L'IACE organise la 35e édition des Journées de l'Entreprise du 9 au 11 décembre    SE Shinsuke SHIMIZU, ambassadeur du Japon en Tunisie, à La Presse : « La Tunisie peut être une porte d'entrée pour les investisseurs japonais vers l'Afrique »    Iles Kerkennah : Pour un tourisme vert et écoresponsable    SKYS à Tozeur : Près de 500 tunisiens ont participé à l'événement dans le désert    Le point sur l'épidémie du coronavirus : Mise à jour du 29 Novembre 2021 à 11H00    Le variant Omicron du coronavirus se propage: Les pays qui ferment leurs frontières    Sidi Bouzid : le directeur du lycée 9 avril tabassé par un parent    Les indiscrétions d'Elyssa    Vidéo du jour: Une école pieds dans l'eau    L'équipe de Tunisie entame demain la coupe arabe des nations | Billet : A quoi servira la Coupe arabe ?    Coupe de la CAF | Tour de recadrage aller – Tusker FC-CSS (0-0) : Le CSS assure l'essentiel    Une JSK poussive devant mais solide derrière : Le réalisme aghlabide    UA : la Libye appuiera la candidature du Maroc, pas celle de la Tunisie    Tribune | A défaut de relance économique, dépénalisons la migration extralégale    Sejnane : Reboisement de 5400 arbres plantés malgré les conditions météorologiques difficiles    Université Mahmoud El Materi | Colloque international sur le diabète : La recherche et la lutte continuent    Tribune | Journée internationale de solidarité avec le peuple palestinien : Le message d'António Guterres *    Le syndicat indépendant des réalisateurs et producteurs (SIRP) : Arrêter le formatage narratif des films tunisiens    Evénement artistique à XYZ et hors les murs à La Marsa : Je suis la grenade    Abdellatif Mekki évoque les conditions d'un dialogue    Ahlem Gzara: Des personnes complètement vaccinées parmi les admis dans les services de réanimation    Béja: Les agents du développement Sylvo-Pastoral en sit-in ouvert [vidéo]    Le fonctionnaire tunisien est le moins payé de la Méditerranée, selon Ajbouni    Abdellatif Mekki: Pas de dialogue sans retour au cadre constitutionnel    Ministère de l'Industrie: L'annulation des permis de recherche d'hydrocarbures est parfaitement légale    Près de 4 000 litres d'huile végétale subventionnée pour le marché de Tozeur    Météo : Temps pluvieux et chutes de neige et de grêle    Tunisie-Coronavirus: Zéro décès et 95 cas en une journée    Ali Laârayedh parle d'amour    Tunisie : Noureddine Tabboubi menacé de mort    Sfax-Crise de déchets: Une grève générale sera annoncée    Virgil Abloh, directeur artistique de Louis Vuitton n'est plus    Ligue 2 Pro : Résultats des matches et classements des Groupes C et D    EN Hand féminine : la liste des 16 joueuses convoquées pour le mondial    Suspension de tous les vols de passagers à destination du Maroc pour deux semaines dès lundi    Foot-Europe: le programme du jour    Coupe arabe : Classement des pays les plus couronnées    Cité de la culture : Concert du duo Tsuji Hideki, Miyazaki Mieko et Amina Srarfi    Algérie : Fort séisme à Béjaïa    La profession du conseiller fiscal    La Tunis appelle la communauté internationale à amener Israël à se conformer aux résolutions de l'ONU    Pourquoi? | Le mystère de l'huile subventionnée    A l'Avenue Habib-Bourguiba : Un individu armé voulant attaquer le MI maîtrisé    The Washington Post évoque la Tunisie    Encore une fois, une compétence Tunisienne s'affirme à l'étranger    Ouverture du 8ème Festival de la création de l'UGTT en présence de Taboubi et de Guettat    Prix FABA de littérature : Remise des prix de la 1ère édition le 4 décembre 2021    Festival du film maghrébin d'Oujda : La Tunisie rafle 3 prix    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Amendement de la loi électorale : Pourquoi se limiter au "seuil électoral" ?
Publié dans WMC actualités le 06 - 02 - 2020

La Commission parlementaire du règlement intérieur a examiné, mercredi 5 février, la correspondance du bureau de l'Assemblée relative à la proposition de modification de la loi électorale déposée par le mouvement Ennahdha le 24 janvier 2020. Cette proposition ne porte que sur l'augmentation de 3 à 5% du seuil électoral.
Selon l'organisation AlBawsala, des députés du groupe démocratique et de celui de Tahya Tounès ont soulevé, lors de la réunion le non respect des procédures juridiques, faisant observer que les motifs de la demande de hâter l'examen de ce projet sont parvenue tardivement au bureau de l'Assemblée des représentants du peuple (ARP).
Ils ont aussi relevé que la version amendée et adoptée par le Parlement n'a pas été signée par le président de la République, exprimant leur appréhension sur le flou qui entoure le projet et sa valeur juridique.
Des membres de la Commission se sont également interrogés sur le timing du projet, notant que la partie qui l'a présenté a évoqué la possibilité de recourir à des élections législatives anticipées.
Après discussion, il a été convenu de demander une deuxième correspondance comportant le projet en question et les arguments approuvés par le bureau de l'ARP et de solliciter l'avis de la présidence de la République concernant la loi adoptée par le Parlement sans être signée par le président lors de la précédente législature.
AlBawsala, qui critique la démarche du mouvement Ennahdha, estime que la priorité consiste aujourd'hui en l'urgence de remédier à l'éparpillement du paysage parlementaire qui, estime l'organisation, a eu des répercussions négatives sur le travail du Parlement.
Lire aussi: Loi électorale-Amendement : L'organisation Bawsala accuse!
AlBawsala souligne, dans le même sens, la nécessité d'œuvrer à l'assainissement du paysage politique à travers, entre autres, la révision du décret-loi sur les partis politiques et le renforcement des principes de la transparence et la redevabilité.
En pleine tractation sur la formation du prochain gouvernement, le mouvement Ennahdha, vainqueur des élections législatives d'octobre 2019, a présenté (fin janvier) une proposition d'amendement de la loi électorale qui se limite aux seules dispositions relatives au "seuil électoral" contenues dans deux articles.
Le bureau de l'Assemblée des Représentants du peuple (ARP) a étudié cette initiative législative avant de la soumettre à la commission de la législation pour hâter son examen.
La proposition d'amendement dispose que les listes candidates ayant obtenu moins de 5% (au lieu de 3%) des suffrages exprimés au niveau de la circonscription ne sont pas concernées par la répartition des sièges.
Lire aussi: Des associations, des indépendants et des partis politiques contre le projet d'amendement de la loi électorale
De plus, les bulletins blancs et les voix qui sont allées aux listes ayant obtenu moins de 5% des suffrages exprimés au niveau de la circonscription ne seront plus comptabilisés, en vertu de la modification proposée.
Pour les experts en droit -qui estiment nécessaire la révision de la question du seuil électoral pour créer un équilibre au sein du Parlement et dans le paysage politique d'une façon générale- l'amendement des dispositions relatives au financement des campagnes, à la publicité politique, au rôle des médias et au besoin pressant de délimiter les champs entre action politique et action associative n'en demeurent pas moins importantes.
Mouna Kraiem, professeure en droit souligne, concernant le seuil électoral proposé en prévision d'élections législatives anticipées au cas où Fakhfakh ne parviendrait pas à former son gouvernement, profite aux grands partis qui sont capables de rafler la majorité des voix. Cet amendement exclura, par conséquent, les petits partis.
Le professeur de droit public Abderrazak Mokhtar estime, pour sa part, que le timing de l'amendement est inapproprié et dit craindre que cette question ne soit utilisée comme une carte de chantage.
Il a d'ailleurs fait observer que cet amendement ne passera pas dans la mesure où beaucoup de députés n'auraient pas pu être élus sans le système des plus forts restes.
Articles en relation:
Tout amendement de la loi électorale est contraire aux dispositions de la Constitution, selon Atide
Tunisie : Le gouvernement Chahed a réussi à faire adopter le projet d'amendement de la loi électorale
Tunisie : Pas de consensus au Parlement sur le projet d'amendement de la loi électorale
a title="Révision de la loi électorale: Tahya Tounes dénonce "une basse campagne"" href="https://www.webmanagercenter.com/2019/06/15/435994/revision-de-la-loi-electorale-tahya-tounes-denonce-une-basse-campagne/" rel="bookmark"Révision de la loi électorale : Tahya Tounes dénonce "une basse campagne"
ARP : Adoption en commission de la proposition d'amendement de la loi électorale
Amendement de la loi électorale : L'ARP décide de procéder au vote


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.