Football | Décès du jeune internetional junior Aziz Touati    Coronavirus : 4 nouveaux cas de contamination dont 3 locaux    Encore 3 cas de عدوى محلية contamination locale de Coronavirus et 1 cas importé enregistrés à Tunis, Jendouba et Sfax    Une première en Tunisie : Un coup d'Etat institutionnel contre le régime des partis et l'establishment politique    Tunisie: Mabrouk Korchid réclame une enquête sur les conditions de la plénière de vote sur la motion de retrait de confiance à Ghannouchi    Tunisie : Discours de Kaïs Saïed à Mahdia et Sfax sur l'émigration illégale    Néji Jalloul forme un nouveau parti politique et le nombre des partis passe à 226    Tunisie: Béja totalement isolée après la fermeture de plusieurs routes en protestation contre les coupures d'eau    Invitée par Mechichi, Abir Moussi rappelle ses conditions    Change devises en dinar tunisien : Cours du 03 août 2020    Lutte contre la migration irrégulière : Pour une coordination plus grande entre les forces sécuritaires et armées    E-présence des banques et KPIs de Mai 2020: La banque ZITOUNA en 1ère position sur le web    Tunisie : La Nuit des étoiles 2020, samedi 22 août, un événement annuel inratable !    Ligue 1 : Saïd Saïbi (CA) en route vers l'AS Rejiche    M'Raihi s'exprime au sujet du coronavirus et dénonce l' ‘'ignorance'' de certains    Affaire Fakhfakh-VIVAN : Un Nouveau rebondissement    Ligue des champions de l'UEFA : C'est l'heure de la reprise !    Le chef du gouvernement désigné entame les concertations avec les groupes parlementaires    L'OTE diffuse des cours de langue arabe sur sa chaîne YouTube    Tunisie: Rencontres entre Hichem Mechichi et les blocs parlementaires    TRANSTU : Changement d'itinéraire des lignes bus 32C, 71 et ligne El Jayara-Slimane Kahia    Tunisie : Les nouveaux prix des cigarettes à partir du 03 août 2020    Les Nouveaux Freebuds et Watch GT 2e de Huawei, La touche finale pour accessoiriser votre style    Formation du gouvernement, Programme des rencontres de Mechichi    BAD : La Covid-19 n'empêche pas l'Afrique de l'Est d'être une région dynamique    BIAT : Un PNB de 466,3 MDT au 1er semestre 2020    Espérance de Tunis : Hamdou Elhouni, blessé, sera indisponible une semaine    Météo : Températures en légère baisse    Les Emirats à la Turquie : Ne vous immiscez pas dans les affaires arabes    Success Story : Mohamed Abid, un tunisien à la conquête de Mars    Mohamed Abid, le Tunisien à la conquête de la planète Mars    Foot-Ligue Europa : le programme des huitièmes de finale    Sidi Bouzid : La récolte du raisin de table enregistre un taux d'avancement de 90%    Monastir | Les familles de 24 pêcheurs appellent à intervenir pour libérer leurs enfants retenus par les autorités italiennes    Palais Borj Baccouche : Un joyau architectural à l'abondan    Migration irrégulière: 27 Tunisiens secourus au large de Kerkennah    Gisèle Halimi, une autre icône de la diaspora tunisienne disparait    La régularisation ne concerne pas les nouveaux arrivés    Heureux qui comme Ulysse    Le coronavirus, un choc traumatique(1)    Kaouther Ben Hania à la Mostra de Venise    Leila Ben Gacem: Le monde d'une entrepreneure socio-culturel(Vidéo)    Pièce de théâtre "La conférence des oiseaux" à Sahriyet été 2020 à Hammamet    BCT : 136 jours d'importation au 27 juillet 2020    Ciné-Drive en Tunisie : Le cinéma autrement au temps du Coronavirus    Olivier Poivre d'Arvor : La Tunisie ne me quittera jamais...    Ceux d'en haut qui nous regardent    Rencontre avec Yosra Nafti dans le cadre de « IJA, la culture en accès libre » : Autour du tirage argentique    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Ce que l'on doit concrètement faire le 23 octobre
Publié dans Business News le 06 - 10 - 2011

Avec le démarrage de la campagne électorale, les Tunisiens commencent à avoir une meilleure idée sur les programmes des candidats à l'Assemblée constituante. Simplement, à seulement quelques jours du 23 octobre, il faut admettre qu'un certain nombre de futurs électeurs n'ont pas d'idée précise sur les procédures à respecter lors de leur déplacement le jour du vote.
Dans le but d'éclairer les nombreux électeurs, encore dans le flou total, l'Instance supérieure indépendante des élections (ISIE) a mis en place une nouvelle campagne de sensibilisation et d'information, placée sous le slogan « La Tunisie vote ». Cette campagne, qui vient emboîter le pas à la précédente : « Je me suis inscrit », tente de répondre à une véritable urgence : le manque d'information des futurs électeurs sur les péripéties du vote.
Que faut-il faire le jour du vote, comment se comporter et que doit-on éviter ? Mode d'emploi.
Le programme de la campagne de sensibilisation pour le vote s'inscrit dans le cadre des efforts d'incitation des futurs électeurs à remplir leur droit de vote, pour cette journée historique qui va déterminer l'avenir du pays. Des mesures, certes, simples et à la portée de tous, mais devant impérativement être expliquées, éclaircies et connues d'avance afin d'éviter les pertes de temps et les problèmes d'organisation susceptibles de dissuader les électeurs les plus réticents.
Pour apporter un peu plus de clarté sur le déroulement de cette journée tant attendue, Nessma TV a interviewé, mardi 4 octobre 2011, le secrétaire général de l'ISIE, Boubaker Ben Thabet, qui a détaillé les procédures de la tenue des élections du 23 octobre.
Le jour du vote, avant de se déplacer au bureau assigné, chaque citoyen devra se munir de sa carte d'identité nationale. Pas de photocopie donc et M. Ben Thabet insiste sur ce point.
Si on ignore le bureau dans lequel on doit voter, il est possible de se renseigner, à l'avance en envoyant un SMS au 1423 dans lequel on inscrit la mention BV (pour bureau de vote) suivie de son numéro de CIN et de la date d'émission (BV CIN date d'émission) pour avoir une réponse immédiate sur l'adresse du bureau de vote assigné.
Une fois arrivé au bureau de vote, ouvert à partir de 7h du matin, la file d'attente est quasi-certaine et ne doit pas rebuter le futur électeur à accomplir son devoir citoyen. Des mesures ont, dans ce sens, été prises afin d'organiser l'accès à travers la présence d'un facilitateur chargé du passage, dans l'ordre, de la file dans le bureau de vote.
Le temps passé à attendre son rôle ne devrait donc pas être une surprise et les électeurs devront prévoir à l'avance de consacrer quelques heures pour s'acquitter de leur devoir électoral, qui aura lieu un dimanche.
La file d'attente passée, une fois dans le bureau de vote, l'électeur devra automatiquement suivre un certain nombre d'étapes dans l'ordre, dont la première est de s'identifier en présentant sa carte d'identité nationale au membre chargé de la tenue du registre électoral.
L'étape suivante est la signature devant son nom sur le registre électoral, tenu à l'entrée, par l'un des membres du bureau de vote. Suite à ça, l'électeur se verra attribuer un bulletin de vote (une double feuille, imprimée recto-verso) et on lui demandera de passer dans l'isoloir pour faire son choix. Ce bulletin comporte l'ensemble des listes des partis, reconnaissable à travers leur nom et un petit logo.
Dans l'isoloir, chaque électeur aura droit à quelques minutes pour effectuer son choix et cocher, sur la liste, la case du parti (ou de la liste indépendante) qu'il veut élire pour l'Assemblée constituante. Un choix unique est possible et devra être désigné par un « X » visible. La case est suffisamment grande pour éviter les erreurs.
Toute rature, ou remplissage de plus d'une case, entraine la nullité du bulletin.
Afin de remédier aux problèmes de visibilité, sur des listes parfois très longues, il est possible de se repérer grâce aux logos et couleurs des partis politiques et des listes indépendantes. Une solution qui peut également faciliter le vote aux personnes illettrées ou, ne maitrisant pas la langue arabe.
Reconnaitre le logo (ou le dessin) du parti pour lequel on va voter est donc impératif et ce avant même d'aller au bureau de vote.
Une fois le choix effectué, le bulletin de vote devrait alors être plié et l'électeur quitte l'isoloir, pour aller placer son bulletin dans l'urne, qui se trouve devant le président du bureau de vote.
Et enfin, dernière étape de sortie, signer de nouveau sur le registre électoral dans lequel on s'est identifié à l'entrée.
Il faut noter que chaque bureau de vote est composé des personnes suivantes : un membre en charge du registre électoral, un autre qui remet les bulletins de vote, un président de bureau et des observateurs qui s'assurent du bon déroulement de l'opération électorale. Chaque parti politique, ou liste électorale, peut désigner un observateur par bureau de vote dans la circonscription de sa candidature.
A savoir également que la journée électorale sera clôturée le 23 octobre à 19h, et que les résultats officiels du scrutin seront communiqués au public, deux jours plus tard, soit le mardi 25 octobre.
Les résultats des sondages effectués à la sortie des bureaux de vote, par des instituts privés, ne pourront être communiqués qu'après la fin des votes, le 23 octobre à 20 heures et ce, afin de ne pas influencer les votes des électeurs.
Une campagne, qui facilitera certes l'accès aux urnes des nombreux Tunisiens dubitatifs et indécis et qui entre dans le cadre des mesures d'organisation et de réussite des élections de l'Assemblée constituante, mises en place par l'ISIE, mais qui compte, en grande partie, sur la coopération et la bonne volonté des électeurs pour le succès de cette journée historique. Synda Tajine


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.