Communauté subsaharienne en Tunisie : Inquiétante flambée du discours raciste    Faire de la Tunisie une plateforme de coopération: Tunisie Japon Afrique    Tunisie: 7,433 millions quintaux de céréales collectés    Hausse des prix des carburants : Le pari risqué du gouvernement    Tribune | Mon message d'Hiroshima    Classement WTA : Badosa recolle à Sakkari et passe 3e, Ons Jabeur 5e    Matches amicaux : Le Barça, l'Atletico et la Roma largement vainqueurs    EXPATRIES | Un trophée pour Belarbi ?    Sélections des jeunes : Le temps des grandes réformes    EST | Des recrutements ciblés : L'empreinte de Nabil Maâloul !    Prix au marché municipal de Beja [Vidéo]    Décès d'un ressortissant tunisien au Canada : Le meurtrier souffrait-il réellement de troubles mentaux ?    Pourquoi | A propos des horloges    Noureddine Taboubi : l'UGTT est pour un régime présidentiel modéré    Rached Ghannouchi : nous avons appelé au boycott et trois quarts des Tunisiens ont répondu    Météo : Le mercure grimpe jusqu'à 42 degrés    Les syndicats des sécuritaires appellent à ne plus sécuriser les spectacles de Lotfi Abdelli    Monastir: Sauvetage de 22 migrants clandestins à l'île de Kuriat    Foot mondial : Programme TV des matches de lundi    Un Algérien viole une Américaine de dans des toilettes publiques en France    QNB – La croissance économique mondiale stagne en 2022, mais s'agit-il d'une récession?    Australie: Qantas demande à ses cadres de venir remplacer les bagagistes    Météo du lundi 8 août 2022    Embellie touristique    Bouden : « La création d'un conseil supérieur de l'éducation et de l'enseignement, oeuvrera à redonner à l'école son rôle d'ascenseur social »    Monastir : 22 migrants clandestins sauvés en pleine mer    Marouen Abassi reçoit le gouverneur de la Banque centrale libyenne    Ghaza : 31 martyrs dont 6 enfants et 4 femmes    L'INM annonce des orages dans le nord-est et le centre du pays    Tunisie – La marine nationale sauve 22 candidats à la migration clandestine    255 migrants migrants clandestins secourus en une seule nuit entre la Tunisie et l'Italie    Ons Jabeur exemptée du premier tour du tournoi de Toronto    La croissance économique mondiale stagne en 2022, mais s'agit-il d'une récession?    Ben Arous : saisie de 91 quintaux de farine subventionnée utilisée pour fabriquer les pains spéciaux    Jean-Jacques Ciscardi sort son nouveau live : Beyrouth-Rome vol 770    Noureddine Taboubi inaugure le mémorial de Chokri Belaid (Vidéo)    Sécurité routière : Légère baisse de la mortalité sur les routes en juillet    Benjemy au Festival International de Hammamet : Prouesses musicales et esthétiques    Notes de lecture | Ondoyances méditerranéennes de Saint Augustin à Sidi Bou Saïd El Baji *    Foot-Europe: le programme du jour    Le festival de Monastir déprogramme Mokdad Shili à cause de ses propos contre Bourguiba    L'UGTT condamne les attaques sionistes contre Gaza    Météo du dimanche 7 août 2022    Wandure is actually a Canadian Dating application That Saves Times by Turning Every on line complement Into a Real-Life Date    Learning to make Up With The Girl After A Fight    Kaïs Saïed ordonne le retrait de son poster placardé sur un minaret    Treatment For Ebony Babes™ Focuses On Helping Ebony Women Proceed Off Their Exes    Un Tunisien tué à Montréal : les détails    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



"La Harissa" tunisienne au patrimoine culturel immatériel de l'Unesco
Publié dans WMC actualités le 11 - 12 - 2019

Les préparatifs sont en cours en vue de l'inscription de la Harissa tunisienne, une purée de piments rouges utilisée pour assaisonner des plats, sur la liste du patrimoine culturel immatériel de l'Organisation des Nations unies pour l'éducation, la science et la culture (Unesco). C'est ce qu'a fait savoir Ismahen Ben Barka, chargée de recherches à l'Institut national du patrimoine (INP).
Dans une déclaration au correspondant de la TAP à Sousse, Ben Barka a indiqué que l'INP a déjà entamé l'élaboration d'une liste des composantes de la harissa tunisienne en prévision de la présentation de son dossier de candidature auprès des instances onusiennes spécialisées, et ce avant le 31 mars 2020.
La responsable à l'INP s'exprimait en marge d'une manifestation tenue mercredi au Port El Kantaoui par l'Institut supérieur professionnel du tourisme de Sousse (ISPT), en vue de la promotion de la harissa tunisienne en tant que produit enraciné dans le terroir et dans les habitudes culinaires du pays.
Elle a évoqué certains produits du terroir déjà inscrits sur la liste du patrimoine national, à l'instar de la Harissa de Nabeul et la Bsissa de Lamta (Monastir). La "harissa" est une purée à base de piments rouges et autres ingrédients comme les épices et l'ail dont la préparation varie selon les goûts, alors que "la bsissa" est un aliment traditionnel préparé généralement à base de blé et dont la composition diffère d'une région à l'autre, certains y ajoutent des amandes, des dattes, des fruits secs…
L'événement constitue une occasion pour mieux valoriser ce produit patrimonial dans le milieu gastronomique et touristique. Il est organisé en partenariat entre l'ISPT, le Groupement des Industries de Conserves Alimentaires (GICA), en partenariat avec le Projet d'accès aux marchés des produits agroalimentaires et de terroir (PAMPAT).
A ce sujet, le directeur de l'Institut Supérieur Professionnel du Tourisme (ISPT) de Sousse, Okba Godhoui, a présenté à la TAP le programme de la manifestation qui couvre un concours culinaire inter-apprenants des établissements de formation touristiques intitulé "La Harissa tunisienne un patrimoine riche en saveurs".
Jamel el Jarai, directeur général du GICA, a indiqué pour sa part que la labellisation de l'harissa tunisienne Food quality label-Tunisia (FQT), entamée en 2014, avait aidé à faire connaitre davantage cet aliment culinaire et à sa promotion dans les foires et salons culinaires du monde ".
L'INP est une institution scientifique et technique qui veille sur l'étude, la sauvegarde et la mise en valeur du patrimoine culturel, archéologique, historique, civilisationnel et artistique.
La Harissa est parmi une liste d'aliments du terroir et de composantes du patrimoine immatériel national que l'INP veille à l'élaboration de leurs dossiers en vue de les inscrire sur le patrimoine de l'UNESCO.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.