Les syndicats appellent à la mise en place d'un programme de vaccination pour les enseignants    Covid-19 : Faut-il vacciner les enfants ?    Tunisie - Covid-19 : Comment se protéger des effets anxiogènes du confinement    Palestine - Israël: Le fer et par le feu    Chedli Klibi : un an déjà    3 mois de prison pour un tunisien interdit d'accès au territoire français    Italie : 102 millions d'euros d'amende à Google pour abus de position dominante    Le général Youssef Baraket: Un symbole de l'armée républicaine (Album photos)    Tunisie : Le dilemme de Kaïs Saïed par rapport à la cause palestinienne et son besoin des USA    Un entretien entre Ali Kooli et Bruno Le Maire passé sous silence    Salsabil Klibi [AUDIO] : Le président de la République est contraint de sceller le projet de loi de la Cour constitutionnelle    Covid-19 : 81 décès et 1105 nouvelles contaminations recensés en 24 heures    Un projet de jumelage entre les télévisions publiques tunisienne et française    PAM | Appui du Japon pour la sécurité alimentaire en Tunisie : Le Japon apporte une contribution de 280 000 dollars américains    UTICA : Plus de 50% des entreprises sont menacées de disparition    La recette de Ridha Chkoundali qui pourrait réduire l'endettement extérieur de la Tunisie    Palestine, notre âme et conscience    Confinement général : levée de l'interdiction de déplacement entre les régions    Après deux heures d'attente, les journalistes quittent la Kasbah    Espérance de Tunis : Tous les joueurs testés négatifs au Covid-19    Khalil Zaouia : Ce qu'a fait Saïed à Mechichi était immoral    JO-2020 (TQO) – Basketball : Le Cinq national en stage à partir de lundi à Monastir    Tunisie: Covid-19 : Le chant de l'espoir et des retrouvailles (clip et spot)    Tfanen organise des tables rondes digitales sur la contribution de la culture au développement durable    Football : Programme TV de ce mercredi 12 mai 2021    Le point sur l'épidémie du coronavirus dans les pays arabes : Mise à jour Du 12 Mai 2021 à 11H00    Tunisie: Le Mouvement du Peuple appelle à pavoiser les balcons et les façades des magasins de drapeaux palestiniens    Tunisie- Gafsa: Manifestation de soutien à la Palestine    Tunisie: Entretien téléphonique entre Kais Saied et Ismail Haniya    Boosté par les performances de la BH et la BIAT, le Tunindex s'apprécie    Tunisie- CONECT appelle à soutenir les secteurs touchés par les répercussions du confinement sanitaire    L'UTAP met en garde contre un éventuel effondrement de la filière laitière    Règlement des déclarations fiscales avant le 15 mai : La CCT s'indigne    Tunisie: Une conférence de presse sur les nouvelles mesures sanitaires    Le CS Hammam-lif convoque une AG élective le 29 mai    " Sans Ticket " du 14 au 16 mai : Une sélection de courts métrages tunisiens disponible sur Artify    Tunisie: Othmen Jerandi participe à la session extraordinaire du Conseil de la Ligue des Etats arabes    Juventus : Gianluigi Buffon annonce son départ en fin de saison    Judo : 18 judokas tunisiens au tournoi qualificatif à Dakar pour les JO de Tokyo    Willis from Tunis: 10 ans et toujours vivant    Kaïs Saïed appelle les Palestiniens à unifier les rangs au service de leur juste cause    Entretien téléphonique Kais Saïed et la vice-méricaine Kamala Harris : soutien renouvelé auprès du FMI, contre le Covid et pour la sécurité    Dreams Chebeb, 2e édition: 15 projets artistiques voient le jour malgré la crise    Le gouvernement appuie toutes les entreprises tunisiennes qui investissent à l'étranger, assure Mechichi    Conseil de sécurité : Aucun accord sur une déclaration commune à propos des violences à Jérusalem    Décès du doyen de l'ophtalmologie Ridha Mabrouk    " De la Casbah de Mazara del Vallo à la Petite Sicile de La Goulette " : La longue histoire des échanges entre l'Italie et la Tunisie    Covid19 : Report de la manifestation théâtrale "Semaine pour le théâtre tunisien"    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





La vie reprend son cours normal à Niamey
Après le coup d'Etat de jeudi au Niger
Publié dans La Presse de Tunisie le 20 - 02 - 2010


NIAMEY (Reuters) — Marchés, banques et écoles ont ouvert comme à l'accoutumée hier à Niamey, au lendemain du coup d'Etat qui a mis fin à la présidence de Mamadou Tandja. Les seuls soldats dans les rues étaient des militaires en patrouille, équipés d'armes légères. La communauté internationale a condamné le putsch au Niger mais diplomates et analystes estiment qu'il pourrait ouvrir la voie à la tenue d'élections dans ce vaste pays d'Afrique de l'Ouest producteur d'uranium. La présidence de la Commission de l'Union africaine (UA) a réclamé «le retour rapide à l'ordre constitutionnel» et a réaffirmé «la disposition de l'UA à faciliter un tel processus, en étroite collaboration avec la Cedeao», la Communauté économique des Etats d'Afrique de l'Ouest. La junte a lancé un appel au calme et a décrété la fermeture des frontières. Les fonctions des ministres et des gouverneurs régionaux démis ont été confiées à leur chef de cabinet. Après plusieurs mois de tensions, dues aux initiatives du président Tandja pour prolonger son mandat en dépit des manifestations de l'opposition et des protestations de la communauté internationale, les Nigériens semblent reprendre leur souffle. «Maintenant, je pense que nous allons pouvoir travailler normalement, libérés de la pression de la rue et des radios privées aux ordres des politiciens», s'est félicité un enseignant de la capitale. Au terme de quatre heures de combats, qui ont fait au moins trois morts, Mamadou Tandja a été arrêté jeudi par les militaires rebelles qui ont annoncé la suspension de la Constitution et la dissolution de toutes les institutions. «Nous, forces de sécurité et de défense, avons décidé de prendre la responsabilité de mettre fin à la situation de tensions politiques que vous connaissez», a déclaré le colonel Goukoye Abdul Karimou, porte-parole de la junte, dans un communiqué lu à la télévision d'Etat. La junte, baptisée Conseil suprême pour le rétablissement de la démocratie (Csrd), a ensuite décrété un couvre-feu pour la nuit. Elle est présidée par Salou Djibo, un officier de 49 ans peu connu qui a servi dans les forces de l'Onu en Côte d'Ivoire et en République démocratique du Congo. Il a suivi des formations à Bouaké (Côte d'Ivoire), au Maroc et en Chine, selon des sources militaires. De l'ethnie Djerma-Songhay, la deuxième plus nombreuse au Niger, il commandait la garnison de Niamey. Parmi ses membres figurent le colonel Abdoulaye Adamou Harouna, qui commande le détachement nigérien mis à la disposition de la Cedeao. C'est lui qui a attaqué le palais présidentiel jeudi. Un autre putschiste, le colonel Djibril Hamidou, surnommé «colonel Pelé» parce qu'il dirige la fédération nationale de football, avait déjà été porte-parole des auteurs du coup d'Etat de 1999. La junte n'a pas précisé combien de temps elle envisageait de rester au pouvoir mais elle a appelé les Nigériens à soutenir son action, apparemment avec succès. «J'espère que les militaires vont rétablir l'ordre (...) et nettoyer le paysage politique», dit un chauffeur de taxi. «Il faut repartir à zéro, sans se compromettre avec la classe politique actuelle qui s'est discréditée pendant vingt ans». Le Président Mamadou Tandja, au pouvoir depuis 1999, avait dissous le Parlement et fait adopter en août par référendum une réforme constitutionnelle qui lui a permis de se maintenir au pouvoir au-delà du terme de son deuxième mandat de cinq ans, qui a expiré en décembre. Le référendum constitutionnel, condamné par l'opposition nigérienne et la communauté internationale, a éliminé une bonne part des freins à l'autorité de Mamadou Tandja en supprimant la limitation du nombre de mandats présidentiels et en lui accordant trois ans de pouvoir supplémentaires sans avoir à se présenter à nouveau devant les électeurs. La Cour constitutionnelle a déclaré ce vote illégal. Mamadou Tandja a répliqué en remplaçant tous les membres de l'instance judiciaire par des membres nommés par ses soins. La Cedeao a suspendu le Niger en octobre dernier et les Etats-Unis ont supprimé en décembre les avantages commerciaux qu'ils accordaient au pays.

Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.