Coronavirus : 3 décès et 233 nouvelles contaminations, Bilan du 20 octobre    Europa League : Une soirée parfaite pour Lyon et Monaco    Bourse de Tunis – Wifak Bank : Baisse des fonds propres et du cours de l'action de la banque    Tunisie – Et la punition des sfaxiens continue et abat tous les records !    Europa League : Aymen Abdennour, consultant chez Bein Sports    Ephéméride – 20 octobre 2011 : Les rebelles islamistes assassinent Mouammar Khadafi    Ahmed Souab : Mehdi Ben Gharbia est le bouc émissaire parfait !    Kaïs Saïed préside le Conseil des ministres et prône l'austérité    Une résolution du Parlement européen "pas trop mauvaise" pour Kaïs Saïed    Monde- Daily brief du 21 octobre 2021: La Turquie menace d'expulser 10 ambassadeurs occidentaux    Conseil de la concurrence - Des amendes de près de 11 millions de dinars infligées à des cliniques privées    Vient de paraître - Un nouveau recueil poétique de Abdelaziz Kacem : «Quatrains en déshérence»    Qui est Hassan Bedhief conseiller du président de la République chargé des Affaires économiques ?    Abir Moussi : Ce que fait le président du pouvoir établi aux députés est un crime !    Puissance et coopération dans la gouvernance du changement climatique    "Rouhaniyet" Nefta sous le signe "Hanin" du 4 au 7 novembre 2021    Le Yachting Festival de Gammarth, du 21 au 24 octobre, au Port Marina de Gammarth    Le Parc d'activités économiques de Zarzis s'ouvre à l'investissement des TRE    Ligue 1(CS Sfaxien) : le Mauritanien Ismail Diakité officiellement qualifié    La bibliothèque présidentielle: une institution américaine    Quel avenir pour la culture du colza en Tunisie ?    Moody's baisse la notation des dépôts bancaires à long terme de quatre banques tunisiennes    Les ministères de l'Equipement et des Domaines de l'Etat veulent mieux coopérer    Ami Assurances : Pas d'obligation d'OPA pour la BNA    Tunisie Covid-19 : Vaccination complète pour 66% de la population âgée de 75 ans et plus    AeTech : Augmentation du chiffre d'affaires de 41% au 30 septembre    Crise de l'huile subventionnée à Sfax, le directeur régional du commerce se prononce    Des avocats manifestent pour demander la libération de Seïf Eddine Makhlouf    UEFA Champions League : Equipe type de la J3    Ministère des Affaires Sociales: Versement des aides scolaires et universitaires très prochainement    Les relations tuniso-libyennes: Cafouillage diplomatique    TRANSTU: Le métro léger n°4 roulera sur une seule voie du 22 au 28 octobre 2021    Entretien téléphonique Najla Bouden-Abdelhamid Dbeibah    8ème Sfax Marathon International 2021, dimanche 7 Novembre    Sommet virtuel de la FIFA le 20 décembre    Europa League (Poules / 3è J) : les matches de ce jeudi    Djaili Amadou Amal lauréate de la sixième édition du prix Goncourt en tournée en Tunisie    Monde- Daily brief du 20 octobre 2021: Poutine décrète une semaine chômée payée pour freiner l'épidémie de Covid-19    Sénateur Bernie Sanders: Palestinians lives matter    La scène artistique tunisienne perdre le scénographe et artiste pluridisciplinaire Kais Rostom    Donald Blome proposé ambassadeur auprès de la République Islamique du Pakistan    Zammour Trekking de retour pour une 4e édition du 4 au 8 novembre 2021 à Médenine    Barcelone vs Dynamo Kiev : Sur quelle chaîne regarder le match en direct et live streaming ?    Ministre des Affaires culturelles: La situation sociale des artistes est notre priorité    Kairouan: Le ministre du Tourisme appelle à renforcer davantage le tourisme religieux et spirituel    La légende de Carthage en superstar à la Fashion Fair de Stockholm    Mahdia Des tensions suite au naufrage d'un bateau transportant des clandestins    Moncef Marzouki confond Khaled Mechaal et Ismaïl Haniyeh!    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Ben Ouda : L'Etat prévoit une réduction de 40 MD au niveau du budget consacré à l'investissement !
Publié dans Business News le 20 - 09 - 2021

La ministre de l'Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique, Olfa Ben Ouda, a expliqué que son département a rencontré plusieurs difficultés lors de l'orientation universitaire. « Le nombre de nouveaux étudiants est passé de 53.000 à 78.000 entre 2020 et 2021… Ceci a provoqué une certaine frustration chez les parents », a-t-elle rappelé.

Invitée le 20 septembre 2021 par la radio Express FM, la ministre a, également, évoqué la question des foyers universitaires. La capacité des foyers ne peut être soumise à une grande élasticité. « On ne peut pas l'augmenter de 25.000 places en un mois », a-t-elle poursuivi. Olfa Ben Ouda a souligné les efforts du ministère à ce sujet ayant permis de trouver certaines solutions. « Le contexte pose des difficultés… A titre d'exemple, nous avons essayé de renforcer la capacité des foyers universitaires dans le nord… Nous avons accéléré la finalisation des travaux dans le foyer du Kef qui peut accueillir 500 étudiants. Or, nous n'avons pas les ressources humaines nécessaires… Il s'agit d'une question de recrutement qui doit être incluse dans la Loi de finances », a-t-elle expliqué.
La ministre a expliqué que la hausse du nombre d'étudiants admis dans les foyers universitaires conduit à une hausse des frais des restaurants universitaires. « Nous voulons maintenir une certaine qualité des repas… Malheureusement, face à la hausse du nombre d'étudiants admis dans les foyers universitaires, le budget a baissé. Selon nos informations, la Loi de finances complémentaire de 2021 va opérer une réduction de 40 millions de dinars au niveau du budget consacré à l'investissement », a-t-elle déploré.
La ministre a, également, exprimé son inquiétude quant à la situation concernant le foyer de l'Ecole Nationale d'Ingénieurs de Bizerte (ENIB). « Nous rencontrerons le même problème après l'achèvement des travaux… On ne peut pas affecter seulement trois ouvriers sur une surface de 10.000 m². Nous avons essayé de renforcer les ressources humaines à travers les mutations, mais cela n'est pas suffisant », a poursuivi Olfa Ben Ouda.
Elle a, aussi, précisé que près de 270.000 étudiants seront admis dans les foyers universitaires. De plus, les frais de locations privées sont assez chers dans quelques régions. « Nous voulons accueillir le plus d'étudiants possible. Ainsi, l'étudiant pourra participer à des activités associatives au lieu de se retrouver dans un garage et mal entouré », a-t-elle ajouté.
Olfa Ben Ouda a, par la suite, insisté sur le rôle de la vaccination contre le Coronavirus. Ceci permettra de mieux gérer les foyers universitaires puisqu'elle conduit à l'assouplissement des mesures de distanciation.



Pour ce qui est de l'employabilité, Olfa Ben Ouda a précisé que le ministère a augmenté la capacité des établissements consacrés à l'informatique de 5%. Elle a expliqué que ce chiffre reflète les ressources logistiques des universités.
« Nous avons remarqué une efficacité des projets de co-construction. C'est-à-dire les programmes créés à travers un partenariat entre une structure économique et un établissement universitaire. Il y a également les projets de coopération internationale. Au niveau des ISET, il y a les deux types de programmes afin de répondre aux besoins du marché », a-t-elle insisté.

Olfa Ben Ouda a estimé que la création de nouveaux établissements universitaires, tel que ce qui a été constaté lors de l'inauguration du campus universitaire de Jendouba, conduit à la création d'une dynamique économique et culturelle dans la région.
« Nous comptons créer deux nouveaux établissements d'ici 2022. Il s'agit d'une école d'ingénieurs à La Manouba, adoptant l'anglais, et une école d'ingénieurs dans la région du Kef », a-t-elle ajouté.

Par ailleurs, la ministre a précisé que l'utilisation de l'anglais s'inscrit dans le cadre d'une vision à long terme. « Afin de faire de la Tunisie une destination universitaire, nous devons opérer des choix stratégiques de ce genre… Il y a des établissements qui seront à 100% anglophones. Le même programme est enseigné dans les deux langues à la faculté de médecine de Sousse. Ceci facilitera la mobilité des étudiants », a déclaré la ministre.
Concernant la lutte contre le Coronavirus, Olfa Ben Ouda a rappelé que le ministère a opéré une campagne de vaccination aux profits des étudiants et du personnel universitaire, en juin 2021.
« Nous avons créé une plateforme d'inscription spécialisée…. Un centre de médecine universitaire a été mis en place à El Manar… Nous comptons créer d'autres centres du même genre en plus de déployer des équipes mobiles… La vaccination représente la seule solution… Le passe sanitaire sera adopté en Tunisie après avoir vacciné un certain nombre de personnes. Son utilisation dans les espaces publics signifie qu'il sera exigé dans les universités », a-t-elle souligné.
Par ailleurs, Olfa Ben Ouda a évoqué la possibilité de mettre en place un programme de rattrapage afin de rattraper le retard et l'inachèvement des programmes universitaires dus à la suspension des cours ou à l'enseignement à distance.
Au sujet de la demande de limogeage de la ministre par l'Union des Universitaires Chercheurs Tunisiens (Ijaba), Olfa Ben Ouda a estimé que le sujet ne mérite pas d'être abordé.
Ijaba avait tenu la ministre pour responsable de la mort de chaque membre de la famille universitaire et de la mise en danger de la santé des autres. Face à ces accusations, Olfa Ben Ouda affirmé que l'ensemble des décisions relatives au Coronavirus émanent du comité scientifique. « Nous avons suivi les instructions à la lettre » a-t-elle déclaré.

Quant aux facultés privées, la ministre a expliqué que la plupart des établissements se conforment aux exigences du ministère. « Néanmoins, il existe des établissements qui n'appliquent pas les instructions… Nous ne sommes pas en capacité de suivre l'ensemble des facultés privées… En l'espace de dix ans, leur nombre est passé de 10 à 76. Or, l'équipe de suivi n'a pas été élargie… Nous avons choisi de fournir les informations nécessaires aux parents afin qu'ils soient conscients de la situation de ces établissements », a-t-elle précisé.
« Pour ce qui est des cursus paramédicaux au sein des facultés privées, la décision est prise après consultation du ministère de la Santé… Une commission sectorielle avait tranché concernant les diplômes de baccalauréat habilités pour ce cursus depuis deux ans… Il ne s'agit pas d'une question de diplôme mais de l'organisation du secteur… Une réunion est prévue avec le ministre de la Santé à ce sujet », a-t-elle ajouté.
Enfin, la ministre a nié les allégations de conflit d'intérêt évoquées par Ijaba et certains médias. Elle a expliqué qu'elle avait occupé le poste d'administratrice indépendante au sein de la Société Tunisienne de Banque (STB). Par la suite, elle a occupé le même poste au sein de la Qatar National Bank (QNB). « Lors de ma nomination au poste de ministre, j'ai démissionné et effectué une déclaration auprès de l'Instance Nationale de Lutte Contre la Corruption (INLUCC). Il n'y a donc pas lieu de parler de conflit d'intérêts », a-t-elle affirmé.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.