14 janvier: Un manifestant décède suite à la violence policière d'après le Mouvement des Citoyens contre le "coup d'Etat"    CONDOLEANCES ET FARK : Ali Ben Chedly BEN YEDDER    L'ordinateur portable HUAWEI MateBook 14 disponible en Tunisie    Covid-19 | Médenine : 616 nouvelles contaminations et 7 décès    Tunisie : ''Streams'' de Mehdi Hemili, le film qui brise tous les tabous    MEMOIRE : Chedly BEN CHOUIKHA    Tunisie – Coronavirus: 12 décès et plus de 12 mille contaminations en 24H    L'histoire de détermination de la nouvelle conseillère de Kais Saied    QNB – Résultats Financiers Q4 2021    2021, Une année de distinctions pour AMEN BANK    Foot-Europe: le programme du jour    Démarrage du programme "Jeunes réalisateurs, cinéma, écriture environnement" dans le cadre du projet "Scénarios Verts"    Le point sur l'épidémie du coronavirus : Mise à jour du 19 Janvier 2022 à 11H00    Suspension des cours : Le bras de fer entre les syndicats et la tutelle se poursuit    Tunisie : Grève des agents municipaux    Gafsa: La grève est réussie à 100%, selon le secrétaire général du syndicat de la Poste [Vidéo]    Bizerte: Fermeture de 41 établissements éducatifs    CAN 2021 | Groupe D – 3e Journée : Destin en main pour l'Egypte    BILLET | Impact potentiel    La société italienne refuse de restituer les déchets    Les assignés à résidence de la semaine dernière ont été libérés par la justice    Les conséquences de la hausse des prix de pétrole sur la Tunisie    CAN 2021 : Le programme détaillé des 8e de finale    Quatre prestigieux labels internationaux consacrent la BIAT    Le ministre tunisien des Affaires foncières s'entretient avec la représentante de l'ONU-Habitat au Maghreb    La Tunisie exporte des oranges maltaises vers Marseille    Partenariat public-privé : Près de 230 concessions accordées entre 2017 et 2021    Tunisie : Vers la réouverture du Parlement ?    Tunisie-Gambie : Un arbitre mexicain au sifflet    Indécent !    Dr Gouider : C'est pour cette raison que les établissements scolaires pourraient être fermés    AS Rejiche : Jassem Hamdouni de retour    Officiel: Saied émet un nouveau décret    Météo: Températures en légère hausse    OPINION: Le jeune cinéma tunisien à l'heure des défis    CAN 2022: L'équipe de la Tunisie la plus touchée par la Covid, 13 cas recensés (liste)    Tunisie : ''Streams'' de Mehdi Hmili, au cinéma    France : Blanquer à Ibiza alors que sa gestion du Coronavirus fait jaser, ça fait tache    Le bâtiment Kobbet Lahoua à la Marsa classé monument historique    Un astéroïde "potentiellement dangereux " passera prés de la terre mardi soir    Aux éditions LALLA HADRIA : «En Tunisie» de Jellel Gasteli    Le Kef | Les montagnes acoustiques en septembre 2022 : La musique comme fer de lance    Tunisie : Paris dénonce fermement les violences policières contre des journalistes    Sommet de la Ligue arabe : Très mauvais pour Alger, pour le monde arabe    Coronavirus : Le PDG de Pfizer annonce une bonne nouvelle    Eric Zemmour condamné à 10 000 € d'amende pour provocation à la haine    Le film 'STREAMS' de Mehdi Hmili projeté en Tunisie dès le 19 janvier (B.A. & Synopsis)    Le combat d'un résistant septuagénaire palestinien écrasé par une voiture de police de l'occupant    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Les indiscrétions d'Elyssa
Publié dans La Presse de Tunisie le 29 - 11 - 2021


Au palais Lella Chedlya
Lella Chedlya était l'épouse très aimée du bey de Tunis. Il lui offrit ce palais en guise de preuve d'amour. Puis, ce lieu magnifique fut acquis par une famille patricienne qui lui donna lustre et convivialité. Avant de séduire un Français amoureux de la Tunisie qui, quatorze années durant, le restaura, pièce par pièce, chinant à travers tout le pays carreaux, boiseries et ferronneries anciennes. Les jardins ont été paysagés et plantés d'essences rares, les plans d'eau redessinés.
Aujourd'hui, Lella Chedlya, ayant retrouvé sa splendeur d'antan, rouvre ses portes et se fait accueillante, à qui veut bien la découvrir.
Au pays de la grenade
Amour et fécondité pour la Méditerranée qui en jette les grains sous les pas des jeunes mariés, puissance et invincibilité pour les Perses, longévité et immortalité pour les Chinois, la grenade, fruit sacré, fruit de légende, réunit toutes les mythologies en une étrange cosmogonie. Cette semaine, cependant, elle sera surtout inspirante pour une vingtaine de jeunes artistes réunis par Molka Saheb Ettabaa, qui ont accepté le challenge qu'elle leur proposait : inventer leur propre grenade. Un circuit artistique est donc proposé au cœur de La Marsa, menant à travers trois espaces-galeries : XYZ, Driba et la toute nouvelle galerie TGM, qui les accueille en voisine, au sein de l'exposition qu'elle consacre à l'Ecole de Tunis
La corniche d'Hammam-Lif
Chaque ville balnéaire a une corniche qui est souvent le fleuron de la cité. Tel n'était pas le cas d'Hammam-Lif où la Sirène n'était plus qu'un vague souvenir. Or, voilà que l'on nous annonce que de grands travaux sont entamés pour aménager cette corniche : aire de jeux pour les enfants, terrain de beach-volley, allées piétonnières et aires de repos dotées de mobilier urbain : la cité, qui fut beylicale, retrouve quelque peu de son lustre.
Imaginer et construire la Méditerranée de demain
La mare nostrum est, décidément, au cœur de toutes les préoccupations. Le programme Salam, qui inaugure sa première rencontre régionale demain, se donne pour but de «porter la voix de la jeunesse méditerranéenne, et d'accompagner les acteurs innovants de la société civile des deux rives». Trois rencontres sont prévues qui réuniront une centaine de jeunes de la société civile des pays de la rive sud de la Méditerranée, cependant que le programme Salam mobilise plus de 300 jeunes des deux rives : associations, startup, syndicats, entreprises de l'économie sociale et solidaire, etc.
Honneur au prof
Il est souvent moqué, caricaturé, de plus en plus souvent agressé hélas. Et pourtant! Nul métier ne demande plus de patience et d'abnégation. Et à qui d'autre serait-on susceptible d'abandonner nos enfants avec la même confiance ? N'est-il pas temps de rendre son honneur au prof ? Celui que l'on appelait Sidna pour marquer le respect ? Une journée était consacrée la semaine dernière au prof de français par l'IFT, mettant à l'honneur son engagement. C'est à tous les profs qu'il faudrait consacrer une journée, pour leur rendre leur honneur perdu.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.