"Mes cheveux doivent être parfaits." Trump a décidé de lever la limite de consommation d'eau dans les douches    Méchichi promet de renforcer les moyens de la Justice, selon l'AMT    Frappes israéliennes intensives sur Gaza    Athènes multiplie les efforts diplomatiques    Kamala Harris colistière de Joe Biden    Nul équitable    Hommage à celles qui donnent la vie...    La galerie Essaadi célèbre la femme    Quatre œuvres lauréates dont un roman en Français    Une exposition en hommage à sa ville natale    Le président de la République au chevet de la comédienne Dalanda Abdou    Ligue 1 : On connaît la date du derby Club Africain – Espérance de Tunis    Mercato – Handball : Nouveau challenge pour Marouène Maggaiez au Qatar    En vidéo: Kmar Ben Soltane parle de son rôle dans l'Albatros    Tunisie: Mutation de la Première Dame à Sfax, explications de l'ancien juge Ahmed Souab    FA Cup: la fédération anglaise supprime les 'replays'    Tunisie: Arrivée du 1er vol charter de Pologne à l'aéroport Djerba-Zarzis    Tunisie: Anas hammadi s'exprime sur le mouvement dans le corps des magistrats [vidéo]    Hssouna Nassfi : ça sera un gouvernement ami des partis politiques    Ces femmes tunisiennes, tireuses d'élite, qui sécurisent les prisons    A Kairouan, l'eau qui donne soif    Fête nationale de la femme | Saïed se rend à Mraïdeya et rencontre les ouvrières agricoles    6 nouveaux cas de coronavirus à Mornag    Tunisie : Kais Said accorde la grâce présidentielle à 73 détenues    Quand Facebook nie avec constance les droits des palestiniens    Un décès dû au coronavirus à Gabès    La Femme Tunisienne célèbre aujourd'hui sa propre fête nationale…avec fierté !    Algérie : Secousse tellurique à Blida    Tunisie: BicyClean: Opération Mer Propre    Tunisie-Ligue 1: programme de la 20è journée    Le Président Buhari finalise l'adhésion du Nigeria à l'Agence pour l'Assurance du Commerce en Afrique (ACA)    Météo | Températures en hausse    Athlétisme — Journée Nationale de la Femme: Le corps médical à l'honneur    Tunisie : Programme des rencontres de Mechichi pour ce Jeudi    1499 nouveaux cas confirmés et 23 décès en 24 heures au Maroc    CONDOLEANCES: Tarak BEN AISSA    Technopole de Gabès: Aménagement de la zone industrielle de Matmata    EST-CSS : 0-0: Il ne manquait que les buts !    Ligue 1 — 19e journée: Favorable à l'ESM et à l'UST    « Certified Mail » de Hisham Saqr à Cinémadart et Ciné Amilcar: La dépression post-partum en toile de fond    Tunisie: 38 infections locales au coronavirus enregistrées à Gabès    GEOPOLITICUS | Le drame du Liban profitera-t-il aux intérêts de la France ?    Tunisie: 600 millions de dinars de manque à gagner pour la SNCFT    BCT : Hausse de la masse salariale de l'administration 13,5% en 2019    Salon International de la Bande Dessinée de Tazarka 2020: 24e édition digitale du 13 au 16 Août    Economie tunisienne : Le diagnostic de Marouane El Abassi    Tunisair : Nécessité de mise en place d'un plan de sauvetage    Prix Zoubeida Bchir 2019 : Quatre œuvres lauréates dont un roman en français    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Success Story : Rymooshka, une Tunisienne au firmament!
Publié dans Business News le 31 - 05 - 2019

On dit d'elle qu'elle est la Monica Bellucci tunisienne et il est vrai que la ressemblance est saisissante. Rymooshka de son vrai nom Rym Eltaief est une bloggeuse tunisienne mondialement connue pour ses voyages autour du monde et son style de vie qu'elle partage avec ses « followers » férus de luxe et de paillettes. Rymooshka est une étoile tunisienne qui brille au firmament de la jet set internationale et qui revendique son attachement à son pays auquel elle consacrera deux épisodes d'une nouvelle émission qu'elle est en train de préparer en collaboration avec une maison de production internationale et dont elle nous a livré les secrets…

Elle a été habillée par les plus grands, CHANEL, Van Cleef &Arples, Zuhair Murad et d'autres noms de la haute couture internationale. Elle est depuis peu l'égérie de Basil Soda et a remporté à de nombreuses reprises la consécration « Best Look » au festival du Caire et, en 2018, au festival de Cannes. Rymooshka est une star des tapis rouges qui partage depuis seulement trois ans son lifestyle avec ses fans. Rien ne prédestinait la belle Rym Eltaief à une carrière de bloggeuse et c'est tout récemment et un peu par la force des choses qu'elle est tombée dedans.

Rym a fait ses études secondaires en Tunisie, où elle a obtenu son baccalauréat au lycée Français Cailloux avant de partir à Paris poursuivre ses études universitaires. Avec un diplôme de commerce en poche, elle se dit qu'il y'a encore des choses à voir en ville et décide de rester en France pour faire une année à l'école du Louvre, en histoire de l'art, puis une année d'anglais.
C'est après avoir terminé ses études qu'elle lance sa marque de bijoux fantaisie haut de gamme. Bijoux qu'elle dessine elle-même et qui sont vendus de par le monde.
« J'ai lancé ma propre marque de bijoux fantaisie tout de suite après avoir terminé mes études. J'ai vendu mes créations partout, dans des boutiques mais aussi en privé et également à l'international. Mes bijoux ont été livrés au Maroc, au Liban, à Londres et un peu partout dans le monde et mon business marchait plutôt bien » nous a confié Rym Eltaief, qui nous a reçus chez elle lors de son passage à Tunis pour les préparatifs d'une émission qu'elle tournera très prochainement.
Nous avons interrogé Rymooshka sur ce qui l'a amenée au blogging. Contre toute attente, ce n'est pas la passion des social medias qui l'a amenée là, mais bien celle du luxe et des produits les plus prisés, qu'elle a l'art de sublimer. Plusieurs marques font d'aileurs appel à elle pour montrer leurs produits en y associant sa propre image.


« Je suis dans le blogging depuis seulement trois ans » nous révèle Rym. « En fait je n'avais pas trop cette culture des photos lifestyle, le poids de l'éducation parentale et l'image, certes désuète, que l'on a des réseaux sociaux, m'avaient quelque peu freinée au départ. C'est en côtoyant les défiles de mode, le monde du show bizz du business et de la Jet Set, que j'ai été repérée. Au départ je n'y avais pas prêté attention, cela ne me ressemblait pas beaucoup de poser mais on m'a convaincue que les temps avaient changé et que j'étais parfaite pour faire cela alors je me suis lancée, petit à petit. On ne me voyait pas sur mes premières photos, puis on me voyait peu et puis je le suis complètement libérée » nous a livré Rymooshka, la bloggeuse aux plus de deux cent mille abonnés.

Aujourd'hui Rym Eltaief est de tous les grands festivals, elle est souvent interviewée dans les magazines spécialisés publiés notamment dans les capitales les plus riches de la planète, à Monaco, Moscow et Abu Dhabi notamment. C'est en partant de son expérience et en voulant garder le contrôle sur son image qu'elle a récemment travaillé sur le projet d'une nouvelle émission de télévision qui sera diffusée sur une chaîne privée arabe.
« Une maison de production étrangère m'a contactée et a voulu me dédier une émission de télévision. Au départ l'idée était de me faire jouer mais comme je ne voulais pas trop faire du cinéma, on m'a proposé une émission. Evidemment il aurait été facile de me faire animer une rubrique où je parle de mode, mais bien sûr j'ai refusé de porter l'étiquette chiffons ou d'être cantonnée à cela. J'adore la mode mais ce que je fais dépasse ce cadre. Je suis une bloggeuse du luxe et mes horizons sont donc bien plus larges. Je parle d'hôtels, de gastronomie, de spas, de voyages et de bien d'autres choses. C'est partant de cela que le projet de l'émission a été affiné » a précisé Rymooshka.
Cette émission de télé-réalité, aura donc pour contenu le luxe et tout ce qui a trait au luxe, à travers le monde. Rymooshka fera voyager son public et ses fans avec elle pour leur montrer un style de vie ultra trendy et ultra chic et leur révéler les coins les plus somptueux au fil des destinations.


« Nous irons au Maroc, en Egypte, au Liban, aux Emirats, en Arabie Saoudite, à Londres, à Paris et un peu partout pour montrer ce que ces villes ont à offrir en matière de luxe. Parmi ces destinations j'ai aussi imposé la Tunisie et c'est aujourd'hui mon combat ! » A-t-elle souligné.
« Il n'a pas du tout été facile d'imposer la Tunisie en tant que destination luxe dans une émission de télé internationale mais il me paraissait absurde de porter une émission sans représenter mon pays » a poursuivi Rym.
« Il aura fallu des mois et des mois de tractations pour qu'enfin on m'accorde un accord et une équipe sous condition de prendre en charge moi-même le tournage en Tunisie. Me voilà donc devant un challenge, je suis donc appelée à montrer les spots les plus luxueux du pays, ceux qui peuvent attirer une autre clientèle et d'autres touristes, loin de l'image du tourisme de masse qui nous est collée. Qui dit luxe, dit aussi services et c'est cela que je veux montrer » a-t-elle ajouté.
« C'est aujourd'hui un projet qui me tient à cœur et je suis à la recherche de sponsors pour le mener à bien. J'ai d'ailleurs contacté le ministre du Tourisme, René Trabelsi qui a été ravi de l'idée et qui m'a proposé une entrevue. Tous ceux que j'ai abordés ont d'ailleurs salué l'initiative et jusqu'ici le projet est bien accueilli. Il faut penser que nous allons montrer le luxe à Cannes, à Monaco, à Paris, aux Emirats et que c'est sous son meilleur visage que je veux montrer mon pays car le potentiel y est et nous avons ici aussi des spots dignes de rivaliser avec les plus grands noms à l'échelle mondiale. C'est un gros challenge mais il sera relevé ! » Nous a assuré Rym Eltaief.

Rymooshka est une bloggeuse à la personnalité bien trempée. Ses origines, elle ne cesse de les revendiquer tout comme sa vision, ses ambitions, ce qu'elle veut faire ou ne veut pas faire et à qui elle souhaite associer son image. C'est une bloggeuse qui décide de ce qu'elle veut porter, de ce qu'elle veut représenter et qui part toujours de convictions profondes et respectées. Une Tunisienne en somme, bien piquante comme on les aime…


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.