Tunisie – Les raisons de l'émission du mandat de dépôt à l'encontre de Seifeddine Makhlouf    Tunisie Telecom félicite la position de l'UGTT    Egypte : Décès du maréchal Mohamed Hussein Tantaoui    Infos Bourse – L'ATB se hisse en haut du podium    Tunisie : Lilia Bellil appelle Kaïs Saïed à dévoiler les noms de députés qui percevaient de l'argent contre la ratification de lois    Les leaders d'Attayar, Ettakatol, Al Jomhouri et Afek Tounes en réunion à l'UGTT    Yamina Zoghlami : La présidence doit fournir la liste des élus qui ont monnayé leurs services    Salaheddine Jourchi- Kais Saied a déjà commencé à mettre en exécution son plan [Audio]    Les fabricants d'aliments de bétail appelés à renoncer à leurs marges bénéficiaires    Municipalité de Raoued : Le chef de l'Etat doit prendre ses responsabilités face aux profiteurs qui usurpent la révolution    Le Kram: Le plafond d'une salle de classe s'écroule alors que des élèves sont à l'intérieur [vidéo]    Le photographe tunisien Habib Hmima n'est plus    Salon Web Summit 2021: Les startups tunisiennes appelées à participer    AMI Assurances se donne les moyens de ses ambitions et annonce l'augmentation de son capital social    La Commission européenne veut imposer le chargeur universel pour smartphone d'ici 2024    Une manifestation en soutien à la journaliste Arwa Baraket    Football : Programme TV de ce Mardi 21 Septembre 2021    La Ligue des Etats arabes tient sa réunion consultative à New York    Abdellatif Mekki : Kaïs Saïed a officiellement gelé la Constitution !    Iyadh Elloumi: Kais Saied est un danger pour le pays    Bad Buzz: Un centre commercial offre jusqu'à 80% de remise, pour les Lybiens    Tunisie – Coronavirus: une 3ème dose pour les personnes déjà vaccinées par un vaccin non reconnu dans certains pays    Spectacle "Voyage avec la Lumière" à la Cité des Sciences de Tunis    Change devises en dinar tunisien : Cours du 21 septembre 2021    26 septembre : sixième journée portes ouvertes pour la vaccination    Couacs lors du discours de Sidi Bouzid : La présidence n'avait pas prévenu les équipes de la Télévision nationale    Ligue des champions (2e tour préliminaire) : Le programme    Natation : La FTN retire sa plainte contre Oussama Mallouli    Abu al-Bara al-Tounsi tué dans un raid à Idleb    Le Club Africain annonce une liste de 11 joueurs prêtés pour la nouvelle saison    Bientôt un gouvernement et des dispositions transitoires, promet Saïed depuis Sidi Bouzid    Le ministre des Affaires culturelles reçoit Noureddine et Nejia Ouerghi    Crise des sous-marins: Quelques leçons pour les Arabes    Match FC Barcelona vs Grenade : chaines qui diffusent le match du 20 septembre de la Liga    JCC 2021 : Liste des films tunisiens sélectionnés pour les compétitions officielles    Le point sur l'épidémie du coronavirus dans les pays arabes : Mise à jour du 20 Septembre 2021 à 11H00    "Streams" de Mehdi Hmili en compétition officielle du FIFF de Namur et de La Mostra de Valencia en Espagne    UE Med : Il est nécessaire de préserver la démocratie et l'Etat de droit en Tunisie    Ons Jabeur 17ème mondiale    30 auteurs au Congrès des écrivains de langue française à Tunis    25 ème anniversaire des Prix Littéraires COMAR D'OR : Les romans primés en langue française    Arrestation des deux derniers prisonniers palestiniens évadés récemment    Tunisie – Une vague sans précédant de migration qui ne manque pas de rappeler les « menaces » de Ghannouchi    Evasions Sonores: Performances artistiques live par Oussama Menchaoui et Dawan    Appel à films pour présenter la candidature de la Tunisie à l'"Oscar du meilleur film international"    Pêcheurs tunisiens interpellés par les garde-côtes libyens : Le ministère de la Défense rappelle la réglementation    Comment comprendre les prochaines élections en Allemagne et quel impact sur la Tunisie du départ d'Angela Merkel    Cinq enseignements à tirer de l'abominable gestion américaine de la tragédie afghane    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Le Baryton tunisien Haythem Hadhiri en concert dans la ville italienne de Bologne, les 26 et 27 juillet
Publié dans La Presse de Tunisie le 26 - 07 - 2021

Le Baryton tunisien Haythem Hadhiri se produira parmi une pléiade d'artistes de divers pays dans deux concerts programmés les 26 et le 27 juillet dans des espaces culturels de la ville italienne de Bologne.
Ces concerts qui auront lieu respectivement à la Fondazione Zucchelli et sale Biagi Quartiere Santo Stefano, sont organisés au terme d'un grand Masterclass réunissant les plus grands noms du monde lyrique qui s'est déroulé du 12 au 25 juillet 2021, à l'initiative de Bologna International Opera Academy.
Contacté en ligne par l'agence Tap, le Baryton a déclaré que » ces deux concerts regroupent plusieurs chanteurs avec au programme un répertoire exclusivement lyrique (Tchaikovsky, Verdi et Mozart..). »
L'Académie internationale d'opéra de Bologne organise chaque année un grand Masterclass dirigé par de grands Maestros et coachs reconnus à l'échelle Mondiale. Les participants sont soit des artistes professionnels, soit en début de carrière ou en fin de processus de formation.
Pour cette année, Haythem Hadhiri a été sélectionné à ce masterclass parmi 24 participants retenus parmi une liste de plus de 300 candidats du monde entier.
Le Masterclass est organisé au musée de la musique et au conservatoire national de Bologne Giovanni Batista Martini. De grands noms du monde lyrique comme Donizetti et Rossini avaient suivi des cours dans ce musée, autrefois un couvent, qui est un des lieux les plus prestigieux et emblématiques de la Rossa (la Rouge), l'un des surnoms de la ville de Bologne.
Les participants ont été encadrés par des professionnels comme Danielle Orlando (pianiste américaine), Nicoletta Conti (maître de chant, pianiste et chef d'orchestre), Guenko Guechev (Bass et professeur de chant bulgare), Luis Ledesma (célèbre Baryton mexicain), Stefano Viziola (metteur en scène, directeur artistique de l'opéra de Piz et celui de Liège), Svetla Vassileva (soprano), et Leone Maggiera (chef d'orchestre et pianiste).
Même si étant un habitué des grands théâtres européens, cette expérience a offert au Baryton tunisien une chance pour renouer et « voir les véritables productions d'opéra, dans de véritables théâtres et salles de concerts ».
« Comme son nom l'indique, le Masterclass ou classe de Maître, est très important pour un artiste « , assure le Baryton. Il permet » de découvrir de nouvelles approches avec de grands coachs, de travailler sur d'autres interprétations scéniques et vocales et de s'approfondir dans l'art de l'acteur (tel était le cas dans ce Masterclass sur la Méthode du russe Stanislavsky) ».
Ce rendez-vous permet aussi » le perfectionnement des techniques vocales dont tout chanteur a besoin même les plus grands, en témoigne la présence de Maestro Leone Maggiera qui était le coach de Pavarotti et Mirella Freni « .
Ce genre de Masterclass est » une occasion de rencontrer des personnalités importantes dans le monde lyrique, se faire connaître d'avantage et connaître de nouveaux chanteurs et chanteuses qui viennent des quatre coins du globe « .
Le Baryton ne cache pas sa fierté d'avoir intégré un monde artistique assez privilégié et » un milieu de travail sain où l'on respecte l'art et les artistes « . Il s'est félicité des bonnes conditions dans lesquelles s'est déroulé le masterclass et les répétitions en compagnie de « vrais professionnels dont des pianistes, accompagnateurs spécialiste en opéra, des maîtres de chant.. « .
Son voyage artistique en Italie, constitue » la première reprise en Europe après la pandémie de la covid 19 …éventuellement la reprise a un goût spécial surtout après plusieurs mois d'arrêt », confie Hadhiri.
En ces temps moroses et de suspension de la vie culturelle en Tunisie, l'artiste rappelle que son retour au monde des spectacles depuis le début de la crise sanitaire date de quelques mois auparavant. « La première reprise était à l'occasion du festival de « Hammamet fait son opéra, j'ai présenté un récital avec la soprano Amina Baklouti et le pianiste Ilyes Blagui ».
Se montrant un peu sceptique sur l'état des lieux actuel de la culture dans le pays, Haythem Hadhiri dit » je garde espoir que les choses changeront.. quoique le problème dépasse de loin la pandémie qui a paralysé complètement ce qui restait du secteur « .


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.