Le musée militaire de Mareth accueille un véhicule allemand ayant servi pendant la IIe guerre mondiale    Tunisie – AUDIO: Une fille se fait électrocuter à l'hôpital de Jendouba !    Débats Budgétaires 2021 : L'ARP entame l'examen du projet du budget du ministère des affaires sociales pour l'année 2021    Semaine Boursière : Le Tunindex affiche un léger rebond de 0,7%    Tunisie | Covid-19 : 1403 nouvelles contaminations et 56 décès recensés    Motegi Toshimitsu Ministre japonais des Affaires Etrangères en Tunisie la semaine prochaine    La crise de l'approvisionnement en gaz met à nu les limites de la connexion au gaz naturel    Le vaccin sera gratuit en Algérie, mais non obligatoire    Le centre 13 août d'accueil des femmes victimes de violence rouvre ses portes    Attijari bank et le PNUD Tunisie s'associent et s'engagent en faveur de l'entrepreneuriat et de l'intégration des ODD en Tunisie    Un médicament qui bloque la transmission du Covid-19 identifié    La Tunisie candidate à l'organisation des Jeux Africains de la plage de 2023    Asma S'hiri Laabidi, nommée secrétaire générale de la Mer    Le projet de la LF 2021 adopté par la commission des Finances    Abir Moussi s'insurge contre un Mohamed Affes insultant envers les femmes    Tunisie [Vidéo+Photos]: Préparatifs de l'Olympique de Béja pour le match contre le Stade Tunisien    Une stratégie nationale des produits du terroir    "CORE, creative hub" : un nouveau programme dédié à l'économie créative et culturelle    L'UGTT est déterminée à lutter contre toutes les formes de violence et à préserver les intérêts du peuple    Comité de pilotage du PARJ : Engagement de projets visant la réforme de la justice    Mechichi participe à la prière du vendredi à la mosquée Mâlik ibn Anas    LCA : Le CS Sfaxien pour confirmer la bonne prestation du match aller    Indice de connectivité mondiale 2020 : La mondialisation se redresse suite au recul entrainé par la Covid-19    Programme TV du vendredi 04 décembre    "Digital cultural eXperience" offre une visite virtuelle des sites historiques tunisiens    People Power Expo Tunis du 5 au 26 décembre 2020 à la cité de la culture Chedli Kélibi    L'initiative « Souk At-Tanmia » soutient plus de 80 entreprises tunisiennes    Alerte météo : Baisse des températures et possibilités de chutes de neige sur les hauteurs ouest    Le point sur l'épidémie du coronavirus dans les pays arabes : Mise à jour Du 04 Décembre 2020 à 11H00    NEWS | Sanctions réduites pour Chamam et Benguit    MEMOIRE : Pr Mohamed Touhami BEN SAID    La poésie en questions | Une vocation à l'épreuve de l'islam II    Vient de paraitre | « Grabuge » de Hichem Ben Ammar : L'écume des mots    « Bassamat Opéra » à Djerba : Des acteurs à besoins spécifiques en devenir    Tunisie: Zied lkhdhar: Reprises des rassemblements hebdomadaires pour réclamer la vérité sur l'assassinat de Belaïd et Brahmi    Coronavirus: Joe Biden aux américains: Portez un masque pendant 100 jours    L'ITES et TSC annoncent le lancement d'un appel à candidatures pour le programme Tunisian Smart Cities    Coronavirus: Le bilan s'alourdit à Nabeul    La dernière : on vole du phosphate à Mdhilla    Tunis accueille le Congrès 2020 des maires francophones    Kamel Déguiche : Le règlement de l'affaire du CS Chebba passe par le recours des clubs à la FIFA    Les jeunes médecins en deuil et en colère    Tunisie: Les Jeunes médecins en grève suite au décès de leur confrère dans chute d'ascenseur    Les députés jugent faible le budget 2021 du ministère des Affaires culturelles    Tunisie [Vidéo]: Espace culturel "Joker Prod" à Sfax pour promouvoir les talents et la créativité des jeunes    L' élection américaine de 2020    L'ONU lève l'interdiction de voyage pour six mois de l'épouse de Kadhafi et sa fille Aïcha    L'ancien chef d'Etat français Valéry Giscard d'Estaing n'est plus    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Banque mondiale : L'économie tunisienne devrait ralentir de 9,2% au lieu de 4% en 2020
Publié dans WMC actualités le 19 - 10 - 2020

L'économie tunisienne devrait connaître un ralentissement de 9,2% en 2020, ce qui représente une baisse par rapport aux premières prévisions de -4 %, en lien avec la pandémie de Covid-19, a indiqué la Banque mondiale dans un rapport publié lundi.
Les bouleversements politiques provoqués par la démission du gouvernement d'Elyes Fakhfakh et les perturbations de la production minière, outre la pandémie sont parmi les facteurs à l'origine de ce ralentissement, estime la BM dans ce rapport de suivi de la situation économique.
La pauvreté et la vulnérabilité devraient augmenter et inverser la tendance à la réduction rapide de la pauvreté observée ces dernières années.
Pauvreté en hausse en 2020
Le pourcentage de la population susceptible de basculer dans la pauvreté devrait, ainsi, croître en 2020 et ne pourrait commencer à diminuer qu'à partir de 2021, estime encore la Banque. Et de préciser que le nombre de pauvres et de personnes exposées à la pauvreté passerait de 16,6 à 22% de la population totale.
D'après la BM, le déficit du compte courant reste élevé, s'établissant à 7,1% du PIB en 2020. Il s'agit cependant d'une amélioration par rapport aux 8,8% de 2019, les importations diminuant plus vite que les exportations.
Ces facteurs sont de nature à soutenir l'accroissement continu des réserves de change, qui couvraient 142 jours d'importations en août (contre 95 jours, un an plus tôt).
En revanche, le déficit budgétaire s'est aggravé en raison d'une baisse de 11% des recettes en milieu d'année, laquelle fait écho au ralentissement de l'activité économique et aux mesures de report d'impôts.
La masse salariale a augmenté de 14% à la mi-2020, ajoutant aux pressions sur les dépenses et signalant l'absence de progrès dans la maîtrise du fichier solde de l'Etat.
Ces facteurs accroissent la vulnérabilité liée à la dette dans la mesure où elle devrait passer de 72,2% du PIB en 2019 à un pic de 86,6% du PIB en 2020, ce qui est nettement supérieur à l'indice de référence du fardeau de la dette des marchés émergents établi à 70 % du PIB, souligne la même source.
La croissance s'établirait autour de 6% en 2021 et de 2% en 2022
S'agissant des perspectives pour les deux années à venir, la banque estime qu'après cette contraction anticipée de 9,2% en 2020, la croissance devrait temporairement s'accélérer pour s'établir autour de 6% en 2021, à mesure que les effets de la pandémie s'estompent.Cependant, après cette brève embellie, la trajectoire de la croissance devrait revenir à un rythme plus modéré d'environ 2% en 2022.
Le déficit du compte courant devrait, dans ce sens, rétrécir en même temps que les industries d'exportation remontent la pente.
D'après la Banque, cette amélioration se produirait lentement, compte tenu des contraintes structurelles persistantes et de l'incertitude politique ambiante.
Le déficit budgétaire quant à lui, devrait se creuser pour atteindre 8,1% du PIB en 2020, avant de diminuer progressivement jusqu'à 4,5% d'ici 2022, au regard des risques baissiers liés à une masse salariale croissante.
Face à ce " choc sans précédent ", la Banque mondiale préconise la nécessité d'engager des réformes structurelles visant à améliorer les performances des entreprises publiques, à accroître la contestabilité des marchés et à lutter contre la corruption.
Elle estime toutefois, que la question sécuritaire demeure une autre préoccupation pour l'avenir, dans la mesure où elle pourrait entraver les perspectives de reprise du tourisme.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.