Tunisie – Les raisons de l'émission du mandat de dépôt à l'encontre de Seifeddine Makhlouf    Tunisie Telecom félicite la position de l'UGTT    Egypte : Décès du maréchal Mohamed Hussein Tantaoui    Infos Bourse – L'ATB se hisse en haut du podium    Tunisie : Lilia Bellil appelle Kaïs Saïed à dévoiler les noms de députés qui percevaient de l'argent contre la ratification de lois    Les leaders d'Attayar, Ettakatol, Al Jomhouri et Afek Tounes en réunion à l'UGTT    Yamina Zoghlami : La présidence doit fournir la liste des élus qui ont monnayé leurs services    Salaheddine Jourchi- Kais Saied a déjà commencé à mettre en exécution son plan [Audio]    Les fabricants d'aliments de bétail appelés à renoncer à leurs marges bénéficiaires    Municipalité de Raoued : Le chef de l'Etat doit prendre ses responsabilités face aux profiteurs qui usurpent la révolution    Le Kram: Le plafond d'une salle de classe s'écroule alors que des élèves sont à l'intérieur [vidéo]    Le photographe tunisien Habib Hmima n'est plus    Salon Web Summit 2021: Les startups tunisiennes appelées à participer    AMI Assurances se donne les moyens de ses ambitions et annonce l'augmentation de son capital social    La Commission européenne veut imposer le chargeur universel pour smartphone d'ici 2024    Une manifestation en soutien à la journaliste Arwa Baraket    Football : Programme TV de ce Mardi 21 Septembre 2021    La Ligue des Etats arabes tient sa réunion consultative à New York    Abdellatif Mekki : Kaïs Saïed a officiellement gelé la Constitution !    Iyadh Elloumi: Kais Saied est un danger pour le pays    Bad Buzz: Un centre commercial offre jusqu'à 80% de remise, pour les Lybiens    Tunisie – Coronavirus: une 3ème dose pour les personnes déjà vaccinées par un vaccin non reconnu dans certains pays    Spectacle "Voyage avec la Lumière" à la Cité des Sciences de Tunis    Change devises en dinar tunisien : Cours du 21 septembre 2021    26 septembre : sixième journée portes ouvertes pour la vaccination    Couacs lors du discours de Sidi Bouzid : La présidence n'avait pas prévenu les équipes de la Télévision nationale    Ligue des champions (2e tour préliminaire) : Le programme    Natation : La FTN retire sa plainte contre Oussama Mallouli    Abu al-Bara al-Tounsi tué dans un raid à Idleb    Le Club Africain annonce une liste de 11 joueurs prêtés pour la nouvelle saison    Bientôt un gouvernement et des dispositions transitoires, promet Saïed depuis Sidi Bouzid    Le ministre des Affaires culturelles reçoit Noureddine et Nejia Ouerghi    Crise des sous-marins: Quelques leçons pour les Arabes    Match FC Barcelona vs Grenade : chaines qui diffusent le match du 20 septembre de la Liga    JCC 2021 : Liste des films tunisiens sélectionnés pour les compétitions officielles    Le point sur l'épidémie du coronavirus dans les pays arabes : Mise à jour du 20 Septembre 2021 à 11H00    "Streams" de Mehdi Hmili en compétition officielle du FIFF de Namur et de La Mostra de Valencia en Espagne    UE Med : Il est nécessaire de préserver la démocratie et l'Etat de droit en Tunisie    Ons Jabeur 17ème mondiale    30 auteurs au Congrès des écrivains de langue française à Tunis    25 ème anniversaire des Prix Littéraires COMAR D'OR : Les romans primés en langue française    Arrestation des deux derniers prisonniers palestiniens évadés récemment    Tunisie – Une vague sans précédant de migration qui ne manque pas de rappeler les « menaces » de Ghannouchi    Evasions Sonores: Performances artistiques live par Oussama Menchaoui et Dawan    Appel à films pour présenter la candidature de la Tunisie à l'"Oscar du meilleur film international"    Pêcheurs tunisiens interpellés par les garde-côtes libyens : Le ministère de la Défense rappelle la réglementation    Comment comprendre les prochaines élections en Allemagne et quel impact sur la Tunisie du départ d'Angela Merkel    Cinq enseignements à tirer de l'abominable gestion américaine de la tragédie afghane    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Des blocs parlementaires appellent le président de l'ARP à lever l'immunité parlementaire du bloc "Coalition Al Karama" et à le poursuivre en justice
Publié dans WMC actualités le 07 - 12 - 2020

Les représentants de cinq blocs parlementaires ont appelé le président de l'Assemblée des représentants du peuple (ARP) lundi, lors d'une conférence de presse, à lever l'immunité parlementaire du bloc de la "Coalition Al Karama" et à le poursuivre en justice, sur fond d'agressions physiques et verbales perpétrées par un certain nombre de ses députés contre des députés du bloc démocratique.
Les représentants des cinq blocs en question, à savoir, le "bloc démocratique", le bloc de "la Réforme", le bloc "Qalb Tounes", le bloc "Tahya Tounes" et le bloc "National" ont affirmé avoir accordé au président de l'ARP, Rached Ghannouchi, un délai jusqu'à l'adoption du projet de la loi de finances 2021 pour prendre les mesures nécessaires contre le bloc de la "Coalition Al Karama" et mettre un terme à ce qu'ils ont qualifié de "mascarade sous l'hémicycle du Parlement", faisant remarquer que" toutes les possibilités sont envisageables au cas où le président de l'ARP n'interagit pas avec leurs revendications relatives à la levée de l'immunité parlementaire du bloc de la Coalition Al Karama et à sa poursuite en justice".
Ils ont évoqué la possibilité de présenter à nouveau une motion de retrait de confiance du président du Parlement et de mener une série de sit-in ouverts jusqu'à ce que leurs revendications soient satisfaites lui faisant assumer la responsabilité directe de la détérioration du climat à l'ARP, et des interruptions répétées des travaux du Parlement, en raison de "son incapacité à mettre en œuvre les dispositions du règlement interieur, et sa passivité envers les déviations des députés de la coalition Al Karama qui ont transformé l'Hémicycle en une tribune pour répandre la discrimination et la haine entre les députés, au mépris de la Constitution et des valeurs de la République.
Dans ce contexte, ils ont réfuté les allégations mensongères qui ont circulé, leur faisant assumer à tort, la responsabilité de la perturbation du débat sur la loi de finances, affirmant que les accusations proférées à leur encontre par les députés du bloc de la coalition Al Karama sont infondées.
Selon une déclaration conjointe des cinq blocs parlementaire dont lecture a été faite par le président du bloc démocratique, Zouhair Maghzaoui, les députés du bloc de la Coalition Al Karama avaient, lundi matin "dans une manœuvre dangereuse et sans précédent, délibérément, interrompu les travaux de la réunion de la commission des femmes, de la famille, de l'enfance, de la jeunesse et des séniors, au cours de laquelle les présidents des cinq blocs devaient dénoncer les propos du député Mohammed Affas portant atteinte à l'image de la femme et à ses droits.
Il a ajouté, dans le même contexte, que certains députés de la Coalition Al Karama, avaient "agressé verbalement et physiquement les députés Anouar Bechahed, Amal Saidi et Samia Abbou, devant la salle de réunion et perturbé les travaux de la commission".
"Cette agression n'est pas la première du genre a-t-il dit, signalant que les députés du bloc de la Coalition Al Karama "avaient depuis quelque temps, transformé l'ARP en un espace de conflits politique et d'échanges d'insultes, outre leurs incitations répétées contre leurs collègues parlementaires à travers les pages agissant à leur solde accusant certains d'entre eux de blasphème, de crime et autres réquisitoires", a-t-il dit.
De son coté, la député du bloc démocratique, Amal Saidi, a dénoncé "la violence physique et verbale dont elle a été victime avec sa collègue la députée Samia Abou par les députés du bloc de la coalition Al Karama, alors qu'elles tentaient d'empêcher les agressions physiques sur leur collègue Anouar Bechahed.
Elle a souligné qu' "il était plus approprié de débattre des lois susceptibles d'atténuer les souffrances quotidiennes des femmes rurales et de réviser le cahier des charges afin qu'elles puissent bénéficier de leurs droits, au lieu d'exposer les femmes députées à la violence, et de tolérer l'atteinte à toutes les femmes tunisiennes libres par l'avocat Mohamed Affas, qui les a délibérément insultées lors de la séance plénière ".
Il est à noter que la séance plénière tenue, lundi matin, à l'ARP, consacrée à l'examen du projet de loi de finances pour l'année 2021, a été levée en raison d'actes de violence qui ont eu lieu entre un certain nombre de députés, suite à l'interruption de la réunion de la commission des affaires de la femme, de la famille, de l'enfance, de la jeunesse et des séniors.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.