Trabelsi en visite inopinée dans des unités et restaurants touristiques    Nouvelle unité aérienne de la Garde nationale équipée de 3 hélicoptères dotés de technologies de pointe    Ligue 1 : un changement au programme de la première journée    Les Nuits du Musée de Sousse, 8e édition du 21 au 27 août 2019 (Programme)    Tunisie – Rentrée 2019/2020 :Liste des crèches et jardins d'enfants autorisés    L'aéroport de Tunis-Carthage ouvre à nouveau ses portes au public dès jeudi 22 août    Tunisie- Yaacoubi appelle le ministère de l'éducation à publier les accords garantissant les droits des enseignants    Les diplomates portent le brassard rouge, pourquoi protestent-ils ?    Tarajji – EST : Youcef Belaïli reprend l'entraînement    Un bus de la SNT carbonisé à El Mourouj 3    En photos : Une rame de métro déraille à la station du Bardo    Nouvelle grève dans les bureaux de la poste    L'UGTT adresse 101 questions aux partis politiques et aux candidats à la Présidentielle    Ennaceur insiste auprès des présidents de l'ISIE et de la HAICA sur la neutralité de l'administration, l'intégrité et la transparence lors des élections    RECEPTION JEUDI 22 AOUT 2019 À 20H00 MEDIA CENTER DU THEÂTRE ROMAIN DE CARTHAGE    Malgré de meilleurs chiffres en économie, le Tunisien reste pessimiste    Festival Carthage 2019: Grand Gala de l'Opéra Italien, invité surprise de la 55e édition, le 23 août sur scène    801,4 MD de déficit pour la balance commerciale alimentaire à la fin juillet    Décès de l'ancien Mufti de la République Cheikh Mokhtar Sellami    Traque de terroristes à la frontière algérienne    Ghofrane Khelifi et Nihel Cheikhrouhou (Judo) remportent chacune la Médaille d'Or des Jeux Africains au Maroc    Le visa Schengen sera désormais plus dur à obtenir    Tabarka Jazz Festival 2019: 19ème édition du 20 au 24 Août    Syrie: Les forces du régime entrent dans une ville clé du nord-ouest du pays    Depuis onze jours, des dizaines de migrants restent bloqués en mer    « Béatrice un siècle » de la Tuniso-canadienne Hejer Charf à la Biennale d'art contemporain dédiée aux artistes femmes à Rabat    Le Club Sportif Sfaxien remporte la Coupe de Tunisie de football (coupe de Feu Béji Caïd Essebsi)    Inquiétante amplification du trafic d'objets archéologique en Tunisie    LE monde dresse le portrait de Lotfi Abdelli    Libye : L'armée libyenne bombarde la piste de décollage de l'aéroport de Zouara    10 blessés dans l'atterrissage en urgence d'un Airbus sur un champ de maïs    Liquidation de 2 terroristes à Jebal Orbata dans le gouvernorat de Gafsa    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Sondages d'opinion en Tunisie : un secteur à organiser pour protéger le processus démocratique
Publié dans Tunivisions le 18 - 04 - 2019

Les participants à un atelier de dialogue sur « les sondages d'opinion, la politique et les médias en Tunisie » ont déclaré que les sondages d'opinion avaient suscité des controverses sur la scène politique, ce qui avait incité de nombreux Tunisiens à se méfier de leurs résultats, ce qui nécessitait l'organisation de la publication des sondages d'opinion dans les médias.
Les sondages sont révélateurs de la vie démocratique
Dr Sadok Hammami, Professeur conférencier à l'Institut du journalisme et des sciences de l'information, qui a dirigé l'atelier organisé par les étudiants à la maîtrise en sciences des médias et de la communication, le mercredi 17 Avril 2019, a souligné la nécessité de distinguer les concepts de « sondage d'opinion » et de « mesure du public », soulignant la confusion entre les deux concepts, tout en attirant l'attention sur le fait que la mesure du public est une activité indépendant en soi.
Hammami a souligné l'importance des sondages d'opinion dans le processus politique en tant qu'indicateur de la vie démocratique, critiquant les attitudes visant à empêcher la publication de sondages d'opinion.
Il a ajouté « La publication de sondages d'opinion ne doit pas être empêchée, mais elle doit être réglementée pour permettre au public d'accéder à davantage d'informations dans un contexte de transparence ».
Afin de garantir la transparence des sondages d'opinion effectués par les bureaux d'études spécialisés en sondage, il a insisté sur la nécessité pour ces bureaux de publier, financer et mener le sondage, en citant l'échantillon et la marge d'erreur. Hammami s'est posé la question : dans quelle mesure ces bureaux ont-ils l'audace de mener un sondage sur la confiance des Tunisiens en leurs sondages d'opinion ?
Importance du mécanisme d'autorégulation pour réglementer le secteur des sondages
De son côté, Nabil Belaam, Directeur du cabinet « Emrhod consulting », n'a pas caché l'existence d'une controverse sur les résultats des sondages, en particulier à l'approche des élections. Il a souligné que le « vote timide » contribue à faire des erreurs au niveau des résultats.
Il a souligné que des répondants cachent leur intention de voter pour un tel parti, comme ce fut le cas lors des élections à l'Assemblée nationale constituante de 2011, avec la remontée de « El Aridha Chaabia » devenue après « Tayar al mahaba ».
Afin de limiter les violations commises par les bureaux de sondages, Belaam a proposé le mécanisme d'auto-révision du secteur et la création d'un comité de sondages qui soit composé de statisticiens, de juristes et de spécialistes des médias qui interviendraient pour prévenir les abus. Il a nié que le projet de loi sur « l'organisation, la conduite et la diffusion des sondages d'opinion » soit une solution viable pour prévenir les violations dans le secteur.
Il a indiqué également que les médias assument une partie de la responsabilité de l'analyse des résultats des sondages d'opinion, les invitant à vérifier la structure des questions.
Les résultats du sondage sont mitigés
Le secrétaire général du Parti Courant démocratique et député du bloc démocratique à l'Assemblée des représentants du peuple, Ghazi Chaouachi, a considéré que les résultats des sondages publiés par les cabinets spécialisés en partenariat avec certains médias étaient incorrects et les a qualifiés comme « un processus d'escroquerie, de triche et d'orientation de l'opinion publique ».
Il a ajouté qu'il existe un processus de « manipulation et de tentative de crédibilité des résultats des sondages d'opinion », ajoutant que « le processus démocratique est menacé » si la publication des sondages n'est pas organisée.
Chaouachi a accusé la coalition au pouvoir de retarder l'examen du projet de loi sur « l'organisation, la conduite et la diffusion des sondages d'opinion », du fait qu'il est situé en tête des résultats.
Sondages secteur aléatoire
La journaliste d'Assabah Monia Arfaoui a évoqué la difficulté de son accès aux informations relatives à l'échantillonnage objet du sondage, la méthode de formulation des questions, la partie ayant demandé et financé ce sondage.
Elle a ajouté que la plupart des cabinets de sondages tunisiens « travaillent d'une manière anarchique » et manquent d'objectivité.
A la fin de ce séminaire, il a été mis l'accent sur l'importance d'organiser la diffusion des sondages d'opinion pour protéger la vie démocratique en Tunisie.
Communiqué traduit de l'arabe


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.