Tunisie – Affaire de l'aéroport : Mandants d'arrêt à l'encontre de Seifeddine Makhlouf, Maher Zid, Mohamed Affes et Abdellatif Aloui    Béchir Akremi assigné à résidence sur décision de Ridha Gharsallaoui    Saïed appelle l'association des banques à baisser le taux d'intérêt en vigueur    Tunisie – A peine libéré, Le député Maher Zid arrêté dans l'affaire de l'aéroport    Les gouverneurs du Grand Tunis mettent fin aux mesures d'interdiction de circulation des véhicules pendant les week-end    Ghannnouchi s'accapare la page Facebook de l'ARP Des députés dénoncent    Jeux Olympiques – Athlétisme : Abdessalem Laayouni en demi-finale    Mercato : Wajdi Kechrida découvre la Serie A    Des jeunes appartenant au mouvement Ennahdha réclament la dissolution immédiate du bureau exécutif du parti    Tunisie: Péril imminent. Oui, péril vraiment imminent !    Un cas de champignon noir enregistré à Sousse    Reprise du trafic des trains de transport des phosphates et des marchandises    Covid-19 : Signature lundi prochain d'un accord de partenariat autorisant la vaccination dans les cabinets privés    Déclarations fiscales: Appel à la régularisation    Ennahdha veut un dialogue qui n'exclut personne    La présidence de l'ARP appelle à une réunion d'urgence du bureau du parlement « pour l'examen de l'arrestation du député Yassine Ayari »    Ligue 1 : la FTF reporte le délai d'engagement des clubs pour la nouvelle saison    Tunisie : Texte complet de la réglementation du travail domestique    Le Chef de l'Etat appelle les pharmaciens à baisser les prix des médicaments    Baisse du déficit budgétaire de 57,7%, à fin mai 2021    JO Tokyo 2020 | Haltérophilie : Ramzi Bahloul termine à la quatrième et dernière place    Etoile du Sahel : les AG évaluative et élective reportées    Transfert : Wajdi Kechrida proche de Salernitana    JO Tokyo 2020 | Escrime (sabre féminin par équipe) : La Tunisie battue par le Japon    Entretien avec Nessib ben Radhia Fayrouz, médecin des hôpitaux, spécialiste en pédiatrie à l'hôpital Matri (Ariana): «La contamination des enfants a lieu dans le milieu familial»    Appels à descendre dans la rue: Kais Saied met en garde    JO Tokyo 2020 | Voile : le duo Mahdi Gharbi et Rania Rahali 20e du multicoque mixte nacra 17    Kais Saied appelle à baisser les prix des médicaments    Tunisie : Allègement du couvre-feu    Tunisie – Soldes 2021: Date du début des soldes d'été 2021    Une astronaute Tunisienne sera à bord de la station spatiale internationale ISS, bientôt!    Communiqué de presse du conseil des chambres mixtes    Dream City, Rendez-vous en 2022    Pour cause de Covid-19, l'édition 2021 de Dream City reportée à 2022    Fête de la Femme: La première astronaute africaine envoyée à la station spatiale internationale ISS sera Tunisienne    [TRIBUNE] : Pour un état-major de l'économie    36e Foire internationale du livre de Tunis : Appel à participation    Spectacle "24 parfums": Un site dédié au projet et un film documentaire en cours de réalisation (teaser)    Publication par l'INP des exemples du projet "Vigile" d'inventaire informatisé des collections muséographiques    Festival Hammamet 2021: La pièce de théâtre "Club de chant" de Cyrine Gannoun en ligne    Hédi Dhoukar: L'invitation à réfléchir de Hichem Djaït    Dernière minute : La Maison Blanche « préoccupée » par l'évolution de la situation en Tunisie et appelle au calme    "Mémoire" de Slim Sanhaji et Sabah Bouzouita au FIH2021 dans sa version en ligne    208 migrants clandestins secourus au cours des dernières 48 heures    17 migrants retrouvés morts à bord d'un bateau en route vers les côtes italiennes    150 migrants irréguliers secourus au large de Zarzis    Aux origines de la Nahda: L'Expédition d'Egypte (1798-1801)    Crimes racistes aux Etats-Unis | La fondation russe contre l'injustice monte au créneau    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



HOSNI ZOUAOUI, EX-INTERNATIONAL DU CAB : «Le premier titre a guéri notre frustration»
Souvenirs — souvenirs
Publié dans La Presse de Tunisie le 15 - 05 - 2017

Une carrière longue de vingt ans, dont huit en équipe nationale, fait de Hosni Zouaoui un des joueurs les plus respectés au sein de la famille cabiste.
Le club nordiste a toujours enfanté des talents qui ont marqué de leur empreinte le football tunisien. Parmi ceux-ci figure Hosni Zouaoui, qui a raflé tous les titres remportés par le CAB. Né en 1959 à Menzel Bourguiba, il signe sa première licence avec les cadets en 1974, puis accède rapidement en équipe senior en 1977 avec laquelle il joue 17 ans d'affilée. Quand il raccroche les campons, il a 36 ans. Une carrière bien remplie ! Il gagne deux Coupes de Tunisie, en 1982 contre le CA (1-0, but de H. Ben Doulet) et en 1987 face à l'ASM (1-0, but de Lotfi El May). Entre-temps, il remporta le titre de champion de Tunisie avec les Baratli, Mfarrej, Chellouf, Ben Saïd, Mondher Mokrani, Yassine Dziri, Shaïek, Ezzeddine Ben Saïd, Mourad Gharbi, Mondher Almia, Ben Doulet, Ben Chaâbane (gardien de but), et bien d'autres qu'on oublie. Une génération qui a fait parler la poudre à l'époque.
Mais ce n'est pas tout, l'ex-international du CAB gagne le tournoi Saâd-Karmous, un titre honorifique, mais très disputé et très convoité. Hosni Zouaoui se rappelle encore de son premier match contre l'EST qu'il suivait du banc des remplaçants. Il avait à peine 18 ans.
Ce jeune milieu défensif, très athlétique et élégant, est convoqué en équipe olympique en 1980. L'année suivante, Kulesza l'appelle en équipe nationale pour y demeurer jusqu'en 1988. Là, il vécut plus de déceptions que de bons souvenirs. Les conditions de travail n'étaient pas bonnes, il n'y avait pas d'encouragement du tout, selon Hosni Zouaoui.
«La Coupe de 1982 est encore dans les mémoires...»
«A l'inverse, avec le CAB, j'ai vécu des moments de sensations intenses. Le pic est venu avec cette victoire en finale de la Coupe de Tunisie en 1982 contre le CA à El Menzah qu'on a gagné 1-0, but exceptionnel de Hamda Ben Doulet en 1ère période de jeu. La joie était indescriptible. Il fallait voir l'ambiance qui régnait à Bizerte une semaine avant le match. Des banderoles accrochées partout dans la ville, aux couleurs du club nordiste «jaune et noir», rendaient le cadre enchanteur et charmant à la fois. La mobilisation était générale. La responsabilité et la pression qui pesaient sur nous nous rappelaient que nous n'avions pas droit à l'erreur. C'était très excitant. Jeunes, moins jeunes, hommes, femmes et enfants étaient en permanence autour de nous à nous encourager. Le moral était au zénith !
L'engouement était total. Nos efforts à tous les points de vue ont été récompensés. Jamais un événement n'a été célébré avec autant de ferveur et autant de joie. Nous étions escortés de Tunis à Bizerte par une file de voitures interminable, accompagnée de klaxons sans discontinuer. C'est que les supporters cabistes avaient soif de titres. Et pourtant, ce ne sont pas les talents qui manquaient pendant la période qui nous a précédés.
Des talents comme Khaled Gasmi, Abdeljellil Mehouachi, Othmane Mellouli, Ali Manaï, Ridha Mokrani, Med Salah Kchok, N. Loukil, Néjib Mazari, Youssef Zouaoui, N. Guedda, Ghazi Limam, feu Choulek, Driss Haddad, et nous en oublions, n'avaient rien à envier, à leur époque, aux meilleurs, mais ils n'ont jamais remporté de titres. Tout l'argent du monde ne pouvait se substituer aux sensations fortes ressenties par tous les joueurs et les Bizertins d'une manière générale. Le premier trophée remporté après l'Indépendance a eue, donc raison de la frustration qu'on vivait en permanence.
On a rêvé d'une distinction sur le plan sportif, on l'a eue, quel bonheur ! Les titres gagnés en 1984, 1987, 1988 sont d'une importance extrême, mais ils n'ont pas le même goût».
«Maâloul, le choix idéal»
A propos de la désignation de son ancien coéquipier en équipe nationale, Nabil Maâloul, comme nouveau sélectionneur, H. Zouaoui nous dit : «Dans les conditions actuelles, il n'y a pas un autre technicien tunisien qui puisse mener l'EN à bon port. Il y en avait trois en lice si je ne m'abuse : Faouzi Benzarti, Sami Trabelsi et Nabil Maâloul. Le choix s'est porté sur ce dernier, c'est une bonne chose. Il a appris de ses échecs passés, surtout quand le terrain n'était pas propice à la réussite. Aujourd'hui, il faut que tout le monde se range derrière le Club Tunisie. Nabil Maâloul connaît parfaitement le football tunisien et ses problèmes. S'il a accepté cette deuxième chance, c'est qu'il sait qu'il peut réussir. Le choix du staff doit être en adéquation avec la stratégie de travail du nouveau sélectionneur. C'est un entraîneur qui a roulé sa bosse un peu partout. C'est quelqu'un qui a de l'expérience et, de surcroît, il a appris à être un bon psychologue, ce qui lui permet de tisser de bonnes relations avec ses joueurs. L'EN a des échéances importantes (Coupe du monde et Coupe d'Afrique des nations). La double confrontation contre la RDCongo les 28 août et 2 septembre prochain déterminera son avenir dans ces deux échéances. Il s'agit d'un énorme défi, surtout quand on sait qu'une qualification en Coupe du monde renflouerait les caisses de la FTF. Nabil Maâloul doit donc réussir pour que notre football démarre de nouveau. Nous ne pouvons que soutenir ce choix».


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.