Tunisie-Tunisair: Avis aux passagers à destination de l'Algérie    Kairouan Mohamed Rouiss : La situation épidémiologique est très préoccupante    Daily brief du 21 juin 2021: Confinement général dans plusieurs gouvernorats    Tunisie- Faouzi Mehdhi en visite au Kairouan    Tunisie- Confinement général et Bac    Coronavirus : la Tunisie le pays plus touché parmi ses voisins de la Méditerranée    Kaouther Ben Hnia au jury du festival de Cannes 2021    Tennis | Tournoi de Birmingham : Ons Jabeur remporte le premier tournoi de sa carrière    Toute la classe politique est défaillante et doit partir    Décès de Ridha Hamza    Ons Jabeur gagne son premier titre WTA    Dacia dévoile sa nouvelle identité visuelle    Confinement général dans quatre gouvernorats    Programme TV du dimanche 20 juin    Médenine: Air France reprend ses vols vers l'aéroport de Djerba-Zarzis    Vers la suppression de 25 autorisations pour les activités économiques    Le programme des demi-finales de la Coupe de Tunisie    Ghar El Melh : Arrestation de deux personnes exploitant des parkings anarchiques    FITA 2021 : Neuf ministres africains seront présents aux côtés des plus grands bailleurs de fonds    NEWS: Houcine Rabii positif au coronavirus    Ligue des champions – Demi finale aller – EST-Al Ahly (0-1): Le métier d'Al Ahly...    Exposition de groupe «Itération» à la Galerie Aïn Répéter pour mieux dire    Participation du centre international de Tunisie pour l'économie culturelle numérique à la foire du livre du 17 juin au 27 juin à la cité de la culture: Des livres audios et six essais par des voix féminines au programme    Affaire Nabil Karoui — l'association tunisienne des experts judiciaires affirme : «Aucune mise en accusation n'a été formulée à l'encontre des experts»    Protection contre la violence et la discrimination fondées sur l'orientation sexuelle et l'identité de genre: Observations préliminaires sur la situation en Tunisie    Météo : Temps partiellement nuageux sur la plupart des régions et mer agitée    SALON POLLUTEC La Tunisie en tant qu'invitée d'honneur    Réseau méditerranéen d'investissement ANIMA: La Tunisie, premier pays bénéficiaire    65e Anniversaire de la création de l'Armée: Hommage à l'Armée nationale et gloire au soldat tunisien    Entretien avec Ridha Dhib (artiste visuel et marcheur): Le devenir territoire    Ammar Mahjoubi: L'histoire à Rome de César à Auguste    Ons Jabeur affronte Daria Kasatskina pour la finale du tournoi de Birmingham    La vulnérabilité de 53% des terres en Tunisie est très élevée face au phénomène de la désertification (ministère)    Démarrage du festival Gabès Cinéma Fen : Découvrez le programme du 19 au 26 juin 2021    Ouverture d'une exposition de femmes rurales au Palais Ennejma Ezzahra    Tunisie : La production nationale de gaz naturel augmente de 62%    Euro: les matches de ce samedi    Tunisie – Etats-Unis : Visite virtuelle de Wendy Sherman à Tunis    Un fils de la médina d'envergure universelle: Ibn Khaldoun    Houcine Abassi : Qui est Kaïs Saïed pour mettre en doute notre patriotisme ?    Haniyeh au Maroc, bien que le pays ait normalisé ses relations avec Israël    Monde- Daily brief du 17 juin 2021: Fin de l'obligation du port du masque en extérieur en France    "La Tunisie un allié important pour les Etats-Unis et pour le continent africain" (Andrew M. Rohling)    La migration "irrégulière" vers l'Europe ne doit en aucun cas être résolue dans le cadre d'une approche sécuritaire (Saied)    Ce qui s'est passé en Algérie est-il un signe de la fin de l'ère des islamistes du Monde ?    Monde- Daily brief du 16 juin 2021: Sommet Poutine-Biden à Genève    Un soldat blessé lors de l'explosion d'une mine à Mghilla    La Tunisie accueille une partie de l'exercice militaire "African Lion 21" (Défense)    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Covid-19 | Relâchement de la population face à une situation sanitaire critique : Que risque-t-on aujourd'hui ?
Publié dans La Presse de Tunisie le 06 - 04 - 2021

Avec la résurgence inquiétante des cas de contaminations au Covid-19 par milliers chaque jour et l'infiltration du variant britannique, la crainte de contracter ou de décéder du Covid-19 est fondée.
La semaine dernière a été riche en enseignements pas rassurants sur la lutte contre la propagation de la pandémie du coronavirus. D'un côté, on parle de l'imminence d'une troisième vague de contaminations sur le territoire tunisien de l'aveu des scientifiques et du Conseil de médecins pour la lutte contre le Covid-19. D'autres affirment, carrément, la nécessité de recourir, de nouveau, au confinement général pour atténuer la crise sanitaire et la saturation des hôpitaux et des structures de santé de base.
Un comportement irresponsable!
Entre-temps, la population ajoute son grain de sel par un comportement irresponsable et qui frôle l'indécence et l'insubordination. De nombreux témoignages font part de leur étonnement de voir les Tunisiens fréquenter en grande masse les cafés, les restaurants, les lieux de culte et autres centres commerciaux à toutes les heures de la journée au seul motif que le confinement général n'est pas exigé et que le couvre-feu soit retardé à 22h00 depuis près d'un mois.
Alors que la situation arbore de sombres couleurs depuis la semaine dernière, notamment, avec le chiffre ahurissant de 144 cas de contaminations au variant britannique et que les cas quotidiens se chiffrent par milliers, les Tunisiens attendent tranquillement que les autorités sanitaires imposent leur diktat pour atténuer les dégâts. Les citoyens rechignent à appliquer les gestes barrières en discutant entre eux à visage découvert et sans porter de masques. Ils prennent d'assaut de nombreux espaces fermés et mal aérés et s'agglutinent dans les grandes surfaces et les marchés municipaux.
A croire que les Tunisiens, bornés qu'ils le sont parfois, aiment faire les choses à l'envers ou à moitié. Un témoin sur les réseaux sociaux affirme laconiquement : «Ils ont besoin de se brûler eux-mêmes pour comprendre que le feu brûle et de se noyer pour comprendre l'intérêt d'apprendre à nager».
Avant qu'il ne soit trop tard...
En effet, dans les cafés, rares sont les personnes qui portent des bavettes. Ils se disent que si les cafés sont ouverts et qu'on peut siroter un jus ou un capucin à table, la bavette est hors de propos. C'est là qu'on constate qu'ils n'ont rien compris et saisi à l'affaire ! Quand on va revenir au confinement général très prochainement avec l'avènement du mois de Ramadan, ils pourront comprendre, mais trop tard, qu'ils auraient dû éviter les excès. Encore heureux que les narguilés ne soient pas servis, sinon ce serait l'hécatombe !
D'un autre côté, les Tunisiens aimeraient être rassurés par leurs dirigeants et leurs politiques pour connaître les bonnes dispositions et décisions à prendre afin de barrer la route à leur manière au Covid-19. Soit en continuant à appliquer rigoureusement les gestes barrières, ce qui va de soi, mais surtout en décidant de se faire vacciner malgré les nombreux obstacles et les sources d'inquiétude sur les vaccins actuels mis sur le marché. C'est que les échos des cas de décès suite au vaccin Astra Zeneca en France jettent un pavé dans la mare. Le vaccin, Pfizer dont l'efficacité atteint 90%, a été injecté pour l'heure à l'élite du pays, entre médecins et classe politique, mais à quand le tour du «bon vieux peuple» ?


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.