Affaire des réseaux d'envoi vers les zones de conflit : Un show judiciaire ?    Tribune | De l'histoire de l'Art à la pratique artistique contemporaine Tunisienne : La migration du statut de l'objet, d'un état de servitude à un acte de dénonciation    Orange Tunisie inaugure 2 nouveaux Orange Digital Center Clubs à l'ENIS et l'ISET Kairouan    Express    Lancement du projet « Employment 4 Youth» : Accroître la compétitivité des PME et booster l'emploi    High Tech&Innovation    Par Amine BEN GAMRA : Transformation digitale dans le secteur bancaire : où en est vraiment la Tunisie de ses ambitions ?    Jasmin Open Tunisia : Ons Jabeur ambitionne de remporter le tournoi    Expatriés | Laâyouni crève l'écran    Le CA entre ombres et lumières : Cherche l'éclaircie...    L'affaire FTF-CSChebba au crible | L'avis de l'expert Habib Grami (juriste en sport) : «Une décision qui prête au doute»    Affaire Brest – Belaili : Youcef Belaïli sort du silence !    Météo : Températures en légère hausse    Pourquoi | A quand une solution pour les SDF ?    Redeyef | L'eau et son effet sur la maladie de fluorose dentaire chez la population : L'éternelle quête de l'eau    Tout savoir sur le vaccin contre la grippe: Date, prix, disponibilité…    Les doutes dissipés    «Dreaming » d'Emel Mathlouthi au Théâtre Municipal de Tunis : Retour sur scène    Anis Lassoued, réalisateur de «Gadeha–Une seconde vie» à La Presse : «"Gadeha" est la greffe d'une société sur l'autre»    Kasserine: Les diplômés des sciences de l'éducation protestent    Agression de l'équipe de l'émission « les quatre vérités » : la SNCFT s'explique    Al Massar boycotte les élections législatives    Sabeh Malek : trois autres entreprises citoyennes seront créées d'ici la fin de l'année    QNB – La Chine est-elle sur le point de se redresser sur le plan cyclique ?    Drame en Indonésie : Le monde du foot témoigne de son soutien    Hand – Championnat d'Afrique des Clubs Champions : Le CA vainqueur et qualifié pour les 1/4    Burkina Faso : Des manifestants s'en prennent aux intérêts français dans le pays    Tunisie – VIDEO : Kaïs Saïed : Vous voulez la réconciliation... Rendez d'abord l'argent du peuple !    Abid Briki adresse un message à Kais Saïed [Audio]    Béja: L'usine de sucre va reprendre son activité la semaine prochaine [Vidéo]    Hédi Bouraoui élevé Académicien à vie à la Société Royale du Canada    L'Algérie sera candidate à l'organisation de la CAN 2025    OTE : des pays européens ont l'intention de restreindre les transferts de fonds des résidents étrangers    Kais Saïed veut renforcer le dispositif sécuritaire aux alentours de l'hôpital La Rabta [Vidéo]    Saïed supervise une séance préparatoire pour la constitution d'une société citoyenne à Béni Khiar    En photos - Manifestation de soutien aux Iraniennes à Tunis    Monde-Daily brief du 30 septembre 2022: Guerre en Ukraine : Poutine officialise l'annexion de quatre régions occupées    Poutine facilite l'accès à la nationalité russe si...    Un syndicat sécuritaire porte plainte contre la femme qui a filmé l'agent corrompu    Razi Meliani : seulement 30% des médicaments sont disponibles à la Pharmacie centrale    Ukraine : Poutine l'a fait… !    Spectacle Mallasine Story interprété par Bilel Briki au 4ème art    Les plus beaux dessins de soutien aux Iraniennes    La France décore Slim Khalbous des insignes de Chevalier de l'ordre des Arts et des Lettres.    La vigilance éternelle    Solidarité féminine: Une manifestation de soutien aux femmes Iraniennes    Festival de l'Humour Francophone 'Normal Enti' à Tunis    Le DG de Hyundai Mobis élu président de l'Organisation internationale de normalisation    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Billet | Les footballeurs sont-ils surpayés ?
Publié dans La Presse de Tunisie le 18 - 08 - 2022

De plus en plus incontrôlé, le monde du football est secoué d'une saison à l'autre par des transferts exorbitants et des salaires démentiels. L'argent coule à flots et les joueurs sont devenus des stars dépassant le simple cadre du football. Les montants des transferts, tout comme les salaires, explosent.
Peut-on vraiment assurer un certain équilibre pour que l'accroissement exponentiel de l'argent circulant dans le football ne puisse pas masquer une fausse réalité ? Les montants des transferts, tout comme les salaires, peuvent-ils être contrôlés ?
Le salaire d'un footballeur peut, dans certains cas, atteindre 10 fois celui d'un salarié ordinaire. Certes, la carrière d'un footballeur est moins longue, mais un footballeur peut gagner sur sa courte carrière le double de ce qu'aura gagné un professeur d'université en 35 ans de service. Et si on pousse encore l'analyse, on remarquera que l'utilité sociale, celle à laquelle s'identifie le footballeur, est parfois plus captivante que celle qui fait la raison d'être de beaucoup d'autres métiers.
Cette image sombre plaide aujourd'hui pour la nécessité d'un encadrement plus étroit des indemnités des transferts, du plafonnement de la masse salariale et l'amélioration de la transparence et la traçabilité des comptes des clubs.
Techniquement, le championnat tunisien n'a pas réellement le potentiel pour attirer les investisseurs. Mais il continue à attirer les joueurs étrangers. Ces derniers débarquent dans le championnat tunisien, tout en étant à la recherche du contrat le plus avantageux et profitable. Certaines équipes sont devenues cosmopolites au grand dam des joueurs issus du club et dont l'avenir est plus que jamais compromis.
Les erreurs de casting se multiplient. Des joueurs, souvent pas au niveau escompté ou moins bons qu'on l'espérait sont loin d'être véritablement des « top players » pouvant apporter le plus et permettant à leurs équipes de gagner les titres. L'influence de beaucoup d'entre eux sur le jeu et dans le groupe n'est pas aussi sûre. Beaucoup sont devenus une énigme. Souvent inexistants, voire parfois insignifiants. Dans le lot, et sans être totalement exhaustif, les mauvais choix par lesquels beaucoup de clubs sont passés sont faciles à détecter.
Nous demeurons convaincus qu'il est impossible de briller sans des joueurs qui sont passés par toutes les catégories du club, qui ont le sentiment d'appartenance et l'on ne peut se retenir devant la vertigineuse progression des salaires des joueurs et le recours souvent incontrôlé au recrutement des joueurs étrangers.
Les contraintes de résultats et l'intensité sportive ne doivent pas faire oublier la réalité économique et sociale du pays. Il est désormais impératif d'imposer une limite aux salaires des joueurs, parce qu'on aura toujours affaire à des hommes et à des pratiques qui pourraient inciter à trouver des formules de transaction forcément douteuses. Face à un certain dérèglement et une certaine intempérance, il serait grand temps d'installer une nouvelle politique relative au plafonnement des salaires et au recrutement des joueurs étrangers.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.