Trump dévoile la carte des Etats israélien et palestinien selon son plan de paix    Tunisie [ vidéo] :Tout savoir sur le coronavirus    Volleyball – Championnat de Tunisie : Un choc entre le CS Sfaxien et l'Etoile du Sahel    Démarrage des concertations sur le document de référence du programme gouvernemental    SOPAL se repositionne et change d'identité visuelle    En photos : Ahmed Laâjimi, le gagnant de la saison 5 de nescafé comedy show    Candidats aux postes ministériels : L'INLUCC prête à informer Fakhfakh de toute suspicion de corruption    Tekiano présente ses condoléances à Samy Ben Naceur suite au décès de son père    Open d'Australie : Federer sauve sept balles de match et file en demi-finale    Tennis- Open d'Australie : Fin de la belle aventure d'Ons Jabeur aux quarts de finale    Subventions et transferts sociaux en Tunisie … Petit budget pour grands besoins    Malgré l'ampleur des dettes : Exploitation de nouveaux projets à la Rabta    « Tunisia Star Pack 2020 » et « Tunisian Student Star Pack 2020 » : Ouverture des inscriptions par PACKTEC pour les concours    Tunisie : Entrée en vigueur du décret interdisant l'utilisation des sacs en plastiques à partir du mois de Mars 2020    Nécessité de rétablir la confiance : Ennahdha dans des mauvais draps    Tunisie: Attachement d'Ennahdha à la participation de Qalb Tounes au gouvernement, justifications de Abdellatif Mekki    20 bourses d'études au Canada en Master et Doctorat    Les puissances mondiales ont jugé bon de l'écarter : La grande mascarade de la Conférence de Berlin… sans la Tunisie !    Djerba : Perturbation dans l'approvisionnement en eau potable à Ajim et Guellala    Elyès Fakhfakh s'est réuni avec un groupe d'activistes et d'universitaires dans le cadre de ses consultations    Ennnahdha n'est pas contente de Fakhfakh    Football : Programme des plus importants matchs de ce mardi 28 janvier 2020    Hand – CAN 2020 [Vidéo] : La défaite contre l'Egypte jette une ombre sur le public sportif    Merci Ons Jabeur juste pour ces belles images    8 blessés dans un accident de la route à Takelsa    Karim Koundi    Les entreprises tunisiennes innovantes dans les domaines de la ville et les territoires durables invitées à participer au « Challenge des 1000 »    Tunisie – Météo : Températures maximales comprises entre 16° et 21°C    Air France consolide ses vols sur Djerba et Tunis    Décès du sexologue Dr Hichem Cherif    Ligue 1 : Heythem Guirat dirigera le mach ES Tunis-CS Chebba    Ons Jabeur quitte l'Open d'Australie avec tous les honneurs !    Tunisie: Kaïs Saïed reçoit une invitation officielle à visiter les Emirats arabes unis    Algérie: Crash d'un avion militaire en Algérie    Le point sur l'épidémie au coronavirus : Mise à jour du 28-1-2020 à 08H00. L'épidémie s'emballe    La famille de La Presse en deuil Bady ben Naceur n'est plus : Adieu Bady, on t'aimait bien    Le 40e jour du décès du professeur Abdelwahab Mahjoub : Abdel, l'olivier…    Rencontre Tebboune-Erdogan : une équipe de sécurité canine turque inspecte la salle de conférence    Ahmed Laâjimi, le gagnant de la saison 5 de « NESCAFE COMEDY SHOW », et son « Faux profil » sur scène    « Kasr Essaada » : Une nouvelle œuvre et une autre expérience qui s'ajoutent aux expériences précédentes du jeune réalisateur, Nizar Saïdi    L'ancien joueur légendaire Kobe Bryant décédé    Tribune des lecteurs : Je pleure Tahar Labbassi et la Tunisie par Abdelaziz Gatri    Libye - Des pays signataires de l'accord de Berlin déversent armes, munitions et combattants attisant la guerre Sarraj - Hafter    Tunisie – Gafsa : Découverte d'une grande quantité de mines et de produits entrants dans la fabrication d'explosifs    Le sexagénaire, blessé par mine jeudi au mont Chaambi, succombe à ses blessures    Séisme en Turquie: Hausse du nombre des victimes à 20 morts et 1000 blessés    Les 101 tortues de l'atelier Driba 93, une magnifique exposition à découvrir à l'hôtel Dar El Jeld Tunis    Ahmed Laâjimi, le gagnant de la saison 5 de « NESCAFE COMEDY SHOW », et son « Faux profil » sur scène    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Tous unis autour de la harissa tunisienne
Publié dans Tunivisions le 13 - 12 - 2019

Un concours gastronomique sur le thème « La harissa tunisienne – un patrimoine riche en saveurs » a été organisé à l'Institut Supérieur Professionnel de Tourisme El Kantaoui le mercredi 11 décembre 2019 pour mettre en valeur le produit phare tunisien. Le Concours qui a rassemblé des élèves des établissements de formation touristique de toute la Tunisie a été organisé avec l'appui du Groupement des Industries des Conserves Alimentaires (GICA) en collaboration avec le projet d'accès aux marchés des produits agroalimentaires et de terroir (PAMPAT) mis en œuvre par l'Organisation des Nations Unies pour le Développement Industriel avec un financement suisse.
Plusieurs représentants de structures régionales,des médias tunisiens ainsi que d'organisations impliquées dans la promotion et la valorisation de la harissa tunisienne ont pris part à cet événement.« L'événement est une occasion pour communiquer sur les différentes voies empruntées par les institutions tunisiennes avec l'appui du projet PAMPAT pour valoriser et protéger la harissa tunisienne en tant que produit enraciné dans le terroir et dans les habitudes culinaires tunisiennes.Le Ministère de l'Industrie a pour sa part initié la démarche de mise en place du Food Quality Label pour le produit harissa. Le Ministère des Affaires Culturelles a quant à lui entamé la démarche de protection du savoir-faire de la harissa dans la liste du patrimoine immatériel de l'UNESCO ». explique Nuria Ackermann, la coordinatrice du projet PAMPAT.
Le Food Quality Label Tunisia
Le Food Quality Label Tunisia a été lancé par l'Etat tunisien en 2014 pour protéger la harissa de qualité supérieure des imitations sur les marchés internationaux. Le label qui est géré par le GICA se trouve sur les emballages de harissa tunisienne certifiée. « Ce signe de qualité est une garantie de la recette traditionnelle, de la qualité et de la fraîcheur des ingrédients et de la traçabilité. Le label révèle un intérêt particulier pour les industriels, les agriculteurs et évidemment pour les consommateurs. Aujourd'hui il y a 8 entreprises exportatrices qui produisent la harissa certifiée.Le Ministère de l'Industrie vient d'ailleurs de publier une nouvelle législation pour faciliter les exportations pour les produits certifiés avec les labels de qualité qui seront désormais exempts du contrôle à l'export. Ceci va certainement inciter encore plus d'entreprises à adhérer à la démarche»souligne le Directeur général du GICA M. Jamel Jery.
Sous le leadership du GICA et avec l'appui du projet PAMPAT, les entreprises de harissa labélisée ont mis en place depuis 2014 un programme de promotion international pour faire connaître le produit phare tunisien sur les marchés étrangers. Aujourd'hui la harissa et l'huile d'olive sont les seuls produits transformés qui disposent d'une approche de promotion groupée. Les activités de promotion sur différents marchés tel que l'Allemagne, la France et les Etats-Unis a permis aux entreprises adhérentes de quintupler leurs marchés d'exportation. Le programme a également incité les entreprises à adapter l'emballage de la harissa labélisée aux exigences des marchés étrangers.
L'inscription de la harissa à l'UNESCO
Aujourd'hui les autorités tunisiennes ont décidé d'aller encore plus loin dans la protection du produit phare tunisien. « La démarche est en cours pour inscrire le savoir-faire dela harissa tunisienne au patrimoine culturel immatériel de l'UNESCO. Ce processus a démarré avec le projet PAMPAT suite à une initiative interministérielle entre le ministère de l'Industrieet le ministère des Affaires Culturelles. A l'INP nous avons pris le dossier en main et nous comptons le soumettre à l'UNESCO dans quelques mois. Toutes les activités de recherche et de coordination exigées pour la soumission se trouvent désormais dans la phase finale ». explique Ismahen Ben Barka de l'Institut National du Patrimoine. La reconnaissance internationale à l'UNESCO de la tradition et du savoir-faire 100% tunisien liée à la production de la harissa représentera un grand acquis pour promouvoir davantage les produits du terroir tunisiens sur les marchés.
Les jeunes talents subliment la harissa
Dans le cadre du Concours gastronomique à l'Institut Supérieur Professionnel de Tourisme El Kantaoui, plusieurs jeunes apprenants venus de toutes les écoles de formation hôtelière de la Tunisie se sont réunis pour rivaliser d'ingéniosité en réalisant des mets à base de harissa et dans l'espoir de décrocher le gros lot face à un jury constitué par des chefs ainsi que des producteurs de harissa .« Ce concours est une occasion pour les futurs chefs pour prendre conscience du rôle qu'ils auront à jouer pour la valorisation des produits de terroirs tunisiens »a souligné Monsieur OkbaDirecteur de l'Institut Supérieur du Tourisme à El Kantaoui. A l'issue du verdict, nous avons rencontré les deux heureux élus !
Ines Guesmi(Etudiante en 2ème année à l'ISPT El Kantaoui)
« J'ai essayé de faire une sorte de mariage entre la cuisine asiatique et la nôtre, à travers la harissa bien sûr. J'ai ainsi concoctéun « Bœuf coréen Harissa best sauce », comme je l'ai dénommé. C'est pour moi une démarche intéressante qui m'a permis de mettre en valeur un ingrédient tunisien dans une recette internationale.Notre rôle est de faire connaître et apprécier les saveurs de nos produits locaux. C'est un véritable parcours de découverte que j'ai voulu créer ».
Firas Tébourski (Etudiant de Terminale à l'Ecole Hôtelière de Monastir)
«J'ai préparé un menu composé de Osbane de Zembra et d'une compote de fenouil. J'ai utilisé de la harissa dans une pâte sablée pour le Osbane, en plus d'un mélange produits de terre et produits de mer enveloppé dans de l'épinard, et de la harissa « Food Quality Label », bien sûr, dans la compote. Je suis venu au concours avec l'ambition et le plaisir de mettre en valeur un produit phare de la Tunisie. Je pense avoir réussi à mettre en avant le goût irremplaçable de la harissa dans mon plat »
Aujourd'hui la Harissa tunisienne amorce un nouveau tournant grâce à cette nouvelle dynamique initiée par la certification Food Quality label qui sera bientôt suivi par l'inscription au patrimoine immatériel de l'UNESCO et qui va lui permettre de gagner en notoriété et de se positionner sur les différents marchés d'exportation. Cette démarche représente des enjeux stratégiques pour la Tunisie qui mise sur la valorisation de ses produits de terroir aussi bien à l'échelle nationale pour positionner le pays comme destination gastronomique qu'à l'internationaleen présentant une offre de qualité.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.