Le comité de défense de Hamadi Jebali monte au créneau    Convoqué par un groupe de 26 avocats Brahim Bouderbala crie au complot    Semaine boursière : Le Tunindex en hausse en dépit d'un volume transactionnel modeste    Attaque à Oslo : notre journaliste raconte    Ligue 1 Pro : Officiel. Le CSS jouera la coupe de la CAF    Kram : arrestation de huit femmes soupçonnées d'appartenance à un groupe terroriste    Covid-19 : un décès à Bizerte    Tribune | Hommage à l'Armée nationale à l'occasion de son 66e anniversaire (II)    Menaces sérieuses contre le président Kaïs Saïed : Qui veut semer le chaos dans le pays ?    Diplômés en technologie, ingénierie et mathématiques : La Tunisie, 2e pays au monde par le nombre    Bizerte : Saisie de 1,15 t de farine subventionnée    Pourquoi | Le bac, et après ?    Youssef Zied Elhechmi, Professeur agrégé en Médecine Intensive Réanimation et co-fondateur de la start-up HOPE HORIZON, à La Presse : «La solution d'ordonnance médicale SmartCare sera gratuite pour les patients, les médecins et les pharmaciens...»    Commentaire | Une étincelle dans la grisaille    «Possibles», revue trimestrielle de littérature : «Le train m'emporte vers toi, mais déjà tu n'es plus là...» !    Exposition «Khémaïs Khayati, la passion de la photo» à la Cinémathèque Tunisienne : Du cœur avec beaucoup d'argentique    L'UGTT commémore le 55ème anniversaire du décès de Ahmed Tlili [Vidéo]    Classement CAF: Le Top 10 des meilleurs championnats africains    ESS – CA : pas de huis clos, mais avec 5000 tickets de plus pour le public étoilé    Météo de ce samedi    Sousse: Prix au marché municipal de Msaken [Vidéo]    Le titulaire de la meilleure moyenne à Gabès: Je contribuerai au développement de mon pays [Vidéo]    Rached Ghannouchi solidaire avec Hammadi Jebali    JORT: Mourad Saïdane, nouveau directeur général de la sûreté nationale    Huawei Tunisie obtient le ICT Industry and talent development Award    L'EST prend option sur le titre : Le flegme «sang et or»    Point de vue | Limite incontrôlable !    CSS : Objectif à moitié atteint    Ferid Belhadj :le groupe " la Banque mondiale "vient en rescousse à la Tunisie    France : La grève générale frappe là où ça fait mal    Tunisie : Exclusif : L'Open Banking pour stimuler la concurrence. Croisons les doigts.    Monde-Daily brief du 24 juin 2022: L'UE valide la candidature de l'Ukraine, les forces de Kiev ont reçu l'ordre de se retirer de Severodonetsk    Le Ministère des technologies de la communication annonce la clôture du projet des zones blanches    Gaz russe : l'Allemagne aura froid cet hiver plus d'autres catastrophes alerte le gouvernement    Festival Hammamet 2022: L'affiche rend hommage à Maurice Béjart    Tunisie-Ligue 1 (Play-Off): programme Tv de la dernière journée    Pourquoi | A quoi sert la digitalisation?    Ons Jabeur rassure son public    Ouverture des travaux du Tunisia Investment Forum    Festival International de Hammamet de retour du 13 juillet au 19 août 2022 : Une édition prometteuse en vue !    Décès de l'artiste peintre Meherzia Ghadhab    Près de 150 migrants secourus au large de la Tunisie    Fondation Arts & Culture by UIB mécène la 35ème édition du Festival international de Musique Symphonique d'El Jem    Le Maroc va envoyer des travailleurs en Israël    FMI : ''La Tunisie doit remédier de toute urgence aux déséquilibres de ses finances publiques''    African Lion 2022 - La Défense nationale dément la participation d'Israël    Vive indignation à la suite de l'interdiction du film « Lightyear »    Moncef Ben Moussa nommé directeur général par intérim du musée national d'art moderne et contemporain    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Le grand poète tunisien Noureddine Sammoud n'est plus
Publié dans WMC actualités le 11 - 01 - 2022

Le grand poète et homme de lettres tunisien, Noureddine Sammoud, est décédé, ce mardi matin 11 janvier 2022, à l'âge de 90 à Kélibia au Cap Bon, ville où il est né en 1932.
Dans un faire-part publié dans la matinée, le ministère des Affaires culturelles écrit "regretter la perte d'une grande icône de la littérature en Tunisie", et dans lequel il a présenté ses vives condoléances, à la famille, aux proches du défunt et à toute la scène culturelle et artistique. Le ministère y rappelle le parcours singulier de cet homme de Lettres qui faisait partie de la sphère du néoromantisme dans la poésie arabe.
Le défunt a fait ses études secondaires à la Zitouna Tunis où il décroche son baccalauréat avant de s'envoler pour l'Egypte et poursuivre ses études universitaires à l'Université du Caire. Il est titulaire d'une maîtrise en lettres de l'Université Libanaise (UL), en 1969, et d'un doctorat d'Etat en 1991.
Il a entamé sa carrière professionnelle en tant enseignant dans les lycées avant de rejoindre l'Université en tant qu'enseignant à l'Institut Supérieur de Théologie de Tunis puis à l'Institut Supérieur de la Musique de Tunisie (ISMT).
Durant son long parcours dans l'écriture de la poésie, Sammoud a participé, à partir de 1969, dans différentes manifestations littéraires dédiées à la poésie dans les pays arabes et autres.
Cet auteur de plusieurs œuvres poétiques dont on cite des recueils traduits dans plusieurs langues, a écrit dans tous les genres poétiques, du classique au néoclassique, libre et en prose. A son actif, plus d'une dizaine de recueils de poésie, publiés par la Maison Arabe du Livre dans la collection " La mémoire vivante ", dont son fameux recueil "Voyage à travers les parfums" (1969).
Il est lauréat de plusieurs distinctions dont on cite le prix de l'Université Libanaise (1959), le prix du meilleur hymne national télévisé (1976) et le prix du ministère de la Culture, ancienne appellation du ministère des Affaires Culturelles (1982).
Cette figure éminente de la culture et de la création en Tunisie occupe une place de choix sur la double scène culturelle nationale et arabe. Plusieurs hommages lui ont été rendus de son vivant, en Tunisie et ailleurs.
En janvier 2018, un hommage lui avait été rendu dans le cadre de la 16ème édition du Festival de la poésie arabe de Sharjah aux Emirats arabes Unis, " pour son apport remarquable et avant-gardiste sur la scène poétique arabe ".
En Tunisie, on cite une rencontre hommage organisée, en 2017, par la délégation des Affaires culturelles de Nabeul, durant laquelle les poètes présents évoquaient un témoin éloquent sur l'histoire de la poésie contemporaine de la Tunisie à partir d'Abou El Kacem Chebbi jusqu'à nos jours.
A cette occasion, ils ont également parlé d'un poète dont l'oeuvre est largement influencée par toutes les écoles et courants poétiques en Tunisie.
Sammoud était dans une première phase de sa jeunesse correspondant de la radio tunisienne dans le programme "Significations dans la chanson", avant son retour de l'Orient marqué par ses participations variées à plusieurs émissions radiophoniques.
Ainsi, il entretenait une relation particulière avec la radio tunisienne dès lors qu'il a eu un parcours radiophonique remarquable dans ce domaine.
Les poèmes de ce spécialiste dans la poésie chantée ont été mis en musique par de célèbres artistes tunisiens comme Ali Riahi dans "Hbibti Ezzenjia" et Slah Mosbah dans "ifriquiya" sans oublier le fait que Sammoud a été membre permanent dans la commission artistique de la Radio tunisienne créée pour l'évaluation des productions poétiques et musicales qui parvenaient à la Radio.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.