Remaniement partiel, Kaïs Saïed, décret 54, migration… Les 5 infos du week-end    J'assume : la campagne lancée par le SNJT en faveur des journalistes en prison    Un état Palestinien: Une revendication plus que centenaire    Tunisie – Sousse : Saisie de quantités de drogue dans une voiture étrangère    Zone euro : La BCE préconise la prudence sur des baisses de taux    Tunisie – Al Jadida : Inhumation du martyr Bechir Ben Mohamed Dhiabi    Tunisie : Arrestation d'un « takfiri » recherché à Nefza    Tunisie – METEO : Températures entre 16 et 24°C    Kairouan: Un mouton de sacrifice à 2 mille dinars ? [Vidéo]    Tunisie – Afrique : Elargir les horizons et consolider la coopération économique    Première au Canada : une université se désinvestit d'Israël suite à des protestations étudiantes    L'UNRWA classée organisation terroriste par Israël    Les 101 en Or de l'ACC : Sept professionnels du cinéma tunisien à l'honneur    Kaïs Saïed se défait de ses proches et se retrouve face à la rue    La Malaisie félicite l'Irlande, la Norvège et l'Espagne "d'être du bon côté de l'histoire"    Qui sont les athlètes africains les mieux rémunérés en 2024 ?    Des trésors de la diplomatie tunisienne, en son 68ème anniversaire    Mise à jour: Les barrages remplis à plus de 33%    EGSG: Le test de vérité    CAB: Réaction attendue    Limogeage du délégué régional de l'éducation de Tunis 1    ESM: En conquérants    Cap sur la transition énergétique    5e semaine de la Flore: La riche biodiversité du nord-ouest sous la loupe des scientifiques    Recevant la ministre de l'équipement et de l'habitat, chargée de gérer le département des transports: Saïed appelle à trouver une solution définitive au projet « Sama Dubaï », tout en préservant les intérêts de l'Etat    Chroniques de la Byrsa: Au train où ne vont pas les choses...    Pourquoi: Où sont les cyclamens ?    Floralies, au Belvédère: Quand le printemps déploie ses aires    Composition du gouvernement: Le Chef de l'Etat décide un remaniement partiel    On nous écrit— «Eventail Mys-terre» de Lynda Abdellatif: Entre mémoire, résilience et alchimie    Au gré des expositions: Raconter des lieux    Tunisie – Remaniement ministériel : Kamel Feki et Malek Zahi limogés    Education nationale : 19 millions de dinars pour relier des écoles rurales au réseau d'eau potable    Les supporters de l'EST malmenés au Caire    Al Hilal rentre dans l'histoire du football avec 34 victoires consécutives    Tunisie Telecom couronnée pour ses bonnes pratiques d'engagement environnementale    Météo : Températures atteignant les 41 degrés au sud    Récompenses pour le vainqueur de la Ligue des Champions Africaine 2024    Pr Rafaâ Ben Achour - Lecture rapide de la Troisième Ordonnance dans l'affaire Afrique du Sud c. Israël    Envirofest Tunisia , le festival du film environnemental, se déroule du 24 au 29 mai 2024 à Tunis    Tunis accueille l'exposition "Ce que la Palestine apporte au monde"    Al Ahly – EST : À quelle heure et sur quelle chaîne voir la finale ?    Effondrement d'un immeuble de 5 étages à Casablanca    Tabac : l'OMS dénonce le marketing qui séduit les jeunes    Carthage Cement augmente de 55% son résultat net en 2023    Jennifer Lopez et Ben Affleck au bord du divorce ?    Prix des 5 continents de la Francophonie 2024-2025 : L'appel à candidatures se poursuit jusqu'au 31 juillet    Le Groupement Professionnel de l'Industrie Cinématographique de la CONECT appelle à la réforme du cinéma Tunisien    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Tunisie : Le RFR sera fonctionnel dans 3 ans
Publié dans Investir En Tunisie le 02 - 09 - 2010

La Société du réseau ferroviaire rapide (SRFR) de Tunis a procédé à la signature des premiers contrats marquant le démarrage effectif de ce méga-projet dans le grand Tunis.
D'un coût de 4 milliards de dinars, ce projet consiste à réaliser, par étapes, un RFR de 85 km (RFR) devant desservir, essentiellement, les quartiers à forte densité d'habitation.
Le premier marché, signé jeudi 26 août 2010, concerne la mission de maîtrise d'ouvrage du projet, laquelle a été confiée à SYSTRA-STUDI, groupement de bureaux d'études franco-tunisien. Le deuxième marché relatif à l'assistance technique du projet, a été remporté par un bureau d'étude tuniso-espagnol.
Les deux missions d'un coût global 23 millions de Dinars, ont été financées par la commission Européenne sous forme de don, et ce, dans le cadre de la Facilité d'investissement pour le voisinage (FIV).
Il sera procédé, également, au cours des prochains jours, à la signature d'un troisième marché relatif aux travaux du tunnel de Saida Mannoubia, par où passe déjà la ligne Tunis-Alger.
Il est prévu de doubler ce tunnel pour permettre le passage de deux lignes du RFR, et ce, moyennant une enveloppe de 28 millions de dinars. La réalisation de ce projet a été confiée à un groupement d'entreprises tuniso-italien (Technis Sotudef).
Parmi les chantiers mis en route par la société du RFR de Tunis, la déviation des réseaux d'eau potable, de gaz, d'électricité et de téléphone, outre l'expropriation des terrains.
Il est prévu également de conclure, au cours du mois de Septembre 2010, les contrats relatifs au génie civil.
S'agissant du lot système (voies ferrées, énergie électrique, caténaires, système de signalisation, de télécommunication, postes de commandes centraliséesà) lequel représente environ 30% du coot global du projet, hors matériel roulant, la société du Réseau Ferroviaire Rapide de Tunis estime que le contrat afférent à ce marché sera signé avant la fin de l'année en cours.
Une capacité d'accueil de 2000 voyageurs
La durée de réalisation du RFR, toutes composantes confondues, est estimée à 3 ans.
Il convient de rappeler que ce projet s'inscrit dans le cadre d'une stratégie cohérente visant la promotion du transport en commun des voyageurs, notamment le transport ferroviaire. L'objectif est de limiter l'encombrement, réduire les coûts et préserver l'environnement.
La capacité d'accueil d'un seul train du RFR (220 mètres) est de 2000 voyageurs soit l'équivalent de 1200 voitures de tourisme. Les vitesses moyenne et maximale sont respectivement de l'ordre de 40 km/h et de 120 km/h.
La première tranche de ce projet devrait bénéficier à près de 600 000 habitants des quartiers de Mellassine, le Bardo, la Manouba, Douar Hicher, Hrairia et Sidi Hssine.
Le coût de la première tranche qui s'étend sur 29 kilomètres, est de l'ordre de 1 milliard de dinars. Elle comporte quatre lignes desservant Tunis /El Gobaa (gouvernorat de la Manouba), sur une distance de 12,2 kilomètres, Tunis/ Bir el Kassaa sur 7 km, Tunis/ cité Bougatfa sur 6,3 km et Tunis/ Bourjel sur 3,6 km.
Quant à la deuxième tranche du projet, celle ci concerne les lignes desservant la station de transport des marchandises/marché de gros d'une longueur de 7,3 km sur un total de 19,4 km et l'axe nord-sud de la station de transport des marchandises à Bourjel d'une longueur de 3,6 km sur un total de 10,5 km.
Le réseau RFR est composé de 5 lignes d'une longueur globale de 86 kilomètres, y compris la ligne (A) déjà existante, liant Tunis à Borj cedria, actuellement en cours d'aménagement et d'électrification.
RFR : 5 lignes d'une longueur globale de 86 kilomètres
Les quatre restantes sont la ligne © desservant Tunis/Fouchana/ El Mhamdia (19,4km), la ligne(D) reliant Tunis/ Manouba/ El Mnihla (19,2 km), la ligne (G) desservant Tunis/ Ezzouhour/ Sidi Hssine/ Essijoumi (13,9km) et la ligne Nord-Sud reliant Tunis/ nord de l'Ariana( 10,5 km).
Le projet prévoit, également, la construction de 3 stations de correspondance au centre de Tunis et 16 stations de correspondance secondaires, outre, l'aménagement de parkings. L'objectif est d'encourager les automobilistes à utiliser le transport en commun.
Au rayon du financement, l'état assurera le financement de 40% du projet et les 60% restants seront financés par plusieurs bailleurs de fonds (Commission européenne (CE), Banque européenne d'investissement (BEI), Agence française de développement (AFD) et la banque de développement allemande (KfW)).
La contribution de l'Union européenne, soit 28 millions d'euros a été accordée sous forme de don.
Il y a lieu de souligner que la société RFR a déjà obtenu un don de l'AFD, d'un montant de 50 000 euros, afin de financer l'étude de la mise en place des nouvelles structures de la société (pilotage, exécution et développement).


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.