Affaire Fakhfakh-VIVAN : Un Nouveau rebondissement    Ligue des champions / Coupe de la CAF : Les dates des finales officialisées    L'OTE diffuse des cours de langue arabe sur sa chaîne YouTube    Bizerte : Des investissements de 2 milliards de dinars mobilisés pour financer des projets publics    Le chef du gouvernement désigné entame les concertations avec les groupes parlementaires    Tunisie: Rencontres entre Hichem Mechichi et les blocs parlementaires    Tunisie : Les nouveaux prix des cigarettes à partir du 03 août 2020    Les Nouveaux Freebuds et Watch GT 2e de Huawei, La touche finale pour accessoiriser votre style    BAD : La Covid-19 n'empêche pas l'Afrique de l'Est d'être une région dynamique    Eventuelle deuxième vague en Tunisie, qu'en pense Hachemi Louzir ?    BIAT : Un PNB de 466,3 MDT au 1er semestre 2020    USL Championship : Nouvelle victoire pour l'équipe de Radhi Jaidi    Contrebande : un militaire tué par balle dans une course poursuite à Dhehiba    Espérance de Tunis : Hamdou Elhouni, blessé, sera indisponible une semaine    Retour sur la visite du Président de la République à Sfax    Sidi Bouzid : un incendie se propage à la zone militaire tampon au mont Mghila    Tunisie: Renforcement des moyens pour la Garde maritime à Sfax pour contrer la migration clandestine    Météo : Températures en légère baisse    Tunisie: Augmentation des prix de vente de certaines marques de tabac    Tunisie: La fermeture de l'aéroport Tunis-Carthage donnera au mauvaise image, selon le ministre du Tourisme    Hausse des prix de vente de certains tabacs    Encore 7 cas de عدوى محلية contamination locale de Coronavirus et 2 cas importés enregistrés à Sousse, Mahdia, Sfax et Kairouan    Les Emirats à la Turquie : Ne vous immiscez pas dans les affaires arabes    L'évolution du Coronavirus en Afrique du Nord et au Maghreb se poursuit – Découvrez la courbe de chaque pays    Exceptionnel Bourguiba: Voir poindre une aurore de vrai bonheur, dans la grandeur et la dignité    Success Story : Mohamed Abid, un tunisien à la conquête de Mars    Mohamed Abid, le Tunisien à la conquête de la planète Mars    Foot-Ligue Europa : le programme des huitièmes de finale    Offre de la gratuité du Pack Amen First Bank « First Free » pour les nouveaux bacheliers    Sidi Bouzid : La récolte du raisin de table enregistre un taux d'avancement de 90%    Monastir | Les familles de 24 pêcheurs appellent à intervenir pour libérer leurs enfants retenus par les autorités italiennes    Palais Borj Baccouche : Un joyau architectural à l'abondan    Migration irrégulière: 27 Tunisiens secourus au large de Kerkennah    Gisèle Halimi, une autre icône de la diaspora tunisienne disparait    La régularisation ne concerne pas les nouveaux arrivés    Heureux qui comme Ulysse    Le coronavirus, un choc traumatique(1)    Kaouther Ben Hania à la Mostra de Venise    Procédure pénale contre Gianni Infantino    Leila Ben Gacem: Le monde d'une entrepreneure socio-culturel(Vidéo)    Pièce de théâtre "La conférence des oiseaux" à Sahriyet été 2020 à Hammamet    Ciné-Drive en Tunisie : Le cinéma autrement au temps du Coronavirus    Tunisie : Les avoirs nets en devises s'élèvent à 136 jours d'importation au 27 juillet    Olivier Poivre d'Arvor : La Tunisie ne me quittera jamais...    L'Italie met la pression, la Tunisie change de ton et de vision    Ceux d'en haut qui nous regardent    Mohamed Adel Chehida: le phénomène des Harraga ou l'hémorragie silencieuse de la jeunesse tunisienne    Rencontre avec Yosra Nafti dans le cadre de « IJA, la culture en accès libre » : Autour du tirage argentique    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Le cinéma comme source de réhabilitation
JCC dans les prisons
Publié dans La Presse de Tunisie le 08 - 11 - 2018

Quelque 500 détenus privilégiés ont suivi avec beaucoup d'intérêt la première nationale du film tunisien «Regarde-moi» du réalisateur Nejib Belkadhi, projeté, dimanche, à l'occasion de la cérémonie d'ouverture de la 4e édition des Journées cinématographiques de Carthage (JCC) dans les prisons.
Les visages sérieux, les yeux absorbés par le grand écran installé à l'enceinte de la prison de Mornaguia, quelque 500 détenus privilégiés ont suivi avec beaucoup d'intérêt la première nationale du film tunisien «Regarde-moi» du réalisateur Nejib Belkadhi, projeté, dimanche, à l'occasion de la cérémonie d'ouverture de la 4e édition des Journées cinématographiques de Carthage (JCC) dans les prisons.
«L'implication de l'administration pénitentiaire dans les JCC s'inscrit dans le cadre d'une politique de réhabilitation œuvrant à l'accès au droit culturel pour les détenus», a déclaré le directeur de la prison Hichem Réhimi, à cette occasion.
Au total, plus de 5500 détenus ont assisté d'une manière indirecte (à travers des téléviseurs) à la projection du film. Un débat avec l'équipe du film a suivi la projection.
Cette expérience des JCC dans les prisons dans le monde arabe et africain est «exceptionnelle», a, de son côté, commenté le directeur de la 29e édition des JCC Nejib Ayed. Il a appelé les autorités concernées à renforcer les activités culturelles en particulier la projection de films au sein des établissements pénitentiaires.
«Le cinéma comme source de rêve ou de motivation pour trouver son chemin», tel est le témoignage livré par l'acteur Nidhal Saâdi, présent à l'occasion de la projection. L'acteur a invité son public « à ne pas se décourager». «Si vous avez un rêve, un objectif à atteindre, l'art peut vous aider. Ne baissez pas les bras il faut juste y croire».
Durant une heure et demie, la force cathartique du cinéma s'est manifestée à travers les émotions exprimées spontanément par les spectateurs. Du rire, du malaise ou des applaudissements, le public s'est identifié facilement au personnage principal, Lotfi, porté avec beaucoup de justesse par Nidhal Saâdi.
En effet, ayant fui ses responsabilités de père quand son enfant a été diagnostiqué autiste, Lotfi (Nidhal Saâdi) retourne à Tunis après 7 ans d'absence, et commence sa quête de reconnaissance et d'acceptation par son enfant Youssef (Idryss Kharroubi).
En présence de l'équipe du film «Regarde-moi», à savoir le réalisateur Nejib Belkadhi et l'acteur Nidhal Saâdi, un débat animé par des membres de l'Organisation mondiale contre la torture (Omct) et Psychologues du monde Tunisie a été organisé.
Le débat a été ainsi l'occasion pour les détenus d'être sensibilisés sur l'autisme, les différents modes d'apprentissage, la paternité ou encore la différence entre fiction et réalité. La discussion était aussi l'opportunité pour les prisonniers d'être confrontés à leurs propres conditions et d'exprimer ainsi leurs angoisses par rapport à l'éloignement de leurs familles et de leurs enfants.
Organisée par la direction générale des prisons et de rééducation, le comité d'organisation des JCC et l'Omct, la 4e édition des JCC dans les prisons se poursuit jusqu'à vendredi 9 novembre.
En plus de la projection dans la prison civile de Mornaguia, la prison Borj Erroumi (Bizerte) a accueilli hier lundi, la projection du documentaire égyptien «Amal» de Mohamed Siam, la prison de Mornag (Ben Arous) proposera le film algérien «Jusqu'à la fin des temps» de Yasmine Chouikh aujourd'hui 6 novembre.
La prison civile de Messaidine (Sousse) accueillera le documentaire «Ghzela» de la réalisatrice tunisienne Hajer Nefzi le 7 novembre. Pour les jeunes détenus du Centre de rééducation des mineurs délinquants de Sidi El Hani, trois courts métrages tunisiens seront proposés le 8 novembre, à savoir «Gauche/droite» de Moutii Dridi, «Les pastèques du Cheikh» de Kaouther Ben Henia et «Brotherhood» de Meryam Joobeur.
Les JCC dans les prisons pour l'édition 2018 prendront fin le 9 novembre avec la projection dans la prison civile de Mahdia du documentaire tunisien «la voie normale» d'Erige Sehiri.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.